La longévité au cœur du transhumanisme. 2 vidéos pour le week-end. Par LHK

Le corps humain est-il fait pour vivre des centaines d’années ? On écoute Luc Ferry qui est pour le transhumanisme et le Pr Toussaint qui n’y croit pas. Partagez ! Volti

******

Par Liliane Held Khawam

Luc Ferry, en promoteur du transhumanisme à la Soirée Cross-Fonctions Agora. M Ferry a occupé un poste-clé dans le gouvernement français en tant que Ministre de la Jeunesse, de l’Éducation nationale et de la Recherche. A-t-il pu orienter ces secteurs vers le transhumanisme…?

Le Professeur Toussaint critique certaines promesses du transhumanisme

Le professeur Toussaint a un discours qui s’appuie sur les fondamentaux du Développement durable, ainsi que sur ceux de la complexité. Certains commentaires sur l’entropie nous renvoie aussi aux travaux sur la cybernétique. Toutefois, le professeur Toussaint ne croit pas dans le transhumanisme qu’il critique. Selon lui, le génome humain n’est tout simplement « pas fait pour vivre 400 ans ou sauter à la perche entre les deux tours de Notre-Dame de Paris. Il y a des fondamentaux de performance liés à notre taille, à notre poids, à notre force ». https://www.la-croix.com/Sciences-et-ethique/Sciences/Lhomme-atteint-limites-physiques-2018-02-12-1200913111

LHK

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

3 commentaires

  • Dans un article intitulé « Manipulation, programmation et contrôle mental », Pascal Noyrigat écrit que « Le contrôle mental, soit la « programmation » de la psyché, consiste à canaliser les consciences. C’est une des clés de domination ici-bas avec l’asservissement à et par l’argent dans un rapport au temps circonscrit (« le temps c’est de l’argent »…). Le contrôle mental prend différentes formes, de la plus simple à la plus complexe. Ainsi les méthodes d’apprentissage qui façonnent le cerveau, comme les programmes scolaires et universitaires qui formatent les croyances et l’esprit critique, sont une première forme de modelage du futur adulte qui vise à le rendre compatible et utile au système social en vigueur. De leur côté, l’information journalistique et le divertissement médiatique sont d’autres facteurs qui vont influencer la conscience selon un certain modèle. La pression sociale qui fait que l’individu se soumet à ce que l’on nomme « la pensée unique » est aussi une forme de contrôle mental, tout comme les diverses pollutions alimentaires et environnementales qui altèrent notre cerveau et par conséquence notre capacité de raisonnement et d’analyse… Sans oublier le subliminal ou la psychotronique, c’est-à-dire des outils (armes) qui influencent le système nerveux. La « religion sans nom », le transhumanisme, aime les robots et les automates. Elle en a besoin pour cette planète d’illusion où pensées, idées et créativité sont sous contrôle par la manipulation du subconscient de toutes les manières possibles. »
    Le transhumanisme, et toute la propagande « hollywoodienne » qui dure depuis les années 80 (Robocop, Ghost in the shell, Avatar, I robot, etc.) ont pour but de transformer l’être humain en un véritable robot, de le coupé de lui-même, en le privant de son âme, et de ses immenses possibilités dont il n’a pas la moindre idée.
    Généralement, tout produits, pratiques ou principes mis en avant par la société actuelle doit être considéré comme suspect, voire nuisible. Il ne s’agit pas de paranoïa, mais simplement d’appliquer un principe qui est valable tout le temps : avant d’agir, considère toujours l’origine et la fin de toute chose pour te diriger. Aussi, n’accepte pas les propositions douteuses sans examen.
    Le transhumanisme à pour objectif l’uniformisation et la standardisation de l’humanité.
    L’uniformité, pour être possible, nous dit René Guénon (Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps »), supposerait des êtres dépourvus de toutes qualités et réduits à n’être que de simples « unités » numériques ; et c’est aussi qu’une telle uniformité n’est jamais réalisable en fait, mais que tous les efforts faits pour la réaliser, notamment dans le domaine humain, ne peuvent avoir pour résultat que de dépouiller plus ou moins complètement les êtres de leurs qualités propres, et ainsi de faire d’eux quelque chose qui ressemble autant qu’il est possible à de simples machines, car la machine, produit typique du monde moderne, est bien ce qui représente, au plus haut degré qu’on ait encore pu atteindre, la prédominance de la quantité sur la qualité. C’est bien à cela que tendent, au point de vue proprement social, les conceptions « démocratiques » et « égalitaires », pour lesquelles tous les individus sont équivalents entre eux, ce qui entraîne cette supposition absurde que tous doivent être également aptes à n’importe quoi ; cette « égalité » est une chose dont la nature n’offre aucun exemple, puisqu’elle ne serait rien d’autre qu’une complète similitude entre les individus ; mais il est évident que, au nom de cette prétendue « égalité » qui est un des « idéaux » à rebours les plus chers au monde moderne, on rend effectivement les individus aussi semblables entre eux que la nature le permet, et cela tout d’abord en prétendant imposer à tous une éducation uniforme.
    Il va de soi que, comme malgré tout on ne peut pas supprimer entièrement la différence des aptitudes, cette éducation ne donnera pas pour tous exactement les mêmes résultats ; mais il n’est pourtant que trop vrai que, si elle est incapable de donner à certains individus des qualités qu’ils n’ont pas, elle est par contre très susceptible d’étouffer chez les autres toutes les possibilités qui dépassent le niveau commun ; c’est ainsi que le « nivellement » s’opère toujours par en bas.
    La plupart du temps, les individus veulent ressembler à autre chose qu’à eux-même. Ils suivent la mode, cette invention essentiellement moderne qui représente le changement incessant et sans but ; ils veulent ressembler à leurs héros, leurs acteurs ou chanteurs préféré, etc., et finalement porte un « masque » en permanence.
    Tombe le « masque » et connais-toi toi-même ! « Plonge » au plus profond de toi et découvre le Trésor qui y est caché, cette « fleur » qui dort depuis longtemps, et qui n’attend, pour être réveillée, telle la « Belle au bois dormant », qu’un « baiser de paix » de son « Prince charmant ».
    Lien : https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/psychologieetloidessexes.html

  • hello Les ME,
    la vie eternelle selon le trans-humanisme n’a aucun sens pour l’humanité.
    1) luc ferry , c’est le type qui voulait tirer au fusils sur les manifestants Gj. donc la vie eternelle pour ses copains et lui meme mais certainement pas pour les gueux que nous sommes.
    2) Luc ferry est Athé, il ne croit ni en un dieu ni en la vie sur d’autres plans que celui que nous vivons sur terre. pour lui l’homme est une erreur de casting de l’univers qui est sans vie. cette étroitesse de point de vue nous renseigne sur l’ignorance qui l’habite. paradoxalement il se prétend héritier des lumieres et en meme temps il a perdu le sens de cette réalité ! Pauvre
    3) Ce type est habité par la peur de mourir et cherche a atteindre l’immortalite. Son orgueil est tellement hypertrophié qu’il n’arrive plus a remettre en cause son point de vue biaisé qui l´empeche d’admettre que l’homme peut devenir eternel. les traditions spirituelles pourraient lui permettre d’atteindre cette félicité mais son égocentrisme le précipite dans les gouffres damnés de l’enfer. la seule reponse a cette contradiction est qu’il n’a pas toute l’intelligence ou la foi nécessaire pour atteindre ce niveau de conscience. tant pis pour lui !
    4) l’humanité possede la capacite d’atteindre la vie eternelle sans le recours a la technologie satanique que propose ce courant diabolique trans-humaniste. l’homme est une émanation terrestre de l’esprit divin qui l’anime, il suffit d’accueillir cet esprit pour comprendre notre éternité. c’est un long et difficile chemin pour celui qui veut tout maitriser et remplacer Le créateur soit par orgueil soit par ignorance.
    5) cela fait 20 ans que je cherche a travers ma pratique therapeutique a soigner la maladie. Petit a petit je me rend compte que la maladie n’est que le reflet de l’ignorance ou de la resistance a concevoir que le divin nous a cree et fait partie de nous. Nous sommes des esprits en exploration sur la terre et nombre d’entre nous refusent de l’admettre. ce schisme creer la maladie. Helas je ne peux pas decrire toute mon experience dans la lutte contre la maladie qui me conduit a ce constat. chacun devrait oeuvrer pour connaitre cette vérité. Ce cheminement est long, balisé par le doute et les peurs et beaucoup sombrent dans le désespoir de ne pas y arriver. ils succombent alors, comme Ulysse, aux chants des sirènes qui les attirent dans les abysses. le chant moderne des sirènes , c’est le trànshumanisme.

  • Avatar CryptoKrom

    Cancer = cellules immortelles, raison de plus de ne pas l’irradiquer, poursuivre les recherches, non pas sur LE cancer et CONTRE lui, mais au contraire POUR le dompter,
    en apprivoiser son IMMORTALITE.

    Ils le citent TOUS !
    « Faites des dons POUR…le cancer » , et pas CONTRE le cancer, POUR l’Immortalité,

    oui mais l’immortalité de QUI ?!
    Des dictateurs pardi, tandis que la Masse Débilisée et reprogrammée vers l’Esclavagisme,
    ceux qui sont EN TROP, servent de COBAYES !

    Pour l’Esclavagisme, les tests ADN de Fichage de Masse, tests PCR pour ACCEDER aux cerveaux !! ( plaque Cricriforme , au lieu de prélévements NASALES microbiens ! )

    Etc…

    COVID mon cul !
    Positif mon cul !

    Trump testé POSITIF nous reviens SANS COVID !

    Sa existe sa, oui, Positif SANS Covid !
    Parceque…on nous prends pour des Idiots, une Masse d’idiots, manipulable par la peur.
    Dictature Sanitaire , en Marche vers le Transhumanisme DES Dictateurs et l’extermination des classes basses en trop ! ( transformée en Chair a Business )

    Immortalité ? Ha ha ha !
    Pas pour les SMICARDS !

Laisser un commentaire