Pour relativiser : La faim d’un monde ?

Vivien, un ami de longue date des moutons, m’a gentiment proposé cet article. En cette triste période de psychose et de peur, 25.000 morts de faim par jour devraient faire réfléchir, surtout que ce sont des choix politiques qui permettent cette atrocité. Partagez ! Volti

******

Auteur : Vivien pour Réseaunons

Une mise en perspective qui, je l’espère, pourra faire du bien en relativisant face à la psychose ambiante! V.

Ça y est, après 131 jours d’existence officielle (1) d’un nouveau Coronavirus (parmi bien d’autres), SARS-CoV-2 plus particulièrement connu sous le nom de COVID-19, le monde a les yeux rivés sur les courbes de croissance (pour changer…) et du nombre de victimes, qui dépasse ce 27 mars 2020 la barre tragique des 25’000 morts reconnus officiellement à travers le monde! (2)

Loin de vouloir négliger ou minimiser les peines et les souffrances que cela engendre, il semble être important de relativiser quelque peu ce qui nous arrive et de ne pas oublier que l’on meurt encore dans le monde pour d’autres raisons et sur une toute autre échelle…

Prenons par exemple un problème dont tout le monde a déjà entendu parler, mais dont peu en mesure la gravité systémique: la faim!

Selon Martin Caparros, auteur du livre « La faim », la faim dans le monde tue, à elle seule, les mêmes 25’000 personnes à travers le monde… mais par jour!!! (3)

Depuis 131 jours, nous avons donc amorcé des procédures gigantesques, mis plusieurs pays à l’arrêt et nous nous sommes terrés chez nous par peur d’un virus qui, aujourd’hui, atteint le seuil de mortalité d’une seule journée « ordinaire » en ce qui concerne la faim!

"Mais le scandale au cœur du scandale que dénonce l'auteur dans cet  ouvrage, c'est que cette faim et ces millions de morts annuels ne sont  nullement une fatalité, un corollaire inévitable de la croissance  démographique galopante des pays de l'Afrique subsaharienne ou de l'inégalité des ressources naturelles, mais bien une question de choix  politique. La faim, cette faim-là, la faim qui tue, est parfaitement évitable [...]"(4)et(5 pour l'explication en interview)

Un fait que dénonce aussi depuis de nombreuses années un compatriote genevois: Jean Ziegler.

Un fait que dénonce aussi depuis de nombreuses années un compatriote genevois: Jean Ziegler.

Il le souligne à travers plusieurs de ses livres mais également dans une interview de »Thinkerview », dont voici un extrait: (6)

VOIR (4’59)

Pourquoi réagissons nous donc avec tant de zèle devant l’apparition de ce nouveau virus, alors que les alertes sur d’autres sujets pleuvent depuis des années, sans que nous n’arrivions à bouger suffisamment, malgré l’ampleur et les désastres qui les accompagnent?

Le nombre de décès ne semble pas déterminer nos actions, les mises en perspectives ci-dessus le montrent bien.

Comment ne pas voir l’hypocrisie lorsque l’on nous annonce que: « le monde a besoin de 30 milliards de dollars par an pour éradiquer le fléau de la faim », (7) alors qu’avec la crise du Covid-19 la Banque Centrale Européenne annonce un plan de 750 milliards d’euros, le parlement Allemand « un plan de relance de 1’100 d’euros » et que le sénat Américain vote un plan d’aide de 2’000 milliards de dollars… (8)

Même notre petite Suisse débloque 20 milliards de francs suisse pour soutenir ses entreprises, en moins de deux semaines… (9)

De plus, l’économie qui s’envole en fumée ne se réduira malheureusement pas qu’à une simple baisse de graphiques, mais également par des fins de mois difficiles pour de nombreuses personnes à travers le globe, ainsi que des difficultés à remplir les apports calorifiques minimaux nécessaires.

Les conséquences humaines qui en découleront seront peut être même pires que le virus en soi…

Mais restons positif, face à cette crise (fût-elle mineure en comparaison d’autres) des dispositions sans précédents ont été prises dans de nombreux pays. Un ralentissement et une décroissance, que l’on pensaient alors impossible, sont désormais en marche dans le monde entier.

Des appels au changement émanent de toutes parts et certains y voient même la fin d’un monde et appellent à « saisir le choc du coronavirus comme une chance » pour « imposer la refonte écologique et sociale profonde que le mouvement alternatif revendique depuis des années : une régulation réelle des marchés financiers, une réévaluation des missions de l’État, notamment à l’égard des biens collectifs tels que la santé, une économie fondée sur le respect des limites de la biosphère, la réduction des inégalités. » (10)

Il faut cependant garder à l’esprit que même si le système productiviste actuel a un genou à terre, il serait naïf de lui prédire une mort certaine. Des dérives de contrôle des masses peuvent émerger çà et là, comme les suivis des déplacements grâce aux données de nos smartphones, tel que déjà mis en œuvre en Chine et en Israël. (11) En Suisse, Swisscom emboîte le pas pour détecter les attroupements de plus de 20 natels dans les lieux publics. (12) Ces mesures exceptionnelles peuvent déboucher sur un renforcement des surveillances de masse, avec les dérives que l’on peut aisément imaginer…

Il est également préférable de commencer à préparer l’émancipation de nos besoins vitaux de ce système avant d’en désirer sa fin. Nous ne pouvons que constater, au pied du mur, que nous ne sommes pas prêt du tout et qu’il va falloir se retrousser les manches pour y parvenir, avant la prochaine catastrophe!

En conclusion, la panique générale autour du Covid-19 est à revoir et à relativiser, mais à ne pas minimiser pour autant. Cette crise ne doit pas servir de bouc émissaire pour nous faire oublier les fissures de plus en plus apparentes d’un système moribond et des conséquences tragiques auxquelles il nous promet.

La fin d’un monde semble se dessiner autour de slogans tel que « Nous ne reviendrons pas à la normalité, car la normalité, c’était le problème. » (13)

Mais la faim d’un nouveau monde, que l’humanité semble appeler désespérément, sera-t-elle assez forte, cette fois-ci, pour changer réellement les choses? Et non pas uniquement lorsque les riches en subissent des conséquences?

Les questions restent en suspens, les réponses, quant à elles, nous appartiennent à tout un chacun!

\/ivien

Sources

1. Le premier cas rapporté est un patient de 55 ans tombé malade le 17 novembre 2019 en Chine: https://fr.wikipedia.org/wiki/Maladie_%C3%A0_coronavirus_2019

2. Carte Covid-19 actualisée en temps réel : https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6

3. Planetoscope, statistiques mondiales en temps réel: https://www.planetoscope.com/mortalite/32-nombre-de-deces-dus-a-la-malnutrition-dans-le-monde.html

4. Article lesechos.fr « La faim dans le monde : un scandale, pas une fatalité » : https://www.lesechos.fr/2015/10/la-faim-dans-le-monde-un-scandale-pas-une-fatalite-1108680 (Malgré la grosse erreur de chiffre en sous-titre…)

5. Interview de Martin Caparros, auteur du livre « La faim » : https://www.dailymotion.com/video/x3cl58e

6. Thinkerview « Jean Ziegler : Pourquoi il faut détruire le capitalisme ? » : https://thinkerview.video/videos/watch/107cd859-ba9d-498c-81f9-b1d84df32081 (Qu’on vous conseille vivement de voir en intégralité)

7. FAO: http://www.fao.org/newsroom/fr/news/2008/1000853/index.html

8. Article Wikipédia sur le « krach boursier de 2020 »: https://fr.wikipedia.org/wiki/Krach_boursier_de_2020

9. Site de la confédération Suisse: https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-78572.html

10. Article de reporterre « Le coronavirus fait la grève générale »: https://reporterre.net/Le-coronavirus-fait-la-greve-generale

11. Huffingtonpost, chine et surveillance: https://www.huffingtonpost.fr/entry/voici-comment-la-chine-a-contenu-le-coronavirus-et-la-france-va-devoir-sy-prendre-autrement_fr_5e5f655ac5b67ed38b3aabb9

Article du courrier international sur la surveillance de masse: https://www.courrierinternational.com/article/depistage-coronavirus-israel-met-en-place-un-systeme-de-surveillance-de-masse

12. Article le nouvelliste sur les détections d’attroupements via mobiles: https://www.lenouvelliste.ch/dossiers/coronavirus/articles/coronavirus-swisscom-va-detecter-les-attroupements-via-les-mobiles-sur-demande-de-la-confederation-923222

13. Attac France, « Et maintenant on culpabilise les citoyens »: https://france.attac.org/se-mobiliser/que-faire-face-au-coronavirus/article/et-maintenant-on-culpabilise-les-citoyens

RESEAUNONS

44 commentaires

Laisser un commentaire