Ce robot pourrait aider à planter un trillion d’arbres

Non mais franchement, si on les avait pas coupé c’était pas mieux ? Que dire des centaines d’hectares de déboisés pour faire fonctionner les centrales à biomasse ? Encore un faire valoir ce truc, pour se donner bonne conscience. Surtout si on replante des résineux, comme dans les côtes d’Armor à Plounevez-Quintin, en plein centre de la Bretagne, dans les Monts d’Arrée, avec les pins parasols… Volti

*******

Par Quentin Claudel pour La Robolution

La Robotique arrive au secours de l’écologie avec ce robot planteur d’arbre !

Effectivement, ce robot est une réponse au défi écologique que nous devons relever en limitant le réchauffement climatique et le plantage d’arbre est le premier pas vers un monde meilleur ou en tout cas moins hostile qu’il ne l’est actuellement.:

De plus, en replantant des arbres, nous donnons la possibilité de recréer des écosystèmes et espérons-le voir des espèces se repeupler un petit peu.

  • Les écologistes affirment que nous devons planter un trillion d’arbres pour aider à ralentir le changement climatique.
  • Un robot forestier a été mis au point pour aider à accélérer le reboisement.
  • Le robot est capable de planter un hectare d’arbres en moins de six heures.
  • Les véhicules peuvent également être utilisés pour préparer le terrain pour la plantation, et peuvent même déneiger.

Les robots nous aident de nombreuses façons, des chaînes de montage aux soins aux personnes âgées. Aujourd’hui, ils se consacrent à la lutte contre le changement climatique en aidant à planter des arbres.

Milrem Robotics, une entreprise estonienne qui a commencé par construire des réservoirs autonomes, a mis au point un robot forestier autonome capable de planter et de soigner de jeunes arbres. La nouvelle planteuse robotisée transporte jusqu’à 300 jeunes arbres et peut planter un hectare de forêt en moins de six heures.

Bien que le robot forestier soit principalement conçu pour travailler dans des forêts commerciales, les concepteurs affirment qu’il pourrait également être utilisé pour restaurer des forêts naturelles.

La lutte contre la déforestation

La déforestation contribue à 15 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Pourtant, selon la plateforme du Forum économique mondial pour la communauté des billions d’arbres (1t.org), la quantité de carbone capturée par les forêts existantes pourrait être doublée simplement en adoptant des pratiques forestières raisonnables.

Nous perdons 10 millions d’hectares d’arbres chaque année au profit de l’agriculture et de l’exploitation forestière, et les défenseurs de l’environnement affirment que nous devons planter un trillion d’arbres pour inverser la perte de couverture forestière et contribuer à ralentir le changement climatique. Un arbre mature peut capter en moyenne 0,62 tonne de dioxyde de carbone au cours de sa vie, soit l’équivalent des émissions de carbone d’une voiture parcourant 2 400 kilomètres.

La plantation d’arbres n’est que l’une des mesures nécessaires pour lutter contre le changement climatique et les scientifiques affirment qu’il est important de planter les bons arbres au bon endroit pour qu’elle soit efficace. Les efforts de reboisement ont donc besoin de toute l’aide possible.

Un reboisement plus rapide

Les robots planteurs sont équipés d’un Lidar (Light Detection and Ranging ou Détection de la Lumière et Télémétrie pour nous) qui utilise des impulsions laser pour construire une image en trois dimensions de l’environnement des robots et un positionnement global (via le GPS) pour naviguer avec précision sur le terrain.

La position de chaque jeune arbre est enregistrée dans une base de données au fur et à mesure qu’il est planté, ce qui signifie qu’une version spécialisée de la débroussailleuse du robot forestier peut couper la croissance concurrente sans endommager les jeunes arbres.

Les robots ont été développés en partenariat avec l’université de Tartu, l’université de technologie de Tallinn (TalTech) et l’université estonienne des sciences de la vie et le projet a été soutenu par une subvention de 2,4 millions de dollars de l’Union européenne.

Un trillion d’arbres

Les fabricants de Milrem Robotics affirment que leurs véhicules robots peuvent également être utilisés pour préparer le terrain pour la plantation en tractant des charrues. En outre, ils ont été adaptés pour transporter des charrues d’un autre type, en déneigeant les rues de la capitale Tallinn.

Ces planteuses robotisées ne sont que l’une des nombreuses nouvelles solutions qui commencent à faire surface à temps pour la décennie de lutte contre le changement climatique. La plateforme UpLink du Forum économique mondial, aux côtés de 1t.org, aide des innovations comme celle-ci à dimensionner leurs efforts pour conserver, restaurer et faire pousser un trillion d’arbres d’ici 2030.

Afin que vous puissiez voir de quoi est capable ce robot, voici les spécifications techniques lui permettant d’être aussi efficace : Vitesse : 20 km / h Longueur x Largeur x Hauteur : 240 x 200 x 115 centimètres Poids de la plate-forme : 1630 kilogrammes Charge utile : 750 kilogrammes Note maximale : 60% Pente latérale maximale : 30% Garde au sol : 40 à 60 cm Force de traction : 21 000 N Hybride d’exécution : 10h à 12h Autonomie électrique : 0,5h … 1,5h Options d’alimentation : Pack batterie, plomb-acide ou LiOn Options d’alimentation : Moteur diesel et générateur électrique Gamme de contrôle de la ligne de visée : Jusqu’à 1,5 km Transportabilité aérienne : Conçu selon STANAG 3542 Lumières : LED, IR

Qui a dit que la robolution ne rimait pas avec les « éco-solutions » ?

Quentin CLAUDEL

Un commentaire

  • Pimpin

    On nous explique actuellement qu’il faut changer les chaudières à fioul et à gaz pour les remplacer par des chaudières à bois ! Question 1 : combien de temps faut-il pour brûler un arbre et combien de temps pour qu’un autre identique repousse ? Question 2 combien de temps faudra-t-il pour brûler tous nos arbres ?