citoyen belge occasionnellement dissident, réfractaire à toute forme de surveillance et à la dictature des partis politiques.

Virus : de la peur à la haine

Virus : de la peur à la haine

Nos gouvernements ont déclaré l’état d’urgence et ont décidé d’interdire à leurs propres citoyens de se rencontrer.

Quel idéal pour le monde politique !
Plus de manifestation, plus de grève, plus même de réunions de groupes contestataires ou de citoyens en recherche d’amélioration. Et la masse des journalistes se concentre sur un seul sujet, la peur du virus, le comptage des morts et la recherche de gros titres amplifiant toujours les dégâts dus au virus et du même coup, l’hystérie qui s’y rapporte (et fait grimper le nombre de lecteurs). Lire la suite