Pétition : Sauvez la loi qui protège ENFIN les propriétaires ! …

Si vous êtes propriétaire, ce qui est montré ci-dessous pourraient vous arriver. Vous vous absentez et retrouvez les lieux squattés, sachez que vous ne pourrez rien faire, la justice pour préserver la « paix sociale », ne vous donnera raison, qu’après de longs mois de procédures et de galères. Et pendant ce temps ? Vous êtes à la rue, sans recours aucun… Partagez ! Volti

*************

Image d’illustration

Auteur L’Investisseur sans costume

L’immobilier est le placement préféré des Français, le moyen de s’assurer un revenu ou un toit pour sa retraite.

Mais des dizaines d’années d’effort peuvent être réduits à néant.

Souvenez-vous de l’affaire Maryvonne, devenue SDF à 83 ans à cause de squatteurs… protégés par la police.

C’était en 2015 et depuis, rien n’a changé.

Pourtant, le député Julien Aubert défend depuis 3 ans un projet de loi pour ENFIN protéger les propriétaires.

Son projet a été entendu à la commission des affaires économiques au mois de juin dernier.

Comme le dit Monsieur Aubert, une voiture —ou même un scooter— est aujourd’hui mieux protégée qu’un logement contre le vol.

Face à lui le jeune député de la majorité Damien Adam (29 ans) reconnaît que pour retrouver la pleine possession de son bien  : « le timing est un petit peu long » 

Il décide pourtant d’enterrer le projet de loi de Monsieur Aubert.

Selon lui, le Sénat va s’occuper du problème lors de son examen de la loi Elan (loi cadre pour l’immobilier)… Pourtant, début août, le Sénat a adoptée en 1ère lecture la loi Elan, sans que rien ne soit fait pour protéger les propriétaires.

Il reste une toute dernière chance de faire bouger les choses avant que la loi ne soit définitivement adoptée.

Le projet de Julien Aubert peut encore être intégré à la loi Elan lors de la commission paritaire qui se tiendra dans les jours qui viennent.

Cela dépend des députés de la République en Marche.

Il ne reste que quelques jours pour agir.

Une fois la loi logement adoptée, il sera définitivement trop tard !

Signez la pétition et partagez-là sur vos réseaux, faites-la suivre à vos contacts.

Il ne faut plus que les députés puissent s’asseoir impunément sur les droits fondamentaux des propriétaires (inscrits dans la constitution).

D’avance, je vous remercie de tout cœur de votre engagement.

L’investisseur sans costume

SIGNATURE

 

https://youtu.be/raIFS_Yywoc

 

35 commentaires

  • DTC

    Cet article ne me met pas très à l’aise. J’ai parfois aidé à ouvrir des squats (c’étaient des bâtiments vides) pour des gens qui en avait besoin. Doit-on amalgamer tous les squatteurs?

    Bien sûr, personne n’a envie qu’on le déloge et qu’on lui prenne son bien, moi y compris (mon vélo, mon couteau etc)…
    Mais dans une France qui est complètement inégalitaire, on ne peut pas mettre tous les propriétaires au même niveau. Ceux qui ont leur maison, une seule, juste ce qu’il faut et ceux qui en on deux, ou plus, pour les vacances etc. Je ne plaindrai clairement pas ceux qui se font squatter leur résidence secondaire, ou même cambrioler. Je fais partie de ceux qui n’ont pas « accès à la propriété » et je m’estime directement ou indirectement spolié par ceux qui prennent (ou qui gardent, dans le cas d’un héritage) plus que de raison. Il y a une Terre, des surfaces, tant d’hectares, et donc il doit y avoir un partage, sinon, certains sont laissés à la traîne.

    Qu’on fasse d’abord une loi pour que TOUT LE MONDE ai accès à l’habitat et la terre dans les mêmes conditions, et on n’aura pas besoin de faire une loi pour protéger les propriétaires.

    • sombre

      « Qu’on fasse d’abord une loi pour que TOUT LE MONDE ai accès à l’habitat et la terre dans les mêmes conditions, et on n’aura pas besoin de faire une loi pour protéger les propriétaires. »

      Bien dis.

        • Leveilleur

          Je suis d’accord avec DTC aussi, le logement devrait être une priorité pour tous dans les programmes politiques seulement au nom de démocratie les propriétaires ont le droit de ne pas louer et même de laisser des maisons fermés pendant des décennies ce qui est stupide car pendant ce temps-là, les logements ne respirent pas et finissent par tomber en ruine.

          Franchement il y a des propriétaires qui en ont trop, héritages sans efforts, ceux-là ne se rendent pas compte ce que c’est de galérer pour trouver un logement et qu’il faut parfois attendre 2 ans avant d’avoir un logement social.

          Par chez moi des appartements fermés il y en a plus que raison et les locations sont devenus inabordables pour des petits revenus, donc je comprendre que des ras le bol se fassent entendre. L’accé à la propriété devrait être facilité dés la naissance mais il semblerait que tout ceux qui sont arrivés les premier ont décidé de ne rien partagé alors que la terre elle-même n’appartient à personne !

          • supermouton supermouton

            Pourquoi opposer le droit à la propriété et la redistribution ?
            L’Etat dispose d’une fiscalité permettant (en théorie) de traiter les « injustices ». Il faut faire mieux ? probablement…
            Mais pour autant faut-il en plus voler leurs biens a ceux qui les ont acquis ?

      • supermouton supermouton

        Je suppose que tes parents t’ont mis au monde parce qu’ils savaient qu’ils disposaient des ressources suffisante pour t’assurer une certaine qualité de vie…
        Non ? Pourtant même les plus stupides des animaux ne se reproduisent plus quand il n’y a pas de ressources suffisantes…
        Partir du principe qu’on pond des mômes et qu’on les laisse aux bons soins des voisins, ça a des limites qui amènent justement à toutes ces injustices…

        • DTC

          Effectivement, nous ne sommes pas tous logés à la même enseigne… Il y a des parents qui aident par évidence, d’autres moins, voire pas. Il y a aussi les classes sociales… Mais je ne crois pas qu’on puisse tout résumer à une question d’effort ou de non effort qui justifierait qu’on a ou pas.

          • supermouton supermouton

            Absolument, ce n’est clairement pas uniquement l’effort réalisé.
            Mais prenons un exemple extrême, pour ne pas personnifier le raisonnement : aujourd’hui, on a des endroits du monde où des millions de gens meurent de faim, parce qu’on a créé des infrastructure pseudo urbaines faussant la perception des ressources.
            Ce semblant d’organisation empilant des tonnes de gens totalement non éduqués et sans ressources génère de la ponte de mômes sans pouvoir ne serait ce que les nourrir au premier niveau. Et on s’étonne ?
            Avant ces semblant d’organisations, les êtres humains étaient moins cons, et il n’y aurait eu aucun gosse pondu sans qu’il ne puisse être assumé par le collectif local. La règle était simple, pas de bouffe, pas de gosses… les animaux ne procèdent pas autrement…
            A force d’ignorer et d’oublier les fondamentaux naturels de base, on finit par faire n’importe quoi, et après on pleure en disant qu’il faut aider ces pauvres gens…

    • Tyr

      Je m’attendais à trouver des réflexions de ce genre, je ne suis pas déçu.

      Si vous regardez un peu en arrière, vous vous rendrez compte qu’il y a cinquante ans et même quarante ans, des ouvriers pouvaient accéder à la propriété. Oui c’était cher et oui il fallait se sacrifier, mais c’était possible.
      Aujourd’hui, les prix ont explosé et même les loyers ont subit une inflation inquiétante.
      Que s’est-il passé entre hier et aujourd’hui? Des décennies de socialisme plus ou moins pur.

      Et maintenant, au nom de « l’égalité », on voudrait spolier ceux qui se sont sacrifiés parce que tout le monde n’a pas eu droit au « partage »…

      Certains « en ont trop »… bien sûr! LA solution à un problème créé par le socialisme, c’est encore plus de socialisme. Et pas du tout d’augmenter le pouvoir d’achat et de baisser les impôts pour arriver à avoir un meilleur niveau de vie.

      « Ceux qui sont arrivés avant ».. mouais ou alors ceux qui n’avaient pas un gros salaire mais qui ont construit de leurs mains leur maison… La terre n’appartient à personne…. Et bien si, la terre appartient au peuple qui en est héritier et dont l’objectif est de la passer encore plus fertile à la génération suivante.

      • engel

        Mais quelle horreur!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_negative.gif
        Travailler pour y arriver, mais ça, c’est juste bon pour les esclaves.

        Pourquoi travailler à planter un arbre, quand le con d’esclave de voisin a de si beaux fruits, hein!

    • engel

      DTC,

      …Tu sais, ton indispensable vélo pourtant bien garé et attaché.
      Mais pourquoi, tu ne veux pas qu’autrui se l’attribue définitivement?

      C’est pourtant normal qu’autrui te le prenne. Puisque lui, en un besoin immédiat pour se déplacer et qu’il trouve impérieux de le faire.
      Et puis, il en a bien plus besoin que toi.
      La preuve, tu l’as laissé quelque temps sans l’utiliser.

      Et si tu ne comprends pas ça:
      – « C’est que tu es un salaud de riche égoïste qui ne veut pas aider ». « Et quelque part, ce n’est que justice », …dira-t-il.
      – « Et cela ne se discute même pas » ….rajoutera-t’il, peut-être.

      Vois bien le problème avec la notion de propriété privée, elle n’est pas discutable.
      Soit elle existe, soit elle n’existe pas.
      Le reste n’est qu’excuses.

      Après, bien ou mal acquis, c’est un autre problème…

  • Devenir propriétaire demande souvent de lourds sacrifices. Et si un ancêtre laisse des biens immobiliers, acquis par ses propres efforts, je ne vois pas pour quelles raisons ses enfants et petits-enfants devrait se faire spolier. Sous le prétexte que d’autres n’ont pas.

    N’ayant rien dans mon enfance, je ne me suis jamais permis d’envier ceux qui avaient. J’ai bossé dur, économisé, et trouver un jour un squatter chez moi, je peux vous dire que je ne l’admettrais pas. Et si la justice ne me donnerait pas raison, je m’en occuperais moi-même.

    Si j’avais, de surcroît, eu la chance de pouvoir avoir, en plus, un petit pied à terre dans une autre région, en plus de celui-là, ce serait pareil.

    Je suis pour le respect de la propriété privée, quelle qu’elle soit. Ce qui ne m’empêche pas de condamner les propriétaires de biens acquis illégalement, abusivement, sur le dos des autres.

    Il y en a toujours qui resteront à la traîne. J’entendais un jour mes voisins rouspéter car je n’admets pas qu’ils viennent squatter le domaine public et faire du bruit juste sous ma fenêtre: « elle, elle est propriétaire, et nous, on a rien ». Ils louent en effet un trou, en ras de ruelle, sans soleil.

    Je ne les ai jamais empêchés de bosser, j’ai payé des sommes pas possible au titre de la solidarité (il parait que ça s’appelle l’impôt), et bien d’autres taxes au même prétexte solidaire. Pourquoi devrais-je les supporter, en plus ? Et maintenant, c’est moi qui ai besoin de la solidarité. Et si d’autres peuvent s’offrir ce que je ne peux pas m’offrir, je leur dis: allez-y, profitez-en !

    L’envie et la jalousie sont de très mauvaises conseillères. et l’égalité n’est qu’un rêve, une utopie. Ne perdez pas votre temps avec ça, elle n’a jamais existé et n’existera jamais.

    • DTC

      Je parle particulièrement de ceux qui ont plusieurs propriétés, ce que j’estime trop. Il y a 3 pommes sur la table, et 3 personnes à table. 1 personne prend 2 pommes. La deuxième prend la dernière. Que reste t-il a la troisième? Elle aura beau faire des efforts, travailler, etc, il n y en a plus. C’est exactement pareil pour la terre.

      Ne confondons pas jalousie et sentiment d’injustice. Tout ça n’a pas grand chose à voir d’ailleurs, avec les efforts et le mérite. La majorité des bobos qui m’entourent travaillent très peu et ont souvent bien plus que les autres… Je pense que c’est un héritage de la Révolution de 1789 où on a fait le choix de ne poser aucune limite à l’appropriation. Ca vaut pour le 1% des plus riches de la Terre, et pareil pour le 10%

      « l’égalité n’a jamais existé et n’existera jamais ». Ça dépend de nous.

      • DTC

        Car il va de soit que si on ne tend pas vers plus d’égalité, toute une masse restera esclave des autres (pour pouvoir subvenir à ses besoins de base).
        Avec les conséquences que l’on connaît: vision à court terme car survie, donc peu d’égards pour les écosystèmes, violence potentielle etc etc etc

        • Leveilleur

          Nous vivons dans un système qui nous oblige à faire des sacrifices pour obtenir des biens alors que le bien voudrait que tout le monde puisse jouir d’une vie décente sans sacrifices.

          Chaque humain sur cette terre devrait avoir accé à la terre sa survie mais à la place de ça on lui dit: tu gagneras tout à la sueur de ton front et tu travailleras pour acheté ce que la terre elle-même nous donne depuis toujours.

          La vie nous est donnée nous n’avons pas à la gagné ! Ce n’est pas être envieux que de vouloir un toit pour nous abriter, c’est normal de pouvoir subvenir à nos besoins vitaux et être autonome mais il semblerait que le formatage à bien réussi pour faire toujours plus de profit !

          • DTC

            Ouf, je me sens moins seul!

            • Oui leVeilleur, je suis d’accord. Là où je ne le suis pas, c’est lorsqu’on juge – à quel titre – que l’autre a davantage que moi et donc qu’il doit partager.

              Quand à la notion d’injustice, je comprends bien. Mais c’est un sentiment intérieur, qui vient souvent de l’enfance, et qui n’a pas été résolu.

              Quand on résout ces sentiments, on voit la vie autrement, et de fait, elle peut nous amener autre chose. Si on reste bloqué dessus, rien ne bougera jamais. J’en parle en connaissance de cause.

              Et en tout cas, on se sent beaucoup plus libre en ne regardant pas ce que les autres ont et qu’on n’a pas, et mieux encore, en se réjouissant de leur bonne fortune. Même si on aimerait bien avoir, nous aussi.

      • predateur

        dans la réalité
        le premier cueillera les trois pommes et en mangera une
        le second épluchera les trois pommes et en mangera une
        le troisième se contentera de revendiquer son droit à manger la troisième pomme

        c est comme ça que la société tend vers plus d égalité https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

        • LaoTseu

          Et le « propriétaire » des pommes il mange quoi ?

        • Pinpin

          Deux hommes cueillent des pommes pendant qu’un troisième les regarde en souriant…

          Les deux mêmes hommes discutent pendant de longues minutes en épluchant les pommes sur la façon dont ils vont se les répartir… L’un veut un partage équitable, l’autre veut ne rien donner au troisième qui n’a rien fait et les regardes toujours en souriant…

          Le troisième se lève enfin, prend les trois pommes et dit…. L’arbre est à moi…. Soyez heureux que je vous laisse les épluchures. Les deux hommes se mettent immédiatement a se battre entre eux pour savoir qui est responsable, parce que celui la mérite moins que l’innocent……

          Le trroisième homme s’en va en riant avec ses trois pommes vers le poirier ou deux hommes s’affairent….

          Ceci me semble plus en adéquation avec la réalité actuelle…….. malheureusement

          • Spike636

            Les squatteurs sont propriétaires des terrains sur lesquels se situent les bâtiments qu’ils occupent illégalement ?

            • Pinpin

              Bonjour spike,

              Je ne comprend pas ton commentaire… Peux tu expliquer s’il te plait…

              Si il est par rapport a celui juste au dessus, il faut relire tout le fil pour comprendre que c’est ‘UNE IMAGE SUR LE FONCTIONNEMENT ACTUEL DE LA SOCIETE’. Ce n’est aucunement un affirmation ou une information.

              Mais peut être as tu raison, vu en dehors du contexte c’est un peu bizarre, je te l’accorde volontier….

              Bonne soirée

      • LaoTseu

        Tout à fait d’accord avec toi, certains ne savent pas ce que c’est de ne pas avoir de toi…mais bon ils payent leurs impôt et travailles comme des forcenés, le reste c’est de ta faute, tes une feignasse…

        J’ai fait des bleds avec plus de 45% de maisons secondaire, les jeunes qui était nés ici n’avait rien et trouvé rien, soit hébergé ou SDF quand il n’y a plus les parents….

        squatter une maison principale c’est dégueulassasse, squatter une maison secondaire sans entretenir et tout cradosser pareil, squatter les maisons vide ça se discute même pas…

        Je connais quelqu’un qui a squatter une caravane dans la forêt sur terrain privé, sur la porte de la caravane était écris  » Vous pouvez dormir et squatter la caravane à condition de respecter les lieux et de la laisser comme elle était » un truc dans le style…

  • Spike636

    C’est tellement plus facile de jouer les victimes en cherchant à piller le fruit du travail des autres…

      • DTC

        Car il conviendrait de vérifier qu’effectivement:
        -tous les bien de « surplus » (résidences secondaires etc) ont été acquis par du TRAVAIL (valeur suprême)
        -que nous sommes tous égaux devant le TRAVAIL quant à l’accès à celui ci et à nos capacités propres
        -que le TRAVAIL qui conduit à pouvoir accumuler a du sens (pour la société par exemple)
        -que c’est bien une quantité de TRAVAIL incroyable (journées de 200 heures) qui font que certains sont beaucoup plus riches que d’autres (la Bettencourt devait sacrément bosser) et que cela n’a rien à voir avec de potentiel ÉNORMES ÉCARTS DE REVENUS lâchement acceptés par nous tous

        A partir de là, oui, on pourra juger si le luxe de certains est réellement à eux, fondamentalement, devant l’Eternel. Et si tel est le cas, alors laissons crever les autres, qui n’avaient qu’à choisir une meilleure incarnation

        • DTC

          Et je ne parle pas de tous les extraits de pillages/colonisation qui rentrent dans le processus d’acquisition du revenu (pétrole etc). Ce patron très méritant a parcouru la Planète des centaines de fois: il mérite bien 3 résidences secondaires.

  • engel

    « Puisque vous le valez bien » …comme dit la pub.

    Au putain, que ça va faire mal à beaucoup quand le robinet de la dette sociale va se tarir. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif