Système immunitaire : bienvenue dans votre forteresse intérieure…

Un bon sujet que nous propose Jimmy sur le système immunitaire, bien mis à mal par la vie moderne. Le corps, cette machine extraordinaire, est conçu pour se défendre contre toutes sortes d’agressions pathogènes. L’ignorer c’est s’exposer à moult désagréments. Vos avis sont les bienvenus. Partagez ! Volti

***********

Auteur Jimmy pour Terraponia

Avec toute la littérature spécialisée que j’ai parcourue depuis tout ce temps, très rares sont les ouvrages mêlant alimentation et système immunitaire.

Pourtant, lorsqu’on s’intéresse a minima au corps humain, il va de soi que le système immunitaire est la base intégrale de notre santé. Des fondations aux derniers ajustements de notre vie, ce dernier régule littéralement notre inconscient et notre conscient. Qu’on se le dise de suite, on ne tiendrait pas une heure en vie sans système immunitaire.

Si vous avez été attentifs, j’ai récemment relayé une vidéo de l’excellentissime George Carlin (sous-titrée en français) dans laquelle il parle avec aplomb de ce fameux système immunitaire et de son « renforcement ». Si vous ne l’avez pas été, ou que vous prenez le train de la bonne santé en marche, voici le lien de la vidéo en question : Microbes : la peur ridicule des gens, par l’humoriste G. Carlin.

Qu’est-ce que le Système Immunitaire (SI) ?

Lors des rares propos le concernant, je suis toujours effaré de voir à quel point le socle de notre vie est à ce point méconnu. On entend vraiment tout et n’importe quoi au sujet de ce « chef d’orchestre », et il est temps de lui redonner ses lettres de noblesse en s’aidant de sa définition.

D’après le Dictionnaire Officiel de l’Académie de Médecine (DOAM), le système immunitaire est défini comme suit : « Ensemble cellulaire et tissulaire impliqué dans les réponses immunitaires de l’organisme contre des agents pathogènes ».

Super, on va aller loin avec ça ! Et là vous vous demandez probablement : à quoi le terme « immunitaire » fait-il exactement référence ? Comment pourrait-on comprendre le sens de la définition sans comprendre l’une de ses parties, en l’occurrence « réponses immunitaires » ?

Mais il n’existe aucune définition du terme « immunitaire » dans la mesure où il s’agit d’un adjectif découlant directement du terme « immunité ». Rassurez-vous, nous ne sommes pas là pour parler de Koh-Lanta. Si vous ne connaissez pas cette émission de télé bizarroïde, vous avez de la chance. Je vous prie de bien vouloir considérer cette petite touche d’humour avant de lire la définition suivante.

Alors, revenons à nos moutons. Que nous dit le DOAM à propos de l’immunité ? Exactement ceci !
« En biologie, état de l’organisme réfractaire à une infection par un micro-organisme ou aux effets toxiques d’une substance antigénique qu’elle soit d’origine microbienne ou non ».

Ça y est, nous sommes au clair vis-à-vis de ce qu’est le système immunitaire. Pour imager le phénomène, disons que le système immunitaire est au corps ce que la forteresse et le pont-levis sont au château : une protection gigantesque empêchant tout ennemi de pénétrer au sein du lieu dont il est question.

Pour celles et ceux qui veulent pousser un peu plus loin la compréhension du système immunitaire par les définitions, je vous ai mis le lien permettant de comprendre ce qu’est un « antigène ». Il suffit de cliquer sur le terme « substance antigénique » énoncé juste avant.

La vie moderne détruit notre système immunitaire !

S’il est difficile de faire exactement la liste de TOUT ce qui fait très mal à notre forteresse intérieure, voici toutefois quelques éléments de réponse : l’alimentation, l’alcool, le tabac, le sport, le sexe, la médecine, le stress, le manque de sommeil, les produits corporels sans exception, le travail, la pollution, etc.

Avec un tant soit peu de jugeote, inutile d’avoir fait l’X (= École Polytechnique) pour comprendre que c’est la vie moderne dans son intégralité qui est néfaste pour notre système immunitaire. Toutefois, j’anticipe les propos ou réflexions de certains qui peuvent se dire qu’on est foutu d’avance à la naissance et qu’il n’y a absolument aucune solution … bip, mauvaise réponse.

Il est important de bien comprendre le fonctionnement de Terraponia. Avant de créer un nouveau paradigme alimentaire, il faudra que toutes les fondations des anciens paradigmes précédents soient intégralement détruites afin de repartir sur une base saine et pure. Toutefois, détruire sans justification ou sans nécessité n’a aucun intérêt. Dès lors, quitte à ce que cela soit fait, autant en expliquer les causes. Dès lors, Terraponia part du principe qu’il est bon d’expliquer toutes les raisons de la destruction de tous les précédents paradigmes alimentaires. En fait, il n’y a rien de vraiment satisfaisant à dire que tout ce en quoi les gens ont confiance – du point de vue alimentaire et de la santé – dans la société ne relève quasiment que du mensonge.

Alors oui, il y a du boulot et c’est exactement ce à quoi je m’emploie activement.

Deux solutions pour rétablir notre système immunitaire

Fort heureusement, bien que tout semble fichu d’avance, il existe deux aides pour rétablir et revigorer notre système immunitaire si précieux : l’alimentation et le repos.

Avec une excellente alimentation, le champ des possibles s’ouvre totalement à vous. Pourquoi ? Très simplement parce que le corps se sert de cette dernière pour pouvoir fonctionner ! L’énergie vitale ne réside pas uniquement dans le corps lui-même, elle réside également dans la capacité d’assimilation nutritionnelle de ce dernier. Autrement dit, l’un des véritables nerfs de la guerre est l’alimentation.

Cependant, la capacité d’assimilation nutritionnelle du corps dépend également d’un autre élément : le repos. En effet, si l’oisiveté est aujourd’hui décriée et même antisociale … c’est bien parce qu’elle est vitale pour le corps. Prenons exemple sur un enfant en bas-âge. Après avoir mangé, il dort ou du moins se repose. L’enfant en bas-âge, le plus pur des humains, est l’excellent exemple de l’attitude à adopter dans une optique de pleine santé. S’il a déjà été énoncé, dans l’un des articles du site, à quel point le cycle de repos/sommeil des animaux est élevé en comparaison du nôtre, il est à mentionner que celui des nourrissons se rapproche énormément des rythmes de vie des animaux sauvages.

Pourquoi les animaux sauvages ont-ils une pêche d’enfer ? Parce qu’ils se reposent à la moindre occasion et que leur alimentation est en adéquation avec leurs besoins physiologiques.

Pourquoi les êtres humains adolescents et adultes sont-ils complètement claqués ? Parce qu’ils exècrent les « temps morts » et que leur alimentation est tout simplement anti-physiologique.

Conclusion

Comme vous le savez, la période actuelle est consacrée aux vacances. Cependant, je suis une nouvelle fois effaré de voir que, après une année de dur labeur, 99% des gens font le choix de s’épuiser encore un peu plus en partant loin de chez eux, en subissant le décalage horaire, en allant cuire au soleil sur une plage, en visitant un maximum de lieux en un minimum de temps, en courant à droite à gauche, etc. … au lieu de se reposer pour compenser un minimum l’épuisement du corps et de son système immunitaire.

Si vous êtes concerné(e-s-es) par cet épuisement estival, je vous prie de ne pas prendre de travers mes propos. Il ne s’agit nullement d’un jugement de valeurs mais simplement d’un état de fait. De plus, Terraponia a pour raison d’être la mise en avant du corps, de sa prospérité et de sa santé. Dès lors, bien que je puisse comprendre par l’idée votre envie et besoin d’évasion après toute une année de travail et/ou de galères … je ne peux nullement l’admettre du point de vue corporel, physiologique et mental.

Le système immunitaire est la clé de voûte de notre vie et je vous prie de considérer que d’autres articles viendront en complément de celui-ci. Si l’amorce sur le système immunitaire a bien été opérée dans le présent texte, énormément de points sont à aborder pour avoir une vue d’ensemble de ce merveilleux élément protecteur de notre vie.

Qui plus est, il est important de ne pas oublier que vous êtes les acteurs de votre santé et de ce système immunitaire. Alimentation et repos sont les deux clés de voûte majeures du système immunitaire.

Prenez soin de vous et visez votre indépendance en termes de santé avec Terraponia.fr

Jimmy pour Terraponia

14 commentaires

  • manguetsou

    C’est un point de vue parmi tant d’autres aussi valables que celui ci.
    7 milliard d’êtres humains; 7 miliiards de points de vue.
    A chacun de discerner ce qui lui convient.
    C’est pour cela qu’il est important de communiquer et d’échanger nos idées d’après nos expériences et non d’essayer de convaincre les autres qu’on est seul à avoir raison, même si notre expérience est vraie.
    Personne n’a le monopole de la vérité.

  • Je n’avais pas regardé l’article. Le site a été Terraponé. :)
    Cela change un peu de l’upérisation qu’il subit a chaque élection.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Comme cela ne m’apprend rien de nouveau…..https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • le meilleur système immunitaire est le système politique français.

  • je comprends pas le sens de ce type d’article ou rien n’est exposé ou si peu. par contre on y trouve des approximations , l’exposé de la méconnaissance manifeste du sujet , des informations fausses ou partielles. les references sont livresques à defaut d’experience en la matiere. la plupart des theories sur notre physiologie sont fausses car partielles. la theorie n’est pas la traduction de la realite si complexe, elle sert de support a la reflexion qui accompagne l’experimentation. sans experimentation la theorie n’est que du blablabla. les concepts ne sont necessaires que pour pousser plus loin l’expérimentation. lorsqu’un article recopie le dictionnaire ou lorsqu’il fait du copier coller a partir d’autre sources d’informations type wiki-qq-chose. c’est un article de vulgarisation dont les prétentions ne peuvent pas voler tres haut : vulgariser le BAba ne permet ni les details ni les subtilites et encore moins les cas particuliers. les journalistes sont champions pour ce genres d’ecritures vu qu’ils ne peuvent pas maitriser tous les sujets qu’ils abordent. ils travestissent donc ce qu’ils ont lu ailleurs. leur but n’est pas d’enrichir l’information vu qu’il s’agit d’une reprise d’infos deja presentent ds d’autres ouvrages antérieurs. il s’agit de reformuler d’une maniere plus agreable et souvent plus digeste ce qui existe deja.
    perso, ce que j’aime lire ce sont des infos qui me permettent d’avancer ds ma comprehensions des phenomenes que j’observe depuis longtemps. la compréhension est affaire de petits pas en enfilade l’un derriere l’autre. les theories prétendument révolutionnaires tirées du chapeau d’un individu qui découvre ce qui est deja découvert en voulant raser ce qui a le merite d’exister me herisse le poil…

  • Après lecture ce matin, il me reste que glander et bien manger, c’est bon pour la santé ! Ca me va bien !
    Et puis, boire du jus d’aloe vera de temps en temps…

  • Voilà un article fort bien écrit, mais… qui n’apporte rien.
    Alors pour qui part en vacances, ou les vacanciers qui se défoulent dans le sport par exemple, voilà une vraie info: prenez un coussin de glace (on en trouve en pharmacie), mettez-le au congélo, et ensuite, mettez-le sur la nuque tous les soirs (2 ou 3 devraient suffire) pendant 10′ au départ, et jusqu’à 20′ si vous le supportez.

    La glace ne sert que sur la nuque (juste sous l’occiput). Car c’est là le centre de commande de l’organisme. Elle va faire lentement disparaître tous les petits œdèmes que le corps a créé naturellement, dus aux efforts, au stress.. Ainsi vous pourrez vous jeter à corps perdu dans vos activités physiques préférées. Sinon, c’est l’hôpital possible, pour de nombreuses contusions, fractures, tendinites…
    Bon, d’accord, si vous voulez faire du saut en élastique sans élastique, là, il ne faudra pas vous plaindre du peu d’effet de la glace !

    Et si contusion, tendinite, foulure… il y a, on met du froid (ou du chaud, c’est selon) mais pas de glace qui va faire fondre trop vite l’œdème. Lequel se recréera vite aussi car il est là pour quelque chose, et le cerveau n’aime pas qu’on lui enlève ce qu’il a créé pour rétablir un temps un équilibre perturbé. Alors le froid du frigo, pas celui du congélo.

  • Bormes

    La philosophie et le Système Immunitaire

    La vie c’est la mort et la mort c’est la vie, c’est ainsi que le renouvellement et l’évolution se fait, sans cela il n’ y a pas de vie.

    Toute vie sur cette terre est ensuite recyclée, cela est fait grâce aux champignons, virus, bactéries, les plantes, les animaux etc etc…

    Notre système immunitaire empêche le développement de ces pathogènes et nous protège d’un recyclage précoce.
    Il est principalement situé dans notre système digestif env 80% et est composé en grande partie par notre BIOT,
    il dépend aussi de la qualité de notre milieu intérieur,
    du fonctionnement de nos cellules, de l’élimination de nos déchets, etc etc.

    L’éfficacité du SI dépend de sa qualité et sa qualité de notre alimentation, de notre repos, de l’élimination de nos surcharge en toxines etc etc

    Pour info, la fièvre est un assez bon indicateur de sa qualité,
    En générale:
    Les bébés qui ont un bon SI montent très haut en température (40-41 il ne faut pas plus), traite le problème et retourne vite a la normale.
    Les personne âgées ont peu de fièvre car leur SI est bcp plus faible, souvent il n’arrive pas a bien traiter les problèmes et cela dure plus longtemps ou ne s’arrête jamais.

    Il ne faut pas lutter contre la fièvre, au contraire, il faut l’accompagner.

    Le cancer est du à un système immunitaire défaillant qui laisse le recyclage commencer alors que nous sommes encore vivant.
    ( On comprend de suite que la chimio ne peut être la solution car elle détruit le SI. Il faut faire l’inverse, aider son SI )

    Notre mode de vie moderne est catastrophique pour la qualité et l’efficacité de notre SI.

    Bormes

Laisser un commentaire