Gardes à vue et perquisitions pour avoir décroché le portrait d’Emmanuel Macron.. par BastaMag..

Quelle rapidité de la justice pour les activistes qui ont porté atteinte à la soi-disant « démocratie », mot accommodé à toutes les sauces, quand ça arrange et que le laxisme de l’état est montré du doigt.

Ne s’agit-il pas plutôt de crime de « lèse majesté » envers le locataire de l’Élysée? On pourrait rappeler à tous les élus l’étymologie du mot démocratie :

La démocratie est le régime politique dans lequel le pouvoir est détenu ou contrôlé par le peuple (principe de souveraineté), sans qu’il y ait de distinctions dues la naissance, la richesse, la compétence… (principe d’égalité). La démocratie actuelle est représentée par certains des élus, qui ont oubliés qu’ils sont les représentants du peuple, on constate, qu’ils ne représentent que les intérêts des puissants et, le peuple le leur fait savoir. Partagez ! Volti.

******

Auteur Sophie Chapelle pour BastaMag

Déjà cinq perquisitions, trois gardes à vue et un procès à venir. Ce zèle des autorités policières et judiciaires fait suite à quatorze opérations de décrochages du portrait d’Emmanuel Macron dans des mairies depuis le 21 février. Ces actions non violentes intitulées « Sortons Macron » visent à dénoncer l’inaction du gouvernement face au dérèglement climatique et l’urgence sociale, en laissant symboliquement des murs de mairies vides de portrait présidentiel.

Le gouvernement n’a guère apprécié : les ministres Bruno Le Maire, Franck Riester et Sébastien Lecornu se sont empressés de condamner ces actions, dénonçant notamment « une atteinte symbolique à nos institutions démocratiques » [1].

« Si nous devons nous faire arrêter et juger pour que les choses changent, nous sommes prêts »

À Lyon, un premier activiste a été convoqué pour une audition dès le 22 février, puis placé en garde à vue, tandis que son domicile et un lieu militant, l’AlternatiBar de Lyon, ont été perquisitionnés. « Si ce sont les portraits que la police recherche, il n’y a pas d’inquiétude à avoir : ils ne tarderont pas à réapparaître puisque les actions visent à « sortir » Macron pour lui montrer la réalité du dérèglement climatique et la colère sociale », souligne l’association ANV-COP21 à l’initiative de ces actions. Une autre militante lyonnaise, Fanny Delahalle, a passé 9h en garde à vue et vu son domicile perquisitionné, suite à la plainte déposée par le maire du 2e arrondissement. Elle est convoquée au tribunal de grande instance le 2 septembre 2019 pour « vol en réunion », et encourt 5 ans de prison et 75 000 euros d’amende. …./….

Lire l’article complet

Source BastaMag

Sur le sujet:

Grève scolaire pour le climat : « Personne n’a envie d’étudier ou de travailler pour un futur qui n’existera pas »

Chauffage, transport, alimentation : comment les grandes entreprises entravent la transition écologique

Ailleurs:

Atlantico : Biarritz : le coût du G7 estimé à 24 millions d’euros

**Ils vont discuter de quoi les « grands » ?**

Selon le site de l’Elysée, « la France souhaite que les objectifs du G7 soient :

  • la lutte contre les inégalités de destin, en favorisant particulièrement l’égalité entre les femmes et les hommes, l’accès à l’éducation et à des services de santé de qualité ;
  • la réduction des inégalités environnementales en protégeant notre planète grâce aux financements en faveur du climat et d’une transition écologique juste, la préservation de la biodiversité et des océans ;
  • le renforcement de la dimension sociale de la mondialisation, autour de politiques commerciales, fiscales et de développement plus justes et équitables ;
  • l’action pour la paix, contre les menaces sécuritaires et le terrorisme qui déstabilisent les fondations de nos sociétés ;
  • l’exploitation des opportunités offertes par le numérique et l’intelligence artificielle ».

Les dirigeants de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni seront donc réunis à Biarritz avec Emmanuel Macron en août prochain.

**Encore un « G machin » qui va coûté un « pognon de dingue », pour des changements dans la continuité**

Un commentaire

  • Avatar Philippe30

    A quand le salut matinal devant le tableau de notre maitre ? , j’ai nommé Jupiter 1 er

    Lui qui considère la France comme une entreprise à gérer , je lui rappelle qu’il a un mandat qui lui a été confié de manière occulte et que ce mandat est révocable.

    Quand un PDG d’entreprise ne fait pas bien son travail les actionnaires le virent , actuellement les actionnaires sont dans la rue depuis Novembre 2018 et ils se nomment les Gilets Jaunes.

    Que fait Macron , il envoie la police frapper les Français , il utilise des détentions arbitraires , des armes dangereuses contre les pacifistes et ensuite il va nous parler de fascisme et pourquoi pas de risque de dictature aussi ??

    Il fait quoi Macron actuellement ?

    Tous ces mouvements isolés sont des actes de résistance à cette personne exécré en France que plus personne ne supporte sauf des décérébrés qui n’ont rien compris , des décérébrés qui pensent faire partie du sérail alors qu’ils sont juste des faire valoir apportant leurs voix à Macron.

    Comment un pays avec de tels disparités sociales peux faire élire un président qui soutient une minorité de personne très riche et crache son dédain sur l’immense majorité des Français.

    Les élections ne peuvent aboutir à la mise en place d’une telle personne que parce que le RN est présenté comme un repoussoir mais cela va t’il durer ?
    Que reste t’il comme option de vote après avoir tout tenter depuis 2007 ?

    Donc il est normal de décrocher la photo de Macron car il n’a plus de légitimité , il le sais mais ne veux rien entendre et il utilise son mandat comme une protection face à son incurie et son incapacité à gouverner pour le bien de tous

Laisser un commentaire