Poutine sanctionne l’Ukraine avec une pluie de missiles !

La Russie lance des frappes de grande envergure sur une vingtaine de villes ukrainiennes en réponse à l’explosion « terroriste » d’un pont en Crimée.

Une série d’explosions majeures a secoué Kiev et plusieurs localités d’Ukraine lundi, le président russe Vladimir Poutine ayant imputé aux services spéciaux ukrainiens la responsabilité de l’explosion « terroriste » qui a partiellement mis hors service le pont de Crimée reliant la Russie à la péninsule.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a confirmé les nouvelles attaques de missiles dans une déclaration postée sur Telegram, affirmant que les nouveaux « coups de missiles » font partie de la tentative du Kremlin de « nous effacer de la surface de la Terre », et que : « Malheureusement, il y a des morts et des blessés ».

Des images de destruction massive à Kiev et dans d’autres villes circulent largement sur les médias sociaux.

Au moins 100 frappes ont été effectuées, dont de nombreux missiles de croisière lancés depuis des navires de guerre russes en mer Noire.

Dans une annonce télévisée, M. Poutine a déclaré avoir ordonné des attaques contre des cibles militaires, énergétiques et de communication, spécifiquement en réponse à l’attaque du pont de Crimée.

« Si les tentatives de mener des attaques terroristes se poursuivent, la réponse de la Russie sera sévère et à la hauteur des menaces auxquelles elle est confrontée. Personne ne doit avoir le moindre doute », a prévenu M. Poutine. Il a menacé que d’autres pourraient suivre, s’adressant à une réunion de son Conseil de sécurité.

Le ministère russe de la Défense a également affirmé avoir touché « toutes les cibles assignées » – qui, dans certains cas, semblent avoir été des infrastructures civiles dans la capitale ukrainienne.

Des sources régionales indiquent que plus de 15 villes importantes ont été visées et ont subi des dommages importants, notamment Kiev, Rovno, Lvov, Ternopol, Ivano-Frankovsk, Khmelnitsky, Zhitomir, Kremenchug, Kropivnitsky, Krivoy-Rog, Odessa, Zaporozhie, Dniepr, Poltava, Kharkov. D’autres villes et villages plus petits ont également été touchés.

TRADUCTION :

« Plus de 50 frappes de missiles ont été signalées dans les villes ukrainiennes. Des missiles de croisière brumeux tels que Kh-101 et Kalibr. Le chaos s’ensuit et on peut entendre une femme crier en arrière-plan. »

Kyrylo Tymoshenko, chef adjoint du bureau de la présidence ukrainienne, a déclaré que « de nombreuses villes » ont été attaquées par les Russes. « L’Ukraine subit une attaque de missiles. Il y a des informations sur des frappes dans de nombreuses villes de notre pays. »

Il a en outre averti la population de « rester dans des abris ».

TRADUCTION :

« Les Russes essaient d’en faire un « pont pour pont » ?«

« La capitale est attaquée par les terroristes russes ! » Le maire de Kiev, Vitali Klitschko, a déclaré en décrivant les frappes sur le centre de la ville. « S’il n’y a pas de besoin urgent, il est préférable de ne pas aller en ville aujourd’hui. Je demande également aux habitants de la banlieue à ce sujet – ne vous rendez pas dans la capitale aujourd’hui. »

Fait important, selon le journal BILD, le bâtiment abritant le consulat allemand à Kiev aurait été secoué par un missile. Il s’agit des premières frappes sur la capitale ukrainienne depuis juin.

Des personnes ont été vues en train de se réfugier dans des stations de métro souterraines au milieu des sirènes de raid aérien…

TRADUCTION :

« Station de métro à Kiev où je suis avec mon fils en ce moment. Il y a beaucoup de monde, beaucoup d’enfants. Les gens sont calmes, pas de panique. »

Dans une première réponse, le chef de la politique étrangère de l’UE, Joseph Borrell, s’est dit « profondément choqué par les attaques de la Russie contre des civils à Kiev et dans d’autres villes d’Ukraine. De tels actes n’ont pas leur place au 21e siècle » et les a condamnés « dans les termes les plus forts possible ».

Cependant, le vice-président du Conseil de sécurité russe, Dmitri Medvedev, a déclaré que ce n’est que le début de la réponse, en disant, selon une traduction des médias d’État :

« Le premier épisode est terminé. Il y en aura d’autres… Je vais exprimer ma position personnelle… L’État ukrainien, dans sa configuration actuelle avec le régime politique nazi, constituera une menace constante, directe et claire pour la Russie. Par conséquent, outre la protection de notre peuple et des frontières du pays, l’objectif de nos actions futures… devrait être le démantèlement complet du régime politique de l’Ukraine », a écrit Medvedev sur sa chaîne Telegram.

TRADUCTION :

« Kiev. On rapporte aussi que des drones iraniens viennent de Biélorussie.«

De nombreux experts ont fait remarquer que la Russie s’était « retenue » jusqu’à présent. Alors que la guerre dure maintenant depuis plus de sept mois, il n’y a pas eu d’attaques  » choc et effroi  » contre les principaux centres ukrainiens comme certains l’avaient prédit initialement.

TRADUCTION :

« 2003 : Opération « Shock and Awe » sur la capitale de l’Irak, 31 pays du « monde libre » y participent.
Comprenez cela, Poutine se retient à Kiev #Kyiv »

Tom Fowdy, analyste géopolitique indépendant, a déclaré : « Honnêtement, je ne sais pas à quoi s’attendaient l’Ukraine et ses partisans lorsqu’ils ont décidé d’attaquer un pont sur lequel la Russie n’aurait pas pu faire plus clairement comprendre qu’il s’agissait d’une ligne rouge massive à ne pas franchir. Ils forcent la main de Poutine alors même qu’il a été massivement léthargique à la jouer. »

Traduction : « De la part d’un ami à Kiev ce matin. »

Carte des frappes de lundi :

Il est probable que les rapports sur le nombre de victimes continueront d’augmenter tout au long de la journée à mesure que les dommages seront évalués. « Au moins cinq morts civils ont été signalés et 12 personnes ont été blessées à Kiev lundi, alors qu’au moins 83 missiles ont été tirés sur le pays », rapporte The Hill sur la base de sources locales.

Les forces armées ukrainiennes ont déclaré que les défenses aériennes avaient réussi à abattre 43 missiles.

https://geopolitique-profonde.com/

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

8 Commentaires

  1. En tous cas cela fait moins de victimes qu’une seule journée de bombardement ukrainien sur Donetsk…
    Ah, j’oubliais : Pour les (ukro)Nazis, la mort d’un Russe, civil ou non, est toujours une VICTOIRE !

  2. Cinq morts et 12 blessés, probablement des employés non évacués des cibles, c’est bien la preuve que Poutine veille à ne pas massacrer les civils. Les dommages collatéraux sont toujours tristes, mais on peut faire la part des choses ici.
    Et en plus il prévient: restez dans les abris !

  3. « nous effacer de la surface de la Terre »…
    Le jour où les khazars auront été éliminés à jamais la paix reviendra sur la Terre, il ne faut pas oublier qu’il y en a aussi aux USA, dont des banquiers responsables pour une bonne partie de la misère sur notre planète. Ils ont un rapport à l’argent purement anormal, la preuve Zelenski en a jamais assez et nous pendant ce temps ils nous obligent à des restrictions !…

    La Mafia, Khazar, Rothschild.

    https://vk.com/video643859785_456241864

  4. Le titre de l’article est aussi péremptoire que douteux :

    Le Président Poutine n’a jamais affirmé nulle part à ma connaissance que l’offensive russe est le riposte aux actes terroristes en mer baltique où contre le pont de Kersh.

    Il s’agit donc d’une interprétation et non d’un fait.

    Cette interprétation est hasardeuse et même douteuse au moins pour deux autres raisons :

    1) L’attaque russe est préparé depuis longtemps et se poursuit.

    2) Cette attaque n’est qu’une première phase d’une offensive bien plus vaste qui doit intervenir au moment opportun.

    Elle s’inscrit donc dans un programme tout à fait indépendant de ces attentats qui eux s’ils étaient prévisibles, n’étaient pas les moteurs de l’offensive et donc certainement ou très probablement pas les raisons véritables.

    Il est presque certain que la riposte russe. à ces attentats se fera de manière beaucoup sur des cibles ou d’une manière bien plus en relation avec les objectifs et ouvrages visés, ainsi que les auteurs proches impliqués, que cette riposte est seulement à l’étude ou en préparation et qu’elle sera mise à exécution au moment le plus opportun.

    Les Russes n’agissent pas de manière impulsive, débridée et irréfléchie. chaque action compte et rien n’est fait autrement que comme l’ensemble du combat l’exige.

    L’avenir, une fois de plus le montrera, au moment choisi.

    Tous les commentaires qui prétendent être plus clairvoyant que l’état-major russe ou qui interprète les but d’une offensives ou les retraites de manière affirmée comme des erreurs du commandement ou des faiblesses de l’armée russe, comme s’ils possédaient mieux que ledit commandement la connaissance de la stratégie, des effectifs et des moyens cette armée, sont proprement grotesques.

    • Je suis bien d’accord, et en particulier sur le dernier paragraphe.

      Comment des experts en rien du tout, des experts de comptoir, peuvent-ils se permettre de se croire plus clairvoyants que l’Etat-Major russe ? Sans doute parce que sur Internet, sur leur canapé, comme devant leurs jeux vidéos, ils se croient des génies de la stratégie…

      J’étais et reste un démocrate dans l’âme, mais l’imbécillité et la prétention des ignares me prouvent chaque jour que je me trompe. Effectivement comment confier le pouvoir de décider à des ânes bardés de certitudes, des stratèges de jeux commerciaux ?

      Par pitié. Si vous n’avez rien d’intelligent à dire, NE DITES RIEN.
      On ne vous en voudra pas.
      Et comme on dit, il vaut mieux laisser planer le doute sur votre intelligence en vous taisant que démontrer votre stupidité en discutant de ce qui vous dépasse.

      • Mon commentaire ne concerne pas l’auteur et encore moins le commentateur jeronebdlb, qui ont eu des réactions très sensées. Par contre les personnes visées se reconnaîtront…

  5. Le gouvernement français est inféodé à des puissances étrangères. Il est prêt à sacrifier les citoyens jusqu’au dernier sans leur demander leur avis pour un pays, l’Ukraine, à l’éthique douteuse et avec lequel nous ne sommes même pas alliés, pour une guerre qui ne nous concerne pas.

    Les sanctions pénalisent la France et l’Europe, plus que la Russie. Et croire que Zelensky nous en sera reconnaissant est de l’idiotie pure et simple. La propagande honteuse sur cette guerre en Ukraine masque mal la stupidité de nos interventions. La France, l’Otan, sont de facto en guerre contre la Russie sans qu’on sache pourquoi.

    La France est une fois de plus le jouet des USA. L’euro chute face au dollar, il faudra des années pour se remettre de ces fameuses sanctions, si tant est que nous y arrivions.

Les commentaires sont clos.