Le Post-humanisme menace la Vie sur terre. LHK

Si vous ne l’avez pas vu, regardez Soleil Vert, un film culte qui ne vous laissera pas indifférent. En souhaitant qu’il ne soit pas prophétique. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Soleil vert (Soylent Green) est un film américain d’anticipation réalisé par Richard Fleischer, sorti en 1973.
Inspiré du roman Soleil vert (1966) de Harry Harrison, le film met en vedette les acteurs Charlton Heston et Leigh Taylor-Young, et donne son dernier rôle à l’acteur Edward G. Robinson.
Librement inspirée du roman de Harrison, cette dystopie combine le genre du film policier et de la science-fiction, à savoir l’enquête sur le meurtre d’un riche homme d’affaires et un avenir où les océans sont mourants et la canicule est présente toute l’année en raison de l’effet de serre, conduisant à l’épuisement des ressources naturelles, la pollution, la pauvreté, la surpopulation et l’euthanasie volontaire.
Plus précisément, l’histoire se déroule en 2022 dans la ville de New York où, comme dans le reste du monde, la pollution et la surpopulation ont cours. Le manque de nourriture amène les autorités à créer des aliments artificiels et industriels conçus par la société Soylent. Le détective Thorn, assisté par le vieux professeur « Sol » Roth, véritable mémoire du temps passé, enquête sur la mort d’un certain Simonson, un riche privilégié proche des cercles dirigeants. Alors qu’il progresse dans son enquête, Thorn s’aperçoit que cette caste fait tout pour l’empêcher de découvrir la vérité.
Le film a notamment remporté le Grand Prix du Festival d’Avoriaz 1974, alors qu’il était en concurrence avec le film Mondwest de Michael Crichton, sorti la même année. (Wikipédia)

L’avenir sombre réservé à l’humanité a été fort bien scénarisé dans Soleil vert dès 1973. Hasard ou pas, ce film d’anticipation est sorti quelques mois après la suspension par Nixon le 15 août 1971 de la convertibilité du dollar en or, qui sera suivie par l’explosion de la dette publique américaine. Une faillite qui ne dit pas son nom.

Revenons au film Soleil vert qui annonce un certain nombre de constats que l’actualité nous sert quotidiennement! Cette oeuvre qui doit être considérée comme un  film d’anticipation (au vrai sens du mot) peut être pris pour le script d’un bout du projet qui vise à remettre en question la place de l’humain sur terre. Comme bien d’autres publications -classées sous Science fiction- ce film prépare les mentalités à la fin de l’humanité, de la faune et de la flore, et ouvre une porte à l’ère post-humaniste.

Si le transhumanisme devient, à l’heure actuelle, tous les jours un peu plus une réalité, c’est exclusivement dû à un endormissement des populations et une corruption des politiques.

Sous le couvert de l’appellation « Science Fiction », on a présenté à l’humanité le concept psychopathologique d’un projet hallucinant voulu par quelques milliardaires qui ont mis la main sur la création monétaire, et cela va s’aggraver avec l’arrivée des cryptomonnaies. 
Ami lecteur suisse, votre BNS bascule tous les jours un peu plus entre les mains de la haute finance. Vous feriez bien de vous réveiller tout de suite et de demander des comptes avant qu’il ne soit trop tard. Il faut monter le plus rapidement possible un comité indépendant constitué de professionnels dans le but d’auditer la banque nationale.

https://www.letemps.ch/economie/bns-majorite-mains-privees

Cette réflexion est aussi valable pour la BCE, ou la FED. L’arrivée des cryptomonnaies actera l’appropriation définitive des monnaies par la haute finance, et la blockchain qui en est le support technologique risque de se transformer en chaînage de l’humanité.

En effet, comme vous le voyez dans le cadre des élections américaines, la blockchain ambitionne de s’immiscer dans les moindres activités du quotidien et de récupérer TOUTES vos données dans les moindres détails tout en étant centrée sur la cryptomonnaie. Un simple clic et l’individu est hors circuit.

LHK

Soleil vert: Résumé (Wikipédia)

Le film commence par une succession d’images présentant l’industrialisation de la planète amorcée au XIXe siècle et amplifiée durant le XXe siècle et le XXIe siècle, celle-ci conduisant à la surpopulation et à la pollution mondiale. Les ressources naturelles étant maintenant épuisées, la population est nourrie par Soylent Industries, une entreprise qui fabrique des aliments de synthèse à partir du plancton océanique.

L’action du film se déroule à New York en 2022. La métropole est devenue une mégapole de 44 millions d’habitants. Il règne en permanence une température élevée, soit 33 °C. L’eau est rare. La faune et la flore ont quasiment disparu. La nourriture issue de l’agriculture également. La plupart des habitants n’ont pas les moyens d’acheter des aliments naturels, les prix étant exorbitants. Ils en sont réduits à manger des produits de synthèse, fournis par la multinationale Soylent Industries, sous forme de tablettes carrées de couleur jaune, rouge ou bleue. Un nouvel aliment vient d’être lancé, le Soylent Green ; beaucoup plus nutritif, cet aliment est cher et disponible uniquement le mardi. Mais ce jour-là, des émeutes de citoyens affamés ne sont pas rares et sont sévèrement réprimées à l’aide d’engins appelés « dégageuses » (scoop), sortes de camions-benne munis d’un large godet ramassant les émeutiers afin de canaliser l’émeute6.

Dans le film, d’énormes camions équipés de lames soulèvent des humains afin de désobstruer les rues de New York saturées par la foule en émeute7.

Frank Thorn, un policier détective « de premier ordre » du New York Police Department, vit avec son ami Solomon « Sol » Roth, un vieux juif lettré dans le petit appartement délabré d’un immeuble surpeuplé, où la cage d’escalier est occupée par de nombreux sans-abri. Sol peste contre l’état du monde et a la nostalgie du passé, tandis que Thorn se contente des seules choses qu’il a connues, à savoir la nourriture synthétique et la canicule perpétuelle.

Dans le même temps, William Simonson, un des dirigeants de la société agroalimentaire Soylent Corporation, est exécuté dans son appartement situé dans une tour sécurisée des beaux quartiers de Chelsea. Thorn est chargé de l’enquête et va découvrir que cette affaire, rapidement étiquetée comme étant un crime crapuleux, se révèle être en fait un assassinat visant à empêcher Simonson de révéler un terrible secret. Thorn comprend que Tab Fielding, le garde du corps du dirigeant, est complice car il était absent au moment du meurtre et le système de sécurité était en panne. Thorn rapporte chez lui divers objets dont des aliments frais, de la viande et du bourbon qu’il a dérobés chez la victime et les partage avec Sol.

Poursuivant son enquête, Thorn revient dans l’appartement, noue une relation avec la « compagne » de Simonson, Shirl, ayant le statut de simple « mobilier » et dont le prochain locataire disposera.

Thorn découvre que Tab Fielding est propriétaire d’un bel appartement et qu’il a les moyens d’acheter de la nourriture naturelle, telle que de la confiture de fraises : les soupçons du policier se confirment et il refuse donc de clôturer l’enquête. Thorn se révélant trop curieux, Donovan, l’homme chargé de la sécurité de l’État et qui travaille pour Santini, le gouverneur, décide de le supprimer par l’intermédiaire de son tueur à gages, Gilbert, aussi auteur de l’exécution de Simonson. Profitant d’une émeute due à l’épuisement des stocks de Soylent Green, Gilbert tente de tuer Thorn en lui tirant dessus mais échoue par deux fois, tant la foule est dense. Thorn finit par maîtriser Gilbert et l’envoie bouler sous une « dégageuse ».

Durant la mort programmée de son ami Sol, une projection de films permet à Thorn de découvrir le « monde d’avant ».

Pendant ce temps, Sol se rend à l’« Échange », une bibliothèque où se réunissent des gens instruits, sorte de comité des sages consultatif pouvant émettre un avis auprès d’instances internationales. Sol leur montre les deux rapports d’activité de la société Soylent Corporation que Thorn avait découverts chez Simonson. Face aux conclusions du comité, horrifié et désemparé, Sol comprend pourquoi Simonson a été assassiné. Il décide alors d’aller au « Foyer », endroit où l’on se fait euthanasier. Thorn arrive trop tard pour empêcher Sol de mourir mais il réussit à assister aux dernières minutes de son ami : sur un immense écran, Thorn voit défiler, en écoutant un extrait du 1er mouvement de la sixième symphonie de Beethoven (la Pastorale) les images de ce qu’était la Terre autrefois : des paysages magnifiques, la vie sauvage, la beauté de la nature. Avant de mourir, Sol lui demande de trouver la preuve que la société Soylent n’est pas ce qu’elle prétend être.

Thorn se glisse dans l’un des camions-bennes qui emmènent les cadavres à l’extérieur de la ville, vers un crématorium. En explorant les locaux de l’usine, il découvre alors que le Soylent Green est, en réalité, fabriqué à partir des cadavres de personnes euthanasiées : selon le discours officiel, cet aliment est censé être fabriqué à partir du plancton. En réalité, même les océans sont devenus stériles et l’anthropophagie fait désormais partie intégrante de la chaîne alimentaire humaine et en est même le principal maillon. Pourchassé par les tueurs au service du gouverneur Santini, dont Tab Fielding, Thorn finit par être sévèrement blessé. Quand son supérieur arrive à sa rescousse, Thorn lui dit que le « Soylent Green est fabriqué avec des gens » (« Soylent Green is made out of people! ») à l’image, lui dit-il, du bétail utilisé pour faire de la nourriture. Il supplie son supérieur de tout révéler, celui-ci acquiesçant avec une certaine ambiguïté sur ses intentions futures. Alors qu’on l’emmène sur un brancard, il crie à la foule assemblée autour de lui :

« Soylent Green, c’est les gens ! » (« Soylent Green is people! »).

Pourquoi le Danemark veut tuer des millions de visons Extrait

Une campagne d’abattage de masse

A priori, ce coronavirus mutant n’est pas plus dangereux pour l’humain. Mais dans un contexte de recherche vaccinale, il n’est « pas question de le laisser se multiplier, estiment les autorités danoises. Elles essaient de le bloquer à la source », explique à Europe 1 Jeanne Brugère-Picoux, membre de l’Académie vétérinaire de France et de l’Académie nationale de médecine. « Le laisser dans la nature pourrait nuire à l’efficacité des futurs vaccins, qui ne tiennent pas comptent de ce variant », ajoute-t-elle.Lundi, les autorités avait déjà abattu plus 1,2 million de bêtes. D’après la Première ministre, la police, l’armée et les services d’urgences nationales vont être mobilisées auprès des éleveurs pour les aider sur cette lourde tâche. Lire l’article ici:https://www.europe1.fr/international/pourquoi-le-danemark-veut-tuer-des-millions-de-visons-4003576

OBJECTIF final: Coup d’ETAT planétaire technétronique.

Remplacer un max la vie par la Technologie.

Certains futurologues émettent des prédictions sur les évolutions technologiques et scientifiques à venir qui bouleverseront le monde, comme Ray Kurzweil, inventeur américain et pionnier de l’informatique, directeur de l’ingénierie chez Google, qui parie vers la fin des années 2010 sur l’essor des imprimantes 3D ou de la réalité virtuelle

A lire en complément

Vers une stérilisation de la planète? LHK 2018

Bill Gates a un projet alimentaire sain pour vous à base… d’excréments humains ? L’exemple de la Swiss Food Valley. Vincent Held 2020
Forçage génétique, l’avenir du vivant est aux mains de l’élite financière! Dépossédée, l’Afrique est devenue un réservoir de cobayes de la biotech financiarisée. 2020
High-tech dans l’agriculture : le piège se referme sur les paysans. Vincent Held 2019

Délocaliser l’agriculture, la Commission européenne est pour! LHK 2018

La globalisation est irrationnelle. L’agriculture en est sa principale victime. LHK 2018

Agriculture: Le harcèlement de nos paysans profite à… la mafia…. LHK 2018
Agriculture: Comment « le prix des pommes subventionne celui du Nutella ». BASTAMAG. Projet de loi. F Ruffin 2018

Agriculture suisse: trop, c’est trop. LHK 2017

LHK

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

5 commentaires

  • Avatar CryptoKrom

     » Pourquoi le Danemark veut tuer des millions de visons Extrait
    Une campagne d’abattage de masse  »

    Les Chasseurs sont chouchouttés par la gouvernance avant méme le covid.
    Les dictateurs implantent leurs DIVERS bras tentaculaires AVANT de mettre en place
    une fausse pandemie, un évenement sous faux drapeaux.

    Comme tant d’autres évenements, mettre en place des Acteurs de la dictature,
    ensuite enfumer le peuple par des Fakes, des pieges a cons de MODULATION MENTALE.

  • Avatar behappy

    Hi
    J’aime bien car tant que les causes du climats qui se détraque (pollution, surconsommation, déforestations etc), maladies dus au manque d’hygienne avec des animaux qui ont des virus, les fleaux mondiaux ne sont pas pret de s’arreter et vont s’amplifier mais => sans fin du monde

    C’est ça le problème https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif, c’est vivre dans un environnent qui se détériore

    La mer monte = 1.5 millaird d’immigration climatique prévue
    https://www.fredzone.org/15-milliard-de-migrants-climatiques-en-2050-878
    => L’immigration ne fait que commencer

    Et il est trop tard pour chercher des coupables

    Les paroles de cette chanson sont prémonitoires non ?
    https://www.youtube.com/watch?v=8cupwT-FxKE
    Tous responsables de son mode de consommation non ?

    Sans un changement de mentalité, ceux qui n’ont pas les moyens de surconsommer ne le feraient ils pas s’ils en avait les moyens ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    L’humanité est l’ensemble des individu https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
    Le changement est intérieur et passe par la prise de conscience de chaque individu
    Et une prise de conscience peu se transmettre => arrêter de polluer, recycler, ne plus rouler a l’essence et arrêter de surconsommer. etc..
    C’est a dire changer son mode de vie, nécessite changer sa façon de penser (ou pas) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • Lilith Lilith

    Ils n’ont rien inventé ….

    Un autre film que j’adorai gamine – Le survivant (The Omega man) Inspiré du roman de Richard Matheson Je suis une légende la musique par contre est à ch****, et les deux adaptations cinématographique sont très éloignée du roman.

    https://www.youtube.com/watch?v=sVrzOXwBXsM

    synopsis
    Une guerre bactériologique a dévasté la Terre. Le colonel Neville a pu s’injecter un vaccin à temps. Il semble être le seul survivant de toute la ville de Los Angeles. S’il passe ses journées à chercher d’autres individus miraculeusement épargnés et à réunir matériel et denrées nécessaires à sa survie, quand vient la nuit, il s’enferme dans une véritable forteresse. En effet, tous les humains ne sont pas morts, certains ont subi une terrible mutation…

Laisser un commentaire