(Arme migratoire) Après les révolutions « printemps », l’automne des migrants.

Je ne sais pas si on montre cela à la télévision Française, mais aujourd’hui, alors que je regardais le journal télé de Rossia 24, montrant la grosse vague de migrants arrivants en Autriche depuis Budapest ;il y a quelques « mots clefs » qui se sont se sont présentés à ma conscience. Le premier « Arme migratoire« , immédiatement suivi par « c’est trop tard« … déjà trop tard, pour prendre conscience de ce qui est exprimé ici par Vladimir Poutine en language on ne peut plus clair :

Il s’agit ni plus ni moins que des conséquences inévitables (et programmés) d’une politique du chaos mené par ce nouveau totalitarisme démon-cratique qui, au prix de milliers de morts,  et sous couvert de « démocratisation »  a fait explosé la stabilité de l’ex-yougoslavie, de l’Irak, de la Lybie, de l’Ukraine, de la Syrie…

Souvenons-nous de ce que disait Kadhafi :

et par la même occasion, savourons un de ces rares moments de télévision où, l’espace d’un instant, le voile de la machine merdiatique se déchire pour laisser passer quelques paroles de droiture :

Enfin, pour terminer, je vous invite aussi à regarder un petit reportage mode « envers du décors » ICI (ce que les médias ne montrent pas)

et à lire cet article : 

le bébé providentiel

17 commentaires