Pour voir le monde comme une chauve-souris, il s’est fait implanter un sonar dans les joues !…

Sidérant ce billet. Le cyborg, cet homme augmenté est en marche. Qui se ferait implanter un « truc » pour améliorer ses sens ou performances ? Si ça se démocratise, on aura des Steeve Austin et des Super Jamie, qui auront un potentiel supérieur à l’humain lambda. Ça donnera quoi comme société ?  Inquiétant.. Partagez ! Volti

******

Sources UlycesMomo Mag via SciencePost partagé avec Aphadolie

Un nouveau cyborg est né ! Un jeune artiste espagnol a souhaité voir le monde comme une chauve-souris. Ainsi, celui-ci s’est récemment fait implanter un organe artificiel dans les pommettes !

Qu’est-ce que le concept de cyborg ?

Un cyborg (ou organisme cybernétique) est un être humain amélioré, le plus souvent par le biais de greffes de dispositifs mécaniques ou électroniques. Ce terme abondamment utilisé dans la science-fiction – notamment dans le sous-genre cyberpunk – est de plus en plus employé pour des faits réels. En 2017, nous évoquions la prochaine étape de l’évolution de l’Homme, qui pourrait être l’avènement des cyborgs. Plus tôt encore, nous nous demandions si pour survivre aux machines, l’humain n’aurait d’autre choix que de devenir lui-même un cyborg.

Cet artiste est devenu un cyborg !

La nouvelle a été révélée par la version espagnole de i-D – un média appartenant à Vice Newsdans un article publié le 24 octobre 2018. Une dizaine de jours avant la parution de l’article, l’artiste espagnol Joe Dekni s’est fait implanter un appareil similaire au sonar d’écholocation des chauves-souris. L’opération a eu lieu à la Transpecies Society de Barcelone (Espagne), une association dont la mission est de représenter la voix de personnes qui s’identifient comme n’étant pas entièrement humaines.

« J’étais intrigué par l’idée de pouvoir percevoir le paranormal ou l’invisible. Je me suis appuyé sur l’écholocation : un sens ou une qualité qui existent déjà, et que des animaux comme les chauves-souris ou les dauphins possèdent naturellement », a déclaré Joe Dekni.

Crédits : Carlos Pareja, cortesía / Joe Dekni ?

Une démocratisation de la pratique

Dans sa démarche, l’intéressé a été assisté par Neil Harbisson, le premier humain à s’être fait greffer une antenne dans le crâne. Par ailleurs, l’intervention a eu des allures de spectacle, puisque du monde a été invité pour l’occasion – selon la volonté de l’artiste. Celui-ci a notamment déclaré vouloir populariser ce genre d’opération.

« La technologie nous offre bien plus que tout ce qui nous est encore inconnu. J’ai décidé de m’en servir de cette façon. Mon but avec ce projet est de pouvoir expérimenter le fait d’avoir un nouveau sens et de percevoir ce qui est invisible à la capacité humaine », a poursuivi l’artiste.

Ainsi, Joe Dekni vit désormais avec un appareil accroché à ses oreilles, et ce dernier a indiqué avoir ressenti à la fois de la joie et de la douleur. Quoi qu’il en soit, celui-ci semble satisfait. Fort heureusement pour lui, car il est désormais plutôt compliqué de revenir en arrière !

Sources : UlycesMomo Mag via SciencePost

Sur le sujet:

Devenez un cyborg temporaire grâce aux tatouages circuits imprimés !

Pour faire face à la menace des IA, Elon Musk veut faire de nous des super-intelligents !

Cet homme hyperconnecté annonce-t-il le futur de nos sociétés ?

Et aussi :

Les conséquences inattendues qu’aurait un épandage de particules soufrées dans la stratosphère

Antarctique : la glace renferme des restes de continents anciens !

7 commentaires

Laisser un commentaire