[Réflexion] Quoi qu’il arrive, transformations !

Combien seront d’accord avec ce texte ? Si transformations il doit y avoir, ça ne viendra pas des technocrates qui conseillent, sans jamais avoir mis les pieds dans la vraie vie et ses contraintes. Les conseilleurs « hors sol » n’étant pas les payeurs, ni ceux qui appliquent leurs propres conseils, ce devrait être aux intéressés à qui ces préconisations s’adressent, d’en mesurer la portée et de s’en affranchir. Il faut appliquer le « on est jamais si bien servi que par soi-même » car, qui connaît mieux nos besoins que nous-mêmes ? Ce ne sont pas les comités « Théodule »payés à prix d’or et inefficaces, qui résoudront des problèmes créés par ceux-là mêmes, qui leurs demandent de trouver des solutions, dont ils n’ont qu’une vue superficielle, puisque ne les partageant pas. Ils doivent avant tout, protéger le capital, au détriment de ceux qui créent les véritables richesses. Partagez ! Volti

******

Par Imagiter

Img/123.rf

Quoi qu’il arrive, nous savons que des transformations vont avoir lieu dans tous les lieux. Et, qu’avec l’effet domino, beaucoup va être entraîné à changer. D’y avoir réfléchi à l’avance et d’avoir détecté tout ce qui ne peut porter qu’à muter, ne peut qu’aider ce qui va survenir. Et nous offrir les meilleures conditions pour ces passages inévitables. Le fait saillant se dessine déjà comme : les pouvoirs doivent se partager, les co-gestions pulluler, les participations massives à la vie locale (devenue écologique) ne peuvent que devenir les nouveaux modes de vies collectives. Des pouvoirs séparés ne gèrent absolument pas les crises. Pire, les aggravent en se retournant toujours contre les populations afin de…les réprimer désastreusement. Et ? Alors que le peuple se conduit bien mieux que les dirigeants, ceux-ci sans aucun motif indéfendable (vu que ce sont eux qu’ils devraient auto-sanctionner) empêchent les …évolutions inéluctables…Ils sont tous d’arrières gardes, bien arriérés, si enfermés dans un passéisme qui rend tout passif. L’ère bourgeoise verticale, trop brutale, autoritariste et ne sachant pas expliquer simplement et sincèrement ce qu’elle fait, est clos. L’obsolescence les a vaincu !

L’écologie devenue locale et surtout de terrain demande la large participation volontaire des populations : nous avons démontré que toutes les Communes et leurs communautés, où les populations peuvent s’impliquer dans le quotidien, s’en sortent bien mieux quelle que soient les situations qui surviennent. Les transformations des conseils municipaux de ces judicieuses co-gestions se décrivent comme des pouvoirs horizontaux qui, selon les lieux et les circonstances, peuvent déjà laisser des pans entiers de la vie locale entre les mains des regroupements de citoyens. Ces nouveaux maires partagent les pouvoirs : et c’est un mieux ! Nous en avons cité de nombreux exemples réussis. Il s’agit bien de basculer les visions : le prétendu « haut » (soit- disant omniscient et pluri-actif)  ne parle plus du tout aux esprits avides de vraies solutions. Par exemple, viser l’autonomie alimentaire ne se fait pas sur les plateaux télés mais commence à la base par l’auto-organisation du peuple. Ne pas l’admettre devant tant de faits ce n’est que faire perdre du temps précieux à tout le monde…

Comité-d’experts-en-économie-?

« Après les mandarins de la santé, voici les mandarins de l’économie [[ vu comme la crise sanitaire a été…si désorganisée par ces personnages qui ne pratiquent plus en hôpital depuis longtemps et qui ne sont plus dans les réalités communes, si loin des besoins réels des citoyen.ne.s nous ne voyons pas en quoi un autre comité parisianiste pourrait régler l’économie. Des réunions juste pour s’auto-admirer et ne pondre que des généralités…inutilisables ?]]…Après les deux comités de «médecins» puis d’«experts» médicaux, le « conseil scientifique » et le « comité analyse recherche et expertise » (CARE) qu’il avait constitués à l’Élysée, Emmanuel Macron vient de créer un comité d’économistes cette fois, composé de 26 membres, lequel vient s’ajouter au comité économique de Bruno Le Maire et ses 22 membres en place depuis le début de la crise du coronavirus. [[ sauf que…]] Dans ces prestigieuses commissions de Macron et de Le Maire, on ne trouve pas un seul conseiller, pas un seul « expert » qui…connaisse la pratique économique, qui ait travaillé dans une entreprise le temps de se rendre compte des vrais problèmes de l’économie française, a fortiori qui ait dirigé une PME familiale, une ETI ou une multinationale cotée en Bourse. Pas un seul ! [[ ce qui semble extrêmement inapproprié et qui ne peut qu’aggraver toutes les situations…]].

Hélas, trois fois hélas, il n’y a pas et il n’y aura jamais de vaccin contre l’incompétence, l’arrogance et la démagogie [[ le déconfinement nous les montre si dénués ; cette clase absurdement nommée dirigeante fonctionne seulement…mécaniquement : toujours des comités, des réunions sans ordres du jour impératifs, des auto-enfermements dans la même bulle de pensée unique… où aucun dissensus ne va amener les débats vraiment adultes. Ceux qui visent les solutions pour toutes et tous et non le confort ensommeillé de quelques notables vraiment pas notables du tout. Rien à noter à part qu’ils s’en foutent complètement de nous….ils/elles ne sont là que pour eux, n’ayant plus aucunes exigences intérieures…Et ces procédés dénudés jusqu’à l’écœurement ne font plus que tourner à vide. Les médias vendus vont faire perdre du temps et de l’attention pour ne balancer que des généralités inutilisables…se réorganiser localement, partout dans le même temps, et tourner le dos à ces vides parlottes paraît alors très adapté !]].

Ah bon ! Alors, si la France n’a besoin que d’un « simple plan de relance », les choses ne vont peut-être pas si mal, après tout [[ mal nommer c’est rendre les problèmes plus insolubles, complétait Camus…]] ? Qui peut croire ce genre de balivernes alors que tout le secteur privé vit actuellement un enfer dans un tunnel dont il ne voit pas le bout ? Quelques millions de commerçants et d’indépendants, d’artisans, d’entrepreneurs et de professions libérales, employant des millions de salariés, se demandent s’ils seront encore économiquement vivants en fin d’année, et les hauts fonctionnaires qui nous gouvernent depuis plus de quarante ans [[ ayant toujours tout raté ce pourquoi ils sont maintenus en place !]] et qui conseillent l’actuel président n’ont rien de mieux à nous proposer qu’une commission… supplémentaire qui va travailler sur le climat, les inégalités et la démographie [[ très bizarrement adapté aux temps présents surtout lorsque rien de concret et de tangible ne va en ressortir – l’audit de la situation actuelle exige que nous prenions les problèmes à bras le corps – notamment avec l’idée raisonnable qu’il faille faire tout l’Inverse de ce qui a conduit à l’impasse actuelle.

Tout reprendre en main a déjà commencé en Mars et continue en laissant dans leurs lunatismes ces toujours moins dirigeants…]] ? Parfois, on croit rêver… S’ajoutent à cet aréopage quelques Françaises remarquables telles que Laurence Boone, ex-conseillère économique de Hollande, actuellement chef économiste de l’OCDE, ou Stefanie Stantchova, qui est titulaire d’une chaire d’économie à Harvard, l’ENA américain. En revanche, ce sera sans Esther Duflo, lauréate du dernier Nobel d’économie, qui se consacre à l’étude de la pauvreté dans le monde et qui réclame un peu trop… vivement la remise en route de l’ISF [[ toutes réelles intelligences Pratiques sont dès le départ écartées – tous dans le même moule identique juste là pour opiner…non rénover par innovations !]]. Au total, donc, 26 économistes de classe internationale qui vont plancher sur le climat, les inégalités et la démographie. On ne voit toujours pas l’intérêt [[ nous non plus à part que c’est voler – à contre-courant – la place de ce qu’il faut vraiment faire – se mettre partout aux co-gestions !]], mais on n’a pas la même longue-vue que le président et ça ne peut pas être pire que les mandarins précédents qui avaient doctement préconisé du Doliprane dès l’apparition des premiers symptômes de la maladie »…Il fallait le dire, c’est fait. En plus Rien nous ne pouvons compter sur ces faux supérieurs…ils se montrent plus que largués…Comment faire alors ?

Lire la suite

Déconfinement-de-photographes- Lorsque les règles ne règlent vraiment rien ? Qui en mettent beaucoup trop entre les jambes des autres n’en respectent, eux-mêmes, aucune. Effets d’entrainement nuls. Pas d’exemplarités non plus, aucun élans spontanés ne peuvent en surgir … « À présent [[ dès maintenant…]], concernant instagram, fessesdubouc, les réseaux sociaux, stop !!!, …/….

Les-conducteurs-de-bus-de-Minneapolis-refusent-de-coopérer-avec-la-police. « Dans un communiqué, Adam Bruch, chauffeur de bus à Minneapolis et membre de l’Amalgamated Transit Union Local 1005 (ATU), écrit : « En tant que travailleur des transports en commun et militant syndical, je refuse d’emmener les membres de ma classe et la jeunesse radicale en garde à vue. Si vous vous en prenez à l’un d’entre nous, vous vous en prenez à nous tous[[ cet ensemble signe bien un basculement des visions – les transformations, depuis longtemps, commencent toujours par la base – les sommets ne sont plus qu’aliénés !]].

Source Imagiter

Voir aussi :

2 commentaires

  • Bonsoir,
    Tout se transforme constamment, et change, la vie est mouvement perpétuel. Mais se mouvement dépend de certaines lois immuables comme la causalité, or si on fait n’importe quoi ,e changement ne peut qu’être lamentable.

    Orné

  • Avatar keg

    06/06/2020 Hebdo LVXXXII – https://wp.me/p4Im0Q-3Mt
    – C’est le dédit du débarquement…. Day-D (D-Day). Qui va-t-on débarquer cette fois-ci, car l’ennemi de la France est en son sein…. Et fait partie du Peuple duquel il est issu, quoi qu’il en croit. Il n’est pas issu de la cuisse de Jupiter quoi qu’il en laisse accroire…. Il n’est que né à Amiens, élève de sa femme condisciple de Ruffin (encore un François).