Terrain Le Film – Partie 1 : La Grippe Des Cigognes

TERRAIN expose le canular tyrannique de la pandémie mondiale, construite sur le modèle erroné de la maladie, connu sous le nom de “théorie des germes”. Ce documentaire en deux parties explore la théorie du terrain, un modèle de santé fonctionnant en symbiose avec la nature pour promouvoir le bien-être et la guérison, sans recourir à un paradigme médical corrompu et défaillant.

TERRAIN motive et inspire les spectateurs à comprendre le pouvoir et la responsabilité du consentement.

La première partie de TERRAIN remet en question la théorie des germes, un système de croyance obsolète et non scientifique basé sur des fraudes et des mauvaises interprétations

Un film produit par Marcelina Cravat et Andrew Kaufman.

Avec le Dr Andrew Kaufman, le Dr Barre Lando, le Dr Stefan Lanka, le Dr Mark McDonald, le Dr Tom Cowan, le Dr Kelly Brogan, le Dr Samantha Bailey, Sayer Ji, Sally Fallon, Peggy Hall, Tony Roman, Alphonso Faggiolo et Veda Austin.

https://odysee.com/@cv19:b/Terrain-Le-Film-Partie-1-la-grippe-des-cigognes:3

Sous-titres par https://cv19.fr

Bande annonce : https://odysee.com/@cv19:b/Terrain-Le-Film-Bande-Annonce:0

Pour soutenir et en savoir plus sur le projet : https://terrainthefilm.com/

 

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

10 Commentaires

  1. Et c’est reparti pour un coup de Gaïa est notre amie. On ne peut pas tomber malade si on entretient notre « terrain » en étant proche de mère nature.

    Le jour ou tous les adeptes de la théorie du terrain auront le courage de se rentre dans le prochain village africain qui subira une épidémie d’Ebola pour y aider les malades sans aucun matériel NBC, leur théorie farfelue disparaîtra avec eux.

    Je ne nie pas l’influence du terrain sur la maladie. Mais ce n’est qu’une influence, pas une panacée.

    • Moui « Ebola » le fameux « virus » qui apparaît magiquement près des zones minières…

      • Tu peux aussi tenter d’avoir des rapports non protégés avec quelqu’un qui a le sida… Sinon il me semble que passé une certaine profondeur sous terre, toutes les puces sont porteuses de la peste. Tu pourrais aller zigouiller des rats vivant au fond d’une mine, histoire de convaincre leurs puces de venir te faire un bisou pour voir si la théorie du terrain résiste au passage de la théorie à la pratique…

        Enfin bon, c’est terrible de penser que des gens comme le professeur Raoult ou feu le professeur Montagnier ont passé leur vie à étudier un truc qui n’existe pas.

        • Ne te fatigue pas Radagast, beaucoup ici pensent que leurs élucubrations ont valeur de connaissances et qu’ils ont tout compris grâce à leur QI dont il ont estimé selon une méthode personnelle supérieure qu’il est proche de 350.
          Moi je ne lis plus les commentaires que pour me distraire et surveiller la progression de l’idiocratie ambiante.

          • T’as besoin de ça pour te rassurer d’être plus intelligent que les autres ? Ou c’est simplement du voyeurisme condescendant faute d’avoir un argumentaire valable ?

        • En 1985 un de mes collègues militaires en poste à N’Djaména (énorme foyer du sida) se tapa une à deux prostitués chaque soir, sans capote, 6 mois durant. A son retour, le résultat du test obligatoire avant réincorporation fut négatif. ….J’en fus stupéfié.

          -Bon, depuis j’ai vu les vidéos de Luc Montagnier* sur le sujet du « terrain » et je comprends mieux…https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

          *) Montagnier, prix Nobel pour sa découverte de la soupe marqueuse du ViH, excusez du peu.

      • Oui oui, c’est terrible que chacun ai ses opinions hein…

        Mouhai, terrible…

        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif

  2. Il y a le terrain physique mais il pense pas aux autres corps: émotionnel, spirituel.
    Tant qu’on s’intéressera qu’au corps physique rien ne changera. Ça doit être plus compliqué que ça mais c’est un début.

Les commentaires sont clos.