En bref: François Hollande reconnait que l'euro est en danger

Celle-là on ne l’attendait pas, François Hollande qui reconnait qu’actuellement, il y a péril en la demeure, l’euro est en danger et il l’a déclaré plus ou moins officiellement. Maintenant, la question est: est-ce une stratégie électoraliste que de faire une telle déclaration? A-t-elle été faite puor lui attirer quelques voix supplémentaires?

//

François Hollande et l’euro : “Il y a maintenant péril”

Dans le cadre d’un forum organisé hier soir à Strasbourg par la fondation Terra Nova, François Hollande a publiquement redouté l’explosion de la zone euro. L’Europe doit faire face à la plus grave crise financière et économique de son histoire a dit le candidat à la primaire socialiste. Un scénario catastrophe que l’on avait jusqu’ici rarement ou presque jamais entendu dans la bouche d’un homme de gauche et européen convaincu…

//

“La question est posée de savoir si il y aura encore une zone euro dans quelques mois ou dans quelques années…Il y a maintenant péril…” a affirmé hier soir François Hollande.

6,7 milliards évaporés en Irak

Qu’un américain soit à découvert de quelques dizaines de dollars et le pire peut arriver, cela pouvant aller jusqu’à la saisie de la maison, chose qui est déjà arrivée avec le foreclosure gate, mais quand il s’agit de 6,7 milliards qui disparaissent, bizarrement il n’y a plus personne, plus rien, c’est secret! Quel magnifique foutoir quand meme, et bien sur, ce sont les américains qui battent tous les records dans le domaine…

En 2003 et 2004, l’administration Bush a envoyé 12 milliards de dollars en Irak, en billets de 100$, dans des avions-cargos. Les Américains ont depuis perdu la trace de plus de la moitié de cette somme.

(Los Angeles) Comment est-il possible de perdre la trace de 6.7 milliards de dollars en liasses de billets de 100$ tout neufs?

C’est la question que se pose le Congrès américain, alors qu’une compilation des fonds envoyés par Washington en Irak fait état d’un «trou financier» difficile à ignorer.

En 2003 et 2004, l’administration Bush a envoyé 12 milliards en argent comptant en Irak. Le Pentagone a autorisé 21 trajets d’avion-cargo Hercules C-130, rempli de liasses de billets de 100$. L’un de ces trajets, particulièrement plein, contenait 2,4 milliards, selon une enquête du Los Angeles Times.

Lire la suite

Eric Besson quitte un plateau de M6 avec ce doux langage: “je me casse, fais chier” (vidéo rajoutée)

Quand un politicien n’ose même pas tenter la solution de la langue de bois, c’est un signe qu’on peut s’inquiéter et (ou) qu’il n’a réellement aucune chance de pouvoir défendre “sa cause”. Bref, avec un langage populaire qu’on ne lui connait pas vraiment, il a abandonné l’idée même de débattre sur un sujet sensible actuellement, le nucléaire. Promis!!! Si jamais la séquence débarque sur internet, je vous la met ici!

"Je me casse. Fait chier": Eric Besson quitte une émission de M6

Le ministre français de l’Industrie, Eric Besson, a quitté mercredi le plateau de l’émission Capital de la chaîne M6 en plein enregistrement, en déclarant “Je me casse. Fait chier”, a indiqué une personne présente dans le studio.

Le ministre était invité pour parler du nucléaire avec le journaliste Guy Lagache pour l’émission de dimanche, qui a pour thème: “Vivre et consommer écolo: ruée sur les nouvelles solutions vertes”.     

Mais M. Besson a quitté le plateau au bout d’une dizaine de minutes, au moment où était diffusé le témoignage d’un ancien sous- traitant chargé de la sûreté dans les centrales nucléaires.

Lire la suite

Eric Besson quitte un plateau de M6 avec ce doux langage: "je me casse, fais chier" (vidéo rajoutée)

Quand un politicien n’ose même pas tenter la solution de la langue de bois, c’est un signe qu’on peut s’inquiéter et (ou) qu’il n’a réellement aucune chance de pouvoir défendre “sa cause”. Bref, avec un langage populaire qu’on ne lui connait pas vraiment, il a abandonné l’idée même de débattre sur un sujet sensible actuellement, le nucléaire. Promis!!! Si jamais la séquence débarque sur internet, je vous la met ici!

"Je me casse. Fait chier": Eric Besson quitte une émission de M6

Le ministre français de l’Industrie, Eric Besson, a quitté mercredi le plateau de l’émission Capital de la chaîne M6 en plein enregistrement, en déclarant “Je me casse. Fait chier”, a indiqué une personne présente dans le studio.

Le ministre était invité pour parler du nucléaire avec le journaliste Guy Lagache pour l’émission de dimanche, qui a pour thème: “Vivre et consommer écolo: ruée sur les nouvelles solutions vertes”.     

Mais M. Besson a quitté le plateau au bout d’une dizaine de minutes, au moment où était diffusé le témoignage d’un ancien sous- traitant chargé de la sûreté dans les centrales nucléaires.

Lire la suite

Le système monétaire va mal, la crise sera pire que celle de 1929!

Deux articles en rapport qui expliquent bien la situation actuelle malgré les paroles rassurantes de nos politiques. La vérité engendre la peur, la peur amène les émeutes, les émeutes sont synonymes d’anarchie, bref, rien de tel que le silence pour que les moutons restent calmes… Le souci, c’est que justement, ne pas s’informer ne nous prépare pas au pire, et nous devons nous préparer à toute éventualité, ce que nous allons vivre dans les mois à venir s’annonce pire que tout, et malheureusement, chaque piste nous emmène vers cette conclusion: il faut se préparer! Comme me l’a dit une amie un jour: “ceux qui savent survivront”, peut être un peu pessimiste, mais mieux vaut trop que pas assez…

L’éthique de la production de monnaie

Jörg Guido Hülsmann, Allemand de naissance, aujourd’hui agé de 45 ans, est titulaire d’une agrégation en sciences économiques. Il enseigne présentement à l’Université d’Angers. Cet ouvrage*, d’abord paru en anglais aux Etats-Unis en 2007, traduit en français et publié en France en juillet dernier, est d’une importance capitale. Et d’une toute particulière actualité.

En effet, Guido est non seulement un économiste classique, spécialiste de Mises et Hayek, mais encore un historien des idées économiques, en particulier de leurs sources bibliques puis chrétiennes.

Il se réfère en particulier à Nicolas Oresme, évêque de Lisieux, auteur en 1366 d’un «traité des monnaies» (comme notre auteur né en Allemagne…), qui démontra, définitivement, que la monnaie 1) n’appartient pas au prince et ne peut lui appartenir, sans tyrannie 2) que toute manipulation monétaire altère l’utilité de l’outil monétaire, dont la valeur doit être constante pour être fiable.

Car, s’agissant de la monnaie, il est utile de remettre les débats contemporains dans leur perspective historique. Celle-ci nous enseigne que la monnaie de papier, sans aucune référence métallique (système dans lequel nous vivons depuis 1971 et la fin de la convertibilité du dollar en or) n’a encore jamais existé sans s’appuyer sur la contrainte étatique. Qu’un tel système a toujours pour finalité la production de monnaie ad libidum, pour couvrir les besoins insatiables des Etats-Léviathan, avec, à la fin, inévitablement, l’hyper-inflation.

Lire la suite

Le contrat pétrolier étasunien révèle les vrais motifs de la campagne libyenne

Au moins, ça a le mérite d’être clair même si nous le savions déjà! Quand ils ont attaqué, une des priorité à été de s’attaquer à la banque centrale pour ne plus qu’elle soit aux mains du président chassé de son siège, et une couche à été rajoutée avec le pétrole! Quand je dit que j’en devient presque pro-Kadhafi moi…

La première cargaison de pétrole libyen est arrivée aux USA le 8 juin suite à un contrat signé pas les USA et le Conseil de transition National, le gouvernement légitime autoproclamé de la Libye. La vente a finalement mis à jour la vraie raison de la compagne libyenne de l’OTAN qui avait tout d’abord été justifiée par la nécessité de protéger les civils libyens. Les civils en question souffrent toujours, les forces de l’OTAN n’arrivent pas à sortir de l’impasse et les USA semblent être le seul protagoniste du conflit à profiter de la soi-disant “opération de sauvetage”. Pendant ce temps, les représentants arabes et occidentaux se réunissent dans les Emirats Arabes Unis pour parler du futur de la Libye après la fin présumée de Mouammar Kadhafi. Cependant Kadhafi ne semble pas pressé de se rendre comme l’a amplement prouvé l’échec des bombardements de Tripoli par l’OTAN à cet effet.

Lire la suite

Dette grècque : ce que risquent les banques françaises

Trois grandes banques françaises qui ont fait des placements hasardeux voire carrément foireux risquent d’en subir les conséquences, et si jamais elles sont au plus mal, qui va payer pour les sauver si jamais cela tourne vraiment mal? ;-) Maintenant, l’information qui suit est à prendre avec des pincettes pour un raison toute simple: les agences de notation ne sont qu’une arnaque, pourquoi la note de certains pays n’a pas encore été officiellement dévaluée alors que la situation financière des pays en question est au plus mal, comme les États-Unis ou la France par exemple…

La Grèce sombre dans le chaos. Hier, des milliers de personnes ont manifesté violemment contre les mesures d'austérité annoncées par le gouvernement./ Photo AFPLa Grèce sombre dans le chaos. Hier, des milliers de personnes ont manifesté violemment contre les mesures d’austérité annoncées par le gouvernement./ Photo AFP

La BNP Paribas, la Société Générale et le Crédit Agricole sont dans le collimateur de l’agence d’évaluation financière Moody’s. Les trois banques françaises sont rattrapées par leur exposition au risque grec.

La crise grecque pourrait avoir des conséquences pour les trois principales banques françaises cotées : BNP Paribas, la Société générale et le Crédit Agricole. Car elles sont désormais sous la menace d’une dégradation par l’agence Moody’s, qui envisage de plus en plus une faillite de la Grèce.

Lire la suite

Crise systémique globale – Dernière alerte avant le choc de l’Automne 2011 : Quand 15.000 milliards USD d’actifs financiers partiront en fumée

Les prévisions continuent tout en stagnant dans le pessimisme, cela va mal, souriez, ce n’est qu’un début! Maintenant, il est l’heure de faire des choix en urgence, soit vous vous informez et vous faites ce qu’il faut, c’est à dire des réserves pour vous préparer au choc, soit vous préférez rester dans l’ignorance afin de passer une meilleure journée et le moment venu, le combat n’en sera que plus dur. Pour ma part, ma famille avant tout et merde à ceux qui ont refusé de m’écouter, pendant que je mangerai des pâtes entre autres plats, d’autres se serreront la ceinture!

 

http://www.actionjeupaintball.com/images/detonateur.jpgLe 15 Décembre 2010, dans le GEAB N°50, l’équipe de LEAP/E2020 anticipait l’explosion des dettes publiques occidentales pour le second semestre 2011. Nous décrivions alors un processus qui partirait de la crise des dettes publiques européennes (1) pour mettre ensuite le feu au cœur du système financier mondial, à savoir la dette fédérale US (2). Et nous voici, avec ce GEAB N°56, à l’orée du second semestre 2011, avec une économie mondiale en plein désarroi (3), un système monétaire global de plus en plus instable (4) et des places financières qui sont aux abois (5), tout cela malgré les milliers de milliards d’argent public investis pour éviter précisément ce type de situation. L’insolvabilité du système financier mondial, et au premier chef du système financier occidental, revient à nouveau sur le devant de la scène après un peu plus d’une année de politiques cosmétiques visant à noyer ce problème fondamental sous des tombereaux de liquidités.

Nous avions estimés en 2009 que la planète comptait environ 30.000 milliards USD d’actifs-fantômes. La moitié à peu près s’est envolée en fumée en six mois entre Septembre 2008 et Mars 2009. Pour notre équipe, c’est maintenant au tour de l’autre moitié, les 15.000 milliards d’actifs-fantômes restants, de s’évanouir purement et simplement entre Juillet 2011 et Janvier 2012. Et cette fois-ci, les dettes publiques seront de la partie également, contrairement à 2008/2009 où ce sont essentiellement les acteurs privés qui avaient été touchés. Pour prendre la mesure du choc qui se prépare, il est utile de savoir que même les banques américaines commencent à réduire leur utilisation des Bons du Trésor US pour garantir leurs transactions, par crainte des risques croissants pesant sur la dette publique US (6).

Lire la suite

Crise systémique globale – Dernière alerte avant le choc de l'Automne 2011 : Quand 15.000 milliards USD d'actifs financiers partiront en fumée

Les prévisions continuent tout en stagnant dans le pessimisme, cela va mal, souriez, ce n’est qu’un début! Maintenant, il est l’heure de faire des choix en urgence, soit vous vous informez et vous faites ce qu’il faut, c’est à dire des réserves pour vous préparer au choc, soit vous préférez rester dans l’ignorance afin de passer une meilleure journée et le moment venu, le combat n’en sera que plus dur. Pour ma part, ma famille avant tout et merde à ceux qui ont refusé de m’écouter, pendant que je mangerai des pâtes entre autres plats, d’autres se serreront la ceinture!

 

http://www.actionjeupaintball.com/images/detonateur.jpgLe 15 Décembre 2010, dans le GEAB N°50, l’équipe de LEAP/E2020 anticipait l’explosion des dettes publiques occidentales pour le second semestre 2011. Nous décrivions alors un processus qui partirait de la crise des dettes publiques européennes (1) pour mettre ensuite le feu au cœur du système financier mondial, à savoir la dette fédérale US (2). Et nous voici, avec ce GEAB N°56, à l’orée du second semestre 2011, avec une économie mondiale en plein désarroi (3), un système monétaire global de plus en plus instable (4) et des places financières qui sont aux abois (5), tout cela malgré les milliers de milliards d’argent public investis pour éviter précisément ce type de situation. L’insolvabilité du système financier mondial, et au premier chef du système financier occidental, revient à nouveau sur le devant de la scène après un peu plus d’une année de politiques cosmétiques visant à noyer ce problème fondamental sous des tombereaux de liquidités.

Nous avions estimés en 2009 que la planète comptait environ 30.000 milliards USD d’actifs-fantômes. La moitié à peu près s’est envolée en fumée en six mois entre Septembre 2008 et Mars 2009. Pour notre équipe, c’est maintenant au tour de l’autre moitié, les 15.000 milliards d’actifs-fantômes restants, de s’évanouir purement et simplement entre Juillet 2011 et Janvier 2012. Et cette fois-ci, les dettes publiques seront de la partie également, contrairement à 2008/2009 où ce sont essentiellement les acteurs privés qui avaient été touchés. Pour prendre la mesure du choc qui se prépare, il est utile de savoir que même les banques américaines commencent à réduire leur utilisation des Bons du Trésor US pour garantir leurs transactions, par crainte des risques croissants pesant sur la dette publique US (6).

Lire la suite

Le SMIC trop élevé en France

La Grèce connait de grosses émeutes ayant entre autres raisons la baisse des retraites, des salaires et une augmentation des taxes, et bien sur on se dit que cela n’arrivera pas en France, sauf que… Sauf que l’union européenne considère actuellement qu’en France le SMIC est trop élevé, et donc de ce fait, l’abaisser voire le supprimer est peut être une solution envisageable…

Voilà une affirmation qui fera à coups sûrs grincer quelques dents. Le commission européenne estime que le SMIC est trop élevé en France et freine sa compétitivité économique, contrairement aux autres pays de l’Union. Certains économistes partagent l’analyse. Qu’en pensez-vous ?

© Reuters
Le salaire minimum en France est « élevé ». Constat surprenant formulé mardi par la Commission européenne. Bruxelles a publié ses recommandations macro-économiques pour les 27 Etats de l’Union européenne. Et au rayon de celles qui concernent la France, le SMIC est ouvertement pointé du doigt. La commission constate que le salaire minimum français est l’un de plus élevés d’Europe, et que c’est l’une des raisons expliquant le manque de compétitivité des entreprises françaises. Le SMIC est-il trop élevé ? Faudrait-il le diminuer, voire le supprimer ?
1 1 122 1 123 1 124 1 125 1 126 1 169