« Baisse des marchés. On n’a encore rien vu selon JC Trichet ! » L’édito de Charles SANNAT…

Ça baisse, ça baisse et ça va faire des dégâts. À force de spéculer, plus dure sera la chute. Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Jean-Claude Trichet n’est pas Charles Sannat.

Jean-Claude Trichet est un type sérieux, un vrai mamamouchi, mamamouchant à la retraite certes, maladie qui semble-t-il aurait tendance à délier les langues mamamouchesques et à permettre des raisonnements autrefois interdits par le service d’active.

Ainsi en est-il de Jean-Claude Trichet, qui n’est rien d’autre que le prédécesseur de Mario Draghi et l’ancien gouverneur de la BCE. D’ailleurs, Jean-Claude Trichet restera sans doute à jamais dans l’histoire monétaire européenne comme le premier gouverneur de la Banque centrale européenne.

Je dis cela pour les plus jeunes qui nous lisent et qui étaient trop jeunes pour prêter attention à cela au début des années 2000.

Ce qui se passe est très mauvais, l’endettement mondial est alarmant. Il le sait et le dit. L’endettement mondial est nettement plus élevé en 2018 qu’en 2008, l’endettement des pays émergents, lui, a été multiplié par 5 en 10 ans ! Considérable.

Toutes les économies ont été droguées aux taux bas.

Tous les marchés financiers gonflés à la liquidité abondante et très peu coûteuse.

Résultat des courses ?

Une bulle colossale.

Une bulle qui est en train de se dégonfler sous vos yeux et cela commence par les marchés boursiers qui sont les plus sensibles au prix de l’argent avec les marchés de taux appelés également marchés obligataires.

Tout cela était attendu et prévu.

Ce qui est intéressant, c’est la confirmation par Jean-Claude Trichet, que côté « correction, nous n’avons encore rien vu ».

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT pour Insolentiae

Voir:

 

 

8 commentaires

Laisser un commentaire