Invitez-moi pour réfléchir ensemble à faire de votre commune un jardin…

On ne présente plus le libre penseur Sylvain Rochex, qui vous demande de l’inviter dans votre commune, pour réfléchir à diverses idées pour reprendre notre liberté et, comment faire de votre ville/village un jardin.

Siouplait Mesdames, Messieurs, invitez-moi chez vous, dans votre commune, pour la même conférence que celle ci-dessous. Je vous jure sur la tête du Divin que je ne fais pas ça pour être connu ou quoique ce soit de ce genre (même si comme tout être humain je récupère automatiquement ce qu’on appelle le sentiment d’exister)​.
Éventuellement payez-moi le train mais au pire je viens en stop (ou avec mon véhicule).

Je souhaite juste que tout le monde se bouge son putain de cul pour redevenir un Municeps (celui qui prend ses affaires en mains) — comment donc en finir à tout jamais avec ce refus catégorique de faire de la politique et ce refus de mettre les mains dans la terre ?? —. On en est à la disparition accélérée des oiseaux, à l’air classé dans les pires cancérogènes. La lâcheté humaine n’a-t-elle aucune limite ???
Je refuse l’effondrement actuel : Il y a d’autres voies.. « PdBdM » ..

Rien à voir avec ma conférence théâtralisée du passé. Là, c’est sans artifice, droit au but. C’est même pas une conférence gesticulée machin truc, c’est juste un type qui vous parle et cherche à provoquer une nouvelle dimension, droit vers l’utopie concrète qui prend corps dans le réel : ICI ET MAINTENANT.

(Note Volti: j’épargne vos chastes yeux du cri du cœur de Sylvain et vous donne l’essentiel)

Déroulé de la conf :

-État des lieux de la biosphère et de la vie sur Terre (on en est à la disparition accélérée des oiseaux, à l’air classé dans les pires cancérogènes…)

– Importance des élections municipales par rapports aux autres scrutins pour vraiment tout changer à la base et localement (indépendamment du grand bordel planétaire).

– Quel socle de principes (4 principes) on peut se donner pour aller tous ensemble vers ces élections mais sans chercher pour autant à « prendre le pouvoir » ? Comment donc aller vers des vraies démocraties locales pour en finir avec les oligarchies locales qui empêchent la vie de s’épanouir ?

– Quels sont les principes de vraie démocratie (30 principes).

– Quelles mises en place pratiques concrètes on peut commencer tout de suite pour se mettre en chemin ? (Tirage au sort sur liste électorale ; réalisation d’une liste de volontaires,…). Récit de mon expérience de tirage au sort de la population à Cognin en 2014 (comment aller plus loin et franchir la rampe ?).

– Philosophie politique : comprendre le phénomène du pouvoir pour s’en protéger collectivement (30 notions fondamentales pour décrire le phénomène du pouvoir).

– Que pouvons-nous faire ensemble ? Quel est le but de la vraie démocratie qui vient —> Faire de la permaculture partout, faire 36 000 jardins pour faire redémarrer les processus de vie, s’entraider, et retrouver toutes les dimensions de l’existence volées par le capitalisme.

P.S : si y’en a qui veulent me rejoindre à la tribune (tout en gardant à peu près ce plan et en me laissant de la Parole), c’est avec plaisir.​

PS. : En préambule de la conf : – État des lieux des relations humaines (toujours aussi conflictuelles malgré tous nos efforts). Dia-logos et Polémos. Simone Weil et la pesanteur dans les rapports humains. L’amitié pythagoricienne. A propos des JE et des NOUS (toujours avec S. Weil).

Sylvain Rochex

Contact: 04 79 79 37 15

3 commentaires

  • senzu

    Le site http://www.descolarisation.org est réparé grâce à Loïc et Sonia. Merci à eux. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_rose.gif

  • utarcistedu25

    Merci pour l’info senzu :)

    L’étymologie du mot politique vient du grec politikè qui signifie : science des affaires de la Cité.

    Je n’aime pas qu’on mélange le mot permaculture avec politique démocratie, élection etc ….

    La permaculture englobe toutes les facettes de notre vie, plus de simplicité,plus de reflexion sur notre facon d’agir ! Et non pas repartir sur le meme système et espèrer des changement !

    Prenons l’exemple sur Masanobu Fukuoka :)

  • senzu

    « Je n’aime pas qu’on mélange le mot permaculture avec politique démocratie, élection etc …. » —> Il faut bien pourtant.

    Mettre les mains dans la terre et dans la politique, ce sont les deux choses que personne ne veut faire et que tout le monde devrait faire.

    La politique, non pour prendre le pouvoir et participer aux jeux du pouvoir, mais simplement pour prendre ses affaires en main (La « municipalité »).