Résistance, solidarité contre le projet du CGO de Strasbourg…

Un appel de Lilas67 aux moutonsenrages.fr avec le collectif CGO-Non-Merci.org ! En lutte contre ce projet destructeur. Rejoignez la lutte du collectif. Partagez ! Volti

******

CGO NON MERCI

Notre planète est un chef d’œuvre de perfection
Chaque maillon de la chaîne vit pour celui qui suit
La biodiversité devrait être un modèle pour notre espèce
La terre nous mérite-t-elle ? Je me le demande ..

Comme beaucoup d’autres dans ma région, je vis actuellement un vrai cauchemar.
Le massacre a commencé début septembre par l’abattage de nos vieux arbres. Leurs racines aussi profondes qu’elles soient ne résistent pas aux bulldozers et l’amputation va continuer de plus belle.
Le démarrage des travaux du grand contournement ouest (GCO) de Strasbourg est en marche : une future autoroute de 24 km dont l’objectif est de fluidifier le trafic routier sur l’A35 tout en diminuant la pollution. Construire une route est écologique ! À l’heure de la mobilisation générale sur le réchauffement climatique, tout est donc parfaitement cohérent !

Ces travaux vont détruire l’une des terres les plus fertiles d’Europe, effacer des zones humides protégeant des espèces en voie de disparition, saccager des forêts, les seules qui nous restent.. Je n’évoque même pas l’impact sur la santé des alsaciens ..

Malgré une forte opposition de la population, des associations de défense de la nature, des agriculteurs, des élus, des zadistes de la ZAD de Kolbsheim évacuée de force, le gouvernement ne veut pas nous entendre.

Une fois de plus, la voix du peuple est bafouée !

Face à la fermeté de la position du gouvernement et des élus de Strasbourg en faveur du projet, le collectif GCO NON MERCI n’a pas eu d’autres choix que de démarrer une grève de la faim le 22 octobre dernier.

Nous avons besoin de soutien dans notre lutte du pot de fer contre le pot de terre ! Je lance un appel aux moutons enragés pour nous aider !

Pour ma part, je ne suis qu’une personne lambda parmi tant d’autres, j’avance doucement les yeux fermés sur la réalité du monde.

Aujourd’hui, je vois certes midi à ma porte mais je vois.

Je continuerai de lutter avec les yeux ouverts remplis de larmes, ne serait-ce que pour enfin donner l’exemple !

Merci pour tous ceux qui œuvrent chaque jour pour la sauvegarde de notre planète !

https://gcononmerci.org/

Comprendre le CGO en 6 minutes

Le CGO c’est quoi ?

Le GCO – pour Grand Contournement Ouest de Strasbourg (ou COS… ou A355) – est un projet de 24 km d’autoroute à péage, soit disant destiné à désengorger la section urbaine de l’A35 strasbourgeois, en passant par l’Ouest, notamment dans une zone rurale que l’on appelle le Kochersberg, avec la destruction de terres agricoles parmi les plus fertiles d’Europe, mais aussi l’anéantissement de plus de 10 hectares de forêt près de Vendenheim, ainsi que le massacre d’un espace naturel exceptionnel entre les communes de Kolbsheim et Ernolsheim-sur-Bruche. 24 communes seraient directement impactées par ce projet.

Voir :

GCO : l’Etat réaffirme son mépris des citoyens œuvrant pour l’intérêt général, face aux arguments des opposants.

Grève de la faim : premier arrêt pour raisons médicales

…/…

5 commentaires

  • DTC

    Merci pour ce message sincère. Je suis trop loin pour aider, mais j’espère vraiment que vous allez pouvoir faire barrage. Il est temps d’arrêter les dégâts.
    Une grève de la faim peut aider à la pression mais n’oublions pas: nous avons en face, des gens qui ont DÉCIDÉ qu’il feraient cet ouvrage. C’est un vrai rapport de force qu’il va falloir engager. Et la légalité n’est pas forcément le cadre qui nous permet d’engager ce rapport de force. Courage!

    • M.G. M.G.

      Lorsque le mouton comprendra qu’il est en nombre face à quelques dictateurs, le rapport de force pourra s’inverser. Pour ça il suffit que le troupeau se rassemble. La légalité, quant à elle, ne sera jamais en faveur du peuple car celui-ci ne fait pas les lois. il faudra passer outre le cadre légal pour se faire respecter …

      M.G.

  • carl54

    @ M G
    j.aurais voulu, après vous avoir lu , pouvoir vous donner raison.
    Je suis d’accord avec vous; mais hélas , Les moutons sont égarés-Que voulez-vous que j’en fasse, digue dindaine.
    Mes moutons sont égarés, digue dindé.
    Mes moutons sont égarés. (bis)
    7. -Que donneriez-vous la belle, digue dindaine.
    Qui vous les ramènerait? Digue dindé.
    Qui vous les ramènerait? (bis)
    8. -Ne vous mettez point-z-en peine, digue dindaine.
    Je saurai bien vous payer, digue dindé.
    Je saurai bien vous payer. (bis)
    9. Il a pris son tirelire, digue dindaine.
    Il se mit à turluter, digue dindé.
    Il se mit à turluter. (bis)
    10. Au son de son tirelire, digue dindaine.
    Les moutons s’sont assemblés, digue dindé.
    Les moutons s’sont assemblés. (bis)

  • Leveilleur

    Cela me fait penser à un film que j’ai vu où tous les habitants s’étaient ligués contre le chemin de fer qui voulait les délocaliser, en s’unissant, ils finirent par gagner leur cause et protéger leur terre, leur village et préserver leur paix, car les routes et les chemins de fer ne font pas que détruire, ils ramènent aussi des problèmes, là où les gens pouvaient autrefois vivre en paix et tranquille, ils voient aussi arriver la violence et le vol.

    Aujourd’hui il faut s’unir pour protéger la biodiversité et les lieux protégés par les cohues sauvages qui ne respectent rien et lutter contre les dirigeants qui dépensent l’argent des contribuables pour détruire des zones préservées mais cela ne se fait pas sans s’unir et sans lutter.

    Je pense que la solidarité et la lutte acharnée pour de grandes causes gagneront toujours et elles deviennent de plus en plus nécessaire aujourd’hui. Nous ne pouvons plus vivre au nom du profit ou de l’avoir égoïste en détruisant la biodiversité cette part de nous même mais nous devons la préserver coûte que coûte aux prix de sacrifices et de renoncement.

    Tout vouloir bétonner est le résultat d’un esprit malade qui ne sait plus s’émerveiller de rien et ne laisse plus de place à la vie sauvage, il est temps que les choses évoluent vers plus de respect de l’environnement et de bons sens sinon nous n’aurons pas d’avenir.

Laisser un commentaire