Covid de sens !

Par Claude Janvier

Manipulation

Examiner les faits, observer et analyser. C’est ce qui manque le plus. Difficile
d’avoir suffisamment d’altitude et d’être dénué de parti-pris, car le déluge
de peur, de crainte et de fausses nouvelles diffusé par les médias
mainstream est submergeant. Et pourtant, l’arnaque était visible depuis le
début de la pandémie. Les chiffres qui vont suivre le montren
t.

Les déclarations lamentables, ainsi que la continuelle valse-hésitation du
gouvernement, sur la production des masques, l’absence de tests, de gels
et d’appareils respiratoires, sautaient aux yeux. Ajoutons que les cliniques
privées n’ont pas été réquisitionnées pendant la crise du Coronavirus et
que les hôpitaux publics, à la ramasse question équipement, étaient
submergés. Plus nul que ça, on a du mal à trouver.

Notre gouvernement, comme tous les autres, obéit aux ordres de la finance
mondiale. Comment comprendre l’immense échiquier mondial où seul
l’argent est roi ? Il faut juste regarder les faits, car tout ce cirque est voulu
et soigneusement entretenu. La « gestion » calamiteuse de cette « pandémie »
est du sabotage. De la haute trahison.

La confiance dans les JT de TF1 ou de France 2 demeure inébranlable pour
beaucoup de Français, et c’est dommage. Vraiment dommage, car le
gouvernement a une autoroute devant lui pour mettre en place les plans
mondialistes visant à contrôler le plus efficacement possible la population.
Si vous n’êtes presque plus confinés physiquement aujourd’hui, demandez-
vous si, mentalement, vous ne le seriez pas encore.

Brillante idée le coup de la pandémie. Presque plus personne n’ose bouger
normalement. Masque sur le nez en voiture, à cheval, à pied, à vélo, et
même prochainement dans les concerts. (2)

Eh oui, vous allez devoir écouter votre groupe favori, le corps à l’abri dans
une combinaison étanche. Pour danser, ça va être compliqué. Manger au
resto ? Le masque en rentrant et pour aller aux toilettes. Faire l’amour ?
Avec ou sans masque, au choix. Glamour, quand tu nous tiens !
Voyons les chiffres et les faits :
Secteur santé :
Causes de décès sur un an dans le monde – source ONU et OMS.

  • Covid -19 : 379 941
  • Malaria : 405 000
  • Suicides : 800 000
  • Accidents de la route : 1 300 000
  • Cancer : 9 600 000
  • Malnutrition : 9 100 000
  • Maladies infectieuses : 17 000 000

Aucun gouvernement ne confine sa population à cause des 17 000 000 de
décès dus aux maladies infectieuses. Étrange ! Pourtant, 17 millions de
personnes en moins, chaque année, ça ne devrait pas laisser les
gouvernements et les médias indifférents, non ?
Secteur économique :

  • Entreprises en faillites, procédures de sauvegarde ou redressements :
  • Alinéa – ameublement – 2 000 salariés sur le carreau
  • La Halle – Chaussures et vêtements – 5 391 salariés sur la sellette.
  • André – Chaussures- 600 salariés idem
  • Naf Naf. 1 170 salariés idem
  • Orchestra-Prémaman. 2 900 salariés idem
  • Camaïeu. 3 900 salariés idem
  • NexRadio TV, maison mère de BFM TV et RMC, prévoit diviser par deux le
    recours aux intermittents, pigistes et consultants.
  • RMC Sport News. Arrêt définitif.
  • Radio France. Suppression de 250 postes.
  • Renault. Suppression de 15 000 emplois dans le monde, dont 4 600 en
    France.
  • Disneyland Paris. Fin de contrat de 350 intermittents, artistes et
    techniciens. (3)

Impossible, en outre, de quantifier le nombre de petits commerçants,
d’autocaristes, de petits restaurants et de cafetiers qui vont fermer et qui
vont s’ajouter à cette sombre liste.

Selon La Tribune, près de 3 000 dirigeants interrogés entre le 5 et le 12 mai,
envisagent de licencier. Un hôtel et un restaurant sur trois et une
entreprise sur deux annoncent des problèmes de trésorerie. (4)

Plan massif de licenciement chez Airbnb. 1 900 salariés au chômage. Rolls-
Royce dévisse dans la division aéronautique. 2 600 salariés dehors en
Grande-Bretagne. 3 000 et 5 000 emplois pourraient être concernés dans
les prochaines années en France. (5)

1,6 milliard de travailleurs dans le monde risquent de perdre leurs moyens
de subsistance. Bagatelle ! (5)

Bonne nouvelle, les gueux ! Voici le premier impôt Covid 19. La CRDS, une
contribution de 0,5 % sur tous les revenus devait s’éteindre en 2024. C’est
raté : la CRDS est prolongée jusqu’en 2033. Souriez, vous êtes ponctionnés.
Et de plus en plus fliqués. (6)

Prenez votre smartphone et allez à la section paramètre Google. Ouvrez et,
surprise, vous êtes déjà repéré. Il est indiqué en première ligne :

  • Notifications d’exposition au Covid -19. Cliquez et vous aurez l’explication
    de comment faire pour télécharger rapido-presto l’application Stop Covid
    qui va vous tracer ainsi que vos contacts. Rassurez-vous, vous pouvez
    supprimer ce mode d’emploi.

Pour un smartphone que j’ai acquis avant la pandémie, l’affaire
m’interpelle. Deux hypothèses :

  • Toute cette pandémie était bien prévue avant – complotiste je suis -, ou
    bien
  • Quand il y a les mises à jour dans votre smartphone, Google télécharge à
    votre insu la marche à suivre pour l’application Stop-Covid. – complotiste je
    resterai.

Remarquez que la majorité d’entre vous à l’air de galoper grave pour
télécharger la fameuse application qui va vous préserver de tout – oui-oui -,
sauf de vous-même. En effet, une grosse vague de Français a déjà
téléchargé l’application Stop Covid catalane, croyant que c’était la
française, laquelle n’était pas encore prête. Top 2 des applications
catalanes téléchargées. Olé ! (7)

Et enfin, le coût de l’application. Développé bénévolement, son
fonctionnement coûtera entre 200 000 et 300 000 €. Quand même ! (8)

Un malheur n’arrivant jamais seul, la taxe carbone qui ne sert qu’à faire
payer les pauvres – les vrais pollueurs ne seront jamais inquiétés -, refait
surface. Gelée depuis le 17 novembre 2018, un certain Christian Gollier,
membre des 26 économistes qui conseillent Macron serait favorable à lui
donner une seconde chance. Hulot, sort de ce corps ! (9)

Nous ne sommes pas sortis de l’auberge, car se pointe le spectre du second
confinement à l’automne. Profitez-en cet été. Faites le plein de vitamine D,
car après, bernique. (10)

Il n’est pas possible de laisser la situation économique dégénérer de cette
façon. Qui va payer ? Les riches ? Non. Le pognon est planqué à Jersey ou
ailleurs. La classe moyenne ? Avec une bonne moitié au chômage, ça va
devenir compliqué. Les pauvres ? Encore moins, car le travail se fait de plus
en plus rare.

Bref, ça suffit. Stop ! Basta !

Au prochain confinement, ne venez pas dire que vous n’étiez pas prévenus.

Claude Janvier

1) https://urlz.fr/cQYc
2) https://urlz.fr/cQYe
3) https://urlz.fr/cQYl et https://urlz.fr/cQYm
4) https://urlz.fr/cQYo
5) https://cutt.ly/QyVl0xN
6) https://urlz.fr/cQYr
7) https://urlz.fr/cQYt
8) https://urlz.fr/cQYx
9) https://urlz.fr/cQYy
10) https://urlz.fr/cQYE

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

12 commentaires