Délire Covid : réveillons-nous !

123.RF

La voix de la peur, de la terreur, de l’inquiétude, de la culpabilisation des français, portée au paroxysme par les affidés de la pensée unique de ce gouvernement que l’on qualifie de « branquignols ». Je les crois assez intelligents, serviles et ne voyant que les intérêts de leurs sponsors. Ils sont passé maîtres dans l’art et la manière de manipuler les masses. Conseillés par les instituts qui étudient la manière d’occuper le temps des cerveaux disponibles. C’est du marketing, c’est la même stratégie que pour vanter le dernier produit magique qui lave plus blanc que blanc, ou les biscuits « exceptionnels » (bourrés d’huile de palme) que tout le monde se doit d’acheter et d’avoir dans son placard. Travaille, consomme et paye …. Et surtout ferme là !

Vous n’avez pas compris ? Vous crevez de trouille de mourir ? En acceptant cette dictature sanitaire, vous prenez le risque que votre cerveau dérape, que les idées noires vous submergent, vous n’arriverez plus à long terme, à supporter cette promiscuité mortifère. La violence va aller de pair. Votre système immunitaire va s’affaiblir par manque de lumière, de soleil et c’est la porte ouverte à tous les pathogènes qui ne posent pas de souci en temps normal, le risque de mourir est là. avec celui de mourir d’ennui. On vous oblige à rester enfermés avec la boîte à mensonges qui va, à intervalles réguliers, vous laver le cerveau avec ses messages morbides et ses distractions débilitantes.

Le seul moyen d’éviter les manifestations, les gens dans les rues, c’est de vous empêcher de communiquer, d’échanger vos impressions sur cette mascarade. Et « en même temps », des lois de plus en plus répressives et anticonstitutionnelles fleurissent sous le prétexte d’urgence sanitaire.

Macron avait certifié sur un plateau de télévision, que nous serions prêts pour la « deuxième vague ». Il n’a pas été créé de lits supplémentaires, contrairement aux dires du locataire élyséen, au contraire, ils continuent de fermer des lits et des services un peu partout en France. Si le Covid19 est si virulent, pensez vous qu’ils fermeraient des lits ? NON ! ils en ouvriraient davantage. Les hôpitaux publics sont saturés ? Comme toutes les années à la même période. Pourquoi ne fait-on pas appel aux hôpitaux privés qui ont beaucoup de lits disponibles ? C’est une question d’argent ? Quand il s’agit vraiment de salut public, de sauver des vies, on oublie l’argent et on fait face. Vous voyez bien que le problème majeur n’est pas ce Covid19 qui, bien que présent et à ne pas négliger, n’est pas aussi dangereux pour les gens sains et en bonne santé, que ce qui est martelé, matraqué sans arrêt.

Intéressez-vous un peu plus à la situation déplorable de notre économie, nous avons dépassé les 100% d’endettement et bientôt ce sera 115%, La Tribune titre : « Croissance à -8%, dette de 115%… le gouvernement aggrave encore ses prévisions économiques pour 2020« . Cerise sur le gâteau les augmentations : Hausse des prix du gaz, des cigarettes, plafonnement des frais bancaires, gel de la revalorisation des retraites complémentaires Agirc-Arrco, sont là depuis le 1er novembre.

Avec les faillites à la pelle, à cause des mesures contre le soi-disant Covid, qui a bon dos, du chômage qui suivra pour des millions de gens, et la baisse du pouvoir d’achat, tous les jours, ça s’aggravera, ça enflera, Covid oblige qu’on nous dira et, bien sûr, pour faire face à cette calamité et payer les dettes engendrées, il nous faudra PRIVATISER, RÉFORMER.

Vous pensez sincèrement que c’est pour sauver des vies qu’ils saccagent l’économie, risquent de faire exploser les maladies psychologiques, et exposent la population au désespoir ? Ce n’est pas pire que d’être malade ce qui s’annonce ? Les banques centrales impriment de la fausse monnaie, à tour de bras pour soutenir au « cric » les pays en crise. Comment croyez-vous que ça va se terminer ? Ce sera pour tous le grand plongeon. Et ne croyez pas que leurs lois liberticides disparaîtront, au contraire, tout ce qui est fait en ce moment, restera et empirera. Pour éviter le risque de chaos qu’ils prévoient, parce que les gens finiront bien par se réveiller, attendons nous à une suite bien peu réjouissante. Éteignez votre télé et allumez votre cerveaux ! Il en va de notre avenir à tous…

Toutes les informations sont sur le net, informez vous, écoutez tout, regardez tout et comparez les différents articles, avis, éditos, vous pourrez vous faire votre propre opinion. Le salut n’est pas dans la fuite ou en gardant les œillères et cette fichue muselière qui ne sert à rien, le salut est dans la lutte, nous sommes des millions. Ne succombez pas aux mensonges qui rassurent, préférez la vérité aussi dérangeante soit-elle.

RÉSISTANCE !

Volti

19 commentaires

  • Croire un gouvernement? Mouarf. faut vraiment etre un amoindri du bulbe.

  • Avatar Jean Xana

    Ici en Roumanie le tarif pour les hôpitaux c’est :
    1 mort du Covid = 3000 lei pour l’hôpital
    1 mort d’autre chose = Rien.

    Pour les gens qui meurent chez eux :
    Mort du Covid : 500 lei pour le médecin
    Mort d’autre chose : Rien

    Actuellement il ne meurt plus personne d’autre chose que du Covid.
    Etonnant, non ?

    Est-ce que ca se passe ainsi en France et en Belgique ?

  • Avatar CryptoKrom

    J’ai signaler a mes proches « Interdiction formelle de me laisser hospitaliser SANS MON ACCORD »
    en cas d’accident avec perte de conscience.

    Juste a patienter de revenir conscient et LIBRE de décider moi-méme,
    ecouter le coeur et la respiration, point !

    Hors de question de finir dans des « camps génocidaires ».

    Hopitaux = Camps Nazis Doc.Mengele’s !

    • Avatar Jean Xana

      Faut probablement pas être aussi catégorique. Si tu as 20 ans, ce serait passablement con de refuser de te faire soigner.
      Moi, à 72 ans, c’est différent. Ma vie est derrière moi et je suis prêt à mourir un de ces jours. En attendant je fais du rab, mais en sachant bien que c’est du rab. Et je ne veux pas laisser dire que je suis mort du Covid pour gonfler les statistiques et les bénéfices de Zeneca. Je veux une mort militante pour dénoncer le mensonge.

      • Il faut éviter que nos proches soient accusés de non assistance à personne en danger. D’un côté de la barrière, c’est accepté, et même recommandé parfois, mais nous sommes de l’autre côté !

    • Avatar CryptoKrom

      Lorsque ce sont vos propres proches qui vous mettent en danger,
      par IGNORANCE des troubles chroniques dont ils ne s’en sont JAMAIS SOUCIER !

      Alors ils racontent n’importe quoi aux urgentistes, au point de diriger les médecins
      vers de FAUX Diagnostics !

      Et de vous IMPOSER contre votre gré, des soins et traitements INADAPTéS , voir méme
      DANGEREUX qui pourrais aggraver vos troubles, a l’origine de l’accident.

      Tout sa parceque chacuns de ces moutons aux cerveaux lavés et constament emprisonnés par la pression sociale , travail, stress, frustrations et Fakes des merdias
      les EMPéCHENT d’avoir du TEMPS disponible pour s’interesser a leurs proches.

      VOS proches, lavés du cerveaux, au raisonnements ABSENTS,
      sont devenus UN DANGER PUBLIC !

      C’est inacceptable !

      • Avatar CryptoKrom

        Les moutons lavés du cerveaux, sont UN DANGER PUBLIC !

        Ils ont déja « tués » mon oncle de la MEME FACON !!

        ASSASSINS !

      • Avatar CryptoKrom

        TOUTE personne lavée du cerveau est un ASSASSIN Potentiel !
        Par absence chronique de raisonnement SAIN.

        Merci les gouvernants d’avoir transformer volontairement le peuple en assassins potentiels. ( en presque « débiles mentaux » )

      • Avatar CryptoKrom

        Moutons CONFORMES a la société (con_formés selon les pantins gouvernants)
        égale Moutons Débilisés INCAPABLES de raisonner.

        C’est voulu, par les gouvernents, de rendre le Peuple INCAPABLE de Raisonner.
        Voila pourquoi trés peu d’entre eux ont eux la chance de se REVEILLER a temps.

  • Le problème, c’est que je ne vois pas poindre de solutions: JJC nous donne des pistes dans sa dernière Conversation du Lundi. Mais pour moi, ça ne va pas: discussion avec les commerçants locaux (qui sont fermés) pour leur demander de rouvrir et de ne pas exiger le port du masque (juste de prévenir, comme le veut le décret), entrer dans le commerce sans masque (sauf que… ça peut coûter cher)…
    Nous comprenons bien que le plan qui se déroule va être encore plus satanique dans les jours et les mois qui viennent. Nous savons où ils veulent en venir, ils ne s’en cachent pas. Mais:
    – trop de moutons non encore réveillés
    – pas de solidarité entre nous
    – trop de personnes âgées (qui se sentent fragiles) et de peureux (non péjoratif car je comprends très bien que cette situation fait peur)
    Nous pourrions former des communautés bien armées (eh oui, au train où vont les choses – je parle de défense bien sûr, pas d’appel à la violence), avec des jardins, des sources, …
    Mais c’est encore un rêve. Et un coup de 5G bien envoyé, et voilà tout le monde à genoux. Ou un missile de l’armée quoi que… je ne sais pas jusqu’où elle serait capable d’aller contre nous.