Dossier spécial « crise de l’info » | « Merdias » vs « complotistes » : nuançons le débat ! Par Athle.ch

L’excellent site ATHLE.Ch qui met en perspective la crise de l’info. Partagez ! Volti

******

Source Athle.ch

Covid-19 | La crise du coronavirus est un incroyable révélateur de nos incohérences. Parmi elles, la lutte entre médias traditionnels et réseaux sociaux. La situation cristallise les terribles tensions liées à l’évolution rapide des modes de diffusion et de consommation de l’information. Le conflit a éclaté au grand jour ces dernières semaines. Pour l’instant, on manque des deux côtés de nuance, mais ça peut changer !

Cette mise en perspective est le prologue d’un Dossier spécial « crise de l’info face à la Covid-19 » diffusé ces prochains jours sous forme de feuilleton sur les réseaux de PHUSIS Philosophie. A suivre via Facebook ou sur le blog.

Dialogue impossible
La situation de crise favorise un climat délétère. Marqué par une criante absence de dialogue, celui entre les médias traditionnels et les réseaux sociaux en est à son apogée. Les deux producteurs d’informations et façonneurs d’opinions ont tendance à se disqualifier mutuellement à l’occasion d’attaques brutales, blessantes, voire diffamatoires. Disqualification réciproque, qui conduit à la stérile opposition entre « merdias » et « complotistes » et a pour conséquence de fourvoyer le consommateur avide de qualité et de compréhension.

Médias établis à structures lourdes
Dans le premier camp, on a les médias traditionnels, constitués de journalistes labellisés : journaux imprimés, chaînes de radios et de télévision, nationales et privées. Ils sont au bénéfice de canaux de diffusion exclusifs et d’importants moyens organisationnels et financiers. Subventionnés ou propriété de grands groupes, ils évoluent dans des structures administratives et rédactionnelles à la fois anciennes, rassurantes et lourdes. Souvent consensuel, leur contenu est lié à quantité d’intérêts économiques et politiques. Face à une situation inédite, telle celle de la Covid-19, ils font preuve d’un cruel manque de connaissances, de réactivité, d’ouverture et de souplesse.

Variété et liberté infinies des réseaux
Le camp d’en face est une source d’information variée et mobile, quasi illimitée. Elle provient d’innombrables blogueurs, experts, guides, influenceurs et simples citoyens de tous genres et de tous bords. Bien que la plupart du temps sans reconnaissance, légitimité ou financement officiels, ils possèdent par leur diversité, réactivité et force de travail et de recherches une richesse inégalable. Ils ont de surcroît pour avantage de disposer d’une liberté incomparablement plus grande que leurs homologues traditionnels et, grâce à l’amélioration et à la multiplication des réseaux sociaux, d’un système de diffusion de plus en plus puissant.

« Merdias » vs « complotistes »
Si les tensions existent depuis longtemps entre les deux camps, la crise du coronavirus les a exacerbées. La frustration s’est d’emblée mise à gronder très fort du côté de ceux dont les travaux et idées ne sont pas relayés par les médias traditionnels. En face, la tendance est volontiers aux œillères et au repli. Jusqu’à faire éclater la révolte. Régulièrement traités – sans grande finesse, il faut l’avouer – de « merdias » sur les réseaux, les représentants des médias officiels ripostent par le qualificatif guère plus subtile et moins insultant de « complotistes ». Termes la plupart du temps employés hâtivement et qui déshonorent tous ceux qui s’engagent pour une information diversifiée et de qualité au service de tous.

Vers un enrichissement mutuel ?
Une telle information de qualité ne peut provenir que du rassemblement des deux camps ennemis. Et si, au lieu de rester braqués dans leurs récits superficiels et consensuels, les médias traditionnels s’ouvraient à la richesse et profondeur inouïe des experts sur les réseaux et s’engageaient à en collecter ce qui s’y fait de mieux ? De bloqués qu’ils sont dans leurs structures, qui les contraignent à jouer en défense, ils se verraient ainsi vivifiés, retrouveraient leurs lettres de noblesse et leur rôle de passeurs et de guides de tout un chacun pour une meilleure compréhension des phénomènes et enjeux du monde.

***

Retrouvez tous nos articles de PHUSIS Philosophie sur la Covid-19 ici.

Lien vers les pages Facebook et Instagram de PHUSIS.ch

2 commentaires

  • kalon kalon

    Un discours plein de sagesse dans un moment ou la sagesse nous fait grandement défaut ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Avatar CryptoKrom

    bah… je serais bref, les TT infestant de plus en plus de forums
    sa manque pas ses derniers temps ( Taupes-Trolls ).

    Bref, c’est pas moi qui ira les inviter, tant qu’ils n’ont que le mot Pognon en téte…
    Si sa veux pas evoluer spirituellement sa n’a qu’a rester là où sa leur convient.