Pourquoi vous devriez moins offrir de jouets à vos enfants….

Avant, on jouait avec trois fois rien, tous ses jouets sophistiqués n’étaient pas encore “inventés”. Qui n’a pas construit de “carriole” pour dévaler les rues ? Mais il fallait “attendrir” le garagiste pour avoir des roulements à billes, dénicher le manche de balai, les bonnes planches.. De même construire un radeau avec une chambre à air de camion, des planches et de la ficelle. Nous avions de l’imagination…

Selon une étude américaine, offrir moins de jouets à votre enfant en bas âge permettrait de faciliter son apprentissage. Les chercheurs estiment qu’avec un nombre réduit de jouets, l’enfant pourrait chercher plusieurs manières de les utiliser et cela augmenterait sa créativité

Les fabricants de jouets redoublent d’efforts pour vous vendre tout un tas de babioles qui s’entassent dans les chambres. Ludiques et parfois éducatifs, les jouets ne seraient pas très bons pour la créativité si l’enfant en possède en trop grand nombre, selon une équipe de chercheurs dirigée par le Dr Carly Dauch de l’Université de Toledo (États-Unis), ayant mené une étude à paraître dans la revue Infant Behavior and Development en février 2018.

« Cette étude visait à déterminer si le nombre de jouets dans les environnements des tout-petits influe sur la qualité de leur jeu », a indiqué le Dr Dauch, des propos rapportés dans le quotidien britannique The Telegraph.

L’étude a porté sur 36 enfants dont la moyenne d’âge était de 20 mois. Ces mêmes enfants ont été soumis à un test filmé en deux parties, à savoir jouer avec 16 jouets durant une demi-heure puis avec un nombre plus réduit (4). Par ailleurs, la variété de jouets était présente : jeux d’éveil ou d’action, petites voitures…

Selon les résultats, la façon de s’amuser des enfants était différente selon la quantité de jouets à leur disposition. Lorsque les enfants eurent seulement 4 jouets entre les mains, ceux-ci passaient deux fois plus de temps à jouer avec chacun d’entre eux. En revanche, avec 16 jouets, ils en ont utilisé seulement 8 en moyenne et le temps de jeu avec chacun était plus bref.

« Au cours de la petite enfance, les enfants développent, mais peuvent ne pas avoir maîtrisé, un contrôle plus élevé au niveau de l’attention. Leur attention et, par conséquent, leur jeu peuvent être perturbés par des facteurs dans leur environnement qui présentent une distraction. Les résultats de la présente étude suggèrent qu’une abondance de jouets peut créer une telle distraction. »

Ainsi, les chercheurs préconisent de ne pas trop entourer l’enfant en bas âge d’une quantité trop importante de jouets si vous voulez améliorer ses capacités en termes de créativité et d’attention.

Publié par Aphadolie

Sources

http://sciencepost.fr/2018/01/devriez-offrir-de-jouets-a-vos-enfants/

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0163638317301613

http://www.telegraph.co.uk/science/2017/12/05/many-toys-bad-children-study-suggests/

https://www.science-et-vie.com/cerveau-et-intelligence/donnez-moins-de-jouets-aux-bebes-recommandent-des-chercheurs-10203

Voir aussi:

 

15 Commentaires

  1. Objets connectés et jouets connectés, montres, poupées, espionnage, piratage et pédophilie

    A Noël, nous allons voir tous ces parents inconscients des risques qu’offrent tous ces jouets connectés à leurs enfants. Il est vrai que la presse et les agences ont intérêt à maintenir l’opacité sur tous ces risques, il y a plein de fric à faire.
    http://www.brujitafr.fr/2017/12/objets-connectes-et-jouets-connectes-montres-poupees-espionnage-piratage-et-pedophilie.html

  2. C’était mieux avant.
    On connaît.

  3. « Pourquoi vous devriez moins offrir de jouets à vos enfants…. »

    Quelqu’un m’a dit un jour : « Mais tu es qui toi pour me dire ce que je dois faire ? »
    Alors, qui est-il celui-là pour nous dire ce que l’on doit faire ?

  4. un renard empaillé,en guise de chapeau
    et tu joues à davy crockett

  5. Offrez leur de quoi s’instruire.
    En general ils ont un cerveau, offrez leur le mode d’emploi.

  6. Tout jouet (ou objet) qu’un enfant rêve d’avoir et qu’il n’a pas, lui permet de le sublimer et de s’en approprier l’essence par des voies créatives (simples divagation imaginative de l’esprit, mime/gesticulation, dessin, bricolage, etc).
    Si ce même objet est acquis, il montre ses limitations tout en ne remplissant éventuellement pas ses promesses et l’expérience peut devenir celle de voir si on arrive à obtenir tout ce qu’on exige plus que de s’intéresser à l’objet désiré.

    Les pires jouets parlaient et jouaient des samples de m… en 8 bit, aujourd’hui, en super HD, on a un tas de saloperies technologiques, connectés, bluetooth, et intelligents-mon-cul, à éviter comme la peste!

Les commentaires sont clos.