1 heure de radio avec les gilets jaunes de Pontcharra…

Sylvain Rochex et Mathilde Anstett, nous font partager une belle et riche soirée parmi les Gilets Jaunes. Une bonne année à eux. Partagez ! Volti

******

Sylvain Rochex et Mathilde Anstett pour Déscolarisation.org

Émission radio « le monde allant vers… » du 27/12/2018 avec les Gilets Jaunes de Pontcharra et d’Aiton (dans des conditions d’enregistrement un peu particulières). 14 personnes autour de la table pour une belle discussion.

« Rencontre avec des « Gilets Jaunes », citoyens en désaccord avec la soupe que nous sert l’état, les injustice, et cet habit trop petit dans lequel on nous invite à rentrer tous les jours. Fort en humanité, en échanges et en sincérité, cet instant aura une suite le 10 Janvier 2019, sur les ondes de Radio Gresivaudan ou en streaming sur le site de la radio. Bonne écoute ! »

Le petit mot de Mathilde

Chers vous toutes et chers vous tous,

Je n’ai pas pour coutume d’envoyer des vœux, cependant j’aime partager quelques réflexions de temps à autre, et il s’avère que cette nouvelle année s’ouvre avec une grande volonté collective de rassemblement et d’entraide. Nous avons fêté le basculement de l’année à côté d’un rond-point à Pontcharra avec nos compagnons gilets jaunes, le cadre n’était pas des plus bucoliques mais la chaleur des braseros et des échanges ont largement compensé le cadre…

Le jeudi précédent la nouvelle année, nous avons enregistré une émission de radio dans le but de donner la parole à quelques-uns des motivés qui occupent les rond-points depuis plus d’un mois, avec la volonté d’offrir un autre angle d’approche que celle des médias classiques.

Je suis bien consciente que l’ensemble du peuple a un gros travail de désaliénation à accomplir, et que chacun d’entre nous a été forgé dans l’idéologie de l’individualisme, de la réussite et du profit; quoiqu’on en dise, il n’est pas facile d’échapper à ce conditionnement, de renoncer à certains privilèges au profit d’une société plus juste, et de remettre en cause certains de nos fondements…

Pourtant, je vous invite à écouter la richesse des conversations populaires sitôt que les gens se rassemblent.

Mathilde

Un commentaire

Laisser un commentaire