Résultat et analyse Pfizer pour les femmes enceintes

Pour illustration/123.rf

Bonjour

En m’intéressant aux statistiques j’ai analysé la page 11 et 12 des documents Pfizer. Ça concerne les femmes enceintes voici mes résultats:

Les documents et chiffres sont réels et viennent bien de documents récemment déclassifiés sur injonction d’un juge. Nous les avions vérifies/étudiés depuis quelques semaines. Ci après une traduction partielle et l’adresse du pdf Pfizer résultat de l’étude. + Analyse

On obtient 47% de problèmes dont 27% graves (entraînant une hospitalisation, une invalidité, des conséquences potentiellement mortelles ou le décès) et 10% de léthal pour le fœtus. A vous de juger

Bonne lecture
Alain Sebilleau

_______________________________________________________________________
 
DocDocument Pfizer   p11 et 12 de ce pdf:

 

Use in Pregnancy (grossesse) and lactation
Partie grossesses  seulement
274 cas de grossesses sur 413 cas (allaitement exclu pour 133 cas)

 

Sur 270 grossesses suivies + 4 foetus , Pfizer a perdu la trace de 238 d’entre elles…  (NdT: disparues quand et pourquoi autant de cas disparus?)
 
il y a eu donc:
sans gravite pour  146 mères
problème pas trop grave pour 49 mères
problème grave 75 mères
problème grave 4 fœtus

 

Sur les 33 grossesses que Pfizer suivait encore (238 disparues):
23 d’entre elles ont abouti à un avortement spontané.
2 eux ont entraîné la mort prématurée d’un bébé;
2 ont entraîné une mort intra-utérine;
1 a entraîné un décès néonatal;
1 est répertorié comme « résultat en attente”
 
En considérant 238 mères disparues comme ayant eu une grossesse normale
 
On obtient:
femmes enceintes 270+4(baby/foetus)
 
sans problème  146 cas   = 53%
problèmes: pas trop graves et graves = 128/274 =  47%
 
dont problèmes graves  (75+4)/274 =                          29%
dont cas léthal                     27/274 =                                10% 
 
Remarque importante: ceci représente les cas sur 3 mois seulement:  01 December 2020 and through 28 February 2021. Sur 9 mois quels seraient ces chiffres? ils seraient surement augmentés. Les cas disparus ont ils été sujet a problème?
 
Nota: l’étude originale a regroupe les grossesses et les périodes d’allaitement. Moins de problèmes avec l’allaitement ce qui diminue  un peu les pourcentages de ces résultats si l’on considère un total de 413 cas = 274 grossesses + 139 cas allaitement
 
La conclusion était qu’il n’y avait pas de problème.

Alain Sebilleau

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

Note : Merci à nos contributeurs de vérifier l’orthographe et l’accentuation.

7 Commentaires

  1. Je l’avais déjà lu sur https://resistance-mondiale.com/articles-2, un site très intéressant également.

  2. Les femmes sont les plus maléables du cerveau…par les collabos sanitaires !

    Pas étonnant qu’il y est tellement de victimes dues aux maris/compagnons Manipulateurs toxiques.

    Des proies idéales pour bigpharma.

    Combien de mamans ont fait vaxxiner leurs enfants ?

    Donc autant qe QUETCHS sans cervelles !
    Mettant leurs propres enfants en danger d’empoisonnement !

    Elles l’ont voulues !
    Dont certaines préférant restées SOURDES aux conseils de leurs maris/proches etc…

    Maintenant, elles PAIENT le PRIX de manquer de CERVELLE !

  3. Les femmes ont voulu se faire vaxxiner??? Qu’elles payent le prix de leur bétise!!! C’est comme ca, pas autrement!!!! tout cela pour aller au resto et en boite!!!!

Les commentaires sont clos.