Karabagh : la Grèce, la Russie et la Turquie se préparent à entrer en guerre

Quelques éléments qui laissent à penser qu’une guerre se prépare. Merci à mon correspondant. Partagez ! Volti

******

Par VoltaireNet

-Le 21 octobre 2020, la marine nationale grecque a mobilisé une soixantaine de bateaux pour protéger les îles de la mer Égée en cas d’attaque turque.
- Le président adjoint de la Douma russe, Konstantin Zatulin, a évoqué une possible débarquement russe contre les jihadistes en Azerbaïdjan. La marine russe a débuté des exercices au large de Bakou depuis le 16 octobre.
- Le vice-président turc, Fuat Oktay, a publiquement envisagé une possible intervention militaire de son pays pour défendre les droits de l’Azerbaïdjan.

- Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a déclaré à l’issue d’un entretien avec le président arménien en marge de la réunion virtuelle des ministres de la Défense de l’Alliance, que l’Otan soutenait l’application stricte du cessez-le-feu. L’Organisation a mis en avant ses bonnes relations avec les deux parties au conflit.
- Le vice-président turc, Fuat Oktay, a souligné que l’Otan n’interviendrait probablement pas en cas d’entrée en guerre de la Turquie en Azerbaïdjan.
- Le président arménien, Armen Sarkissian, a souligné que l’Azerbaïdjan continuerait à violer le cessez-le-feu tant qu’il se sentirait soutenu par la Turquie.

- L’Allemagne a rejeté une demande grecque de cesser ses exportations d’armement vers la Turquie en cette période de crise.

- Les membres du Conseil de sécurité de l’Onu ont poursuivi leurs contacts à huis-clos.

VoltaireNet

« Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à condition de citer la source et de ne pas les modifier ni les utiliser à des fins commerciales (licence CC BY-NC-ND). »

5 commentaires

Laisser un commentaire