Canicule : Les scientifiques (très) inquiets…

Quelles que soient les causes du « réchauffement climatique » les scientifiques alertent, qu’il fera encore plus chaud dans les années à venir. Les gestes simples préconisés, multipliés par des millions de personnes acceptant de les faire, auront « peut-être » une incidence mais, tant que les industries et tout ce qui brûle du pétrole et du charbon ne ralentiront pas, ce sera inutile. Il va falloir que les gouvernements prennent des mesures drastiques. Choisir entre la course aux profits ou la sauvegarde de l’espèce humaine. C’est en gros, le message alarmiste véhiculé. Que l’on soit pour ou contre la thèse du réchauffement du climat, l’intelligence devrait prévaloir sur le long terme. Épuiser la terre de ses ressources ne pourra pas durer. A partir d’aujourd’hui 1er août, l’humanité vit à crédit. Partagez ! Volti

*************

Auteur Enzo Marie (publié à sa demande) pour son site Le Coin Jeune  relayé par Aphadolie

Alors que l’Europe suffoque actuellement sous une vague de chaleur record dans des régions qui ne sont pourtant pas habituées à de telles températures, la communauté scientifique s’interroge sur le sujet et tente d’identifier les raisons de telles fluctuations de température. Leur constat est clair, la hausse des températures ne résulte pas seulement d’un concours de circonstances exceptionnel mais d’un phénomène qui s’amplifie au fil du temps et qui d’après leurs propos « mets en péril l’avenir de l’espèce humaine ». Cette cause en question se résume en deux mots : réchauffement climatique

« La hausse des températures ne résulte pas seulement d’un concours de circonstances. »

Des températures anormalement élevées :

Actuellement localisée sur toute l’Europe, la vague caniculaire qui frappe depuis le mois de juin affole le mercure sur certains territoires pourtant habitués à de fortes chaleurs… Plus inquiétant, les régions dans lesquelles le mercure monte rarement au-delà 10 degrés Celsius. C’est pourtant ce qui se passe actuellement dans les pays Scandinaves tels que la Norvège ou la Suède (*Ce second faisant actuellement la une des journaux à la suite des incendies qui touchent le pays.). Pire encore, la ville de Nunavut, à la frontière du pôle Nord a atteint la température record de 32,5 degrés Celsius ce mois-ci. Un phénomène d’autant plus inquiétant qu’il favorise l’apparition d’autres problèmes majeurs comme par exemple la fonte des glaces.

« La ville de Nunavut, au pôle Nord a atteint la température record de 32,5 degrés Celsius ce mois-ci. »

Incendie en forêt de Karbole en Suède le 15 juillet 2018

Le réchauffement climatique en cause :

Les scientifiques ne s’arrêtent pas à leur simple constat d’une forte hausse des températures mais ont plutôt expertisés le sujet afin de connaître l’impact du réchauffement climatique dans ce phénomène de forte chaleur. Leurs conclusions sont très inquiétantes. Les scientifiques s’accordent à dire qu’au-delà de la cause naturel de ce changement de climat, le réchauffement climatique (qui est la cause de la déforestation et de la combustion des matières comme le charbon ou le pétrole) joue un rôle majeur dans la dérégulation de notre météo.

Des enjeux de taille :

D’après un reportage effectué par le groupe M6, les effets du réchauffement climatique seront dévastateurs dans les années à venir. Ainsi, aux environs de 2100, le mercure devrait régulièrement atteindre les 50 degrés Celsius au cours des saisons estivales en France. Cette température, en hausse non seulement en France mais aussi (et surtout) sur toute la surface du globe pourrait de plus, à long terme, mettre en péril la vie de 75% de la population mondiale.

Le réchauffement climatique pourrait, à long terme mettre en péril la vie de 75% de la population mondiale.

Une prise de mesures et… de conscience :

Bien que certains scientifiques estiment que l’espèce humaine à atteint le point de non-retour au sujet du réchauffement climatique, d’autres tentent de convaincre la population que, vue que la situation soit assez délicate, il est encore temps d’agir pour empêcher (tout du moins amoindrir) la progression du réchauffement climatique. Et cette lutte commence en changeant (en partie et de façon positive) la façon dont nous accomplissons des gestes simples du quotidien (tri des déchets, éviter de prendre la voiture si l’on peut faire sans,…). Il est encore temps d’agir !

« Changer la façon dont nous accomplissons des gestes simples du quotidien. »

Enzo Marie pour Le-Coin-Jeune via Aphadolie

Voir aussi :

Plus de 40°c en France, dégel sur le Mont-Blanc et près de 50°c sur la Péninsule Ibérique, une nouvelle pulsion caniculaire se met en place !

La NASA découvre quelque chose d’alarmant dans l’eau douce de la Terre (vidéo)

En Angleterre, plus de la moitié des familles sans-abri travaillent

La pyramide de Khéops concentre de l’énergie électromagnétique dans ses chambres intérieures

 

 

52 commentaires

  • bonjour

    les gouverne-ments ne feront rien…ils sont la main droite des banksters…et la main gauche des religieux…..

    tant que les inconscients voteront…tant que les inconscients travailleront pour un bout de plastique et bientôt pour une puce rifid……tant que les fils de fer barbelés resteront sur la surface de la planète……tant que l’humain ne se respectera pas….
    pas de solution possible…..

  • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

    le tri des déchets est une vaste plaisanterie juste bon à lever des impôts.
    Je ne dis pas qu’il faut pas trier ces déchets mais croire que (hormis le verre ) on protège la nature avec le recyclage c’est une pure utopie avec les technologies actuelle.
    Et je ne parle même pas des déchets recyclés à l’étranger dans des pays qui nous servent de déchargent.
    Il y a plus de chance que le réchauffement soit un cycle terrestre bien plus qu’imputable à l’homme.

    Un parapluie n’empêchera pas la pluie de tomber https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • ticheval

     » Et cette lutte commence en changeant (en partie et de façon positive) la façon dont nous accomplissons des gestes simples du quotidien (tri des déchets, éviter de prendre la voiture si l’on peut faire sans,…). Il est encore temps d’agir ! »

    Oui trions bien méticuleusement les déchets et tout va s’arranger pour sûr https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

    Ca me rappelle:
    https://www.youtube.com/watch?v=_Y2V6px57MA

    Pour info: en Allemagne, seuls maximum 30% des emballages (triés par nos soins) sont recyclés. Le reste est brulé. C’est qu’il faut bien faire tourner ces immenses incinérateurs qui ont été construits et qui maintenant sont là. Et qui sont gérés par des entreprises trés puissantes qui savent faire prévaloir leurs intérêts.

    Les projets pharaoniques sont à mes yeux complètement inadaptés. Pourtant nous continuons.

    J’ai grandi dans une petite ville entourée de forêt. Les déchets verts sont transportés à plus de 200km par camion, pour faire tourner la méga-usine de compostage.
    Comme si nous ne pouvions pas composter localement. Ubuesque.

    • on nous prend vraiment pour des débiles.
      Avant de trier ses déchets, il faudrait déjà éviter d’en produire. Prendre ses bocaux en verre pour aller acheter chez les producteurs locaux, fromage, lait, olives, un panier en osier pour ses fruits et légumes, etc… On fait d’une pierre deux coups, on privilégie les circuits courts et on réduit les déchets. Ma grand-mère faisait cela, apparemment nous on ne sait plus, c’est trop compliquéhttps://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

      • Voltigeur Voltigeur

        Il faut réapprendre la sobriété, mais quand on voit ce qui est disponible sans se casser le melon, aller vers la facilité c’est presque une obligation. Avant de penser à la planète, les gens pensent à eux, à leur petit confort. :)

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Pas de producteurs locaux ici à proximité. Quant aux magasins bio, s’ils se sont bien mis aux produits dont on peut acheter la quantité voulue, rien n’est prévu pour bocaux, par exemple ,* sauf… pour le liquide vaisselle, on peut remplir son flacon. (* je pense que faire la tare doit-être trop difficile pour leurs caisses ultra modernes !) Quant aux légumes ou fruits on peu porter son panier mais j’imagine la tête de la caissière, et celles des autres clients, si elle est obligée de manipuler deux kilos de patates en les prenant une à une pour les peser ! https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif
        Par contre j’ai vu, à 50 kms de là, dans une biocoop la possibilité d’acheter de l’huile et du miel en portant son propre récipient.

    • engel

      Chez moi parfois (suite à jours fériés), c’est la même benne qui prend les sacs jaunes et noirs…en même temps.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
      Sans parler du reste…

  • gnafron

    « le réchauffement climatique (qui est la cause de la déforestation et de la combustion des matières comme le charbon ou le pétrole) »

    rien ne vous paraît bizarre ? https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wink.gif

    • ticheval

      Oui l’auteur ne s’est même pas relu.
      Un article pauvre en information qui nous fait perdre notre temps.

    • Voltigeur Voltigeur

      C’est un tout nouveau site je pense, il s’adresse aux jeunes et l’auteur ne doit pas avoir l’habitude de la bonne formulation. C’est bien de le lui faire remarquer, il apprendra de ses erreurs. De plus c’est bâclé comme article, bien que le sujet soit important. Il faut l’aider à affiner ses écrits ;)

    • CryptoKrom

      « le réchauffement climatique (qui est la cause de la déforestation et de la combustion des matières comme le charbon ou le pétrole) »

      Hum…. donc sa veux dire : le réchauffement créé la déforestation pour y faire croitre de l’huile de palme (par exemple),
      et ce méme réchauffement climatique s’occupe de bruler du charbon et du pétrole…. !

      Ah la la… c’est du « verlan » sa, la conséquence (probable évidement, polémique incessante) utilisée comme cause…lol.

      • Graine de piaf Graine de piaf

        Mais non Crypto c’est la déforestation qui créé le réchauffement ! il faut dire que la phrase est mal tournée j’ai failli la comprendre dans le même sens que toi ! D’après les commentaires d’autres ont tiqué aussi dessus !!

  • criminalita

    Et l’utilisation des armes, bateaux, sous-marins, bombes, là c’est du plus 100 degrés.

    • J’aime bien le « les scientifiques » Mais qui c’est donc cette entité « les scientifiques » ? Les scientifiques subventionnés ? Ceux qui reçoivent de l’argent pour accréditer les thèses du gouvernement?

      De plus, encore une fois, fâcheuse tendance à confondre « climat » et « météo »…

      Et les 5 plus gros porte-containers qui brûlent autant de carburant que TOUS les véhicules dans le monde entier ? (je sais ça n’a (peut-être) rien à voir, mais quand même…)

      Enfin… en voilà un qui suit religieusement les nouvelles des grands médias…

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Il y a longtemps que cela était à prévoir mais ceux qui sont au pouvoir où que ce soit, font tout pour que nous arrivions à cet état de chose ! Bien sûr la faute est rejetée sur les esclaves consentants que sont les membres des populations ! Mais qui sont les coupables réels si ce ne sont ceux qui détruisent la nature depuis des décennies ? où sont passées les forêts*, notamment amazonienne, primaires, les zones humides…
    tout cela dans l’indifférence générale !

    *Chaque année 15 millions d’hectares de forêts sont détruits à travers le monde, soit environ le ¼ de la superficie française ou l’équivalent de la Belgique. Ce phénomène serait responsable de 20 % des émissions mondiales de gaz carbonique. Les conséquences désastreuses se font sentir au niveau de l’effet de serre mais la déforestation entraîne aussi inondations et sécheresse.

    • Voltigeur Voltigeur

      Ce qui ne s’achète pas, ne peut pas se fabriquer. Pas d’acheteurs, pas de vendeurs ! Tous coupables souvent par ignorance mais, à présent qu’on en parle de plus en plus, seule une minorité se bouge, les autres con-somment à ulc ouvert, voyagent, gaspillent etc etc… ;) Il faut des pilleurs pour fournir! S’il n’y a pas de demande, il ne peut y avoir d’offre etc etc… C’est un cercle vicieux, tant qu’on ne se décidera pas à aller vers la consommation de l’essentiel, de l’utile et laisser tomber le futile :) Et ce sera de gré ou de force…

  • L’activité humaine est en partie responsable, mais pas que.

    https://www.youtube.com/watch?v=LDHKQ07yWPE

  • M.G. M.G.

    L’auteur inverse cause et les conséquence !
    Pas très sérieux. La chaleur peut-être :)

    … le réchauffement climatique (qui est la cause de la déforestation et de la combustion des matières comme le charbon ou le pétrole) joue un rôle majeur dans la dérégulation de notre météo.

    M.G.

  • Pimpin

    Il fait chaud en été ! C’est normal ! Mais l’escroquerie climatique continue, on prend quelques points chauds, il y en a toujours, il y en a toujours eu, et on brode autour, on généralise pour mettre en cause l’activité humaine !
    Il y a, il y a eu , il y aura toujours des fluctuations climatiques dont on connaît la plupart des causes mais qui n’ont rien à voir avec l’activité humaine.
    Un seul argument de poids: on accuse le CO2 alors que ses variations suivent celles des températures, pas l’inverse !
    On trouve tout cela sur internet, par exemple :
    http://www.climate4you.com/Text/Climate4you_June_2018.pdf
    page 42
    https://tinyurl.com/ybag9sr2

    • M.G. M.G.

      Il y a, il y a eu , il y aura toujours des fluctuations climatiques dont on connaît la plupart des causes mais qui n’ont rien à voir avec l’activité humaine

      Certes, mais l’une des « activités » humaine qui indéniablement a, et aura, de plus en plus de conséquences sur le climat général c’est la déforestation massive. En effet, il ne faut pas espérer conserver un climat humainement supportable sur une planète sans un arbre !

      M.G.

      • Pimpin

        La déforestation n’est pas massive partout dans le monde ! On a de la marge.

        • M.G. M.G.

          Ah bon, ça me rassure. Alors continuons !
          D’ailleurs c’est idem avec l’expension de la connerie, on a de la marge …

          M.G.

          • Pimpin

            Il y a des endroits où on déforeste, d’autres ou on plante.

            • M.G. M.G.

              D’accord, mais dans quelles proportions ?
              Il est évident qu’à l’échelle terrestre (échelle du climat) « nous » déforestons bien plus vite que nous replantons. Pillage des ressources, bétonnage et consommation débridée et surtout agriculture intensive …

              M.G.

            • Ben oui. On coupe des chenes noyers et autres feuillus qui ont ms des décenies a pousser pour y replanter des résineux plus « productifs »…

        • C’est la déforestation autour de l’équateur qui est dramatique, et partout où il fait chaud. D’un climat tropical, sans les arbres, on passe à un climat et végétation désertiques en quelques années. C’est flagrant au Brésil.

          Alors que replanter des arbres d’une façon massive partout où il y a désertification mettrait fin au (mythe du) surplus de CO2 et à beaucoup de catastrophes « climatiques ».

          • M.G. M.G.

            Alors que replanter des arbres d’une façon massive partout où il y a désertification mettrait fin au (mythe du) surplus de CO2 et à beaucoup de catastrophes « climatiques ».

            Sauf que mon intuition me dit que nous avons franchi un seuil de non-retour, et que replanter les zones désertiques ne soit pas à l’ordre du jour de l’humanité. Certains pensent même que nous avons de la marge, donc à quoi bon s’alarmer …

            M.G.

            • Voltigeur Voltigeur

              Replanter en zones désertiques serait voué à l’échec, le temps que les petits arbres « s’installent » sans eau et avec la chaleur, c’est plié. Nous sommes allé trop loin dans le saccage, il faudra des milliers d’années sans intervention, pour qu’il y ait régénération. D’ici là, bienvenue aux petits enfants qui en subiront les conséquences. :(

  • CryptoKrom

    Bon, les scientifiques inquiéts ?
    En général ils ne sont inquiéts que pour leur statut, leur salaire, leur célébrité…etc… la plupart s’en moque bien du climat, pourvu que le fric rentre et qu’on les appelle Monsieur DE ….Monsieur LE ….et blabla…blablabla !!!

    Le jours où ils seront vraiment inquiéts ce sera lorsque la planéte sera totalement ruinée, et qu’il n’y aura que des grains de sable et de béton a étudier,
    ils pointeront a Pole Emploi alors ! ( s’il existe encore ce jour là )

    alors s’ils veulent garder toutes leurs addictions stupides liées a leur statut qu’ils arretent d’inventer des choses toxiques pour le Business…

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • Graine de piaf Graine de piaf

    https://aphadolie.com/2018/08/01/plus-de-40c-en-france-degel-sur-le-mont-blanc-et-pres-de-50c-sur-la-peninsule-iberique-une-nouvelle-pulsion-caniculaire-se-met-en-place/

    Bon, ce dernier mois de juillet n’arrive qu’en troisième position après 2006 et 1983 ! Il n’y a donc rien de nouveau sous le soleil…

  • Rik22

    Une fois encore, un article sur le climat qui occulte des enjeux majeurs.
    Aucun mot sur l’ingénierie climatique qui permet de modifier le climat : quels résultats au bout de 15 années d’expériences sur la planète ? Avant chaque grande manifestation sportive (JO ou autres), on annonce qu’il n’y aura pas de pluie. Utilisation variable des chemtrails.
    Aucun mot sur la proportion entre pollution industrielle et pollution citoyenne : on culpabilise le citoyen sur les dérives du capitalisme productif.
    Aucun mot sur la pollution militaire : si l’on considère qu’une guerre internationale est en cours depuis 2004, quels ont été les volumes de pollution engendrés par les véhicules et armements utilisés ?
    Depuis que l’on a autorisé la prospection minière au pôle nord, le pôle nord fond (mais pas le pôle sud)… quelle aubaine pour les industriels.
    Bref, cet article part d’un bon sentiment, mais culpabiliser le citoyen n’est pas la bonne méthode. Il ne faut pas se tromper d’ennemi.

  • Pimpin

    Dans l’article il est question d’une température de 32,5°à Nunavut.
    Pour voir les températures dans cette région, voir ici :

    https://earth.nullschool.net/#current/wind/surface/level/overlay=temp/orthographic=-53.71,60.25,1432/loc=-68.155,66.133

    J’ai vainement cherché cette température dans la région …

  • Je me souviens pas que l’année dernière était aussi chaude en tout cas. 35 degrés tous les jours et très peu de pluie, c’est pénible. Il fait 28 degrés chez moi, pour dormir c’est moyen. Mais bon, c’est comme ça, il y a des années plus chaudes que d’autres. Ce n’est pas un phénomène qui va crescendo il me semble.

    • Ah ben non alors ça ne va pas crescendo ! Ça fait des années qu’ici, dans les Pyrénées Ariégeoises, on n’avait pas eu un vrai été ! On va même pouvoir commencer à s’habituer à la chaleur !

    • Graine de piaf Graine de piaf

      Ici, l’an dernier nous avons eu aussi chaud et il n’a pas plu, même en montagne, pendant 5 mois !

  • Pour le Var, c’est une température normale, une période caniculaire habituelle. Oui, c’est chaud, mais c’est l’été, alors on prend des précautions.

    Il est certain que nous pouvons tous agir, selon nos possibilités. Peu importe ce que fera l’industrie et tous les pollueurs et les assassins de la Nature. Nous n’y pourrons rien, si ce n’est dénoncer encore et toujours. (C’est déjà ça, et ça devient même dangereux !)
    A nous de baisser notre consommation, pour la Nature mais aussi pour nous, indirectement et directement. Car on ne peut pas être heureux en se focalisant sur les derniers appareils à la mode, sur la malbouffe toute prête, sur le toujours plus.

  • BA

    Mercredi 1er août 2018 :

    Climat : 2017, année de tous les records.

    Le rapport annuel de l’Agence américaine d’observation de l’océan et de l’atmosphère confirme la surchauffe planétaire.

    Les années se suivent et les records s’enchaînent, sans que rien ne semble pouvoir enrayer l’emballement climatique.

    A l’échelle du globe, 2017 a été l’une des trois années les plus chaudes de l’histoire moderne, se classant, selon les données utilisées, à la deuxième ou à la troisième place sur un podium où figuraient déjà, dans l’ordre, 2016 et 2015.

    C’est ce qu’indique le rapport sur l’état du climat en 2017, publié mercredi 1er août par la National Oceanic and Atmospheric Administration, l’agence fédérale américaine chargée de l’observation des océans et de l’atmosphère.

    Une synthèse annuelle établie en collaboration avec l’American Meteorological Society et à laquelle ont contribué plus de 450 scientifiques de soixante pays qui ont compilé plusieurs dizaines de milliers de mesures.

    La surchauffe planétaire est d’autant plus notable que, cette fois, elle ne doit rien au phénomène El Niño, ce cycle naturel de réchauffement des eaux du Pacifique qui, tous les trois à sept ans, tire les températures vers le haut et dont l’influence s’était fait fortement ressentir en 2015 et 2016.

    Les douze mois de 2017 se hissent donc au rang d’année sans El Niño la plus torride depuis le début des relevés, à la fin du XIXe siècle.

    « Le rapport établit que les principaux indicateurs continuent de montrer des tendances confirmant un réchauffement planétaire », soulignent les chercheurs. Revue de détail d’une planète en ébullition.

    https://www.lemonde.fr/climat/article/2018/08/01/climat-2017-annee-de-tous-les-records_5338388_1652612.html

  • bonne nuit

    boom!!!!!!!!!!!

    fait chaud..fait chaud…on mange des faillots
    fait froid fait froid on mange des p’tits pois

  • boco

    34 – 35 dans le sud, pour moi la canicule c’est plus de 38 ! A 11h je vais courir…

    Bande de rigolos, faut augmenter la taxe carbone, raser les forêts et déplantoniser les océans car ils « respirent » aussi ! Quand aux vaches n’en parlons pas !

    https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  • Je penche pour le 7 milliards d’humains 7 milliard de vérités.
    Maintenant ont voit petit, l’espace temps n’est jamais prit en compte, alors que c’est un facteur indispensable à tout, ni dans votre manière de raisonner, ni dans le discours général. On ce base sur des données des quelques dizaines, centaines d’années……. Notre raisonnement ce base sur nos quelques années passé sur cette planète….La terre, la nature, certaines espèces, le savent mieux que nous.
    Pour mon point de vu, la société, ce qui ce passe est le reflet des hommes et leur déréglage. La nature et l’humains sont des technologies connectés, bien plus avancées que ce qu’on nous sert pour ne pas s’en apercevoir et l’utiliser.
    A ce rythme, la nature ce chargera bien vite de rééquilibrer tout ça et les militaires, le kgb ou la cia n’y pourront rien. Pour ceux qui suivent nos quelques années physique ici sont peu, notre passage est un éclaire. Vu de ce point de vu, mon « bien vite » peut être 100 ans, même 200, ça vous paraîtra peut être long, c’est 2-3 éclaires. Tous ceci (informations, tergiversation, études scientifiques…..) est un condensé de petits détails qui nous paraissent énormes, que les médias rendent énorme dans notre prison cérébral, pour nous éloigner de l’essentiel. (même principe avec les autres informations)
    Dans l’essentiel l’information est fluide il n’y a pas de parasites, l’essentiel permet à ce système de ne pas exister et d’y voir clair; il est à re-chercher à l’intérieur, pas à l’exterieur et ne ce définit pas avec des mots. Pour moi tout ceci c’est du faux, comme le reste, cela ce joue à des niveaux beaucoup plus subtile, avec d’autres intelligences et c’est perceptible par ceux qui ce rapproche de l’essentiel . J’ai toujours aimé ce site, je passe de temps en temps planter une graine.
    Chacun sa route, chacun son chemin, passe le message à ton voisin!!!