Archegos, le nom d’un nouveau scandale financier qui ébranle les bourses

Source Insolentiae d’après Les Echos.fr

Nous avons l’explication aux ventes massives sur les marchés asiatiques de ces derniers jours. Le coupable c’est Archegos !

Archegos est l’héritier de Tiger Asia Management, un hedge fund créé par Bill Hwang et transformé en « family office » après avoir été condamné par la SEC en 2012. Très opaque, il gérait environ 10 milliards de dollars pour la famille de son fondateur avant ses récents déboires… où les pertes ne sont pas encore connues avec précision.

Ce que l’on sait, c’est que Archegos a vendu dans la précipitation entre 20 et 30 milliards d’actifs pour déboucler ses positions. La liquidation forcée de ces plus de 20 milliards de dollars de positions a ébranlé les actions chinoises et les valeurs tech, de Baidu à ViacomCBS, des géants des marchés.

Deux établissements, à savoir Nomura et Credit Suisse ont déclaré qu’ils risquaient de subir des pertes potentiellement « importantes » alors que les autres grandes banques de la planète sont en train d’évaluer comme on dit pudiquement leur exposition propre à Archegos Capital Management.

On a beau vous dire que c’est « garanti », on a beau vous expliquer que c’est « régulé », « contrôlé », en réalité, même dans les produits les plus sûrs vendus par Crédit Suisse par exemple il y avait des fonds Greensill, ou dans des assurances-vie françaises vous aviez des fonds H2O qui entraînent par leurs difficultés le blocage de contrats entiers.

La conclusion est sans appel.

Diversifiez toujours vos risques, vos banques, vos différents fonds de placements. Diversifiez toujours.

C’est une règle vieille comme le monde que l’on s’empresse tous d’oublier parce que c’est compliqué, parce que c’est plus cher, parce que c’est plus simple d’avoir tout au même endroit, parce que quand c’est ce fonds-là qui est le meilleur on a évidemment envie de tout y mettre et pas d’aller placer la moitié de son épargne dans des fonds qui rapportent moins… et pourtant, c’est bien cela qu’il faut toujours faire.

Charles SANNAT

« Ceci est un article ‘presslib’, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Source Les Echos.fr ici

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

Laisser un commentaire