Découvrez les nouveaux programmes d’endoctrinement moral et civique du collège

(En guise d’introduction) Début septembre, j’étais de passage à Tcheboksari (capitale de la Tchouvachie).  Par « hasards » (pour ceux qui y croient !) j’en viens à apprendre que dans tel monastère, l’Hygoumène (le boss) est d’origine Française, qu’il a fait de très belles choses depuis qu’il est là, etc… Aussitôt je décide de voir si je peux m’entretenir avec lui. Nous avons parlé pendant 3 heures d’un très grand nombre de sujets. Rencontre très intéressante. J’en viens au fait : à un moment il me dit en substance ceci : « quand les Bolchéviques sont arrivés au pouvoir, ils ont mis la main sur l’éducation. Les enfants n’étaient plus les enfants d’un père ou d’une mère, ils sont devenu les « enfants du parti » qu’il fallait éduquer dans ce sens… » et il termine en disant : « à y regarder de prêt, c’est un peu ce que vous commencez à avoir en France ! »  

Hélas, oui ! ça commence diablement à y ressembler ! Fawkes News nous donne l’occasion de voir clairement, dans l’article qui suit, qu’une « police de la pensée » est bel et bien à l’oeuvre dans « nos » écoles  ==>

 

Comme prévu, l’antisémitisme est le nouveau cheval de bataille du gouvernement et cela se ressent dans les manuels. Mention spéciale à la petite pub pour la LICRA qui vient faire sa propagande. A part ça, pas un mot sur la christianophobie mais ça aussi on s’y attendait.

 

 

Les franc-maçons Rockwell et Scholecher sont mis à l’honneur.

 

 

 

 

Dès qu’il s’agit de liberté d’expression, on nous ressort les Charlie. Classique.

 

 

Vu comment est présenté le sujet, pour Nathan, on dirait que poser la question c’est déjà y répondre…
A peine la loi votée que l’Etat fait la promotion de la loi sur le renseignement dans les manuels scolaires et habitue les enfants à craindre le terrorisme. Vous allez en manger du Vigipirate!

 

 

Qu’est-ce que c’est que ces filles avec des robes? Allez on déchire tout ça. Non mais oh, on est en 2015 les djeunz. Toutes les filles en jean et avec de la barbe s’il vous plait.

 

 

Un petit coup de féminisme radical, pour ceux qui auraient pas compris le message.

 

 

Les gens ne voteraient pas assez au goût du gouvernement. Aller un petit coup de com quand les cerveaux sont encore bien disposés à se laisser bercer.

 

 

Le manuel dédie carrément un chapitre aux médias qui commencent à être boudés (à juste titre) par les français. On voudrait donc faire croire aux enfants que leur avis compte dans les médias, que ceux-ci sont indépendants (la bonne blague vu que le gouvernement a financé les médias à hauteur de 227 millions d’euros en 2014 dont 28 rien que pour Le Figaro et Le monde) et ils leur mettent même la charte éthique du journalisme pour leur faire croire que ce que l’on lit dans les médias est forcément vrai. Il y a aussi une partie dédiée à « la traque des fausses informations » avec une capture d’écran…de Hoaxbuster, site hautement douteux qui, quoiqu’ils arrive, refuse systématiquement de reconnaître un quelconque complot dans l’actualité.

 

Comprenez: les médias officiels = bieeeeeeen / les médias alternatifs citoyens = paaaaaas bieeeeennn.

 

Si vous voulez consulter le reste du manuel, c’est par ici.

Source : Fawkes News

18 commentaires

  • Mata Hari Mata Hari

    Coucou le Russe http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif
    Est-il possible d’avoir la référence du  » Manuel moralisateur  »
    C’est infecte ce truc là, pouah ! http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif

  • J’adore :

    « Constitue une discrimination toute distinction opérée entre les personnes physiques à raison » …/… « des opinions politiques » (et ça marche pareil pour les personnes morales).

    Donc quand il s’agit de faire barrage contre le front national aux élections, c’est une discrimination…

    C’est pas que je veuille défendre le fn, loin de là, c’est juste que c’est un bel exemple bien concret de discrimination qui n’est jamais punie, et qui est même encouragée…

  • Y en a-t-il qui sont surpris de la mise en oeuvre de conditionnement dés l’enfance ?

    De tous temps, les manuels scolaires reflètent la vision des individus politiques détenant le pouvoir.

    Vous devriez jeter un oeil dans les vieux manuels datant de l’entre-deux guerres, voire précédant la Der des Ders…

    Ou les manuels des années 50-60 concernant l’éducation des jeunes filles…

    Cela laisse des traces, mais n’a pas empêché notre société d’évoluer autrement que ne l’aurait souhaité nos gouvernants.

    Au final, le plus important, n’est pas forcément la présentation « officielle » et politiquement correct, émise par les instances gouvernementales.

    L’important est de permettre à chaque individu d’apprendre à apprendre.

    De remettre en cause ce qui lui est présenté, et de se remettre lui même en cause.

    Ce à quoi, nous sommes nombreux à contribuer ici, et autour de nous.

    Continuons d’entretenir le scepticisme.

    Bien à vous, Citoyennes et Citoyens.

    • Graine de piaf

      L’important c’est l’éducation que donnent les parents à leurs enfants, et leur implication pour leur apprendre à penser par eux-mêmes.Contre cela l’école n’y peut rien.

    • tyr523

      C’est vrai ce que tu dis, mais cette « évolution » a justement eut lieux parce qu’il y a des gens qui remettent en causes les choses.

      Ce que je veux dire, c’est qu’il est prouvé qu’un enfant est plus facilement conditionnable. Que son conditionnement a des répercutions « positive » pour le propagandiste sur l’entourage de l’enfant.
      La preuve de l’efficacité de cette méthode est le monde dans lequel on est.

      Tout a fait d’accord avec toi sur « L’important est de permettre à chaque individu d’apprendre à apprendre. » c’est comme ça que l’éducation devrait être, afin de développer le sens critique et permettre à l’humanité de s’orienter vers l’absolu qu’elle recherche :) Mais ça ne va pas top top avec la philosophie de nos bergers.

  • chirimoya

    Certes les programmes scolaires ont beaucoup de défauts, mais ne confondons pas programmes et manuels scolaires.
    Les professeurs n’ont aucune obligation d’utiliser les manuels.

    Voici les programmes d’éducation civique:

    http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=90158

  • Assurnarzirpal

    Pauvre gosses, c’est un vrai conditionnement y’a pas à dire.

  • stereo

    C’est aussi le rôle des parents de rester vigilants et de remettre les points sur les i là où cela doit être fait.
    Les charlies sont devenus les charlots du système !

  • sabazius

    Ils sont conditionnés pour devenir de petites pièces interchangeables et insignifiantes de la grande machine.

    Consomme, jouis, obéis,sois identique aux autres et surtout ne réfléchis jamais.

    J’ai beaucoup aimé sur le site officiel:

    -« 1/e- Comprendre qu’il existe une gradation des sanctions et que la sanction est éducative (accompagnement, réparation…). »

    Tout est en place pour garder des enfants dans des corps d’adultes qui devront obéir aveuglément à leur père bienveillant et aimant qu’est l’Etat.

  • Trollzilla Trollzilla

    Histoire d’illustrer le niveau d’endoctrinement voulu et l’inversement des valeurs référentes ; notez combien de fois le mot « famille » est utilisé et surtout à quel référentiel il est associé…

    http://www.jeunes-socialistes.fr/2014/07/declaration-du-camp-dete-des-jeunes-socialistes/

    PS, prévoyez un seau ça fout la gerbe http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif.

    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_bye.gif

  • tyr523

    Très bonne idée d’article. Merci le Russe !
    La propagande par l’éducation est l’un des pilier de la dictature fasciste (sous couvert de démocratie).
    Edward Bernays l’avait compris il y a de ça 100 ans, et n’avait aucun scrupule à l’utiliser. Justifiant sont utilisation au nom de la masse intellectuellement sur-évolué qui DOIT guider le troupeau de bêtes enragées que nous sommes.

    Ce sujet mériterait d’être approfondi :) Merci pour le lien vers le manuel d’éducation civique.

  • Grand marabout Grand marabout

    1- Le principe de l’association des parents à l’action éducative

    L’article L. 111-1 du code de l’éducation pose un principe majeur selon lequel :

    « Pour garantir la réussite de tous, l’école se construit avec la participation des parents, quelle que soit leur origine sociale. Elle s’enrichit et se conforte par le dialogue et la coopération entre tous les acteurs de la communauté éducative ».

    Les parents, membres à part entière de la communauté éducative, bénéficient ainsi d’un droit à l’information et d’un droit d’expression leur permettant de participer à l’accomplissement des missions de l’école.

    L’article L111-2 du code de l’éducation, qui décrit l’essentiel du contenu et de l’objet de l’enseignement scolaire, précise expressément que : « les familles sont associées à l’accomplissement de ces missions ».

    Plus encore, cet article prévoit que « L’Etat garantit le respect de la personnalité de l’enfant et de l’action éducative des familles ».

    Les différentes circulaires publiées successivement par le Ministère de l’éducation nationale insistent très fortement sur le rôle des parents dans l’éducation que reçoivent leurs enfants dans le cadre scolaire :

    – « les parents en leur qualité de membre de la communauté éducative, doivent être systématiquement encouragés à s’impliquer non seulement dans le suivi scolaire de leur enfant mais également de façon plus générale, dans la vie de l’établissement » (circulaire n° 2012-119 du 31 juillet 2012 relative à l’information des parents) ;

    – « la scolarité de leurs enfants et les relations qu’ils entretiennent avec l’école sont au cœur des préoccupations des parents. Leur participation à l’action éducative est déterminante dans la réussite des élèves, en particulier les plus fragiles » (circulaire n° 2013-142 du 15 octobre 2013 relative au renforcement de la coopération entre les parents et l’école dans les territoires) ;

    – Il est essentiel de « rendre effectifs les droits d’information et d’expression des parents » et de « construire de nouvelles modalités de coopération avec les parents pour une école plus accueillante dans une perspective de coéducation » (circulaire n° 2013-142 du 15 octobre 2013 relative au renforcement de la coopération entre les parents et l’école dans les territoires).
    2- L’obligation d’information des parents par l’école

    Sur les actions éducatives dans le domaine de la santé et de la citoyenneté

    La circulaire n° 2012-119 du 31 juillet 2012 prévoit que « Les parents doivent recevoir des informations sur les différentes actions conduites pour favoriser un contexte favorable à la réussite de leur enfant. », en particulier sur les « actions menées en matière d’éducation aux comportements responsables dans les domaines de la santé et de la citoyenneté ».

    Cela concerne notamment :
    l’égalité entre les hommes et les femmes ;
    la lutte contre les préjugés sexistes ;
    la lutte contre les discriminations;
    la lutte contre l’homophobie.

    C’est notamment dans le cadre de ces actions, dont le contenu et les modalités doivent être clairement exposés aux parents d’élèves, que peuvent intervenir des associations ou des personnes extérieures à l’établissement scolaire (circulaire 92-196 du 3 juillet 92 et article L. 312-17-1 du code de l’éducation), agréées par l’Education nationale ou non, notamment des associations militantes (Planning familial, SOS Homophobie, Contact, Estim, Le Refuge…).
    http://www.vigi-gender.fr/parents-eleves-information

    ++
    http://lesmoutonsenrages.fr/2013/05/29/papa-porte-une-robe-dans-le-programme-cp-ce1/

  • rouletabille rouletabille

    Ils vont rendre l’éducation scolaire ,comme les programmes TV et autres médias tellement CONS,qu’un gosse se trouveras plus intelligent que ses parents.
    http://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  • En même temps, quand on voit les morpions et les jeunes d’aujourd’hui… Entre la télé-réalité, les iphones, la musique de merde, et la manie de rendre responsables leurs ainés du monde dans lequel ils vivent, il n’y a pas grand chose à espérer. Sans parler de son contenu, juste avec la façon qu’on a eu, et qu’ils ont de considérer/envisager l’école et leur avenir, ça suffit pour comprendre que même sans ce genre de « programme d’endoctrinement », c’est une fois encore une génération de connards décérébrés qui a été pondue.

    Depuis longtemps, chaque nouvelle génération est plus instruite que la précédente. Mais si elles ont toutes un point en commun, c’est d’être également au moins aussi conne. Et ni la mienne, ni celle d’avant ou celles d’après ne dérogent à la règle. Et comme pour tout le monde depuis perpette, ils vivront dans le monde de merde qu’ils méritent.