DISCRIMINATION : Un malvoyant et son chien-guide encore viré d’un supermarché …

Ça devient infernal. Comme si le handicap ne suffisait pas, il faut aussi discriminer les handicapés. Que dire du « tripotage » des marchandises, par tous les clients ? Épouvantable image pour l’enseigne qui se confond en excuses, redoutant sans doute, que les clients aillent acheter ailleurs. Ce serait une bonne leçon pour ses commerçants intolérants et ignorants des lois, les atteindre via leur chiffre d’affaire. Merci Gnafron. Partagez ! Volti

*************

L’article 88 de la loi 87-588 donne libre accès aux chiens-guides d’aveugle ou d’assistance dans tous les lieux ouverts au public et transports. Malgré cette loi, je suis quotidiennement dévisagé, contrôlé et parfois on me refuse l’accès, spécifiquement dans les taxis, VTC, et commerces alimentaires. Vendredi 21 Septembre à 20h, tout juste arrivé sur Marseille, cette discrimination malheureusement habituelle a basculé dans la violence : J’ai été violemment viré par le directeur du magasin et un agent de sécurité, ignorants complètement la loi. J’espère sincèrement pour tous les malvoyants et leurs chiens-guides que cette vidéo contribuera à FAIRE CESSER CES DISCRIMINATIONS !

Je m’appelle Arthur, j’ai 25 ans et je suis malvoyant. Loya, mon chien guide, m’aide dans tous mes déplacements, en train, en avion, à l’hôpital, pour aller travailler, ou simplement pour aller faire des courses… Voici ce qui nous est arrivé, vendredi 21 septembre, au Monoprix de la Blancarde, à Marseille. La loi française impose depuis plus de 30 ans que les chiens guides puissent accompagner les personnes malvoyantes partout. Malheureusement, encore aujourd’hui, ce type d’incident n’est pas un cas isolé. Loya me donne tellement de joie et d’autonomie, que jamais je ne changerais pour une canne blanche. Ensemble, faisons plutôt en sorte que ces comportements changent. Aidez-nous à faire connaître la loi. Stop à la discrimination.

 

18 commentaires

Laisser un commentaire