Consommation d’eau : neuf gestes pour limiter le gaspillage…

Ça devient urgent mais, on peut rajouter parmi les gestes préconisés : Stopper les arrosages des parcours de golf, demander aux agriculteurs de mettre en marche leur canons à eau LE SOIR, (chez moi ça arrose pendant des heures en plein soleil), faire attention aux piscines et bien traiter l’eau, avec la chaleur les algues prolifèrent vite (trois piscines vues avec une eau verte peu engageante et changement d’eau en cours, etc… Il ne faut pas responsabiliser QUE les consommateurs lambda. Partagez ! Volti

**********

Source Info-Durable et infos complémentaires par Aphadolie

Chaque année, près d’un milliard de mètres cubes d’eau sont perdus en France, la faute aux réseaux de distribution « vétustes et pas assez entretenus ». Pour en finir avec ce gâchis, le gouvernement table sur un projet de plan anti-fuites. A notre échelle, que faire pour limiter notre consommation en eau ?

Selon le journal DNA, le milliard de mètres cubes d’eau perdu chaque année dans l’Hexagone représente l’équivalent du contenu de 400 000 piscines olympiques déversées dans la nature. D’où la décision du gouvernement de lancer une concertation pour la rénovation du système d’eau potable vieillissant en France et de mettre en place un comité de pilotage chargé d’élaborer d’ici cet été un plan anti-fuites. Le coup d’envoi de cette concertation, « Les Assises de l’eau« , a eu lieu le 24 avril. Celle-ci se tiendra jusqu’en octobre 2018.

Relancer l’investissement local

Au total, près d’un quart de l’eau pompée n’arriverait jamais à destination en raison des fuites, précisément dues à la vétusté des réseaux d’eau. Le Ministère de la Transition écologique et solidaire note que le rendement des réseaux d’eau potable n’est que de 79 % avec déjà des décrochages dans certains territoires, comme sur une partie de la Guadeloupe, qui subit des coupures d’eau quotidiennes.

Or, selon l’Observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, « Il faudrait 160 ans pour renouveler entièrement les canalisations d’eau potable et 150 ans pour remplacer le réseau d’assainissement ». Le problème étant le manque de moyens des communes, particulièrement dans les zones rurales. Le plan anti-fuites visera donc entre autres à « déployer une ingénierie financière adaptée aux situations des territoires ».

Des efforts quotidiens

En attendant, nous pouvons agir en tant que consommateurs pour limiter nos dépenses en eau. L’Agence parisienne du climat nous conseille de respecter quelques gestes quotidiens afin d’économiser jusqu’à 30 % de notre consommation en eau :

1- Vérifier régulièrement l’état de ses robinets : le goutte à goutte du robinet peut représenter 35 m3 d’eau dépensée par an, pour un total de 108 € ;

2- Prendre des douches plutôt que des bains, courtes de préférence et en coupant l’eau en se savonnant.

3 – Récupérer l’eau froide gaspillée au début de sa douche (en attendant que l’eau devienne chaude) dans un seau, pour arroser les plantes.

4- Couper l’eau du robinet lorsque l’on se brosse les dents, voire installer un « mousseur » pour diminuer le débit du robinet de 50 %.

5 – Installer une chasse d’eau à double débit  (ou glisser une bouteille dans le réservoir pour récupérer de l’eau).

6 – Récupérer les eaux de pluie (des conseils sur les récupérateurs d’eau de pluie ici).

7 – Ne mettre en marche son lave-vaisselle que lorsqu’il est plein.

8 – Utiliser du papier recyclé et limiter ses impressions (le papier nécessitant un grande consommation d’eau).

9 – Choisir des plantes moins gourmandes en eau.

Source Info-Durable et compléments d’info par Aphadolie

Sources :

https://sciencepost.fr/2018/05/quels-sont-les-bons-gestes-a-adopter-pour-eviter-le-gaspillage-de-leau/

http://www.apc-paris.com/actualite/10-gestes-pour-reduire-votre-consommation-deau-quotidien

https://www.linfodurable.fr/conso/consommation-deau-neuf-gestes-pour-limiter-le-gaspillage-367

Sur le sujet:

Voir aussi:

 

 

47 commentaires

  • GROS

    Tant qu’il y a du pastis, ça va.

    • T’as déjà essayé du bon rhum agricole avec du lait de coco glacé ? Trop bon !

      Puis par ses temps de canicule on économise l’eau ! (ça marche aussi comme excuse quand Orné me demande combien j’en ai bu^^).

      Akasha.

  • gnafron

    « 3 – Récupérer l’eau froide gaspillée au début de sa douche (en attendant que l’eau devienne chaude) dans un seau, pour arroser les plantes »

    encore une histoire de seau d’eau mis sous la douche…

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Au moment même où j’écris j’entends la machine – je ne sais pas comment elle s’appelle – qui nettoie les rues à grand renfort d’eau. Avant elle, de bon matin, lesdites rues ont été copieusement arrosées au jet ! il y a un gaspillage monstre d’eau sur la commune tous les étés ! tout ça pour donner une bonne impression de propreté aux touristes qui sont assez nombreux.
    Quant au réseau d’eau, les canalisations sont tellement vieilles et HS que constamment un agent de la Saur est appelé pour des fuites ! il m’a dit l’autre jour que les rues sont parfois tellement étroites que les engins ne pourraient passer et qu’il faudrait creuser à la main jusqu’aux canalisations ce qui aurait un coût de main d’œuvre astronomique.
    Il y a deux semaines une canalisation de la Saur a crevé dans ma cave l’inondant, heureusement je m’en suis aperçue en m’y rendant précisément un soir sinon l’eau aurait coulé toute la nuit ! le problème c’est qu’il m’est impossible de sécher la cave maintenant, la porte ouvre sur la rue, je la laisse ouverte la journée mais cela ne sert pas à grand chose malgré le soleil et la chaleur car après l’entrée la cave proprement dite se trouve dans un renfoncement et elle est taillée dans le rocher !

    Gnafron, j’ai toujours agi ainsi cela me semble tellement idiot de perdre des litres d’eau avant chaque toilette. De même avant de faire la vaisselle à l’eau tiède ou chaude selon ce qu’il y a à laver.
    Quand je lave les légumes je mets ensuite l’eau de côté pour arroser les plantes, j’en ai pas mal. De même lorsqu’il pleut bien, je mets cuvettes et seaux dehors dans le même but. A la dernière grosse ondée j’ai ainsi recueilli 50 litres d’eau de pluie gardée dans des bonbonnes de 5 litres que j’utilise au fur et à mesure des besoins.
    Il y a beaucoup de façons d’économiser l’eau encore faut-il y penser et avoir le réflexe !

    Akasha j’adore le punch-coco ! quel régal quand le rhum et le coco sont bons !

    Gros, je ne dédaigne pas un bon pastaga bien frais, mais je préfère quand même un perroquet. (pour ceusses qui ne connaissent pas les pôvres, c’est du pastis + menthe) https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

    • gnafron

      seau d’eau sous la douche, seau d’eau sur l’évier, seau d’eau dans le jardin sous la pluie…

      hé bé !

    • donarmando

      POur la propreté des villes peut-être faudrait il réapprendre au citoyen à être propre et à respecter le vivre ensemble par ce biais.

      Exemple vécu récemment : 9h00 du mat, les camions nettoyeurs à grande eaux viennent de passer. Une pouffe (il n’y a que ce mot), alors qu’elle voit bien le nettoyage juste fini, déballe son paquet de cigarette et le jette le plastique par terre … alors même qu’il y a une poubelle publique à deux pas d’elle … Que dire des mégots, kleenex etc … c’est désolant …

  • CryptoKrom

     » 2- Prendre des douches plutôt que des bains  » … oui oui !!! trééééés courtes, ce qui ne fera pas du tout plaisir aux addictés/ées du ZERO Bactéries sur leurs peaux
    ( ou dans l’Habitat quand il s’agit de garder un appart ULTRA-Propre…voir aussi désinfecté qu’un sas de désinfection de la NASA a l’arrivée des chercheurs ayant approchés un extraterrestre !!! )

  • Plan anti fuite? Le gouvernement va mettre des pampers.

  • agnelette

    D’un coté, on demande aux gens de ne pas gaspiller l’eau, ce qui est très bien en effet, mais de l’autre, lorsque les gens veulent prendre des dispositions en ce sens, il était prévu qu’ils soient « imposés ». Quel paradoxe !

    https://lesmoutonsenrages.fr/2013/04/15/taxer-les-contribuables-sur-les-eaux-de-pluie-cest-desormais-possible/

    Est-ce toujours d’actualité ?

    • Absolument ! J’y pensais justement. Mais pour nos élites, l’un n’empêche pas l’autre… au point où ils en sont !

    • M.G. M.G.

      Cela fait des années que je récupère l’eau de pluie et je me fous de leurs taxes iniques. Comme dit l’autre con : « Qu’ils viennent me chercher » et je les noie dans mes cuves …

      Quand la coupe est pleine il faut savoir dire STOP, et accessoirement leur couper le robinet …

      Faites vos choix, dans ce monde rien ne va plus … M.G.

      • « Qu’ils viennent me chercher » et je les noie dans mes cuves …
        Quand la coupe est pleine il faut savoir dire STOP
        Et un qui a compris!

        • Oh, plus d’un. Mais lui il a des c… !! Bravo M.G. ! Je ne peux pas trop en faire autant, étant en appartement, sans balcon. Mais l’eau de ma cuisine va dans les toilettes qui sont à deux pas. C’est vrai, il faut avoir les reins solides, ou ne pas attendre qu’il soit trop plein. Un seau plein, c’est lourd.
          Et puis, il faut de temps à autre décrasser les toilettes car l’eau de vaisselle/légumes… ça marque, surtout quand elle est calcaire.
          Mais bon, il faut ce qu’il faut…

          Les gouttières du village sont trop basses pour y glisser une cuvette, ce serait économique car parfois elles dégorgent sérieusement ! La pluie du Sud, ce n’est pas de la bruine en général.

  • Graine de piaf Graine de piaf

    Pour l’instant je n’en ai pas entendu parler, mais cela pourrait bien arriver un jour ou l’autre quand la situation se sera encore plus dégradée faute d’intervention sérieuses et rapide sur le problème de gaspillage d’eau, au niveau des distributeurs qui ne font pas le nécessaire pour enrayer ces déperditions constantes.

    Un exemple, de l’autre côté de la rue en face de ma cave, il y a un tout petit terrain entre deux immeubles, qui n’est jamais arrosé et où prolifèrent en ce moment une grande quantité de « belles de nuit » c’est très joli, ainsi que l’épanouissement de deux magnifiques lauriers-rose dont la taille doit être d’environ près de trois mètres de diamètre ! D’où vient donc l’eau qui entretien cet endroit toujours vert et florissant ? J’en ai parlé plusieurs fois aux représentants de la Saur, qui n’ont su quoi dire et qui visiblement s’en moquent complètement ! Y a-t-il une fuite au niveau du réseau de distribution qui passe dans la rue ? ou bien provient-elle des canalisations sous les immeubles ? mystère !

  • Willy

    Le problème est réglé, on en a trouvé sur mars !

  • Bien que la politique stupide (mais lucrative) des sociétés d’eau n’incite pas à l’économie, je pense que, par respect pour les millions de gens qui n’ont pas d’accès à l’eau, et bien d’autres encore qui n’ont que de l’eau croupie à boire, Il est de notre devoir moral d’éviter le gaspillage de cette merveilleuse et indispensable source de vie.
    Même si ça ne les fera pas boire pour autant.

    Pour ma part, j’ai calculé 15 € le m3 d’eau, c’est énorme ! Les taxes monstrueuses sur l’eau n’incitent pas au gaspillage cette fois. Mais j’observe cependant que, même chez les « sans-dents », cette notion d’économie ne paraît pas prioritaire.

    • engel

      Le porte monnaie ça c’est une excellente raison pour faire des économie…d’eau.

      Sinon, il est a noté que c’est grâce à cette culpabilisation de « vilain pollueur consommateur » que les « gentils distributeurs assainisseurs d’eau » peuvent nous la vendre si chère.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

  • engel

    Et c’est reparti.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

    Vous pouvez aussi,
    1° Ne plus tirer la chasse.
    2° Récupérer votre urine pour un pastis tatrano-bio qui guéri de tout.
    3° Ne plus vous laver que le dimanche des années bissextiles.
    4 Garder l’eau de vaisselle pour un excellent bouillon végan.
    5 Humidifier vos lèvres plutôt que de gaspiller de l’eau en la buvant goulûment en gorgés.
    6 Etc…

    Perso, J’use et abuse de l’eau sans retenue ni complexe (de plus, j’ai trois puits sur mon terrain, houlalala…).

    La culpabilisation dans ce domaine est une marketing connerie.
    Cela permet d’enfiler le con-sommateur….qui en redemande, car il aime ça le coquin.

    On ne juge pas d’une pollution au nombre de M3 d’eau polluées rejetées,
    mais à la quantité(en mole, en kilo…) de polluant inclus, à sa persistance, à sa rémanence et à ses effets sur le biotope que l’on nomme toxicité.

    Rien de comparable entre une eau « polluée » au (véritable)savon de Marseille
    et une autre par du Round-Up,….. ou de l’arsenic, ou du fluor, ou du PCB, ou du plutonium comme dans la Loire.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

    ..Et venez pas me parler de la consommation énergétique(en France), elle est insignifiante.

  • agnelette

    Economies d’eau… mais pas pour tout le monde.

    Ne soyons pas médisants en évoquant « la piscine des Macron à Bégrançon  » qui nécessite qu’elle soit remplie d’eau.

    Sans parler de l’investissement, en terme de coût (34.000 euros) qui est assez conséquent au regard du peu de temps passé en été (une quinzaine de jours).

    https://www.capital.fr/votre-argent/comme-macron-a-bregancon-devez-vous-investir-30000-euros-dans-votre-piscine-1298733

    Mais quand on investit pour 550.000 euros dans de la vaisselle, au diable l’avarice n’est-ce pas ?

      • agnelette

        Ce n’est pas tant :

        – le coût de la vaisselle de 500.000 euros : était-ce vraiment bien nécessaire ?
        – ni celui du coût des frais de fonctionnement de la Première Dame : 250.000 euros par an ce qui est tout de même un budget conséquent de 20.830 euros mensuels : est-ce là encore « incontournable »
        – ni non plus celui de la piscine : au final, on n’est plus dans les 6.000 euros comme annoncé dans ce reportage, mais à 35.000 euros,

        Est-ce que cela fait partie des frais dits incompressibles, dont on ne peut se passer ? Non. N’oublions pas que tout ceci est payé par nos impôts, et qu’on nous presse comme des citrons…

        Tout ce que l’on constate, c’est que, en amont, l’on nous impose insidieusement des mesures drastiques, on rabote progressivement nos acquis (retraites y compris), on réduit les effectifs dans les hôpitaux, on ferme des maternités bref… on est en train de dégringoler pour combler les trous et les déficits, mais Jupiter qui nous impose toutes ces restrictions, de son coté et sur le dos des contribuables, ne se refuse absolument rien. Rien n’est assez beau ou luxueux pour lui. Même jusqu’à aller privatiser la Tour Eiffel pour y organiser un diner « amical »… non mais jusqu’où ira sa mégalomanie ?

        • agnelette

          Et concernant le service d’ordre, je pense qu’il a fallu en déployer un énorme, pour bloquer toutes les issues, quand il y a eu le dîner à la tour Eiffel, privatisée pour la circonstance. Cela a du couter « un pognon de dingue »… Il n’aurait pas pu recevoir à diner M. et Mme Trump à l’Elysée ? ce qui aurait couté certainement moins cher en terme « service de sécurité déployé ».

          Donc Prédateur, tu vois bien que les économies en vue, à son niveau, ce n’est pas trop son truc. Tant qu’il sera au pouvoir, il profitera un maximum de tout ce que cela peut lui apporter.

      • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

        à priori toi aussi t’es humoriste https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yes.gif

  • M.G. M.G.

    Les chaleurs caniculaires ne semblent pas vouloir nous quitter de sitôt. Les restrictions d’eau risquent de « pleuvoir » un peu partout en France. Voici la carte de limitation des usages de l’eau en France au 27/07/2018

    M.G.

  • Culpabiliser ou ne pas vouloir culpabiliser, se laisser ou ne pas se laisser culpabiliser, ce sont des réactions de gamins.
    On se fout de qui voudrait nous faire culpabiliser. Chacun fait en fonction de sa conscience, de son éveil. Et ce que l’un perçoit bien ici, l’autre le percevra mieux dans un autre sujet, pour une autre cause.

    Pour moi, l’eau est un être vivant, programmable (voir les travaux d’Emoto entre autres), un être qu’il faut protéger, aimer. Il nous suffit d’avoir soif une fois pour comprendre à quel point elle nous est indispensable. Et ne pas oublier que nous sommes fait à environ 75% d’eau, de cette eau qui transporte plus que des éléments nutritifs: elle transporte aussi les énergies de nos pensées, dans tous nos organes, dans toutes nos cellules.
    Le sujet peut aller bien plus loin qu’une simple notion de gaspillage ou d’économie.

  • agnelette

    La culpabilité n’est pas de la consommer, car on devrait pouvoir le faire à profusion. Je suis entièrement d’accord avec toi, Biquette.

    En revanche, ce serait une bonne chose d’amener les gens à culpabiliser lorsqu’ils la polluent : à titre individuel, d’éviter de mettre du désherbant dans le jardin, de jeter des ordures dans la nature, l’eau des rivière, etc… et les gouvernement de surveiller les usines qui polluent avec leurs déchets, les rivières, la mer, l’air, de les sanctionner lourdement voire de fermer ces usines…

    Voilà une initiative citoyenne, qui nous permettrait d’avoir de l’eau propre, et en abondance.

    Nous allons droit à la pénurie, parce qu’on est en train de la pourrir. L’eau potable (propre, pure) deviendra rare et seulement accessible à une minorité nantie, qui pourra en acheter.

    • Wolf-Spirit Wolf-Spirit

      mais du coups ça rapporterai quelque milliard en moin cette histoire
      « eau potable (propre, pure) deviendra rare  » c’est déjà le cas vus qu’ils n’ont eu de cesse d’augmenter les taux des peux de polluants qu’ils daignent surveiller

  • agnelette

    En Chine, la société Guizhou Porperty Management a érigé une tour de 108 mètres de haut et y intègre une cascade artificielle.

    https://www.youtube.com/watch?time_continue=60&v=OmpfPTGhPJo

    https://www.demotivateur.fr/article/une-tour-chinoise-de-108-metres-de-haut-possede-une-cascade-14038