Les signes qui annoncent la phase finale d’une nouvelle révolution..

De toute évidence, le premier qui cède est fichu et les deux camps le savent. Le bras de fer est engagé, et quand on a plus rien à perdre, tic-tac…. Partagez ! Volti.

******

Source : Les Chroniques du Yeti

La France est très probablement entrée dans la phase ultime de sa seconde révolution historique. De nouveaux signes en attestent.

1. La population silencieuse bascule peu à peu du côté des émeutiers

Sans doute le signe le plus important. Nous l’avons souvent dit : les révolutions sont toujours lancées par des minorités et trouvent leur conclusion quand les majorités basculent en leur faveur. Selon les sondages, les Gilets jaunes bénéficient du soutien majoritaire de l’opinion depuis novembre 2018, de même que les grévistes depuis presque un mois d’arrêt de travail. Le fait nouveau est que ce soutien populaire commence à se manifester par des actes concrets :

  • les médias mainstream se font souvent rembarrés par les “usagers pris en otage” qu’ils tentent d’interviewer ;
  • la participation aux caisses de soutien des grévistes atteint des sommets inespérés ;
  • on commence à voir des citoyens ordinaires sur les piquets de grève.
2. Un pouvoir hors sol, pressé par les évènements, et réduit à des réactions aussi régressives qu’infantiles

Le discours de vœux prononcé par le président Macron le 31 décembre au soir résume à lui seul l’état de désarroi des autorités. Qu’un président de la République en soit arrivé à sortir des phrases aussi hallucinantes que :

… ou pire encore, qu’en pleine grève sur la réforme des retraites, il se sente obligé d’accorder la légion d’honneur au patron de BlackRock, fonds de pension US par l’odeur du fric alléché, en dit long sur l’état régressif et infantile du personnage : un sale gamin démasqué pendant une connerie qui fait un doigt d’honneur en signe d’impuissance.

3. La radicalisation exacerbée des deux camps opposés

Rien de tel pour braquer un peu plus l’opinion contre lui et radicaliser à l’extrême le camp d’en face :

LCI @LCI

#RATP : enquête interne ouverte après qu’une conductrice de métro a été victime « d’intimidation » de la part de grévistes https://www.lci.fr/social/ratp-enquete-interne-ouverte-apres-qu-une-conductrice-de-metro-ligne-6-a-ete-victime-d-intimidation-de-la-part-de-grevistes-2141594.html? 09:50 – 31 déc. 2019

Une révolution est un acte de violence

Face à la multiplication de ces signes emblématiques, chacun sent bien que le dénouement de la crise approche… sans avoir encore de certitudes établies sur l’issue de cette véritable guerre civile : l’avènement d’une seconde révolution populaire française ou une contre-révolution néolibérale qui achèvera d’enterrer le modèle social français ? Mais quelle que soit le vainqueur, le vaincu prendra cher.

La nature même des signes décrits ci-dessus montre cependant que la balance penche de plus en plus nettement du côté des émeutiers. Dans ce cas-là, le régime déchu ferait bien de se rappeler le sort promis aux vaincus. Une révolution ne se fait pas dans la dentelle ou autour de petits fours. Une révolution est « un acte de violence » (Mao Zedong). Et c’est dans la sciure qu’échouèrent les têtes du roi Louis XVI et de Marie-Antoinette lors de la première Révolution française.

Bernard Langlois @Panouille

Le discours creux de Macron a encore renforcé l’exaspération populaire. L’appel à la violence, à l’action directe en témoigne…

https://twitter.com/CarrPatrick2/status/1212431956278943747 … Citoyen en Colère @CarrPatrick2 : On bloque le pays. Grève générale. Sabotages ciblés. Et on répond à la violence par la violence. Nous n’avons pas le choix. Si nous nous soumettons cette fois, nous ne relèverons plus jamais la tête. Nous vivrons à genoux. Pour moi plutôt mourir

Les Chroniques du Yeti

Voir aussi :

Vœux 2020 : dégager enfin les acteurs déments du capitalisme meurtrier

2019, année en jaune pour l’honneur retrouvé d’un pays

36 commentaires

  • Avatar Leveilleur

    Je le remets un coup, c’est trop bon !

    https://www.youtube.com/watch?v=vnVp5fpeIdw

  • Rainette Rainette

    Merci Léveilleur, j’adore Voulzy et Souchon et je ne connaissais pas cette chanson tout à fait d’actualité. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gifhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif

  • Avatar boco

    twitter et revolutions colorees on aime ?

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cry.gif
    .

  • Avatar SANTE

    Volti, tu as probablement raison.
    Il ne faut pas tenir compte des français qui ne comprennent rien. Ceux-ci feraient mieux de se joindre à tous les rebelles avant de se trouver en caleçon.

  • Espérons… je crois aussi que si cette occasion est ratée… Aïe !
    Alors voyons la lumière au bout du tunnel, espérons, ayons des pensées positives de liberté !

    • Volti Volti

      Pourquoi il faut refuser cette réforme des retraites qui ne tient pas la route

      Analyse Retraites, Par le comité de mobilisation de la DG de l’Insee
      Nous sommes des statisticiennes et statisticiens de l’Insee, l’Institut national de la statistique et des études économiques. À ce titre, nous réaffirmons que le rôle de la statistique publique est d’éclairer le débat public et d’apporter aux citoyens des éléments de compréhension des enjeux sociaux et économiques.NMercredi 11 décembre 2019, le Premier ministre, M. Édouard Philippe, a affirmé: «La responsabilité, c’est tenir compte, comme tous nos voisins, de données économiques et démographiques incontestables.» Nous le prenons au mot en rappelant quelques chiffres fondamentaux, afin que les citoyens s’en saisissent et comprennent l’enjeu d’un refus collectif de la réforme régressive en cours.
      http://sud-dg.fr/pdf/Analyse_Retraites_Comite_mobilisation_Insee.pdf

  • hahahaha
    la révolution rêvée par un mouton !

    « Nous vivons à genoux, pour moi, plutot mourir! »
    hahahah
    C’ est beau, je vais pleurer…..

    Y a pas moyen d’ être un peu plus sérieux sur ce site ?

  • bon, je constate que tout le monde a un point de vue
    c’ est caractéristique de notre époque. Il faut avoir un point de vue sur tout !

    Mon point de vue, c’ est que s’ il y avait moins de points de vue, on pourrait commencer à y voir plus clair !

    • Avatar Ayus

      Remarque très juste, … logique.

      On se déchire et on se chamaille, résultat des courses, c’est au point mort, plus rien n’avance !

  • Mouais…

    La Révolution ne se fait pas derrière un écran.

    Mais les armes à la main.

    Bon, cela étant dit, c’est qui qui commence ?

    Me marre bien…

     » A la baïonnette ! »

    Et les mecs, ils courent  » à la camionnette  » ………

    • la camionnette à pizzas

      pour une fois, je suis d’ accord avec toi

      t’ es pas plus démocrate que moi, en fin de compte

      • Je ne vois pas le rapport entre mes propos sur cette révolution serpent de mer, et mes aspirations à la mise en place d’une véritable démocratie ?

        Sachant que l’objectif de cette éventuelle révolution qui ne se fera pas, n’est pas de changer de régime, mais de faire du degagisme, et n’a rien à proposer…

        • oui, une nouvelle démocratie, pourquoi pas ?

          Mais elle se fera avec les mêmes gens, non ?
          Ou alors, faut remplacer aussi les gens, le peuple…

          Donc, les mêmes électeurs de Macron, les mêmes hauts et moins hauts fonctionnaires, …etc et la même minorité contestataire, dont nous faisons tous les deux partie, mais qui restera …une minorité.
          Et la démocratie, c’ est le gouvernement de la majorité !

          • Toi, tu devrais prendre le temps de lire ce qu’écrivent les autres.

            Et limiter l’utilisation d’arguments fallacieux…

            Pour rappel, la démocratie, ce n’est pas l’élection.

            Et si une seule révolution se justifie, c’est pour la convocation d’une Assemblée Constituante issue d’un tirage au sort.

        • bon, je vais être très honnête et j’ aimerais avoir l’ avis des intervenants

          je m’ interroge. Sur le mouvement de contestation des GJs et sur l’ avenir de ce pays.
          J’ évite la pensée pré fabriquée des médias.
          Alors, en bon paysan, je regarde autour de moi.
          En premier lieu , ma famille. Elle est assez nombreuse et
          Je pense qu’ elle est assez représentative du français moyen.
          Il y a des salariés du privé, des enseignants, des militaires, des agriculteurs, des fonctionnaires et même qu’ il y en a qui sont dans la police !!!
          Au cours de réunions familiales, je m’ écrase. Car on ne parle pas politique. Et on n’ est pas autorisé à péter plus haut que son cul…
          Je les soupçonne tous d’ avoir voté Macron….Même si , dans l’ ensemble, ils ne sont pas contents…c’ est plutot un esprit de continuité:
          C’ est pas terrible, mais ça pourrait être pire !

          Comment ça se passe de votre coté ?

          • D’ un autre coté, je les trouve plutot rassurants.
            Lorsqu’ il est question de transition écologique, la réponse est:
            On va déjà s’ occuper de faire transiter le gigot d’ agneau, le plateau de fromages et le Bordeaux …et après on va parler de l’ écologie:
            Est ce que Lionel Messi est écologiste ?

  • La génération d’aujourd’hui est beaucoup plus préoccupée de changer de portable et de forfait tous les deux ans que de l’avenir de son pays et donc de sa descendance, en fait ce qui empêche cette révolution tant espéré depuis 25ans c’est que tout le monde voudrait que ce soit les autres qui la fasse, une sorte de révolution télévisé quoi, le souci des Français d’aujourd’hui, c’est qu’ils rêvent de l’arc en ciel tout en étant incapable d’affronter l’orage qui le précède.
    Dans un pays ou la presse, la justice, les préfets de police, les syndicats et même le CSA sont soit corrompus, soit au service du pouvoir en place, vous pouvez déjà oublier le légal et la démocratie, tout changement se fera par la violence et la fermeté, je sais c’est chiant mais c’est inévitable.

    • Je retourne a ma Gimbergen.

    • lu et approuvé

      j’ en rajoute une couche:

      les contestataires se la jouent:  » faut penser aux générations futures  »
      Les générations futures , c’ est les jeunes, et ils n’ en ont rien à foutre

    • les jeunes: smart phones, jeux vidéos, réseaux sociaux…

      les moins jeunes: matchs de foot, « les feux de l’ amour », « questions pour un champion »

      les intellectuels: le réchauffement climatique, les générations futures, la transition écologique

      Dormez bien les moutons

      • C’est tellement pratique de mettre les individus dans des cases…

        Surtout avec des caricatures outrancières, des généralisations abusives et des considérations dévalorisantes.

        Cela fait tellement de bien de se sentir supérieur car différent…

        • tu me reproches de juger
          je suis d’ accord
          le jugement ne relève pas d’ un très grand exercice intellectuel et je ne sais plus qui a dit : les jugements , c’ est comme les trous du cul, tout le monde en a un.

          Mais est ce que tu ne serais pas en train de me juger ? ou me trompe je ?

          • Qui porte des jugements ?

            Je ne fais que cons tâter.

            Tu deviens trop transparent pour un étudiant en zététique…

          • Avatar Dao Ji - le fou contestataire avec sa gourde de vin

            Il n’a pas tort, et les cons c’est toujours les autres…

            « Les jeunes préoccupée par leur smartphones »  » Il faut prendre les armes », « Il faut une révolution » « tout le monde voudrait que ce soit les autres qui la fasse » « tatati tatata… »

            Toujours le même discours derrière son pc ou certains y passe plus de temps que certains jeunes sur leur smartphones. Parles de révolution et tout le tralala, mais ils ne se lance jamais les premiers et continues à répéter sempiternellement les mêmes choses…

            Quelle réel action concrète sur le monde entre celui qui blablates derrière son pc sur le jeune préoccupée du smartphone et le jeune sur son smartphone ?
            Quand on veut une révolution, on en parle toute sa vie ou on l’organise ?

            Ce n’est que de la branlette intellectuelle aux odeurs hypocrite…,ce n’est pas un jugement mais un constat