Les eaux toxiques d’Indonésie

Voilà les conséquences du capitalisme, de l’exploitation, de la mondialisation, de la société de consommation, c’est ça le progrès, la démocratie ? Ce peuple qui subit sans alternative pour recycler ses propres déchets, qui s’ajoutent à la pollution, rejetée par les centaines d’usines au bord du fleuve. Ils faut regarder d’où viennent les vêtements vendu pas cher, on contribue à cette catastrophe. Partagez ! Volti

******

Le Citarum/Illustration

Un reportage de RT France (il y a d’autres bons reportages sur https://francais.rt.com/documentaires)

Le Citarum, fleuve principal dans l’île de Java en Indonésie, n’est plus qu’une immense fosse septique. Les habitants viennent ici y pêcher non des poissons mais des déchets. «Nous n’avons qu’un fleuve, et c’est le fleuve le plus pollué du monde». 280 tonnes de déchets toxiques sont versés dans le fleuve Citarum tous les jours par des entreprises, et les riverains l’utilisent eux-mêmes comme décharge. Pourtant, ces mêmes gens s’y approvisionnent en eau pour leurs tâches ménagères et l’irrigation des cultures. La situation s’aggrave chaque année, sous le regard préoccupé des écologistes de la région.

Les commentaires publiés sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

3 commentaires

Laisser un commentaire