Stop aux privilèges indécents des fonctionnaires de l’Assemblée nationale …

À l’heure où la colère des français est à son apogée, une revendication de plus à rajouter à celles déjà nombreuses. Font-ils partie de ces « pilleurs » chers à Philippe Pascot, tous ces fonctionnaires d’état ? S’il y a des économies à faire, ce serait juste que ces messieurs/dames participent. Merci Christine G. Partagez ! Volti

******

Source Citizaction (PÉTITION)

Ils font tout pour que ça ne sorte pas : ils sont discrets sur leurs salaires, étouffent les rapports de la Cour des comptes… et cela, en toute impunité. Bienvenue dans l’univers impénétrable des fonctionnaires de l’Assemblée nationale…

Si je vous disais qu’entre 1789 et 2016 les comptes de l’Assemblée nationale n’ont été contrôlés qu’une seule fois, vous auriez du mal à me croire ? C’est pourtant ce que révèle Paul Jossé dans un rapport publié pour l’IREF (Institut de recherches économiques et fiscales).

L’enquête de cet ancien collaborateur parlementaire nous apprend que l’unique contrôle de l’Assemblée nationale date de 2007. Malheureusement, ce ne fut pas chose facile pour les magistrats de la Cour des comptes : pression de la haute administration, déni d’informations, sabotages… les uniques exemplaires de cet audit ont fini dans le broyeur de Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale de 2007 à 2012.

Oui, vous avez bien lu. L’ancien président de l’Assemblée nationale a lui-même détruit l’audit de la Cour des comptes ! Pourquoi ? Parce qu’il ne fallait surtout pas dévoiler les petits secrets des fonctionnaires du Palais Bourbon.

Alors, que cachent-ils vraiment ?

– Des salaires mirobolants, selon les chiffres de 2017 fournis par la Questure de l’Assemblée nationale pour l’émission « Capital » :

  • comptez 5 235 euros net mensuel pour les rédacteurs de comptes rendus débutants, et 7 486 euros net mensuel après 10 ans de carrière
  • entre 4 153 et 9 261 euros net mensuel pour les assistants de direction
  • entre 3 780 et 6 764 euros net mensuel pour les agents qui « jouent au sudoku ou regardent des films sur leurs ordinateurs » selon Paul Jossé.
  • et comptez entre 13 978 et 16 051 euros net mensuel pour les administrateurs en fin de carrière

– Des primes indécentes parmi lesquelles une prime de nuit qui « s’applique à tous les fonctionnaires, qu’ils soient en train de dormir ou effectivement à l’Assemblée à travailler » précise Paul Jossé, à hauteur de  64% de leur rémunération brute, selon un rapport remis en avril 2018 au Président de l’Assemblée nationale.

Rajoutez à cela des avantages sans précédent : une retraite calculée sur 154,8% de leur salaire, un logement de fonction, 25 jours de RTT en plus des 5 semaines de congés payés… Toujours plus !

Ces privilèges dépassent l’entendement, surtout lorsqu’on sait qu’ils sont 1 132 à en profiter ! Un véritable scandale, financé par nos impôts…

Le rapport d’avril 2018, signé par le Secrétaire général de la Questure et par le Secrétaire général de l’Assemblée, joliment intitulé « Quelle administration parlementaire en 2022 ? », dresse un état des lieux et propose des préconisations quant au statut de l’administration de l’Assemblée nationale. Inutile de vous dire que nos chers fonctionnaires du Palais Bourbon s’angoissent déjà à l’idée d’une réforme de leur statut, et prévoient même de faire grève !

Mais qu’ils se rassurent, le rapport ne mentionne aucun changement de leurs grilles salariales ! « En ce qui concerne l’évolution globale du niveau de rémunérations et en particulier des indemnités, nous ne proposons pas de remise en cause de ce niveau dans l’immédiat, sauf de manière limitée ». Autrement dit, ces privilèges vont encore durer !

Alors mobilisons-nous contre ce pillage des deniers publics. Cette réforme prévue est une opportunité inespérée de mettre fin à ces pratiques insupportables !

Mais il faut qu’on soit des dizaines et sans doute même des centaines de milliers de personnes à signer cette pétition pour que les choses changent.

Faisons pression tous ensemble pour abolir les privilèges de cette petite caste de fonctionnaires et exiger une révision de leurs salaires, généreusement financés par nos impôts !

D’avance, je vous remercie de partager cette pétition et d’en parler haut et fort autour de vous.

Sources :

La belle vie des fonctionnaires de l’Assemblée nationale, IREF Europe

Les nababs de l’Assemblée nationale, Le Point

Les agents de l’Assemblée nationale, une réalité qu’on a voulu cacher ? , RMC BFMTV

Rapport avril 2018, « Quelle administration parlementaire en 2022 ? »

Logement, rémunération, les privilèges ahurissants des fonctionnaires de l’Assemblée nationale, Capital

SIGNER LA PÉTITION

15 commentaires

  • bonjour

    +++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

  • Avatar CryptoKrom

     » les uniques exemplaires de cet audit ont fini dans le broyeur de Bernard Accoyer, président de l’Assemblée nationale de 2007 à 2012″

    C’est celui qui, ex-médecin devenu politicien, a traiter les EHS de malades mentales !!!
     » Intervention d’un indigne représentant de la Médecine : Bernard Accoyer, dangereux et répréhensible pour la cause et la survie d’être condamné à l’isolement et au condition extrême, les Electrohypersensibles extrêmes .. Intolérable son intervention … assignable en justice. C’est un crime ce genre de comportement . »
    https://www.youtube.com/watch?v=C5irrr9mC7w

    Avec de tels gars au pouvoir, pas étonnant qu’on veuille fusionner FB avec les dossiers médicaux… profit au Big-Data et Liberté d’actions aux Préféts pour faire interner a tour de bras qui n’est pas « conforme »

    Tout ces gars là, gars sont payés pour soumettre le peuple…et s’en remplir les poches.
    Pas besoin de chercher loin pour trouver qui il faudrait faire interner…

  • Rainette Rainette

    Cette vidéo date de deux ans mais il y a de grandes chances que rien n’ait changé
    https://www.youtube.com/watch?v=R_DxaJILojY

  • KromoZom Y KromoZom Y

    Il est clair qu’il y a beaucoup de pognon à économiser entre les fonctionnaires de l’assemblée nationale, ceux du sénat mais aussi et surtout auprès des députés et sénateurs.
    De mémoire c’était dans les 4000€ pour le préposé au courrier de l’assemblée.

  • Avatar GROS

    Que de frustration et de jalousie.
    Comme si ça allait changer la situation du pays…

    C’est vrai qu’en France on adore le nivellement par le bas.

    • Ce n’est pas de la jalousie, ni tellement de la frustration, c’est juste outrageant, sidérant, insultant, de voir qu’ils se gavent au point de ne pas savoir quoi faire de tout cet argent en nous demandant encore des efforts, pendant que la plupart des gens n’ont pas de quoi se chauffer correctement.

    • kalon kalon

      Ben oui, Gros, ou vois tu de la frustration et de la jalousie là dedans !
      Perso, j’y vois surtout un manque flagrant de considération pour tous les travailleurs qui payent ces fainéants avec le fruit de leur labeur !
      En gagnant ce que gagnent leurs électeurs, ils seront plus a mème de les représenter, non ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif
      Là, ils les insultent !
      Imagines qu’ils ne soient payés que sur la base du salaire médian et en suivant la même évolution que les autres salaires !
      Là, tu verras les choses bouger, crois moi ! ;-)
      L’indexation fera 10 bonds par trimestre ! lol

    • lily lily

      @Gros comme d’hab.. t’aime bien contredire les genshttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    • Avatar engel

      …Et la vertu de l’exemple, c’est valable que pour la piétaille ?

    • Avatar logic

      En france on adore surtout montrer du doigts les représentants du peuple, alors que 90% du pognon part au grand capital !

  • Avatar Flo500

    ça, ça m’étonnerait il n’y a que les sbires comme l’ex-Najat (de l’éducation nationale) qui adorent le nivellement par le bas.

    Le peuple, lui, réclame de la justice sociale, c’est-à-dire la possibilité de réussir sa vie et de vivre décemment sans avoir à quémander quelques vagues subventions de l’Elysée.

    Et voilà que son locataire veut encore nous refaire le coup de subventions pour museler les Gilets jaunes.

  • .article35. .article35.

    Salut à tous.
    Pour ceux qui l’ignorent, leurs impôts servent également a payer les frais d’obsèques des députés ainsi que celles de leurs conjoints et de leurs enfants .
    https://www.youtube.com/watch?v=EF8ECuXszFE
    Même morts ils continuent à nous faire chier et nous piquer notre pognon.