Découverte d’un loisir atypique : l’orpaillage de loisir

Chacun choisi son passe-temps. Pour certain, c’est la pêche ou la rechercher de champignons. Mais pour d’autre, c’est chercher des paillettes d’or au fond des rivières. Ce sont des chercheurs d’or amateurs. Bien que méconnu, ce loisir existe en France et connait un certain public de passionné du métal jaune.

N’allez pas leur dire qu’ils font cela pour l’argent. Ça non, car c’est tout bonnement impossible compte tenu des faibles quantités récoltées et des moyens artisanaux utilisés. Pourtant, les préfectures, en charge de réglementer le loisir veillent au grain (ou à la pépite si vous voulez). En effet, les DDT sont habilités à recevoir des demandes (obligatoires) pour que le grand public puisse arpenter le bord de l’eau à la recherche de ces paillettes. Cette demande n’est en rien lié à la récupération de l’or, mais bien à la préservation du milieu aquatique parfois fragile.

Pourquoi l’orpaillage intéresse-t-il tant ?

Dans l’inconscient collectif, lorsqu’on parle d’orpaillage, on pense à 2 choses. Soit aux chercheurs d’or Australien, soit à l’orpaillage illégal en Guyane. L’orpaillage n’a tout simplement rien à voir avec ces 2 préjugés. L’orpaillage de loisir est en premier lieur un loisir. Les gens qui le pratique font cela avant tout pour passer du temps au bord de l’eau, en famille ou entre amis.

Comme expliqué en introduction, vous ne deviendrez pas riche en pratiquant l’orpaillage. Les seuls qui s’enrichissent sont les formateurs des stages d’initiation et les vendeurs de matériels d’orpaillage. Bien que la France possède de nombreux cours d’eau aurifères, l’or n’est pas si facile à trouver et cela demande un certain savoir faire comme nous l’explique ce site associatif spécialiste dans ce domaine sur ce lien : https://www.goldlineorpaillage.fr/comment-trouver-or-riviere/.

Mais il semble que l’orpaillage soit à la portée de tous si toutefois vous avez un peu de patience et l’âme d’un prospecteur.

Depuis quand l’homme recherche-t-il de l’or ?

La prospection aurifère existe depuis l’Antiquité à l’époque des Égyptiens, des Grecs et des Romains. L’orpaillage est une technique de recherche et d’extraction d’or à partir de gisements de type alluvionnaire (par la fragmentation d’un ancien filon) dans les rivières et les ruisseaux dans lesquels de minuscules particules d’or se sont libérées des roches aurifères en raison de l’érosion.

Équipés de moyens simples, les prospecteurs de cet ancien temps ont tenté d’isoler l’or des sédiments fluviaux par des techniques rudimentaire et manuelles. Ces techniques de prospection n’ont pas vraiment changé aujourd’hui et fonctionnent encore sur les mêmes principes.

Quel matériel utilise-t-on en orpaillage ?

Le matériel d’un orpailleur est relativement basique. Pas d’électronique, pas de piles, pas de problèmes. L’outil indispensable est une batée. N’allez pas croire que tous les orpailleurs utilisent un chapeau chinois (il n’y a qu’en France qu’on utilise ce terme, son vrai nom est batéa et vient du Pérou et non de Chine comme on pourrait le croire). Personne n’utilise cela aujourd’hui. On utilise plutôt un pan américain. C’est une sorte de casserole en plastique avec des tasseaux à l’intérieur qui permet de piéger l’or.

Ça, c’est l’outil de base. Mais il faut également une petite pipette d’aspiration pour récolter les paillettes et une fiole pour les stocker. Ce serait bête de trouver de l’or dans son pan et ne pas avoir ce qu’il faut pour le ramener à la maison et justifier sa sortie auprès de madame. De plus, il existe des kits complets d’orpaillage avec tout le nécessaire pour débuter pour moins de 50 euros. De quoi découvrir ce loisir sans se ruiner.

Quel est le principe de base qui permet d’isoler l’or ?

Tout est basé sur la densité, si spécifique de l’or. L’or est très dense. Plus dense que le plomb. C’est sur ce principe physique que se base l’orpaillage, tant sur les moyens pour le récolter l’or que pour le chercher. Tout est donc basé sur le poids spécifique de l’or, par rapport aux autres matériaux que l’on trouve dans les rivières, avec un peu de principe d’Archimède pour comprendre comment l’or bouge dans le courant.

Je sais, ça fait mal à la tête comme ça, mais en réalité, c’est pas si compliqué. En gros, si vous vous baladez au bord d’eau cours d’eau, et que vous trouvez des amas de ferrailles rouillés au sol ou des balles de pêches sur un banc de graviers, vous êtes au bon endroit pour trouver de l’or. Bien-sur, c’est un peu plus technique que ça, mais c’est un exemple qui fait partie des premières astuces qu’on apprend pour trouver de l’or.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, il existe également des rampes de lavage : sorte de canal miniature qui reproduit le fond d’un cours d’eau. Ce canal est tapissé de tapis en son fond (de type moquette ou même tapis en caoutchouc). Ce canal est ensuite placé dans le courant. L’orpailleur y déposera du gravier potentiellement aurifère. Les particules d’or seront alors piégé dans le tapis qui sera, par la suite nettoyé de son sable aurifère (que l’on appelle le concentré). Ce concentré sera enfin nettoyé à part, à la batée pour isoler l’or.

Cette rampe d’orpaillage permet de traiter plus de graviers qu’à la batée et donc de récolter plus d’or.

Où peut-on trouver l’or ?

Comme dit le proverbe: «l’or se trouve là où vous le trouvez». Il peut être trouvé dans de nombreux endroits. En fin de compte, seul sa concentration sera variable d’un endroit à un autre. L’orpaillage et particulièrement la prospection, n’est pas une science exacte. Même si beaucoup de choses sont basées sur la physique et l’hydrodynamisme, il arrive parfois de ne pas trouver d’or à un endroit où il devrait y en avoir et, à l’inverse, de trouver de grosses concentrations d’or dans un endroit improbable. C’est toute la magie de l’orpaillage. Mais pour vous aider un peu, les endroits particulièrement favorables pour chercher de l’or se situent à l’intérieur des virages de rivières ou dans tous les endroits à faible courant et peu profonds.

La prospection aurifère nécessite de la patience

La prospection demande beaucoup d’endurance et de patience. Il faut savoir accepter de ne rien trouver pour trouver un jour. Chaque échec est un apprentissage personnel. La prospection d’or est un travail éreintant et vous apprendrez très rapidement que trouver de l’or ne se fait pas sans sueur. Aussi, il est important de prendre le temps de bien apprendre, de se poser les bonnes questions pour économiser son corps et son esprit.

Vous pouvez très bien partir à l’aventure sans vous mettre de pression en profitant du moment présent, ou au contraire, chercher à trouver le plus d’or possible. La seconde option est généralement celle que recherche les nouveaux prospecteurs. C’est aussi pour cela que beaucoup commencent et peu poursuivent l’aventure. L’orpaillage est exigeant. Mais cette exigence, c’est avant tout vous qui vous la fixez. D’où la nécessite de rester réaliste et humble. S’il y avait tant d’or que ça en France, on le saurait.

Les orpailleurs qui durent pendant des années sont ceux qui savent ménager leur monture, car ça reste une activité minière. Ils savent aussi que l’or se mérite et un bon orpailleur sait apprécier le fait de secouer du gravier en profitant de son environnement, même s’il ne trouve rien.

L’orpaillage est un passe-temps en pleine nature

Ceux qui ne cherchent pas à s’enrichir rapidement en cherchant de l’or mettent leur priorité sur une expérience proche de la nature. D’ailleurs, l’orpaillage de loisir est parfois catégorisé, à tort, avec l’image négative de l’orpaillage illégal en Guyane et du désastre écolo-sanitaire de la foret Amazonienne.

Pourtant, l’orpaillage de loisir est bien loin de cette image, car la règlementation interdit formellement l’utilisation de produits chimiques (mercure) ou encore toute forme de matériel motorisé ou mécanisé. En réalité, c’est même tout le contraire. Certaine DDT se servent des orpailleurs pour faire un travail de veille au bord de l’eau afin de remonter toutes informations qui pourraient les aider à localiser des cas de pollutions ou encore de décharges sauvage, au cours de leur prospection, à l’image de la Haute-Garonne et L’Ariège, en Région Occitanie.

Maxime L

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

19 commentaires

  • Naïvement, je n’avais pas imaginé qu’il fallait déclarer ce genre d’activité !
    En tout cas, comme il est dit dans l’article, si on ne se prend pas la tête, ce doit être une activité sympa… et usante pour les yeux et le dos.
    Merci pour cet article, Volti. Ça fait découvrir autre chose. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_heart.gif

    • Avatar Maxime legart

      oui il faut une autorisation car c’est la police de l’eau qui délivre cette autorisation sur demande. Elle est garante du respect de la biodiversité et c’est sur ce point que les DDT prêtent attention plus que la quantité d’or trouvé.

  • Avatar clegiru

    En France, tout est sujet à autorisation. France, pays de la liberté qu’ils disaient. Je dis plutôt paradis de l’administration.
    Interdit d’élever des poules si cela gêne ne serait-ce qu’un voisin irascible, interdit de laisser ta caravane sur ton terrain sans la bouger tous les trois mois. Interdit de construire sans déclaration ou permis sur ton propre terrain. Interdit de prendre de l’eau dans la rivière, interdit de pêcher sans permis, interdit de penser autrement et autorisation en trois exemplaires pour aller pisser. Interdiction des plantes qui soignent, de vente des variétés de légumes hors catalogue. La liste est sans fin.

  • Passetec Passetec

    Pourquoi l’or pillage intéresse-t-il tant ?

  • Avatar clegiru

    L’or est depuis toujours un symbole séduisant de richesse et pouvoir.
    Mais ici la collecte est limitée à quelques milligrammes par jour pour les chanceux !
    Pour les plus mordus et experts, on parle de moins d’un gramme par jour.
    En France c´est surtout une activité pour être dans la nature.
    D’autres préfèrent la cueillette des champignons.

  • Avatar behappy

    L’orpaillage dans le monde moderne c’est miner du bitcoin
    Et le seul intéressant en ce moment c’est l’ethereum
    Tu en trouves un tu as autour de 40 000 €

    https://journalducoin.com/video/minage-bitcoin-ether-cryptomonnaies-2021/

    Je parles en toute conscience la modernité rapproche de l’instant present et prépare au futur
    Et sinon vous savez que la terre ne produit pas d’or mais que cela vient directement des étoiles ?
    L’or a des qualités incorruptibles
    Ce n’est pas pour rien qu’il est une valeur refuge ^^ https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    MODERATION
    Aucun rapport avec le sujet.
    Il est question de loisir, de passe temps,
    pas de minage de cryptomonnaies

    • Avatar engel

      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif
      …Pourrais-tu me dire, ce qui sur terre (géologiquement) ne vient pas des étoiles ???

      • Avatar behappy

        engel
        On ne parle pas de la meme chose
        Sinon tout vient du bigbang et plutot tout vient des plans superieurs
        La terre fabrique elle meme toutes sortes de mineraux
        L’or provient de l’explosion d’etoile massive uniquement
        Notre soleil ne fabrique pas d’or
        Et l’or sur terre provient de l’explosion d’une etoile massive
        L’or n’est pas fabriqué par la terre
        Je donne toujours des vraies infos car j’ai étudier les choses bien avant d’en parler
        Tout ce qui est vrai est vérifiable
        « Les astrophysiciens estiment que l’or prend naissance au coeur d’une catégorie particulière d’astres : les étoiles à neutrons. »
        https://www.science-et-vie.com/questions-reponses/d-ou-vient-tout-l-or-du-monde-48969

        • Volti Volti

          D’où vient l’or ? Est-ce que c’est ce que demande l’auteur du sujet ? Il propose la découverte d’un passe temps pour s’aérer les bronches en pleine nature, à défaut d’aérer les neurones. Mais ça dépasse tes limites. Il faut que tu nous abreuve de tes pseudos connaissances contre notre basse ignorance. La législation en vigueur, les précautions, le prix du matériels etc.. Si ça ne t’intéresse pas, laisse la place. Il n’y a plus que le covidiot, les chiffres bidonnés, les morts et les cas qui ont droit de presse.. Bêêêêê!!

          • Avatar behappy

            Volti
            D’où vient l’or donne un attrait supplémentaire pour en chercher non ?
            Mais c’est vrai qu’il ya une joie immense a trouver surement quelque grain d’or
            ça m’est arrivé de trouvé des pièces de monnaie romaine parmi des cailloux de ma région
            D’ailleurs j’ai du les laisser chez mes parents quand j’y repense
            Cela m’est arrivé plusieurs fois a des endroits très différents mais j’avais jamais pensé a enquêté comment cela est possible
            J’ai fait aussi de l’archéologie toujours dans la même région et j’ai trouvé des dents de requin https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
            Decouvrir des « tresor » de la terre procure toujours une joie incroyable https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

            • Volti Volti

              Tu en a mis du temps !! C’est bien que tu réalise qu’il y a autre chose que l’appât du gain. La Nature est riche pour qui sait la regarder, on peut composer, s’allier avec elle, pas la dominer. C’est une des condition pour survivre. Connaître!! Parce que le savoir c’est le pouvoir. Celui qui apprend, respecte et, transmet son savoir, permet à celui qui le reçoit de le transmettre à son tour. Quand on résume tout à l’appât du gain, je ne vois qu’aveuglement, les coffres forts ne suivent jamais les enterrements mais, les héritiers savent trop bien se déchirer pour son contenu qu’il n’ont pas gagné. Le savoir, sera enterré s’il n’est pas partagé et tu ne partage rien, tu dis que TA vérité est facilement vérifiable, mais tu ne donne jamais de quoi étayer tes propos, même pour les vérifier. Seules tes convictions sont vérités ? Be Happy deviendrait-il conciliant avec les autres ?
              Et, ne te sers pas de mes propos pour te les approprier comme tu es coutumier à le faire. Accepte les avis des autres quels qu’ils soient.

            • Avatar Maxime legart

              Il arrive quelques fois de touver des minanies ancienne en effet car l’or est lourd et les monnaies aussi. si cela arrive certain departement comme l’ariège ou la haute garonne ont prévu le cas avec une déclaration à la DRAC. Car c’est pour le coup une trouvaille fortuite.

          • Avatar Maxime legart

            le prix du matos en soit n’est pas si chers. Pour débuter un kit d’orpaillage fait largement l’affaire ce qui revient à 30-50 euros. Hélas en France, tous les départements ne sont pas égaux en possibilité de trouver de l’or. Le site goldline orpaillage vous permettra de trouver toutes les réponses à vos questions. Quant à la législation, elle existe sans pour autant être gravé dans le marbre comme une loi. L’orpaillage de loisir n’est pas reconnu comme activité de loisir. C’est donc une souplesse administrative. Car si on lit la loi tel qu’elle est écrite, l’extraction de minéraux ou de matériaux dans un milieu naturel est interdit, car cela rentre dans un cadre d’extraction qui répond au code minier. Voilà pourquoi, pratiquer l’orpaillage de loisir n’est pas un du mais une chance. Beaucoup hélas ne s’en rendent pas compte. La législation qui existe répond uniquement à permettre ce loisir en fonction des contraintes environnementales.

  • Avatar behappy

    hcgaia
    Même dans le domaine scientifique tu ne sembles pas comprendre grand chose, mais a ce point !!! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
    Tu devrais t’aérer l’esprit, et promener ta compagne ratapolane ? et ne pas t’occuper de ta pas belle mère qui te prend tout le cerveau on dirait https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
    A quoi cela sert de rester confiné chez soi devant sont ordi quand on est au bord de la plage ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

Laisser un commentaire