En 2025 : les machines travailleront plus que les hommes…

L’humain se fatiguera moins mais, de quoi vivra t-il ? Est-ce en prévision qu’il est question d’un revenu universel ? (pas celui du banquier élyséen). D’après les projections, nous allons perdre 75 millions d’emplois traditionnels, et gagner 133 millions nouveaux emplois. Nous aurons besoin de techniciens et de tout ce qui tourne autour des news tech. Sans être pessimiste, il serait bon de ne pas oublier nos métiers manuels, ceux qui permettent de se passer des robots, un « bug » est si vite arrivé.. Bonne ou mauvaise nouvelle ? Partagez ! Volti

*********

Auteur Alexandre pour Le Citoyen Engagé

La prédiction n’est pas nouvelle. Dix ans auparavant déjà, les leaders du marché ont évoqué la possibilité pour les machines domestiquées de remplacer l’homme en le libérant de toutes les tâches répétitives et harassantes. Le dernier rapport du FEM publié le 17 septembre 2018 avance un résultat optimiste et une grande avancée pour l’économie et l’emploi.

Une quatrième révolution industrielle pour 2025

Les multiples avancées technologiques en robotique permettent au Forum économique mondial de statuer que les machines et les algorithmes effectueront la moitié des tâches d’ici 2025. Les participants et les observateurs de ce forum veulent déjà attirer l’attention sur les changements rapides que subira le marché du travail dans les années à venir.

Autrement dit, les robots seront responsables de 52% de la répartition du travail contre 29% actuellement. Les avantages de l’automatisation sont nombreux. Elle permet de réduire les erreurs humaines, d’accomplir un volume de travail record en un minimum de temps, etc…

La robotisation : destructeur et créateur d’emplois

Le FEM reconnaît que la robotisation menace certains travailleurs. Il estime que cette transformation drastique est attendue puisque près de 75 millions d’emplois traditionnels seront perdus. Parmi les postes concernés, le secrétariat, l’assemblage en usine ou encore la comptabilité.

Il annonce pourtant dans ce même document que près de 133 millions nouveaux emplois vont également voir le jour, statuant ainsi que le recyclage sera donc inévitable. L’automatisation de l’économie devrait à elle seule créer près de 58 millions d’emplois, toujours selon le FEM.

Cette prédiction encourage d’ores et déjà les jeunes futurs diplômés à s’orienter vers des carrières qui exigeront essentiellement des compétences techniques spécifiques. Selon les membres du conseil d’administration du FEM, un tel changement ne va donc pas vider les lieux de travail, mais va procéder à une transformation fondamentale avec une baisse importante des CDI au profit des missions ponctuelles.

Alexandre pour Le Citoyen Engagé

15 commentaires

  • LaoTseu

    Faudrait deja arrêter de penser en terme et réalité du système et aller bien plus loin, deja qu’il est très difficile d’être extérieurement loin de Babylone, alors intérieurement j’en parle même pas…et il est bien plus important et urgent d’être intérieurement loin de Babylone qu’extérieurement…

    Le chômage fait parti de la logique du système et il y en aura toujours, comme les pauvres, comme les travailleurs précaire, les frontières, les guerres etc…, c’est une réalité mais loin de la vérité . Passer ça vie à travailler, devoir travailler pour VIVRE et faire du travail une valeur et une identité est quelque chose de très curieux, surtout que la majorité des gens n’aime pas ce qu’il font et n’ont plus de vie ni le temps d’avoir une relation avec la vie et avec eux même. Je me souviens d’ouvrier début 1900 avec l’arrivée de la technologies qui pensait que les futur générations travailleraient beaucoup moins et pour eux cela était positif…

    Je ne vois pas ou est le problème avec les machines qui remplace l’homme niveau travail, si cela créer du chômage, la machine n’y peux pour rien et le problème ne viens pas de là, si des gens veulent travailler manuellement qu’ils le fassent, si ils ne le peuvent pas, c’est que le problème est ailleurs…on fait partout du chômage un problème, comme si c’était LA CAUSE !

    On peut s’informer et critiquer éternellement mais c’est juste une continuité de la logique du courant pris par l’homme, on allume un feu, on l’attise et on observe et critiques ses effets et on fait de ces effets, des problèmes majeur et la cause première..

    Tant qu’on fonctionnera intérieurement dans les logiques et schémas des systèmes, tant que les systèmes auront plus d’importance que l’humain et la vie, rien en sortira et rien ne changera, la machine dans ce contexte ne peu être le problème… ou alors un problème vraiment mineur

  • predateur

    « Je me souviens d’ouvrier début 1900 avec l’arrivée de la technologies qui pensait que les futur générations travailleraient beaucoup moins et pour eux cela était positif… »
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gifça te fait quel âge ?????

  • logic

    « La robotisation : destructeur et créateur d’emplois »

    l’humain, bon esclave depuis déja plusieurs millénaire, croit toujours que devoir travailler pour vivre est une évidence, alors que la seule évidence sur cette terre, c’est l’incommensurable connerie de l’être l’humain…

    • CryptoKrom

      Comptez pas sur moi pour leur recyclage, les startups n’ont qu’a y mettre une main a la pàte
      au lieu de rester scotché derriere leurs PC…sa leur fera le dos !

    • marabout marabout

      et cette connerie humaine ,deviendra un événement lié à son extinction
      dans l’histoire de la planète,au même titre que les dinosaures

  • supermouton supermouton

    Le titre de l’article s’est trompé : ce n’est pas en 2025 que les machines travailleront plus que l’homme, c’est déjà le cas depuis plus de deux siècles, depuis que l’on a trouvé le moyen de faire tourner des moteurs, au bois, au charbon, au pétrole, à l’uranium.
    La quantité de travail produite par les machines est de plusieurs ordres de grandeurs supérieure à ce que tous les humains cumulés pourraient produire.
    Coupons les carburants et l’électricité une seule journée, et on verra ce qui sera produit durant cet intervalle de temps ;-)

  • predateur

    https://goo.gl/images/cqdWMv c était tout de même mieux avant …..maintenant elles sont obligées de payer un abonnement à la salle de sport

  • dreadcast

    > L’humain se fatiguera moins mais, de quoi vivra t-il ?

    La bonne question, c’est « Pourquoi vivra t-il ? »

  • Cyrildu44

    Skynet est de plus en plus présent dans notre mode de vie ; à quand les premières bombes nucléaires lancées partout dans le monde ?

  • Froz3kiel

    C’est pas plutôt « les humains se remettront à plus travailler que les machines? »….
    Parceque pas dit qu’après une guerre civile, une raréfaction des matières premières indispensable à l’élaboration des machines et de l’énergie dont elles ont besoins pour justement travailler….j’ai comme un doute.
    En attendant je savais pas que ma voiture, mon ordinateur, ma chaudière ou ma cafetière travaillent moins que moi…