Electricité, plus il y a de concurrence plus les prix… montent !!

Pour voir l’état catastrophique de notre fleuron national, en passe de disparaître avec le projet Hercule, visitez le site Transition-énergie.com et notamment « EDF: en route vers la catastrophe » (d’autres liens en fin d’article). Merci à Philippe L. Volti.

******

Par Charles Sannat pour Insolentiae

C’est un constat, que nous avions fait depuis bien longtemps, cela fait même des années que tous ceux qui savaient comment allait fonctionner la dérégulation du marché de l’électricité imposé par l’Europe.

Au nom de la concurrence érigée en principe et en sainte idéologie par la Commission Européenne de Bruxelles, les prix ne pouvaient que monter.

Et pour cause.

Pour que les opérateurs alternatifs puissent être compétitifs, il fallait qu’EDF vende plus cher.

Ce démantèlement de l’industrie électrique française est une catastrophe.

La séparation EDF et Enedis est une catastrophe industrielle et c’est la même chose avec les trains de la SNCF entre les gares, le réseau, les locomotives, les régions, c’est un vaste n’importe quoi et les trains ne roulent plus et pour de plus en plus cher.

Pour la lumière, bientôt elle s’éteindra… en vous ayant coûté une fortune !

C’est le prix à payer pour l’idéologie européenne.

Mais l’Europe c’est la paix, alors ça vaut, même quand le projet européen devient mortifère.

L’Europe c’est la paix, la misère mais la paix.

Quand il y aura trop de misère ce sera la guerre.

L’Europe est un énorme problème sur de très nombreux sujets.

Il ne faut pas s’y tromper.

L’Europe n’est pas la paix.

Elle est notre ruine.

Electricité : l’ouverture d’EDF à la concurrence a fait grimper les prix

« Le tarif réglementé de l’électricité a encore augmenté, le 1er février. Pourtant, depuis 2007, l’ouverture à la concurrence promettait une électricité moins chère. Explications.

Lorsqu’EDF a été ouvert à la concurrence, en 2007, l’entrée sur le marché de nouveaux fournisseurs d’énergie promettait une électricité moins chère. Philippe Brun est l’un de ces clients qui ont choisi un fournisseur alternatif. Il paie 2 170 euros par an d’électricité avec sa cuisine équipée, ses deux machines à laver, sa cave à vin et ses deux voitures électriques. Une facture moins élevée que s’il était resté aux tarifs d’EDF. Depuis deux ans, son foyer a fait une économie de 232 euros, soit un mois d’économie. La facture baisse en moyenne de 44 euros par an pour ceux qui comme lui ont choisi un autre fournisseur.

Une facture qui explose pour tous les Français
Mais la facture totale a explosé pour tous les Français : depuis l’ouverture à la concurrence, l’indice des prix à la consommation de l’électricité a augmenté de 60,36 %. Un client paie 501 euros par an en 2020 ce qu’il aurait payé 319 euros en 2006. Pour faire de la place aux 33 fournisseurs d’électricité différents, les pouvoirs publics ont en effet augmenté davantage les tarifs régulés. « Il faut que les tarifs soient suffisamment élevés pour permettre aux nombreux concurrents d’EDF d’avoir un espace concurrentiel », explique Raphaël Boroumand, économiste spécialiste de l’énergie. Un mécanisme défavorable au consommateur. »

Charles Sannat

Compléments

Source : https://www.transitionsenergies.com

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

10 commentaires

  • Avatar petitscarabee

    Trés simple….On abaisse le levier et ceux qui voudrons du courant ,se le fabriqueront.Va te renvoyer tous ces débiles en costard à leur niveau…proche de celui de la guerre du feu.
    Techniquemnt,il suffir de remonter quelque barres de combustibles et pi tiens d’en profiter pour faire l’entretien..Pi nos concitoyens en bleu savent trés bien comment faire avec leur joujou.Les marioles des autres pays…Bin,ferront comme nous ,ils étudiront l’éléctricité. L’école du mérite et pas celle des passe droits,c’est bien ici,que c’était enseigné…He bien,va falloir revenir au tradition du passé.

    • un peu de jugeotte, quelques euros, un fer a souder et tu as ce qu’il te faut.
      Faut pas sortir de St Cyr, il suffit d’y passer quelques heures.

      • Avatar petitscarabee

        Non,des Francs. Quelques heures pour moi et d’autres qui ont ce genre de connaissances. Donc,faudrait aussi balancer au chiottes ,les choses qui n’ont rien a y foutre dans le programme scolaire et forcer un peu sur l’éléc……et dégommer les trouducs qui nous imposent leur sens conventionnel du courant. Comme je l’ai vu dans un autre programme scolaire et ou il a été aussi cré un musée de la stupidité….Pas la peine de cramer des bouquins érrronés comme des bourrins;il y a d’autres méthodes.
        Si on regarde l’histoire des sciences de ce pays…Bordel,si on s’y met mais pas pour de rire………Numéro 1 et aussi 一番.Houais,moi je ne fais rien sans eux…elles surtout.
        Bon,la y a tricot.

        • Avatar Demeter

          Nous sommes en France, pays dont le QI baisse depuis les annees 80 par importation et dilution de QI low cost!!! Nous avons desormais la preuve que la France ne fait plus de recherche, plus rien…
          Des que nous avons un cerveau, il part a l’etranger car trop emmerdé en France a bosser pour en suite se faire voler des brev ets par des opportunistes francais…

          Oui, il faut former nos etudiants a relever le niveau et a les preparer a faire une élite de chercheurs, au lieu de baisser les niveaux des examens pour ne pas leser le gros volume des importés…
          La seule recherche universitaire qui a le vent en poupe au niveau gouvernemental, c’est le Master en deal de drogue. Malheureux mais veridique…

          Et concernant EDF, si on arretait de creer des operateurs virtuels voir des distributeurs qui ont >50% des actions aux mains de EDF et de Engie, la vraie concurence pourrait faire son travail…

  • Avatar Maxandre

    C’est pas plutôt la valeur de la monnaie qui diminue ?
    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif

  • Avatar Sully-Morlandimus

    Le Sénat avait acté que le prix du Kwh facturé en France devait impérativement rattraper le tarif pratiqué en Allemagne au plus tard pour 2022. Nous étions donc avertis.
    Concernant la décarbonatation, hors d’une part du nucléaire de 67% dans le panel des sources d’énergies dédiées à la fourniture d’électricité, point de salut ! Le mangeur de verres brisés l’a bien dit :  » L’avenir de l’écologie en France passe par le nucléaire ». Yanick Jadot n’a rien moufté sur le moment ni depuis à cette affirmation pour le peu péremptoire. En clair, on laisse la problématique des déchets ( ultimes inclus) aux futures générations, mais l’avenir en question a été décrété dans la forme actuelle comme étant ECOLOGIQUE.
    Dans le même temps on a perdu notre indépendance du nucléaire clé en main avec le bradage de la turbine ARABELLE d’ALSTOM, les chinois construisent et exportent le modèle EPR que nos concepteurs nationaux n’arrivent pas à finaliser sur le site de Flamanville…. Un vrai scénario à la MONTYPYTON dans lequel le mangeur de verres brisés pourrait très bien s’incarner dans le rôle de ce chevalier qui, en dépit de la perte de ses membres sectionnés au combat, continue de faire mine de poursuivre le duel en bombant ce qui reste de sa pauvre paillasse……

    • Avatar Demeter

      Normal, on veut vendre des millions de vehicules electriques avec 85% de rendement de charge, et en meme temps supprimer ce qui fait que notre electricité est stable et peu polluante, le nucléaire, comparée au diesel et eolien/solaire…

      Messieurs du gouvernement, sortez nous un vrai systeme de production d’electricité propre, au lieu de toujours essayer d’imposer des methodes de production anciennes, eolien, charbon et solaire, depuis longtemps prov é comme etant une hérésir et un e impasse ecologique…

      Je plussoie sur EPR, nous allons a la catastrophe: Impossible de pouvoir finaliser EPR de maniere secure, et en plus les travaux de bati beton de chez bouygues a flammandville sont ene vraie catastrophe en terme de defauts de fabrication, avec des trous partout… Avant de penser vendre des EPR, aprenons a en faire fonctionner un… La france toujours en dessous de tout, comme dans tous les domaines!!!!

      Malheureux, mmais j’ai honte de Mon pays, un pays vendu a l’ennemi, avec des dirigeants debiles, une classe politique abrutie, et un peuple de moutons de panurge!

  • A-t-on la main sur ce sujet ? Je ne crois pas. Alors, dans ce cas, comment envisager notre autonomie électrique, en appartement, en maison individuelle … ? Voilà qui serait concret, non ?
    C’est toujours plus intéressant, pour chaque problème, de voir comment nous, nous pourrions nous en sortir, sans « eux », non ?

Laisser un commentaire