Berlin : des service ambulatoires spécialisés pour traiter les victimes du vaccin et du Covid long

Image par Mario Cvitkovic de Pixabay

Source Le Courrier des Stratèges via l’échelle de Jacob

Les politiciens de la CDU et du SPD font actuellement pression sur le Sénat pour la mise en place de services hospitaliers ambulatoires spécialisées à Berlin. Ils auront pour mission de prendre en charge les personnes atteintes du Covid Long et les personnes qui ont subi les effets secondaires des vaccins Covid-19.

Au mois de mars, lors d’une interview dans l’émission « heute journal » de la ZDF,, le ministre de la santé allemand, Karl Lauterbach, avait reconnu les effets indésirables des injections covid. Ce dernier a déclaré qu’il allait «mettre en place un programme d’aide», qui prendra en charge les victimes des effets indésirables de la vaccination, mais également les patients atteints de Covid long. Le ministre a promis de l’aide aux victimes, mais il exige également la participation des groupes pharmaceutiques. Même s’il a reconnu que « dans le cadre de ces traités européens, les entreprises ont été à l’époque largement libérées de leur responsabilité. Et que par conséquent, la responsabilité incombe uniquement à l’État allemand, donc quasiment (…) aux Länder comme aux caisses d’assurance maladie. » Désormais, la CDU et le SPD unissent leurs forces pour répondre aux besoins de patients souffrant du Long Covid et de blessés vaccinés. …/….

Lire la suite

Le Courrier des Stratèges via l’Échelle de Jacob

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur contenu ou orientation.

Volti

6 Commentaires

  1. Toujours une ambiguïté entre Covid long et effets secondaires du vaccin. Je ne sais pas trop quels sont les symptômes de ce covid long. Les blessures cardiaques peuvent être dues autant à la potion miracle qu’à la maladie, si j’ai bien compris.

  2. Bonjour fabienne, je suis un cas lourd de covid long.
    Depuis ma 1ère infection en mars 2019 ou 2020,je confonds les années (je pense souvent être en 2024).

    Bref,avant que ce virus ne mute. Avant les vaccins. Même si j’ai fait un vaccin non arnm (Janssen) sur le tard (ça n’a rien arrangé évidemment) pour continuer à voir mon fils au sport et cela ne m’a pas empêché de faire un 2ème covid 3 mois après).

    Par la suite, j’ai eu la très grande chance d’être mis en contact avec un médecin de famille, véritable chercheur en CL, aux qualités humaines énormes qui m’a enfin fait le bon diagnostic (intégré dans un programme de recherche international, diagnostic confirmé grâce à des prises de sang ultra pointues financées par la recherche, et aussi par les scintigraphies et autres) après qu’on m’eut diagnostiqué burn out, dépression, alzheimer. (alzheimer. Org indique que l’encéphalopathie vasculaire est une maladie cousine d’Alzheimer, ce ne sont juste pas les mêmes parties du cerveau qui meurent dans le même ordre temporel). Le spécialiste de médecine interne de l’hôpital m’a indiqué que les 1ers covid (mars 2019 si je ne me trompe pas) c’était les cas les plus lourds et longs car en théorie le covid long ne reste pas à vie, même s’il a des similitudes dans son mode de fonctionnement avec le HIV. Le CL ne se transmet pas. Il attaque soit les poumons, le cœur, ou le cerveau. Dans mon cas, ancéphalopathie vasculaire donc le sang ne nourri plus un tas de neurones qui meurent. Je ne travaille plus depuis mai 2021 or j’étais un cadre, une locomotive. Si tu connais des cas, tu peux les orienter vers le groupe privé “covid long nous existons” sur FB. il y aura un colloque à Bruxelles le 29 août (septembre après vérification) sur le sujet. J’ai beaucoup de troubles de fatigue aiguë, mémoire, concentration, paresthésies, vertiges, etc. Bref, j’ai été outré par la gestion scandaleuse de la crise sanitaire, le Pass sanitaire et toutes ces choses scandaleuses mais en toute honnêteté, ça a commencé chez moi bien avant le vaccin. J’ai mis plusieurs heures avec des copies de “récupération” pour parvenir à faire ce message. Mais je reste un éternel optimiste et je garde espoir !

    • Tu parles de vaxxin non ARNM… Mais ARNm ou autre, adenovirus par exemple, en fait il s’agit des deux methodes utilisées pour que le corps soit modifié genetiquement… Il n’y a pas d’autres manieres, soit utiliser la genetique pure pour retranscrire un bout de code genetique dans l’ADN humain via retrotranscription (methode ARNm), soit utiliser un virus modifié portant le meme bout de code génétique qui ira polluer l’ADN de la victime (methode adénovirus). Il s’agit des deux approches classiquement utilisées pour OGMiser l’humain, et pas que…..

      Et pour info, je ne connais a ce jour aucune personne qui ai rechuté au covid AVEC le meme variant SANS AVOIR ETE VAXXINE… Par contre chez les vaxxinés, le nombre de reinfection COVID avec le meme variant est enorme… souvent avec une occurence de quelques mois entre chaque reinfection… Ce qui demontre que le vaxxin par patchage génetique bloque totalement l’immunité naturelle humaine et ouvre la porte a de multiples re-infestations par le Covid. Et les pseudos medecins disent que la duree immunitaire du vaxxin est peu longue… en tout cas sans vaxxin, ellee est bien plus longue et efficace…..

      Pour mon cas propre, jamais ete vaxxiné COVID, j’ai attrappé il y a un an le Covid Omicron, tres peu de symptomes, positivité antigenique de seulement 5 a 6 jours, et aucune rechute depuis… Voila la grosse différence entre vaxxinés et non vaxxinés… Le COVID long est juste une autre arnaque pour camoufler les effets pervers du vaxxin…

  3. @Fabienne: Tout sera fait pour créer de la confusion et mettre les effets secondaires sur le dos du covid long ou du covid court.
    Il y a pourtant un moyen de distinguer les deux. En réalisant des statistiques sur les “vaccinés” (injectés puisque ce n’est pas un vaccin) et non-injectés par classe d’âge et par pathologie.
    Le pourcentage de jeunes non vaccinés est plus important que chez les plus vieux. A voir si dans ce groupe on constate le même nombre d’effet que dans l’autre du même âge.

    Mais dans les classes d’âge où plus de 90% ont été injectés, ce sera difficile car le groupe de témoin sera trop petit.

    Ils ne voulaient par ailleurs pas de groupe témoin.

    Et ne pas oublier que chez les plus jeunes, ce sera peut être dans plusieurs années qu’on pourra constater les pathologies… Là c’est encore trop tôt (exemple, myocardites silencieuses)

  4. Je suis si désolé. J’ai mis près de 2h (avec des c/c entre les coups) pour tenter de parvenir à mettre un message complet sur le sujet et il n’apparaît pas. Bref, je suis covid long bien avant le vaccin. Ça attaque cœur, poumon, ou cerveau (ancéphalopathie vasculaire, une vraie saloperie qui fait que t’es neurones meurent lentement car le sang, ne les nourri plus. Moi, t’as compris, c’est le dernier cas. Si tu connais des cas de covid long. Groupe FB covid long nous existons. Colloque à bxl le 29/9 sur le sujet.

    • Quand on sait avec quels virus a ete assemblé le Covid par la technologie CRISPR (Cas9), on comprend que leur but etait de creer assez de peur pour certaines ethnies pour les forcer a etere inoculés…

      Non le vaxxin n’est pas la solution au Covid, il n’est en rien efficace contre le Covid!!! Mais le Covid a ete crée pour imposer une injection officiellement censée prevenir du Covid, mais totalement ineficace, et on ne sait pas encore quel etait le but de cette injection, si ce n’est d’adapter l’humain a avoir une immunité faible (pour mermettre la vie a un parasite évolué lors d’une injection future lors des rappels 2, 3 ou 4)… Ca parait impossible et science-fiction, mais vu la reaction psychique des vaxxinés de rappels 3 ou 4 voir 5, a mon avis, ils n’ont pas eu que un peu de code genetique, leur mentalité a profondement changé… On nous les a changé, remplacé en terme de personalité…

Les commentaires sont clos.