L’intoxic@tion numérique de vos enfants. Valérie Chenard…

Notre « QI » est en baisse paraît-il. Les écrans sont pointés du doigts avec raison pour les jeunes enfants. L’environnement pollué, la nourriture transformée, le mode de vie sédentaire, les ondes électromagnétiques, les pistes sont nombreuses et variées pour expliquer cette baisse des capacités cognitives mais, sans prise de conscience, ça ne peut que s’amplifier. Partagez !

Source image: http://www.surexpositionecrans.org/interventions-collectif-cose/

L’addiction des enfants aux écrans vient d’être dévoilée dans l’opinion publique timidement par les médias. Le succès (+ de 265 000 vues) d’une vidéo amateur du Dr Ducanda et du Dr Terrasse en PMI (protection Maternelle Infantile) dévoile « l’ épidémie silencieuse » de troubles importants et de nouvelles maladies sont diagnostiquées chez les jeunes enfants surexposés aux écrans : « retards de développement intellectuels et moteurs, troubles de l’attention, agitation, agressivité, syndromes d’allure autistique pouvant parfois être confondus avec d’authentiques cas d’autisme» ou  de troubles bipolaires. L’émission d’Elise Lucet (« Envoyé spécial » le 18 janvier 2018 France 2) s’en est fait le relai complété par une enquête menée aux USA.

C’est une urgence sanitaire dont les pouvoirs publics devraient s’être saisis, et ce, depuis longtemps mais même depuis cette émission, le gouvernement reste absolument silencieux et l’épidémie ne peut que continuer à se propager sans a minima une campagne officielle de protection de l’enfant et à destination en premier lieu des parents, professionnels et enseignants pour préserver les enfants de cette exposition toxique.

Cela fait pourtant, des années que les scientifiques y compris français lancent l’alerte car il s’agit d’un phénomène impactant de façon inouïe la santé publique et plus dramatiquement les facultés psychiques (intelligence) et donc les capacités d’auto-détermination des générations futures.

Resté lettre morte, un appel de 64 chercheurs français (neuroscientifiques, psychologues,…) paru en 2013 dans le Monde dénonçait le scandaleux avis favorable et les méthodes utilisées par l’Académie des sciences concernant l’usage des tablettes par les enfants. Par un « heureux » hasard du calendrier, la ville de Paris passait, à cette même période, un contrat avec un grand industriel de la publicité pour des aires de jeu « intelligents » qui remplaceraient le bac à sable, la « table play ».

D’ailleurs, en France où l’on observe la pénétration croissante des écrans dans les foyers et en occident plus largement, le QI moyen est en chute libre depuis une quinzaine d’années. Entre le marché de l’ »intelligence » du mobilier urbain ou les facultés de nos enfants, quelle priorité ?

Les écrans dangereux : internet, jeu vidéo ou TV ?

…/…

Lire l’article complet et voir les sources

Source Liliane Held Khawam

7 commentaires

  • JBL1960 JBL1960

    Tiens Volti, j’ai vu ça ce matin, et je suis sur un autre sujet ; https://www.20minutes.fr/culture/2244579-20180328-cedric-villani-intelligence-artificielle-faut-craindre-humains

    La France a bien l’intention de jouer dans la cour des grands. Le plus célèbre des mathématiciens français Cédric Villani dévoile ce mercredi son rapport tant attendu sur l’intelligence artificielle (IA) à Emmanuel Macron. Le député LREM de l’Essonne a été chargé par le président de la République et le Premier ministre de mener une large réflexion sur ces technologies qui, en donnant aux machines de nouvelles capacités d’analyse et d’apprentissage, promettent de bouleverser la manière dont fonctionnent bon nombre d’industries et de services.

    Vous définissez quatre secteurs prioritaires : la santé, l’écologie, le transport, la défense… Et l’éducation dans tout ça ? Va-t-on apprendre les bases de l’IA en primaire ou au collège ?

    On devrait déjà le faire. On devrait enseigner l’informatique dès le CP. Il faut savoir comment, en tant que citoyen, on l’aborde : la relation avec les données personnelles, les bons réflexes, les bons usages, la sécurité… C’est l’un des axes de la réforme du lycée. Il va y avoir un cours qui s’appelle « Humanités scientifiques et numériques » dont l’intitulé pourrait évoluer, qui sera enseigné sur un mode culture générale. Il va nous en falloir davantage.
    =*=

    Et on comprend que Vallini n’est pas notre ami…
    Rappelez-vous qu’aucun gouvernement n’est un ami, aucun !

    • JBL1960 JBL1960

      Résistance politique : « Le gouvernement est l’ennemi du peuple »
      nous disait l’ami du peuple… Jean-Paul Marat, lui avait tout compris, bien avant 1789 ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/10/29/aucun-gouvernement-nest-un-ami/

      “Marat a formulé sa défiance à l’égard du régime représentatif d’assemblée et de ce qui le menace : la corruption, l’accaparement du pouvoir par les riches ou par les suppôts du prince. Le thème du nécessaire contrôle des élus par leurs mandants, leitmotiv sous sa plume de journaliste, est déjà en place.” ► Michel Vovelle, historien.

      Là le loup (Vallini, aussi) est dans la bergerie…

  • jules vallés jules vallés

    Déjà dénoncé pour la TV:
    TV Lobotomie – La vérité scientifique sur les effets de la télévision
    http://www.youtube.com/watch?v=NvMNf0Po1wY
    Et qu’est ce que ça a changé ?
    Les seuls qui s’intéressent à ce genre d’avertissements sont non-intoxiqués, les autres n’ont pas de temps à perdre….

  • Boarfff !!!

    Pourquoi croyez-vous qu’ « ILS » veulent coller nos bambins devant des écrans dès la maternelle, et le rendre obligatoire dès 3 ans ?

    De bons esclaves doivent être conditionnés dès l’enfance, voire plus tôt…

    (cf Le meilleur des mondes d’A. Huxley)….

  • Natacha Natacha

    Bonjour 😊
    Et si on jouait avec GAFA ?
    Non, non ! Ce n’est pas le petit nom du dernier compagnon en peluche qui rend notre imagination fertile.
    Non. C’est celui de l’ogre qui voudrait dévorer nos bambins tout crus avec l’assentiment de nos gouvernants.