Forces de l’Ordre macronien

Le diviser pour mieux régner fonctionnera toujours. Les français sont à bout de patience, après 14 mois de manifestations et de souffrances irréversibles dans leurs chair. Les appels à l’article 35 comme l’a fait Jérôme Rodriguez, (X’yd) vont être de plus en plus probant, reste à connaître la réaction de tous les français, face à ce régime de violence dictatoriale, qui viole les droits constitutionnels du peuple. Partagez ! Volti

Source RT-France

Quand les pompiers se battent avec les policiers, trois questions se posent : comment maintient-on l’ordre, est-ce l’ordre qu’on maintient, quel ordre maintient-on ? Par Philippe Mesnard, rédacteur en chef de Politique magazine. Le 28 janvier 2020, policiers et pompiers se sont battus à Paris. Le 15 octobre 2019, pompiers et policiers s’étaient battus.

Didier Lallement, le préfet de police qui, depuis mars 2019, enchante le monde entier par le brio avec lequel il laisse dégénérer toutes les manifestations qui déplaisent au gouvernement, a salué le « professionnalisme » des forces de l’ordre : «Prises à partie sans discontinuer de façon très agressive, les unités ont fait usage de la force pour se dégager et contenir ces actions violentes, de manière strictement nécessaire et proportionnée.»

Rien à voir, circulez. Les gens sont méchants, normal qu’on tape dedans. Il y a les manifestants gentils, qui acceptent de se faire fouiller, refouler, arrêter, dépouiller de leurs pauvres défenses contre les lacrymogènes balancés avec plus de générosité que l’encens dans une cérémonie solennelle ; et les manifestants méchants qui n’acceptent pas qu’on les empêche d’avancer, qu’on les prenne en nasse, qu’on les frappe pour les énerver et qu’on les gaze quand la fantaisie en prend un policier zélé qui tient à disperser une manifestation à la minute même où elle est censée être terminée.

En Macronie, maintenir l’ordre c’est terroriser les manifestants et laisser se développer les zones de non-droit, parce que les premiers veulent se faire entendre et que les secondes veulent rester discrètes. En Macronie, on ne prend en compte que le visible et le symbolique. La préfecture, miracle, évoquait sur son compte twitter

Le 20 janvier, le fait que « les #BlackBlocs s’infiltrent dans les manifestations dans le seul but de commettre des exactions et de s’en prendre aux #FDO. » Les méchants ne seraient pas tous les manifestants, juste les infiltrés, brusquement distingués de la foule des manifestants.

On se souvient que TOUS les Gilets jaunes étaient réputés être des casseurs – la préfecture laissant d’ailleurs TOUS les Black Blocs infiltrer tous les cortèges. Il n’y a qu’à Biarritz que, autre miracle, les casseurs professionnels, repérés, connus, avaient été tenus à distance, pour ne pas gêner le président Macron et sa théâtrale diplomatie franco-américano-iranienne (dont a pu, depuis, mesurer tous les heureux effets).

Pour le 28 janvier, la cause est claire : il y a les gentils pompiers et les méchants pompiers. On reconnaît le mauvais pompier au fait qu’il porte sa tenue de feu (qui permet aux gens de voir que c’est un pompier), interdite. Les méchants seraient les syndicalistes jusqu’au-boutistes qui, alors que le gouvernement aurait tout accepté de leurs revendications (ce qui est faux), veulent continuer le combat. Autrement dit, pour une fois que des militants CGT luttent réellement pour les droits de ceux qui n’ont eu aucune concession, la Préfecture s’offusque : c’est quoi, ces gens qui ne luttent pas que pour leurs intérêts catégoriels – comme le personnel de la Préfecture de police, rapidement satisfait par Castaner ?

En Macronie, on ne maintient pas l’ordre, on gère le désordre en fonction de l’effet médiatique qu’il produira et en comptant que l’opinion publique assimilera LREM au parti de l’ordre – celui qui garantit aux actuels retraités, principaux soutiens de Macron, qu’ils continueront à percevoir leurs retraites. En fait, que policiers et pompiers s’insultent, se frappent, se blessent, est la manifestation du nouvel ordre macronien : tous opposés à tous, avec le chef du pays et les dirigeants du pays attachés, acharnés à jeter sans cesse les uns contre les autres, à coups de petites phrases idiotes ou insultantes, de décisions inexplicables, de concertations improbables, de lois invraisemblables et de constitution bafouée.

Les forces de l’ordre, qui ont laissé des portions entières du territoire devenir des lieux sauvages où les pompiers, les infirmiers, les médecins sont attaqués, et où les policiers n’osent plus intervenir, sont les garants de l’ordre macronien, ce rêve éveillé d’un homme qui croit transformer la France en pays de Cocagne alors même qu’il le livre aux appétits désordonnés des investisseurs et aux fureurs désespérées de ceux qui veulent vivre décemment, sans misère ni peur.

Les pompiers tentent de sauver des populations réelles sous les injures et les coups, les policiers, gendarmes, juges et députés ne sont plus là que pour éteindre les esprits enflammés.

RT-France

Lire aussi : Impressionnantes scènes de heurts avec les forces de l’ordre, au terme d’une marche de pompiers

Grèce : des habitants de Lesbos incendient un centre d’accueil pour migrants inoccupé

Îles grecques : avis de tempête sur la question des réfugiés et des migrants

Complément :

12 commentaires

  • Avatar keg

    . .l’allemand de service (encore un « malgré-nous ») caporal du p’tit Juju en culottes courtes… dira bien sûr « je ne savais pas… ». Ils disent tous cela ….,après coup et surtout les coups.
    En France il y aurait dons 3 classes ;

    1) les zélites-zélotes (le fameux 1% de la crème des chrêmes
    2) les intérimaires du spectacle (alias les politicards qui vont qui viennent au gré des manipulation-méningitiques électorales (redécoupages, recolmatage, re-portages de voix, suppression de certains électeurs comptant pour rien, …)
    3) les larbins de service qui oublient qu’ils sont Peuple avant que d’être « gestapistes-milicés » (depuis le 05/12/2018 à Mantes la pas jolie, ce jour là, qui rappellent trop ceux de l’époque bénie où ils avaient pognon sur rue avec les spoliations et autres dénonciations de leurs con-si toyens)
    4) enfin le choeur des esclaves si verdi qu’ils en palissent les murs de leurs prisons consommatrices.

    Qui a dit que le lutte des classes était finie? Ce n’est pas parce que la RATP a supprimé ses classes de transports en commun (alias liesse populaire) qu’il faut croire qu’il n’y a qu’un seul genre humain. Non la lutte finale n’est pas encore finie… elle n’a pas encore commencé. Ce le sera quand le Peuple se sera libéré de tous ses chers politicards (de tous bords et de tous partis) et qu’il ne s’en remettra qu’à lui-même par un choix, adulte, responsable et délibéré. Si en 2022 c’est un candidat de parti qui l’emporte, on replongera, à nouveau, pour 5 ans dans l’esclavage, encore plus dure et plus pénible pour les 30% de la population, déjà mort-vivants du corona-macron. Pensez-y dans l’isoloir en 2022. Je laisse les municipales à ceux et celles qui en veulent et me tourne résolument vers l’avenir (le votre surtout et par la même occasion, le mien….).

    02/03/2020 – https://wp.me/p4Im0Q-3uB
    – Charlot aurait-il été le Charlie de l’abbé si le Maccarthysme n’avait existé ? Il en est de les maüs (pardon l’abbé de cette iconoclastie…., je suis résolument indécrottable) comme de la flèche de la fesse de ND de Paris…. Les fonds sont annoncés mais …. Certains sont troubles d’autres que simple effet da nonce (a-post-aux-liques), sans fond et fonds…

  • Le souci, c’est que l’article 35 est dans le préambule de la Constitution du 6 Messidor de l’An I de la République (24 juin 1793) et qu’elle fût suspendue à partir du décret du 10 octobre 1793 instituant la Terreur.

    Depuis, nous en avons eu plusieurs, et l’actuelle en vigueur est celle de 1958 modifiée le 23 juillet 2008 avec la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789, le préambule de 1946, et la charte de l’environnement de 2004.

    S’il y a un article auquel nous pouvons donc nous référer, c’est l’article 2 de la DDHC de 1789 :

    « Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression. »

    La résistance à l’oppression est donc un droit fondamental.

    Ce n’est, hélas, plus un devoir…

    Maintenant, pouvons-nous nous considérer comme opprimés ?

    Ben, je crois bien que le seuil vient d’être franchi.

    Maintenant, que pouvons-nous faire ? Comment nous organisons-nous ? Et qu’allons-nous faire concrètement ?

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Tous à l’Elysée, et on va chercher le micronbe, et on le sort en le tirant/tenant par l’oreille, comme un petit écolier crétin, et dehors, enfin dehors de l’Elysée et dedans, en prison pour Haute trahison lui et le connard d’affreux barbu, d’Eeedouaaard, au prénom de larbin… Ensuite repenser le système, interdire tous les pouritiques de se re-présenter, interdire l’entrée en politique et dans la magistrature à défaut de les emprisonner tous les faux maçons, et créer un Conseil de 12 Sages dont l’un sera le représentant ou porte parole dont la mission est avant tout le bien être du Peuple, de la Nation

    Suppression des députés, du Sénat remplacé par des Députés représentant une catégorie socio-professionnelle, comme les métiers de bouche (restaurateurs épiciers etc) ou ceux du bâtiment, ou des transports à condition qu’ils excellent dans le domaine qu’ils représentent. Aucune rémunération juste un défraiement, c’est une mission humanitaire au service de la nation !

    Les 12 Sages doivent impérativement être des initiés qui comprennent toutes les lois ésotériques et universelles, et ont obligatoirement des capacités spirituelles, pour éviter les fous et psychopathes aux manettes, d’ailleurs il faudrait avant qu’ils entrent en fonction leur faire passer un test devant des psychiatres et des ésotéristes pour confirmer ou infirmer leurs prétentions et capacité à SERVIR et non se servir…

    C’est écrit au lance pierre, et demande encore a être affiné et adapté à l’Humanité actuelle, mais aucun système de parti ne peut prétendre apporter la Solution l’Humain devant être contrôlé et au besoin sanctionné par ses pairs s’il dérape… L’islande est un modèle de base, ils ont (le peuple) réécrit leur constitution…

    Edit :
    S’il y a des intéressés pour écrire et préparer l’avenir sans parti politique et sans gouvernant sans Enuques heu Enarques, juste avec des serviteurs et organisateurs! Faitesmoi le savoir !

    • Volti Volti

      Il y a les ateliers constituants qui s’y emploient, les gentils virus etc..

      • Bonjour Volti,
        Peut-être ai je mal perçu leurs démarches, pour moi ils veulent juste revoir le sytème, essayer de l’améliorer, mais ne sortent pas des sentiers battus !
        Alors qu’il faut tirer un trait et reléguer au passé cette pseudo démocratie, incapable de mettre en place la République écrite par Platon il y a des siècles, mais aussi parce que ça les arrange bien ! Il ont en fait l’Arrêt Public, à l’opposé donc…
        https://la-philosophie.com/la-republique-platon
        https://www.les-philosophes.fr/la-republique-de-platon.html

        Aujourd’hui, cette forme de vie sociale et politique est dépassée, nous devons passer à autre chose qui permettent l’évolution spirituelle de l’Humain, supprimer tous ce/ceux qui le rendent idiot et l’abêtissent pour leurs seuls intérêts. Néanmoins, ils restent encore des choses à prendre chez les Anciens Grecs…

        • Volti Volti

          La refonte totale du système est impérative, vu le degré de corruption tout azimut qui gangrène la société mais, il y a encore beaucoup de travail à accomplir. La servitude est bien ancrée dans l’esprit de beaucoup, qui veulent certes le changement mais, dans la continuité, sans perdre un iota de leur illusoire confort d’esclaves. On est pas rendu encore, à moins qu’une illumination violente ouvre les yeux des asservis volontaires.

        • Salut Atlante,

          Ben, tu devrais prendre le temps de visiter et de lire les sites des Gentils Virus :

          http://gentilsvirus.org/

          Des Citoyens Constituants :

          https://www.lescitoyensconstituants.org/

          Je préfère que Nous prenions nous mêmes nos décisions, plutôt que de s’en remettre à 12 pseudos-sages ésotéristes.

          D’ailleurs, qui déterminera et sélectionnera ces 12 sages ?

          Restons sérieux. Une Assemblée Constituante issue d’un Tirage au Sort me semble bien plus fiable et représentative.

          • Avatar Balou

            Pour sûr https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_smile.gif
            Si ces ésotéristes faisaient partie de la secte des chasseurs de cafards, je ne vois pas comment ils pourraient améliorer la situation en France. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif