Un purificateur d’eau révolutionnaire fabriqué avec des paquets de chips..

Comme il est toujours utile de connaître des moyens simples pour purifier l’eau, je vous propose un système mis au point par des étudiants australiens. Avec l’aimable autorisation du site citizenpost.fr que je remercie, de même que EmSa pour l’alerte.

Img/citizenpost.fr

Un purificateur d’eau composé de matériaux peu coûteux et faciles d’accès a été conçu par des étudiants australiens. Ce purificateur a ensuite été testé par des ingénieurs et mis à la disposition de la population de Papouasie-Nouvelle-Guinée où le manque d’eau potable est considérable.

Des étudiants en génie mécanique de l’université Adélaïde en Australie ont réalisé leur purificateur d’eau en partenariat avec l’association ChildFund Australia dans le but de venir en aide à la population de Papouasie-Nouvelle-Guinée. En effet leurs deux sources d’eau principales sont la récupération d’eau de pluie et l’eau des rivières. Or, ces deux sources peuvent apporter des maladies comme les diarrhées (1,5 million de personnes en meurent chaque année). Ce dispositif devait être peu coûteux, léger, simple de montage et avec des composants disponibles, remplaçables et faciles d’entretien. Ceci dans le but de le « développer avec et non pas seulement pour les utilisateurs finaux » (Cristian Birzer, enseignant à Adélaïde). Lire la suite

APPEL À TOUS: si nous ne bougeons pas, QUI le fera?

Mise à jour  à 18h10: Texte enrichi

La situation a atteint un niveau tel que nous ne pouvons plus nier la gravité de la situation! Nous fonçons littéralement vers un mur colossal, le train roule à pleine vitesse, les médias et politiques nous disent « tout va bien, le mur ce n’est rien, regardez comme le paysage est joli« , et la grande majorité des personnes se contente de passer la tête par la fenêtre pour profiter du vent et de la vitesse, la langue sortie et l’air ravi.

Et sur qui pouvons-nous réellement compter? À part sur nous? Il ne faut pas oublier que nous sommes censés être les 99%, enfin 99%…. Si au moins nous pouvions réveiller un peu les masses, nous sommes tous divisés, chacun regardant dans une direction différente en fonction de sa vie, de ses propres intérêts, de ses priorités et de ses conviction. Nous devons nous unir, tous regarder dans la même direction, tous ensemble, et surtout, surtout, mener des actions pacifiques, à notre niveau, et  comme le dit le titre du film: sans armes ni haine ni violence.

La situation doit évoluer, et elle doit le faire à notre avantage, mais pour cela, il faut bouger! Combien râlent et ne tentent rien car ne sachant pas par où commencer? Alors commençons, et tout de suite, car il n’y a plus de temps à perdre, et qui ne tente rien n’a rien!

Mouton devant bouger

Commencez déjà par VOUS INFORMER! S’informer, c’est déjà désobéir!

Les médias en général n’informent qu’en fonction des intérêts politiques ou géopolitiques, pas en fonction de l’attente de celui qui cherche à s’informer (ou pas). Le problème est nettement plus important dans les médias qui ne demandent aucun véritable effort comme la télévision et la radio, car beaucoup de ceux qui se contentent d’écouter/regarder et qui se contentent de ce qui leur a été donné ne vont pas aller chercher l’information en ligne, seul véritable endroit où l’info a encore une chance réelle de circuler.

La liberté d’information est donc plus grande dans la presse en ligne, même si les journalistes n’ont pas la possibilité (ou la volonté pour certains) de « relier les points entre eux » afin d’apporter une meilleure compréhension de l’actualité.  Si la presse en ligne dispose en effet de cette plus grande liberté d’informer malgré tout, il ne faut pas non plus oublier que la presse en ligne comme les médias télé/radio est subventionnée et financée, et que de ce fait, pour ne pas voir les rentrées d’argent baisser, elle accepte de ne pas être trop loquace au final auprès du lectorat. Informer est une chose, tout expliquer et dire toute la vérité en est une autre. Je vous propose deux cartes des médias assez explicites, afin que vous puissiez vous rendre compte du problème: ici et ici.

Reste enfin la presse alternative, les sites et blogs de ré-information qui de plus en plus s’imposent sur le web. Les informations qui sont présentées sont plus en accord avec la réalité, les points sont reliés afin que nous puissions voir au delà de ce qui nous est normalement donné en pâture. Il y a néanmoins des choses à prendre en considération dans le domaine, car si la ré-infosphère est importante, toutes les adresses web dédiées ne sont pas pour autant du même niveau. Certains sites proposent du contenu pouvant sembler tantôt fantaisiste, tantôt conspirationniste, certains relient de mauvais points entre eux et fournissent du coup des pistes de réflexion erronées, d’autres sont considérés comme étant plutôt sérieux et fiables, à chacun de se faire une opinion en regardant le contenu proposé. Lire la suite

La révolution douce

Aujourd’hui nous vivons dans un monde où tout va vite, très vite, trop vite…Nous devons nous adapter sans cesse au changement, en trouvant de moins en moins notre équilibre dans cette course effrénée vers le profit et le rendement. Dans le même temps, l’éthique et le droit humain sont bafoués pour gagner quelques centimes d’euros de plus : Le probable passage de 35h à 39h par semaine, réduction des salaires, optimiser les tâches pour que l’employé n’ait plus le temps de se reposer au travail, demander des objectifs inatteignables entraînant des burn-out, injecter de l’eau dans du poulet pour qu’il pèse plus lourd et se vende plus cher, vendre du cheval moins cher que le bœuf à la place du bœuf, licencier du personnel afin de faire de la marge à deux chiffres année après année…

Les choses ne vont pas en s’arrangeant, est-ce de cette vie que vous voulez pour vous, vos enfants et petits enfants ?

Nous comprenons peu à peu que nous sommes embarqués dans une spirale et que les rennes de notre vie nous échappent tout doucement. Nous sommes les derniers de la chaîne des décideurs. Les premiers étant les banquiers ou spéculateurs, les seconds les directeurs de multinationales, les troisièmes possiblement les assureurs, ceux-là corrompent les politiciens via arrangements et dessous de table afin de profiter d’un pays et des lois que ceux-ci feront voter. Quand nous nous rendons compte que toutes les lois votées finissent par arranger les grands de ce monde, bien-sûr financièrement parlant, nous arrivons à la conclusion que plus personne ne nous protège. Nous sommes pieds et points liés, face à des titans. Ils nous laissent un peu de liberté tout de même, afin de faire croire encore à l’illusion d’une démocratie qui décide, il ne faudrait pas trop montrer ouvertement la voracité financière de ces spéculateurs internationaux, cela ferait tâche dans ce monde bien-pensant, n’est-ce pas ?

Les médias faisant leur travail de cache-misère, beaucoup sont aveuglés sur ce qu’il se passe vraiment.

Ceux qui s’informent autrement que via la lobotomie télévisuelle sentent la colère monter face à ce système capitaliste international sans limite et ses conséquences dramatiques, puis, la tristesse d’avoir peu de pouvoir en tant qu’individu peut s’installer.

Passée la période de désespoir, une envie de manifester son désaccord ou sa révolte naît chez la plupart d’entre nous. Une envie de vie plus juste, plus éthique et morale, plus commune. Où tout le monde travaille pour le bien commun, et non pas pour le bien de quelques-uns pauvres richissimes. Lire la suite

A Popovo, entre chèvres et haut débit, les expats réinventent leur vie

Seriez-vous prêts à partir vivre dans un autre pays comme la Bulgarie pour y refaire votre vie? Le pas à sauter est celui d’un géant, et les promesses semblent nombreuses suivant l’article… Mais il faudrait quitter la France, pas véritablement un souci de prime abord, et partir dans un pays où le principal problème sera d’apprendre la langue…

s1uKi2D

Dans un coin perdu de Bulgarie, des Européens de l’Ouest repeuplent la campagne. Ils télétravaillent au soleil dans des maisons à 10 000 euros et adoptent une vie plus simple.

(De Popovo, Bulgarie) La plaine du Danube, au Nord de la Bulgarie, est un vrai blanc dans les guides touristiques. Quand on arrive dans l’immense gare de Popovo, en rase campagne, juste en face des silos de l’usine de transformation de tournesol, il faut le reconnaître : le paysage est loin d’être enchanteur.

Autour, une plaine céréalière à perte de vue, tout au plus des petites collines boisées pour arrêter parfois le regard et des villages aux maisons de briques marrons toutes semblables. Au centre de cette petite région, Popovo n’a rien d’une grande séductrice avec ses friches industrielles, ses collectifs qui ont connu des jours meilleurs et sa place principale gris béton.

C’est pourtant là qu’ils ont tous choisi de s’installer. Pas un mouvement de masse, mais un vrai flot continu depuis une dizaine d’années. Cela a commencé avec Mark et Cara, un couple d’Anglais tombés amoureux de la région et de ses 300 jours de soleil par an. Leur site internet a été le déclencheur. Un site à l’anglaise, avec tous les détails pratiques imaginables sur la vie locale, comment s’installer et beaucoup de photos.

Lire la suite

Lunettes pour tous, 10 fois moins chères…

Vous avez besoin de lunettes, et vous attendez car votre budget est en berne, et pas prêt de se stabiliser. Le jeune Paul Morlet lance « Lunettes pour tous », où à partir de 9.99€ et en 10 minutes, vous repartez avec des lunettes à votre vue. Cette initiative dénonce le scandale du prix « à la tête du client » des lunettes. Et on s’étonne que la sécurité sociale ne rembourse qu’un prix symbolique? Merci à Blueman.

Source Les Vidéos Remarquables de Blueman

GartenCoop, une ferme solidaire, autogérée par les agriculteurs et les consommateurs

arton4435-dff03Comment rapprocher agriculteurs et consommateurs ? Dans la région de Fribourg (Allemagne), la coopérative GartenCoop invente un nouveau mode de production : 290 associés sont responsables d’une ferme de neuf hectares, dont ils se partagent chaque semaine la récolte, nourrissant 600 personnes. Solidaires les uns des autres, ils supportent les coûts et les risques de ce projet agricole écologique basé sur une philosophie résolument autogestionnaire. Chacun choisit la hauteur de sa contribution financière aux charges, et participe, même modestement, aux travaux agricoles. Un modèle inspirant qui essaime peu à peu.

Cet article a initialement été publié dans le mensuel Campagnes Solidaires.

L’Allemagne est perçue comme le pays des éco-pionniers, de l’anti-nucléaire, du « non » aux OGM… Mais c’est aussi le pays des produits agrochimiques de BASF, des 300 000 saisonniers sous-payés et exploités, de l’élevage intensif, du hard-discount et des monocultures destinées à l’énergie dite « renouvelable ». Du coup, si l’agriculture bio est en plein boom, elle a logiquement rejoint le supermarché global. Les pionniers des années 70 et 80 ont laissé un héritage riche en matière de connaissances, de techniques, d’infrastructures, d’organisation du travail et d’écoles de formations. Malheureusement, la qualité sociale et écologique de ce secteur n’a fait que décroître depuis au moins 20 ans.

Le boom actuel de l’agriculture bio se traduit par l’importation des pays de l’Est, des serres esclavagistes d’Almería ou d’Andalousie en Espagne, ou même d’outre-mer. Les fermes bio se soumettent pour la plupart à la concurrence du marché mondialisé. Pour rester compétitives, elles doivent grandir et se spécialiser. De plus en plus de paysans bio abandonnent ou retournent à l’agriculture conventionnelle.

Lire la suite

Ce soir dès 20H30, le « capitaine de pédalo » tente de sauver les meubles à la télé

D’ici quelques minutes, le « capitaine de pédalo » va tenter de remonter sa côte de popularité de quelques points, cela sera difficile, voire impossible, mais qui ne tente rien n’a rien! Et suivant les médias, nous pourrons intervenir en direct sur Twitter via le hashtag #DirectPR. N’hésitez pas à intervenir vous aussi, à poser les questions qui fâchent, n’oubliez pas que ce fil va être suivit par de nombreuses personnes, des anonymes, des journalistes, des politiques, de quoi bien remuer la m**** et piquer la curiosité de quelques téléspectateurs pas encore assez éveillés à la véritable actualité!

Personnellement, je fais tourner trois articles en boucle (j’avoue, je trolle un peu…):

Je n’ai pas choisi non plus au hasard, mais suivant le concentré d’infos disponible dans ces articles…

Vous aussi, n’hésitez pas, il faut réveiller le plus de monde possible!!!

2903-Hollande

N’oubliez pas, ce soir à 20H30 sur TF1, et sur Twitter hashtag #DirectPR

Mise à jour:

4 français interviewent le président Hollande, dont l’un est chômeur marseillais, au RSA et vivant chez ses parents. Comment l’ont-ils trouvé? Simple, c’était un candidat du Parti Radical de Gauche à Marseille lors des dernières élections européennes… Voir ici et ici.

Cela serait arrivé? (pour ceux qui ont le courage de suivre l’enfumage):

Autre tweet amusant, la gaffe de Hollande!!! Lire la suite

Pour une émission télé, il va se laisser manger par un anaconda…

Cette info m’a horrifiée pour la journée! Je me pose un tas de questions, dont celle-ci, comment va être récupéré le « cinglé » bouffé par le gigantesque reptile? Sera t-il vivant? ( on connaît la force de ce serpent constrictor). C’est une opération choc, pour sensibiliser sur le sort des anacondas, donc s’ils vont au bout de leur mise en scène, on devra tuer le reptile?. Gageons que c’est une information virale, qui est sensée attirer un tas de téléspectateurs, mais je m’inquiète de la santé mentale de certaines personnes. A votre avis?

Paul Rosolie se laisserait manger vivant pour un show télé à paraître sur la chaîne Discovery. – Capture d’écran / Twitter

L’émission s’appellera «Mangé vivant» et la chaîne américaine Discovery, spécialisée dans les documentaires animaliers, a déjà commencé le teasing du premier épisode qui devrait être diffusé courant décembre.

C’est Paul Rosolie, naturaliste et réalisateur de documentaire animalier, qui s’y colle. Et c’est bien le terme car il est question que Paul Rosolie se laisse manger vivant par un anaconda vêtu d’une combinaison anti-serpent qui devrait lui permettre d’éviter la mort. C’est du moins ce qu’explique Discovery sur son site internet en précisant que Paul Rosalie entrera dans le ventre d’un anaconda. Lire la suite

Petits conseils pour retirer du cash à la banque

Vu que la situation bancaire n’est pas des plus rassurante (voir récents articles sur le sujet), et que le retrait commence à être limité suivant les endroits, quelques petits rappels peuvent toujours être utiles, sait-on jamais…

Vous avez certainement déjà connu ce moment de désarroi quand, au guichet de votre banque, le préposé vous dit « ah mais pour un tel montant, il faut prévenir 4 jours à l’avance, votre CNI et remplir ce formulaire »… ce sentiment de ne pas pouvoir récupérer SON argent simplement est terrible, et impacte négativement l’image de confiance que l’on a naturellement des banques.

Finalement, cet écriteau « pour tout retrait supérieur à … » de plus en plus présent aux guichets est une bonne chose, il permet de rappeler à chacun que :
– votre argent, quand il est à la banque, n’est plus vraiment votre argent… c’est votre argent, surveillé & contrôlé par un tiers sur lequel vous n’avez pas ou très peu d’emprise
– si la crise économique s’emballait, les banques bloqueraient aisément les retraits d’argent (en baissant encore plus ce seuil de retrait & le délai de commande) – pour rappel et bien comprendre, une banque n’est pas capable dans une période de temps de quelques semaines de rendre à une majorité de ses clients, l’argent qu’ils ont déposé, car cet argent est en cours d’utilisation ailleurs
– si vous avez un besoin urgent, ponctuel & personnel de votre argent (indépendamment de la situation du pays), il faut connaître les règles & jouer avec — c’est l’objet du présent billet : des astuces pratiques (et pas un pamphlet anti-banques :) )

Voici donc quelques conseils pour obtenir votre cash au plus vite :
– retirer plusieurs fois le plafond max au même bureau ; dans certaines banques, si vous êtes au bureau où est localisé votre compte, c’est techniquement possible (testé pour vous), donc ça se tente Lire la suite

Étienne Chouard : « Les 99% doivent chercher les complots, les dénoncer et punir les comploteurs de suite »

L’Agence Info Libre est allé à la rencontre d’Étienne CHOUARD ce mardi 4 novembre 2014. Cela a été l’occasion pour nous de parler de son passage récent dans l’émission « Ce soir ou jamais », du prix Nobel Jean Tirole, du ministre de l’économie Emmanuel Macron, de l’imposture économique et politique, du tirage au sort (naturellement), et de Nouvelle Donne (nouveau parti) et de Mélenchon.

Source: Agenceinfolibre.fr

Et pour continuer dans la réflexion, une petite vidéo intéressante qui risque d’en interpeller plus d’un… Lire la suite

1 212 213 214 215 216 220