Suppression du RSA: Avec le plan pauvreté, pour obtenir une aide, il faudra travailler !…

Quand Macron joue sur les mots, ça donne « le revenu universel d’activité ». Et il n’a justement rien d’universel ce revenu, puisqu’il cible les plus précaires d’entre les français, qui ne pourront plus refuser plus de deux fois des emplois qui ne leur correspondent pas, sous peine de ne plus avoir droit à rien. De plus, dans ce « revenu » sont intégré les APL et la prime d’activité.  Conclusion ! Vous serez obligé d’accepter un boulot quel qu’il soit, au tarif qu’on vous proposera, sinon, c’est la rue. Quand Jupiter veut faire des économies, il ne s’attaque pas aux riches, il est même très généreux, ni à l’assemblée nationale et ses dépenses d’apparat, ni aux grands chantiers inutiles, ni à sa piscine à 35.000 euros, pas plus qu’à la vaisselle à 500.000€. La France est un pays habité d’âmes, pas une entreprise remplie de robots qui doivent assurer toujours plus de profit. Et si on l’obligeait à vivre pendant un an, dans les mêmes conditions qu’un pauvre citoyen au RSA, sans toute sa « clique » de valets pour l’aduler, vous croyez qu’il comprendrait ? Partagez ! Volti

************

Source Révolution Permanente via La Vraie Démocratie

Ce jeudi 13 septembre, le gouvernement présentait son plan pauvreté, censé représenter le « tournant social » de Macron. Et en guise de tournant, il ne s’agit ni plus ni moins que d’une attaque supplémentaire contre les plus précaires, saupoudrée de miettes.

Initialement prévu durant l’été, le « plan pauvreté » d’Emmanuel Macron , qui verra l’État investir 8 milliards d’euros sur quatre ans, a été présenté, ce jeudi 13 septembre. Devant marquer un « tournant social » du quinquennat, et démontrer que Jupiter n’était pas un « président de droite », c’est pourtant une nouvelle attaque contre les plus précaires qui est à l’ordre du jour.

C’est autour du revenu universel d’activité, mesure surprise de la réforme, que la polémique s’articule. Rappelant le leitmotiv de Benoît Hamon lors de la présidentielle – l’ex-candidat a d’ailleurs accusé Macron de le « singer » – l’emballage du nom est pourtant trompeur, et c’est fait pour. En effet, ce revenu universel d’activité n’a rien… d’universel justement.

Concrètement, il faudra, pour en être bénéficiaire, signer un contrat d’engagement, avec obligation de s’engager dans un parcours d’insertion, se situer en dessous d’un certain seuil de revenu et, surtout, toutes celles et ceux qui auront refusé deux emplois « raisonnables » en seront privés !

Dans les faits, cette soit disant réforme anti-pauvreté n’est rien d’autre qu’une façade, le but étant de contraindre les bénéficiaires de ce « revenu universel d’activité » à choisir entre deux options : Accepter un boulot, même précaire, ou crever !

Car ce n’est pas tout ! Le revenu universel d’activité se présente comme étant la fusion du plus grand nombre de prestations possible . Exit, par exemple, le revenu de solidarité active (RSA), qui fournit déjà un minimum bien maigre pour survivre. D’autres aides vitale sont comprise dans le package, comme les APL et la prime d’activité.

Pire, ce système de fusion des aides sociales, déjà mis en pratique en Grande Bretagne, a débouché outre-Manche sur une réduction des revenus des plus précaires. Si Macron a affirmé que ce ne serait pas le cas avec ce plan pauvreté, nous sommes en droit d’émettre de sérieuses réserves.

Si quelques mesures, telle que la cantine à 1€ ou la création de crèches dans des quartiers jugés « prioritaires », sont également dans le texte, le fameux plan pauvreté n’est rien d’autre qu’une attaque supplémentaire contre les plus précaires.

Une réforme, déjà largement épinglée dans la presse comme sur les réseaux sociaux, qui peine à arracher l’étiquette qui colle, et va tellement bien, à Macron : Celle du « président des riches ».

Source : Révolution Permanente via La Vraie Démocratie

 

35 commentaires

  • keg

    Macron a innové. C’est la hausse permanente des prix au prix de l’inflation si…. nous étions au Franc près (ou lointain). Cela rappelle la brouette allemande de plusieurs milliard de Reich-marques (à venue inattendue) pour se payer son pain quotidien (preuve que dieu est toujours absent en disettes… quoi qu’ils en disent, les catho-strophiques). C’est la valse des étiquettes chaque premier du moi(s)

    https://wp.me/p4Im0Q-2z1

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    affamer les gens n’est pas dans leurs plans c’est le seul truc qui allumera une étincelle qui’ils seront incapables de controller pour l’instant … un grand effet d’annonce en vue des européènne pour conserver leur pseudo electorat.
    Si ce plan est mis en pratique vu qu’il y a plus de chomeurs que d’emploie vaccant ça va faire un sacrée nombre de personne à la rue(‘plus d’emploie plus de logement) ça va faire beaucoups de gens à crever de froids dans les rues et ça niveau communication ça serait trop compliqué à gérer.

    Par contre on se dirige vers une augmentation de la précarité par une baisse des aides sociales… leurs suppression c’est à mon avis carrément impossible ne serais que pas le nombre d’immigrés qui arrivent chaque jours … à moins de construire des veldives dans chaque ville les débordements de masses seraientt juste incontrôlable pour l’instant ( ils n’ont pas encore la technologie (surveillance de masse h24 et drones en tous genres) pour nous annihiler. Mais oui on y viendra https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • predateur

    à quand un sujet sur les droits des plus précaires ,ce qui serait surement plus utile à la collectivité que ce rabachement inutile de l information ,dont il ne sortira rien …. comme toujours
    un exemple pour toi volti de ce que pourrait être une info utile
    un retraité seul avec de faible ressource en perte d autonomie peut prétende à une aide à domicile
    cette aide peut varier de 5 à 14 heures par mois , coût horaire pour un sivom 20 euros ,en cumulant les différents financements payés par nos impôts et diverses cotisations il ne sera facturé que 2,5 euros à la personne bénéficiaire
    merci macron

  • Tiens le S.T.O :)

    C’est pas chez nous que les routes sont dans un état limite?

  • marabout marabout

    les bénéficiaires devront signer ce nouveau »contrat »,de toute façon,à la manière de povemploi avec son PARE(?),de fait,on s’engage dans un espèce de crédit revolving,
    des aides sociales.
    le projet est d’aligner tous les européens précaires sur les mêmes bases!

    il faut comprendre aussi que ce » plan » va servir à la division,encore,dans toutes
    couches sociales,familiales:avec ça on va vraiment voir que la solidarité se développe avec un soupçon de délation culpabilisant.
    ils nous ont fait le coup,avec les retraités »aisés » et les retraités »précaires »,ils
    ont miné l’orientation avec leur parcousup..etc etc
    ils sont décidés à nous ralentir,nous rabaissés et nous rendre corvéables,aux souhaits des caprices politiciens les plus farfelus.
    dans cette catégorie,il est clair qu’ils sont tous des assistés,ils ne produisent rien,
    ils sont incompétents,ils font de l’animation..
    il y a bien longtemps que leurs prestations sont injustifiés au regard des résultats actuels,mais non, leur contrat est renouvelé,automatiquement suivant le concept de la promotion focus.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Qu’ils commencent donc par vérifier tous ceux qui touchent, alors qu’ils sont morts ou disparus, des retraites et/ou des aides ailleurs qu’en France – suivez mon regard – ou même ici car il y a peu de contrôles – car trop dangereux n’est-ce pas ? – et déjà l’argent rentrera dans les caisses, au lieu de faire payer toujours les plus démunis !!

  • On signe déjà un contrat quand on est au RSA. On se demande parfois à quoi cela sert, surtout si c’est pour signaler votre incapacité à travailler.

    Si on n’a plus rien ? Eh bien, nous irons piquer chez ceux qui ont, non ? Je parle des gros, de ceux qui justement nous ont mis dans la m…

  • logic

    Macron ne fait que répondre aux désirs des moutons réac qui considèrent que le travail est une valeur et une obligation pour vivre sur terre! et ce genre de moutons, c’est pas ce qu’il manque …..
    Macron ou un autre, c’est du pareil au même, les politiques répondent toujours aux idéologies du peuple tant que cela va dans le sens du capital et de la conservation de son pouvoir sur les masse!
    Moutons travailleurs, soyez heureux, l’état va enfin remettre au travail ces fainéants de chômeurs!

  • Leveilleur

    Non mais faut qu’il arrête là, d’abord il veut instaurer un revenu universel parce qu’il sait très bien que les machines ont remplacé la main d’œuvre et après il nous dit, traverse la route et tu trouveras du boulot ! Il est complètement à côté de la plaque ce n’est pas faute de vivre comme un Roi aux frais de la princesse et de ne pas vivre aux contacts des plus précaires.

    Lorsque vous allez à Paul emploi, vous avez 10 personnes qui attendent pour le même poste qui vous demandera de l’expérience et de ne pas être trop qualifié sinon vous revenez trop cher à l’entreprise et lui il croit que les gens se font un malin plaisir de refuser plus de 2 emplois pour se contenter d’une situation précaire ?

    C’est bien ce que je dis, il est déconnecté de la réalité et son truc ne marchera pas, pas plus que le plan que Sarkozy voulait mettre en œuvre de donner des heures d’intérêt général aux RMISTE.

    De toute façon, un de ces jours, il n’aura pas d’autres choix que de prendre aux plus riches mais il vaut mieux qu’il le fasse avant que la grogne se fasse entendre dans les rues et les sondages car on ne demande pas au peuple d’en bas de se serrer la ceinture pendant que les autres se goinfre et de toute façon, il ne peut rien exiger tout simplement parce qu’il n’y a plus assez de travail pour tout le monde et ça c’est la réalité !

  • SANTE

    Trés bien Volti et laisse parler les autres.

    Contrairement à d’autres moutons, je pense que la sitatuation va évoluer bien plus vite que prévu grâce aux erreurs de jupiter. Effectivemnt, les gens qui ne toucheront plus le RSA iront manger chez les autres, ceux qui pensent que le travail(pas celui payé 5000€ pour faire des discours) est la santé.
    Par contre, cela risque d’être une période très difficile à vivre.
    Il faudra juste avoir fait des réserves, savoir jardiner un minimum et vivre dans la campagne profonde.
    http://www.contre-info.com/une-premiere-dans-la-somme-des-lyceens-se-revoltent-contre-la-propagande-cosmopolite-de-leur-professeur-gauchiste
    https://www.tvlibertes.com/2018/09/24/25916/general-martinez-volontaire-france

  • suzanna

    Le coup des refus de postes m’a toujours bien fait rire.

    Si c’est ça qui selon eux obligera les gens à prendre n’importe quel boulot, alors pas d’inquiétude, je sais pas pour les autres, mais moi on ne m’a jamais proposé de poste, je me contentais de postuler moi-même, les conseillers ne sont là que pour trouver la petite faille et nous radier, ils doivent le faire sinon c’est eux qui perdent leur boulot.

    • logic

      tu as raison, pour refuser un poste, il faut encore que pôle emploi t’en propose !!
      Pour ne pas être radier, suffit juste de lire ses droits et devoirs sur le site pôle emploi, ce n’est pas très sorcier…

  • Liloup

    Tout ça n’est que blabla pour dire que des tas d’emplois ne trouvent pas preneur, que ceux qui n’en ont pas sont des fainéants et des profiteurs qui n’ont pourtant juste qu’à traverser la route pour en trouver.
    Tout est bidon. Tout est sujet à faire culpabiliser les plus pauvres et aiguiser les haines.

    Les contrats avec parcours d’insertion et engagement, ça existait déjà avant, et ça n’a rien de choquant en soi, puisque de toute façon, il n’y aura généralement pas de boulot à la clé… C’est pour le principe…
    L’État est le premier à désembaucher, et comme il refuse de mettre la main à la poche pour les contrats aidés, les entreprises capitalistes ne vont faire aucun effort, bien entendu.

    Ce qui serait moche, c’est devoir accepter un boulot déplaisant et contraignant ne convenant pas et dégradant la personne, alors que d’autres se voient attribuer un salaire grassouillet pour des fonctions qui dépassent largement leur capacité intellectuelle (si,si..!)…

    • logic

      « Ce qui serait moche, c’est devoir accepter un boulot déplaisant et contraignant ne convenant pas et dégradant la personne, alors que d’autres se voient attribuer un salaire grassouillet pour des fonctions qui dépassent largement leur capacité intellectuelle (si,si..!)… »

      ça fait déjà un moment que beaucoup acceptent des postes de merde juste pour pouvoir bouffer!