COVID : un test d’anticorps bon marché révèle si vous êtes immunisé en 5 minutes

Reste plus qu’à obtenir l’AMM..

Source Science Advances via TrustMyScience

| Fujita Health University/Feng Yan et al.

Des chercheurs de l’université polytechnique de Hong Kong ont conçu un capteur permettant de détecter les anticorps SARS-CoV-2 en seulement 5 minutes. Bon marché et portable, le dispositif est très prometteur pour l’évaluation rapide du pronostic en cas de COVID-19 ultérieure. En analysant la salive ou le sang, il permet non seulement de savoir rapidement si une personne a contracté le coronavirus dans le passé, mais également d’évaluer le taux d’anticorps (et donc l’immunité probable) généré par l’infection ou la vaccination.

Lorsqu’une personne est infectée par le coronavirus ou est vaccinée contre celui-ci, son système immunitaire produit des anticorps spécifiques permettant de combattre le virus en cas d’infection ultérieure. Ces anticorps continuent d’être produits pendant au moins six mois, de sorte qu’ils peuvent être utilisés pour détecter une infection ou une réponse vaccinale passée. Bien entendu, il existe déjà de nombreux tests de détection rapide des anticorps, mais ils sont généralement coûteux, complexes ou peu précis.

Feng Yan, de l’université polytechnique de Hong Kong, et ses collègues, ont mis au point un test d’anticorps anti-COVID-19 moins cher et plus pratique en utilisant des transistors électrochimiques organiques. Ces derniers, qui sont de plus en plus utilisés pour détecter des molécules biologiques comme les protéines et le glucose, convertissent les signaux biologiques en signaux électriques.

Un résultat en 5 minutes chrono

Pour effectuer le test rapide, une goutte de sang ou de salive est placée sur l’un de ces transistors en or, intégré dans une petite bande de plastique. Lorsque les anticorps du coronavirus s’y fixent, le transistor produit des signaux électriques qui sont lus par un compteur portable léger connecté par Bluetooth à un téléphone mobile. L’ensemble du processus prend moins de 5 minutes.

Schéma du système de détection portable et des processus de modification du capteur d’IgG. Le dispositif est connecté à un compteur portable qui est contrôlé par un téléphone mobile via Bluetooth. © Feng Yan et al.

Le test s’est avéré très précis dans la mesure des anticorps anti-coronavirus lorsqu’il a été testé sur des échantillons de sang et de salive qui avaient été dopés en laboratoire avec différents niveaux d’anticorps, y compris des niveaux très faibles. Yan et ses collègues prévoient maintenant un essai clinique pour confirmer que le test fonctionne également dans des situations réelles. « Si l’essai est concluant, l’équipe demandera l’autorisation de commercialiser le test, qui devrait coûter moins d’un dollar par bandelette », indique Yan.

Comme d’autres tests d’anticorps anti-COVID, le nouveau test pourrait être utile pour estimer les niveaux d’immunité contre le virus — qu’il s’agisse d’une infection naturelle ou d’une vaccination — dans différentes populations. Il pourrait également indiquer le moment où les effets protecteurs des vaccins commencent à s’estomper et où des rappels sont nécessaires, ajoute Yan.

Toutefois, le dispositif ne peut pas être utilisé pour déterminer si une personne vient d’être infectée, car il faut généralement une semaine ou deux après avoir contracté le virus pour que des niveaux significatifs d’anticorps soient produits. « Ces capteurs portables sont prometteurs pour une utilisation dans le diagnostic et le pronostic de la COVID-19 », concluent les chercheurs dans leur document.

Source : Science Advances via TrustMyScience

Voir aussi :

4 commentaires

Laisser un commentaire