Nous visons ma famille et moi une façon de vivre qui préserve et favorise la biodiversité. Créer un lien durable, de bonheur avec tout ce qui nous entoure de près ou de loin. Favoriser l'amour dans nos choix de vie. Se remettre en question régulièrement.... Mon lieu de vie se compose : D' un jardin et un verger pour manger; De l' eau de source à profusion sur le terrain pour boire et me laver; La forêt pour respirer , se soigner, manger et me chauffer; Une maison pour m'abriter; Et l'amour de la famille et des voisins pour partager; La vie quoi :)

ESPOIRS : regagnons les campagnes

Salut a vous moutons !

Serions nous des AQUOIBONISTES ?

Seul, nous pourrons survivre au collapse  quelques heures, quelques jours.
Mais à plusieurs , avec un plan (prévoyance), en étant résilients et « auto nome», nous pouvons espérer vivre plusieurs mois, plusieurs années voire une vie…

EN VILLE? prévoyants ou non ça va piquer sévère.

Oublions l’autonomie mais parlons plutôt d’ hétéronomie. L’autonomie à plusieurs.

Seul, et je parle en connaissance de cause, c’est difficile, très très difficile d’être ok niveau alimentaire, énergie, santé, SECURITE et amour ( contact avec des bipèdes, loisirs etc…); surtout si on a une famille (grands parents, bébés, personnes en situation de handicap etc…) on ne peut pas faire et savoir tout sur tout, les connaissances sont efficaces à plusieurs car on a pas besoin de tout savoir ( inspirons nous de la façon dont vivent les arbres par exemples, ils maintiennent une souche d’arbre mort en vie (par les réseaux racinaires) pour que la souche garde certains savoirs afin de les utiliser au besoin, et ses congénères n’ont pas besoin de stocker trop d’infos)…

C’est certain qu’une bonne pandémie ne nous laissera pas beaucoup d’ouverture, ni une « bonne » bombe nucléaire… mais ne nous arrêtons pas à cela sinon, autant prendre une corde de suite.

Des personnes vont venir piller effectivement, mais des personnes seront prêtes à se laisser mourir afin de permettre à d’autres d’avoir assez de nourriture, on trouve de tout dans l’espèce humaine, de l’espoir humaniste à l’égoïsme.

En étant prévoyant , avec des plans bien, très bien définis on peut éviter certaines dérives, certaines personnes malveillantes, le danger…

Sortons des villes , regagnons les campagnes il y a assez de terres arables pour tout le monde et oui même à 11 milliards, c’est techniquement prouvé. Il y a 80 ans , chaque personne avait son métier, médecin, mineur, menuisier etc.. mais ils avaient aussi leur potager, certains avaient aussi des « esclaves » qui le faisaient à leur place et oui… des poules aussi…. aujourd’hui il faut retrouver cela sous peine de mort.

Le contact avec la nature, vivre au rythme du soleil, des saisons, notre corps et notre esprit s’en trouvera comblé, un bien être extraordinairement vital afin de vivre réellement heureux. C’est le but, enfin le mien.

Oui le nouveau monde est en marche c’est une évidence, enfin ici tout du moins. Une société bienveillante, collégiale, Liberté , Égalité, Fraternité, pas seulement écrit sur le fronton de nos mairies mais, bien inscrit dans nos esprits

Concrètement je fais de la merd…  et il faut parler et prendre du recul sur ce que nous faisons de mauvais pour nous et la nature afin de changer. Moi j’ utilise de l’essence, je suis chez Bouygues, mais on mutualise l’abonnement afin d’avoir Internet à plusieurs, l’accès à certaines infos (les ME par exemple) pour la voiture, nous en avons une pour 3 familles, le covoiturage est de rigueur, etc… donc oui c’est pas le must mais on commence à faire autrement…  et en plus c ‘est ECOLONOMIQUE.

L’excuse de  dire  « de toute façon ce que tu fais ça sert à rien » et bien non !  Mais tu peux continuer à t’en convaincre c’est clair , sinon, sans changer tu tombe…

Nous avons le choix, « dire le contraire » est une excuse pour ne rien faire, se plaindre et laisser faire.

Des communautés sont en attente de personnes motivées….. quelques mètres carrés de terre ne coûtent que quelques jours ou mois de travail.. planter des arbres c’est gratuit, et cultiver rend heureux et résilient.

Allez courage!! Sortons nous les doigts,  ayons de la force et de l’amour, je nous le souhaite. La solution elle existe !! Et est toute simple : c’est vivre pour, avec, et dans mère Nature. Être connecté à la Nature rend Heureux, c’est ça la vie , l’amour,  favoriser la biodiversité, animale, végétale, minérale !

Flo

Correction Volti

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**