Irak: Les forces américaines évacuent Daesh… vers les Etats-Unis?

Que dire ? Qu’est-ce qui est le pire ? Ces agissements « ordinaires » de l’empire ou bien cette infecte complicité merdiatique ?

4bhe2fb350d9daie5_620C350.jpg

 

L’AFP rend complaisament compte de la déroute de Daesh à Ramadi en Irak. (Article) Mais se garde bien de creuser un peu…

On lit « Les derniers combattants du groupe Etat islamique (EI) ont quitté dimanche un complexe gouvernemental stratégique de Ramadi, offrant aux forces irakiennes leur plus importante victoire depuis l’offensive des jihadistes en Irak il y a un an. »
« Tous les combattants de Daech (acronyme arabe de l’EI) sont partis. Il n’y a pas de résistance »

Les assassins de Daesh « sont partis », ils « ont quitté » Ramadi. Partis où? Comment? L’AFP se garde bien de creuser, et ose même ajouter que « les forces d’élite antiterroristes et l’armée irakienne » ont été « aidées par les raids aériens de la coalition internationale menée par les Etats-Unis ».

A les entendre donc, les Etats-Unis ont permis la déroute de Daesh à Ramadi.

Et pourtant… Il faut s’informer sur Sputnik, l’agence officielle d’information de Russie, pour apprendre que ce sont les forces américaines qui ont évacué, par hélicoptère, les terroristes de Daesh vers une destination « inconnue »!

Lire la suite

Pourquoi l’Occident ne pourra jamais vaincre ni pardonner à la Russie

Je viens de lire ce texte de André Vltchek avec une certaine forme de soulagement. Je me suis dit « voilà quelqu’un qui a compris quelque chose d’important à propos de la Russie, et qui a bien su l’exprimer« . Je vie actuellement en Russie, à Ekaterinburg, et tous les jours je suis un observateur très attentif de la société Russe. Et TOUS LES JOURS, au travers d’innombrables exemples de vie, je voie des cicatrices, des conséquences, des déséquilibres qui lorsque l’on regarde au niveau des causes, nous renvoie immanquablement à ces 25 millions d’Hommes… que la Russie a perdu, pour casser les reins du Nazisme. Entrer dans les détails nécessiterait un article… ou un livre (qui verront peut être le jour). Pour l’heure je me contente de vous inviter à lire ce texte.

Par Andre Vltchek – Le 17 décembre 2015 – Source New Eastern

Traduit par Diane, édité par jj, relu par Literato pour le Saker Francophone

Historiquement et intuitivement, la Russie a combattu pour la survie de l’humanité. Bien sûr, les choses ne sont pas toujours énoncées ou définies dans ces termes. Pourtant, en plusieurs occasions déjà, cet énorme pays a résisté aux forces les plus puissantes et les plus malfaisantes qui menaçaient la survie même de la planète.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le peuple soviétique, en majorité des Russes, a sacrifié au moins 25 millions d’hommes, de femmes et d’enfants pour, à la fin, vaincre le nazisme. Aucun autre pays dans l’histoire moderne n’en a fait autant.

Lire la suite

Russia Today (auto-parodie)

Excellent ! Merci à Véro Rehearsais pour le sous-titrage en Français :)

Accusé d’être le « mégaphone de la propagande du Kremlin », Russia Today répond avec humour et nous livre un véritable concentré d’auto-parodie sur les coulisses de la chaîne ainsi que sur son financement.
Pendant près de 4mn Margerita Simonyan, la rédactrice en chef de RT, tirée à quatre épingles dans le style communiste décadent et chapka soviétique vissée sur la tête, campe son propre rôle et revisite avec jubilation tous les clichés véhiculés par les nombreux détracteurs de la chaîne russe et donne corps à tous leurs fantasmes.

https://www.youtube.com/watch?v=W-qxt4An5a8 ———————————————————————-
« Ils dépensent des sommes faramineuses »
(John Kerry, secrétaire d’État américain)

« La chaîne RT n’est pas un média, mais une usine à tro lls »
(Richard Stengel, adjoint de Kerry)

« Le monde est en proie à une guerre de l’information que nous sommes en train de perdre »
(Hillary Clinton, ancienne secrétaire d’État américain)

PS : petite piqûre de rappel de l’humour « Russia Today » pour ceux qui étaient passés à côté ==>

Du rififi chez les coupeurs de têtes « modérés » (Parodie)

B.Obama & J.Kerry : Retraite « en noir et blanc » (vostfr)

La Turquie se prépare t-elle à la guerre ?

La Turquie semble décidément de plus en plus avoir pris la place de l’Ukraine dans les plans de l’Empire pour amorcer une phase finale de Chaos. Elément hautement instable à surveiller de très près…  Erdogan semble vouloir jouer sur tous les tableaux, et il m’est avis qu’il serait presque moins dangereux si il n’était QUE une marionnette. Mais il joue aussi ses propres cartes et suit sa propre « logique » intérieur qui pousse de plus en plus à la confrontation…

Alors que les récentes déclarations de la Turquie indiquaient une volonté de diminuer ses achats en gaz Russe, on constate au contraire ces dernières semaines de très importants achats de gaz de la Turquie… à la Russie ! Selon certains experts, la Turquie veut stocker du gaz, peu importe sa provenance, ayant en tête une guerre avec la Russie – qui cessera alors de lui vendre du gaz.

Les provocations tant verbales que militaires de la Turquie envers la Russie se font de plus en plus fréquentes, on notera en particulier les déclarations de son ministre des affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu « Nous appelons la Russie [xxx] au calme, mais nous disons aussi que notre patience a des limites ». Etonnante arrogance alors que la Turquie a abattu un appareil militaire Russe au-dessus de la Syrie, et que ces derniers jours ont vu plusieurs cas de provocation maritimes de la Turquie, (Ici et ici) repoussées à chaque fois sans dégat par les forces navales Russes. Lire la suite

L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) n’est qu’un grossier outil de propagande de la presse occidentale.

Par Steven MacMillan – Le 12 décembre 2015 – N.E.O.

Traduction Française : le Saker Francophone

2015-12-13_12h26_02
L’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme.Un seul homme, immigré, chez lui, en Grande-Bretagne

 

Depuis que la Russie a débuté ses opérations militaires en Syrie contre les forces terroristes travaillant pour le compte de l’Otan et des pays du Golfe, de douteux comptes rendus sont apparus dans les médias occidentaux prétendant que la Russie a ciblé et tué des civils. Pourtant la majorité de ces organes de presse qui sont apparemment le must du journalisme en Occident publient des articles qui ne sont basés que sur une ou deux sources assez discutables.

Ni photographies, ni vidéos ou autres preuves ne sont fournies dans la majorité de ces articles. La presstituée est si paresseuse de nos jours qu’elle ne s’embête même plus à fabriquer de fausses preuves. Elle se contente de citer un blog déniché au hasard sur Twitter, cite quelques politiciens occidentaux prêts à destituer Assad et essaye de faire passer cela pour de l’information professionnelle. Les médias grand public occidentaux tombent de plus en plus bas.

Lire la suite

Le Sultan Erdogan en guerre contre… la Russie

Encore un très bon article de Pepe Escobar sur les développements récents.

Par Pepe Escobar – Le 25 novembre 2015 – Source sputniknews

1022801676Allons à l’essentiel. L’idée que l’attentat de la Turquie contre un Su-24 russe par un F-16 made in USA a pu être perpétré sans un feu vert ou au moins un soutien pré-arrangé avec Washington invite à laisser son incrédulité au vestiaire.

La Turquie est un simple état vassal, le bras oriental de l’Otan, laquelle est la branche européenne du Pentagone. Le Pentagone a déjà publié un démenti – ce qui, compte tenu de leur spectaculaire record de défaillances stratégiques, ne peut être pris à sa valeur nominale. Plausible, cela aurait pu être un jeu de pouvoir entre les généraux néo-conservateurs qui dirigent le Pentagone, alliés avec une administration Obama infestée de néocons.

Le scénario privilégié est cependant celui d’un vassal turc dirigé par le Sultan Erdogan risquant une mission suicide, de son propre chef, compte tenu de son désespoir actuel.

Voici, en un mot, le raisonnement déformé de M. Erdogan. La tragédie de Paris a été un énorme revers. La France a commencé à discuter d’une étroite collaboration militaire au sein de l’Otan, mais avec la Russie. L’objectif inavoué de Washington a toujours été d’entraîner l’Otan en Syrie. Avec la Turquie, membre de l’Otan, attaquant imprudemment la Russie à l’intérieur du territoire syrien et provoquant ainsi une réponse dure de la Russie, M. Erdogan a pensé qu’il pourrait attirer l’Otan en Syrie, sous le prétexte (article 5) de défendre la Turquie.

Aussi dangereusement Baie des Cochons que cela puisse paraître, cela n’a rien à voir avec la Troisième Guerre mondiale – comme les pourvoyeurs d’apocalypse le braient. Cela tourne simplement autour du fait de savoir si un État qui soutient, finance et arme les nébuleuses salafistes djihadistes est autorisé à détruire les jets russes qui transforment ses actifs rentables en cendres.
Lire la suite

500 camions-citernes détruits par les avions russes en Syrie

Avec la confirmation que le crash de l’avion Russe dans la péninsule du Sinaï est un acte terroriste et la réponse ferme envoyé par Vladimir Poutine (assorti d’une prime de 50 Millions de $ – autant que pour Ben Laden- offerte par le FSB à tous ceux qui pourront fournir des informations) ; la Russie est plus déterminée que jamais à frapper Daesh… Ces premiers ciblages sur les infrastructures du traffic illégal de pétrole de Daesh -qui constitue une de ses ressources financières principale- est à mon sens un signe aussi fort -sinon plus- que l’envoi de missiles de croisière. On ne fera pas insulte à l’intelligence du lecteur averti en posant la question de savoir pourquoi d' »autres », en général fort enclins à toutes sortes de mesures de rétorsions économiques envers leurs « ennemis », depuis plus d’un an, à la tête d’une coalition internationale de plusieurs dizaines de pays, n’ont jamais eu l’idée de frapper ce traffic…

Les bombardiers Su-34 russes ont procédé à la destruction des sites pétroliers contrôlés par l’EI en Syrie.

1019628184 Environ 500 camions-citernes, transportant illégalement du pétrole de Syrie en vue de son raffinage en Irak, ont été détruits par les avions russes en quelques jours, a annoncé Andreï Kartapolov, le chef du service opérations de l’Etat-major général des Forces armées russes.

« L’aviation russe a détruit près de 500 camions-citernes en quelques jours. Les terroristes ont moins de possibilités d’exporter illégalement des produits pétroliers et leurs revenus provenant de la contrebande de pétrole ont diminué », a indiqué le général Kartapolov lors d’un point presse. Lire la suite

(3 vidéos) Un Autre Regard sur la Syrie

Merci à Vincent Parlier pour la réalisation de la première vidéo (et pour le lien vers la seconde). Je ne cesse de saluer la valeur non seulement morale, mais pédagogique de ce genre de « travail bénévole ». Nous sommes aujourd’hui avec la crise syrienne au coeur d’une situation qui peut très facilement glisser vers quelque chose de beaucoup plus grave. Or la « mise en perspective », le rappel des faits et actions passés qui ont amenés à la situation actuelle est plus qu’importante ! On devine une intention sournoise dans le « camp du bien » visant à encourager une certaine forme d’amnésie… « Non, non ! C’est du passé, maintenant la situation est comme ça, qu’est-ce qu’on fait ?! Arrêtez de nous parler des causes, ce n’est plus d’actualité ! »  Or il n’y a rien de plus actuel et important, que le fait de rendre les mensonges et manipulations passés VISIBLES pour tous ! On doit comprendre à qui on à a faire… les « maîtres du chaos » doivent être déshabillés systématiquement, et le plus rapidement possible, dans les moindres de leurs boniments. Les masses ne lisent presque plus, c’est pourquoi ce genre de vidéos peuvent avoir un impact d’autant plus grand et qu’elles doivent circuler le plus largement possible…

Vidéo Vincent Parlier

Lire la suite

Tarkhan Batirashvili : entraîné par les Etats-Unis, formé en Arabie saoudite, il est devenu un des chefs les plus redoutés de l’Etat islamique…

Dans la série on le savait déjà… mais ça continue quand même de foutre les boules :

Un rapport explosif rédigé par l’agence de presse McClatchy d’après des sources très sérieuses vient de confirmer ce que beaucoup dénonçaient depuis longtemps déjà : l’implication de la coalition américaine « anti-Etat islamique » dans l’ascension de l’Etat islamique lui-même. Il affirme que l’un des chefs militaires les plus redoutés de l’organisation islamiste a été entraîné par les forces spéciales américaines en Géorgie : Tarkhan Batirashvili s’est ensuite radicalisé dans une mosquée de sa région, financée par l’Arabie Saoudite, qui participe activement à la fameuse coalition américaine.

chef-Etat-islamique-entraine-Etats-Unis-Arabie-Saoudite--e1442585158325

Sans les Etats-Unis et l’Arabie Saoudite, Tarkhan Batirashvili – qui se fait aujourd’hui appeler Abu Omar al Shishani – ne serait donc jamais parti pour la Syrie, et ne serait jamais devenu l’un des chefs les plus efficaces de l’Etat islamique. Aujourd’hui, il sévit dans la région d’Alep. Il est loin d’être seul de son espèce.
Lire la suite

1 2 3 12