« Coup d’état » contre Xi Jinping ?

Tout d’abord, quelles rumeurs ?

Les rumeurs chinoises sont devenues incontrôlables au cours des dernières 48 heures.

Pour ceux qui n’ont pas entendu les rumeurs, Xi aurait été destitué par un coup d’État avant le Congrès du Parti d’octobre.

Le 24 septembre, Xi Jinping était devenu l’un des principaux sujets d’actualité sur Twitter. Son nom est apparu plus de 42 000 fois sur les hashtags et l’expression « coup d’État en Chine » a circulé 9 300 fois sur la plateforme, selon The Epoch Times.

« Nouvelle rumeur à vérifier : Xi Jinping [sic] est-il assigné à résidence à Pékin ? », a écrit Subramanian Swamy, ancien ministre indien et membre du Parlement jusqu’en avril.

Ces spéculations sont également apparues alors que des ressortissants chinois ont constaté des annulations massives de vols dans tout le pays.

Près de 10 000 vols auraient été annulés samedi, le jour même où une conférence clé sur la Défense nationale et la réforme militaire était organisée à Pékin.

Entre-temps, Xi, qui est rentré dans la capitale chinoise le 16 septembre après avoir rencontré le Russe Vladimir Poutine lors d’un sommet régional en Asie centrale, n’a pas participé à la réunion de Pékin, mais a transmis des instructions selon lesquelles les forces armées devaient se concentrer sur la préparation à la guerre. Wei Fenghe, général de l’armée chinoise trié sur le volet et actuellement ministre de la Défense nationale, était également absent.

Maintenant, les faits sur le terrain

Voilà pour les rumeurs, si ce n’est qu’elles ne sont pas étayées par des preuves.

En attendant, voici quelques faits réels sur le terrain à Pékin, avec l’aimable autorisation du correspondant de Der Spiegel, Georg Fahrion.

Traduction :

  • « Aujourd’hui à Pékin, j’ai enquêté sur le #chinacoup pour que vous n’ayez pas à le faire. Au prix de risques personnels considérables, je me suis aventuré à certains points névralgiques de la ville. Des découvertes troublantes. Accrochez-vous. »
  • « Voici la porte Xinhua, l’entrée principale du complexe de Zhongnanhai, où résident et travaillent tous les dirigeants centraux, y compris Xi Jinping. Des parachutistes d’élite ont pris le contrôle de la porte, habilement déguisés en cinq hommes d’âge moyen qui se tiennent toujours là. »

Traduction :

  • « La place Tian’anmen toute proche grouille de voyous en civil. Je suis en Chine depuis assez longtemps pour savoir que ce ne sont pas des touristes. »
  • « Des rebelles en treillis gardent le siège de l’entreprise State Grid, qui contrôle l’approvisionnement en électricité de la capitale. »

Traduction :

  • « Le deuxième périphérique près du ministère des Affaires étrangères. L’une des principales artères de Pékin, elle a été fermée à la circulation civile. Une colonne de véhicules militaires s’étend sur environ 80 kilomètres d’ici à un endroit d’Hebei. »
  • « Devant la Gare Centrale, des unités de l’armée loyales à Xi se sont retranchées, gardant ce nœud ferroviaire crucial depuis leurs positions fortifiées par des sacs de sable. »

Traduction :

  • « Hélas, l’espoir est faible. Les renforts du coup d’État arrivent en véhicules blindés de transport de troupes. Envoyez-nous vos pensées et vos prières. »

Un coup d’État était-il seulement possible ?

L’analyste chinois Gordon Chang affirme qu’un coup d’État est peu probable, soulignant le manque de preuves sur le terrain.

« Je ne pense pas qu’il y ait eu un coup d’État », a-t-il déclaré à The Epoch Times. « Parce que s’il y avait un coup d’État, nous verrions, par exemple, beaucoup de véhicules militaires dans le centre de Pékin. Il n’y a eu aucun rapport à ce sujet. De même, il y aurait probablement une déclaration de loi martiale qui n’a pas eu lieu. »

« Il semble donc que quelque chose soit en train de se passer, mais nous ne savons pas exactement quoi », a-t-il déclaré, ajoutant que la seule chose qui puisse dissiper certaines spéculations est que Xi sorte pour s’exprimer en public.

Zhang Tianliang, écrivain et auteur du livre en langue chinoise « China’s Path to Peaceful Transition », a également rejeté la théorie de l’assignation à résidence comme n’étant pas conforme au bon sens.

Zhang Tianlian

La semaine dernière, six hauts fonctionnaires chinois, dont deux anciens membres du cabinet, ont été condamnés à de lourdes peines pour des délits liés à la corruption, s’ajoutant à une série de fonctionnaires purgés dans le cadre de la campagne anti-corruption lancée par Xi après son entrée en fonction fin 2012.

« Comment Xi pourrait-il avoir la capacité de les punir s’il a perdu son emprise sur le pouvoir ? » a fait valoir Zhang dans son émission du 22 septembre.

Enfin, voici quelques informations supplémentaires de Bill Bishop de Sinocism.

C’est la politique de l’élite du PCC, il ne faut jamais dire jamais, mais je pense que cette série de rumeurs est de la foutaise.

La rumeur a été lancée à l’origine par un compte qui a l’habitude de faire des affirmations bidon, et dans l’amplification frénétique, personne n’a présenté de source ou de preuve crédible, juste beaucoup de vœux pieux.

Aujourd’hui, Xinhua a annoncé la liste complète des délégués au 20e Congrès du Parti et la déclaration sur la sélection, également lue dans le journal télévisé du dimanche sur CCTV, commence par la phrase suivante : « Sous la forte direction du Comité central du Parti, avec le camarade Xi Jinping comme noyau dur ».

在以习近平同志为核心的党中央坚强领导下,党的二十大代表选举工作已经顺利完成。全国各选举单位分别召开党代表大会或党代表会议,选举产生了2296名出席党的二十大代表。

Traduction : « Sous la forte direction du Comité central du Parti, avec le camarade Xi Jinping à sa tête, l’élection des délégués au 20e Congrès du Parti a été menée à bien. Chacune des unités électorales du pays a tenu son propre congrès du parti ou sa propre réunion des délégués du parti et a élu 2 296 délégués au 20e congrès du parti.«

Et Xi est bien sûr l’un des délégués :

La rumeur faisait également état d’annulations massives d’avions et indiquait que quelque chose se tramait. Ces affirmations se sont avérées incorrectes.

Il se peut que nous ne voyions pas Xi pendant un certain temps et que sa « disparition » continue à alimenter cette rumeur et peut-être d’autres.

Que Xi fasse ou non une apparition publique n’a cependant que peu d’importance, a déclaré Wang He, un commentateur américain des affaires courantes de la Chine, notant qu’une telle absence prolongée de l’attention du public n’a pas été unique pour Xi. Pour Wang, le voyage de Xi à l’étranger avant le congrès du Parti était une démonstration de confiance.

« Sans assurance absolue, cet homme ne prendra pas de risques facilement », a-t-il déclaré à propos de Xi.

geopolitique-profonde


Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

4 Commentaires

  1. Conclusion : encore un coup de la cinquième colonne, comme on dit, pour tenter de déstabiliser le gouvernement par de fausses nouvelles..
    .
    Oui, si pour Washington je dis le régime (à Paris aussi), presque partout ailleurs je dirai le gouvernement.

  2. Il ne faut pas comparer, sous peine de ne rien comprendre. Dans les pays non soumis à l’hégémonie du Deep state, les responsables le deviennent après une longue montée en responsabilités. Dans l’OXYDANT ce ne sont que des pions choisis souvent pour leur totale allégeance au $¥$T€M€, qui n’ont qu’à lire un script auquel ils ne peuvent apporter aucune modification. Ce qu conduit à ne recruter que des presque imbéciles. Leurs discours sont sur prompteur, et dès qu’ils sont dans une situation imprévue ils dérapent.
    .
    A comparer avec par exemple un Fidel Castro, qui sans notes pouvait assumer un discours de quatre heures, parce qu’il SAVAIT ce qu’il allait dire, et ce qu’il allait faire. Si même on peut comparer !
    .
    Je m’amuse, parce que je ne suis qu’un modeste bachelier, incapable de prendre la parole en public sans avoir déjà écrit complètement ce que j’avais à dire. Chacun son truc.

  3. Xi est peut-être tout simplement en train de faire une purge en profondeur de l’Etat Profond chinois en coulisse ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif

Les commentaires sont clos.