Nicole Kidman demande aux Américains de manger des insectes pour faire face à la pénurie alimentaire

Source Le Blog à Lupus

La star hollywoodienne Nicole Kidman a rejoint les rangs de l’élite qui pousse l’humanité à cesser de manger du steak et à se mettre à manger des insectes.

Tournant une vidéo promotionnelle pour Vanity Fair, Nicole Kidman tente de convaincre les masses que les insectes tels que les vers à cornes, les grillons et les sauterelles sont délicieux.

Affirmant que « manger du micro-bétail » est son « talent caché », Kidman déclare que les vers à cornes sont « extraordinaires » et que les grillons sont « géniaux… comme rien que vous n’ayez jamais goûté ».

Quant aux sauterelles frites pour le dessert, elles sont « exquises » selon la star hollywoodienne, qui a du mal à réprimer un sourire en coin à plusieurs moments de la vidéo.

https://twitter.com/PapiTrumpo/status/1544759875783299075?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1544759875783299075%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_&ref_url=https%3A%2F%2Fwww.anguillesousroche.com%2Fvideos%2Fnicole-kidman-demande-aux-americains-de-manger-des-insectes-pour-faire-face-a-la-penurie-alimentaire%2F width= »400″

Il semble que l’élite ait l’intention de gaver les masses de bestioles et d’insectes.

Alors que les usines de transformation alimentaire aux États-Unis continuent de brûler mystérieusement, une nouvelle usine géante a discrètement ouvert ses portes et fabrique des aliments à partir d’insectes.

Fin mai, Aspire Food Group a annoncé qu’à London, dans l’Ontario, au Canada, il avait ouvert la plus grande usine alimentaire de « protéines alternatives » au monde, qui utilise des grillons comme principal ingrédient.

« La nouvelle usine d’Aspire produirait chaque année 9000 tonnes métriques de grillons destinés à la consommation humaine et animale. Cela représente environ deux milliards d’insectes qui seront distribués chaque année au Canada et aux États-Unis », indique un rapport.

Aspire se vante d’avoir déjà des commandes qui la tiendront occupée pendant les quelques années à venir.

Selon le Westernjournal.com : Aspire affirme que les grillons sont riches en protéines et devraient être considérés comme le prochain « super aliment ». Cette source alimentaire riche en fibres se trouve déjà dans les épiceries et les restaurants, disent-ils, et ils « ont une empreinte environnementale plus faible que les sources de protéines traditionnelles ».

Les gauchistes vantent la « durabilité » des insectes en tant qu’aliments depuis des décennies, bien sûr, et les entités quasi-gouvernementales ont essayé de fouetter les insectes pendant des années.

Récemment, le New York Food Policy s’est demandé « Pourquoi ne mangeons-nous pas plus d’insectes ? », et le Smithsonian a récemment publié sur son site web une section entière consacrée à la promotion des insectes en tant que nourriture.

En Grande-Bretagne, des scientifiques et des chercheurs tentent d’obtenir du gouvernement britannique qu’il commence à servir aux écoliers de la nourriture provenant d’insectes dans les écoles contrôlées par le gouvernement.

« Des chercheurs prévoient de nourrir des insectes tels que des grillons domestiques et des vers de farine à des enfants âgés de cinq à onze ans dans quatre écoles primaires du Pays de Galles », a rapporté le Daily Mail en mai.

Les médias diffusent aussi souvent des articles sur la façon dont les humains devraient réorienter la production alimentaire vers la consommation d’insectes. L’année dernière, le magazine Time a publié un article intitulé « Comment les humains mangeant des insectes pourraient aider à sauver la planète ». Le Guardian s’est lancé dans le jeu en affirmant que « L’avenir de la nourriture passe par les insectes ». Et pour ne pas être en reste, la chaîne de gauche CNN s’est penchée sur le sujet, affirmant que les insectes sont « [l]es aliments qui peuvent nourrir, et peut-être sauver, la planète ».

En effet, Aspire Food Group est né en 2013 lorsque Mohammed Ashour, un étudiant de McGill d’origine égyptienne, et son équipe ont remporté le prestigieux prix Hult d’un million de dollars pour leurs recherches sur les insectes comme source de nourriture pour les humains. Ce prix, remis par le président Bill Clinton, a incité Mohammed Ashour et son équipe à créer Aspire Foods afin d’explorer davantage l’utilisation des insectes dans l’alimentation.

Aspire est enregistrée dans la nation africaine du Ghana et possède maintenant des installations aux États-Unis et au Canada.

« Nous avons essentiellement cartographié l’ensemble du parcours d’un grillon, de l’éclosion au lot, et nous avons examiné toutes les possibilités de collecter des données et d’appliquer l’automatisation », a déclaré Ashour à Food Navigator en 2017.

Ashour n’est guère seul. Le milliardaire gauchiste Bill Gates a également essayé de pousser les bugs pour l’alimentation. Un groupe dédié au développement d’insectes pour l’alimentation a obtenu une importante subvention de la Fondation Bill & Melinda Gates en 2012 et s’est efforcé de faire passer l’humanité à la consommation d’insectes.

Gates a également essayé de guider les gens vers les aliments synthétiques. L’année dernière, il a fait parler de lui en insistant pour que le monde cesse de manger du bœuf et le remplace par des produits carnés synthétiques.

Pendant ce temps, alors que les élites milliardaires et les scientifiques de gauche tentent de nous pousser à manger des insectes et des aliments synthétiques créés chimiquement, l’Amérique connaît un nombre croissant de catastrophes qui frappent nos fermes, nos usines et nos usines de transformation, mettant encore plus de pression sur notre chaîne alimentaire déjà sous tension.

Alors que les prix continuent de monter en flèche dans les épiceries américaines, nous assistons à une catastrophe après l’autre. La semaine dernière, des milliers de bovins gras sont soudainement morts – apparemment de problèmes liés à la chaleur – au Kansas, plus d’un demi-million de livres de poulet précuit ont dû être rappelées par crainte de maladies et des milliers de poulets sont morts dans un incendie massif dans une ferme de l’Arkansas.

Tout cela s’ajoute à la liste d’un nombre croissant d’installations détruites au moment même où elles sont le plus nécessaires.

Au milieu de toutes ces destructions, un groupe de gauchistes au Canada ouvre une énorme installation pour nous inciter à manger des insectes. C’est peut-être une coïncidence, mais le timing est étonnant.

Le Blog à Lupus

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

91 Commentaires

  1. Pendant qu’eux mangent de la langouste, du boeuf de kobé et du caviar.

    Va te faire voir le trans, et mange tes morts comme disent certains.

  2. Ils commencent à envoyer les stars pour tenter de nous convaincre ! Trop drôle !!
    Trop drôle aussi la photo, on voit que la nana goûte du bout des lèvres, en avançant la langue … quoi ? on ne voit pas ce qu’elle est censée manger.
    Quand je mange, je mets le morceau dans ma bouche et je la ferme, tout simplement.
    Bref, mauvaise pub !

    En revanche, ce massacre d’animaux est une honte pour l’humanité, un scandale !

  3. Les grillons se sont raréfiés chez nous . C’est déjà une espèce menacée par les pesticides et cette nouvelle mode ne va rien arranger .

  4. Chacun ses goûts.
    Moi ce sont les vers qui me mangeront bientôt. Et alors ?

    La seule question qui se pose est :
    Combien d’argent Nicole Kidman a-t’elle touché pour son intervention à la télé ?

    Si demain on doit se nourrir de cadavres, combien d’argent exigera-t’elle ?

    Braves gens, vous vivez dans un monde ou TOUT est à vendre. Et vous vous en foutez.

    • Tu as des choses à donner ?

      • Pas compris ? Si j’ai des choses à donner ? Quoi ? Un téléviseur ? Non, je n’en ai pas.
        Mais je donne à mes voisins (ou j’échange s’ils le veulent) ce que je produis moi-même. Suivant la saison, bien sûr.
        Par contre pour les gens des villes comme toi, qui ne font que du commerce, non, je n’ai rien à leur donner. Crevez dans vos clapiers, les euros ça ne se mange pas.

        • Exacte ! J habite la campagne. Et les citadins achètent tout et viennent appliquer leur lois des rats des villes’

        • …car ils se croient « Superieurs ».
          des apprentis-fauxdieux, charlatans pervers et escrocs.

          C’est les mémes qui nous demandais du Bois-Carré (chauffage)
          alors qu’il pousse ROND en forét…

          Ces gens sont devenus « carrés »…alors qu’ils naissent ronds !

  5. J’ai réglée le problème, je ne mange plus de viande et je ne veux pas manger de grillons et autres insectes cuit vivant, non merci !

    De toute façon la viande est de venue trop chère et avec les pénuries et l’augmentation des prix c’est mon porte monnaie qui est bien content et franchement depuis que je fais ça, je me sens mieux.

    Comme dit biquette, le massacre des animaux c’est plus pour moi, je les aimes trop pour continuer de cautionner cette abomination.

  6. avec une langue comme la sienne , la fille doit avoir des ressources insoupsonnées ; Kubrick le savait déja !!

  7. Quelle star vont-ils choisir pour faire la promotion de la consommation des blattes et des cafards si riches en protéines ?

  8. Pour sauver la planète.

    :edit: justement/bien évidemment (je n’avais pas lu avant de commenter) :
    « les insectes sont « [l]es aliments qui peuvent nourrir, et peut-être sauver, la planète ». »

  9. Elle n’est pas la seule. Il y a deux mois l’ex de Bradd Pit faisait l’école aux gamins face à la camera, pédagogie du grillon et autre blattes. Bientot au programme de l’éducation nationale vous allez voir.

    • Les USA recyclent les putes dans l’enseignement, fantastique ce pays de puritains pervers!!!! Aski, va te faire sodomiser!

    • « Madame Madame on a pas la TV, c’est qui ce Brav Bit ? »

      « Et puis les nouveaux vaxxins infusés dans les Insectes OGM…c’est pour nous vaxxiner
      en les mangeant ? »

      « Madame Madame, vous avez un grillon pervers sur votre poitrine… »
      https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_yahoo.gif

  10. C’est bizarre de recommander la consommation de vers à cornes et de s’opposer à celle du saucisson bio.

  11. Elle a une tête de poupée gonflable en plus niaise.

    • Et surtout elle est gonflante !
      Je ne sais pas pour vous mais devant de telles poubelles, je comprends qu’il puisse y avoir autant de pédés !
      La femme, l’avenir de l’homme ?
      Comme dirait Brassens…

      • J’ai honoré bien plus plus laide et n’ai jamais eu pour autant envi de page.

        Ceci dit, la femme n’est absolument pas l’avenir de l’homme. Il n’y a qu’à voir ce qu’est devenue la justice française, institution où les femmes sont largement majoritaires.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

        • Je ne parlais que de la laideur de l’âme; rédhibitoire pour moi !
          Et à votre image, je ne fais pas concurrence à macron giton….

          Majoritaires et bien plus perverses que l’homme en général…Celles qui sont de vrais femmes sont rares et obsolètes à présent !

  12. Ma vie est sansgrillon; je n’ai pas de sauterelle, je ne suis ni un prince charmant (ça, vous le savez déjà !) ni un prince charmé.
    Puisque les animaux d’élevage sont en voie de disparition voulue, rien ne nous empêche de bouffer de l’homme !
    Je vous assure, pour en avoir consommé, que le goût est excellent; du bœuf en plus fin !

    Vous n’entendrez plus le chant de ces pauvres grillons mais celui du « full metal jacket » avant qu’il ne pénètre dans la chair !
    N’étant pas vaxxiné, vous pourrez toujours essayer de me becter, sachant que je ne suis pas empoisonné !.

    • petit jean de la foret de Sherwood serait cannibale?

      • 22 ans d’Afrique mais sous l’Equateur ( le plus souvent)…CCA !

        • voila ceci explique cela , boana grand sorcier , manger v iand umaine la di don !

          • Ben oui mon gars, c’est ainsi ! Je dois cependant dire, après avoir sans doute provoqué des sentiments particuliers chez ceux qui m’auront lu (but recherché), que cette consommation de steack humain au milieu de mes amis africains se déroula à mon corps défendant, n’en étant pas informé sur le moment…Et quand je le sus, cela ne me troubla absolument pas et je reconnus que le goût en était excellent !. Je pense que cela m’est arrivé à plusieurs reprises.
            CCA
            Ces grosses chenilles arboricoles de la taille du majeur, jaunes et vertes, frites à l’huile de palme et dégustées avec de l’Atiéké, c’est princier!
            De même que les fourmis volantes (termites d’Afriques) cueillies à la lampe torche puis grillées sont délicieuses et extrêmement riches en protéines!
            Et du makélélé (genre de piranha) préparé avec une sauce gombo et des allocos en entrée, putain que c’est bon !

            Depuis des années, je ne suis plus un viandard et si j’aime les anaimaux, ce n’est plus jamais pour leur chair/
            Si j’aime l(homme ou la femme, demandez-moi simplement: « Tu en reprends un morceau?’

  13. En plus je ne pense pas qu’il y ait le moindre recul sur les effets sur l’homme d’une alimentation à base d’insectes. Et je n’ai pas envie de servir de cobaye, pas plus que pour leur expérimentations géniques. De plus, cela est non naturel: les oiseaux mangent les insectes, mais nous… Vous me direz que certaines peuplades mangent des vers, des fourmis,… De toute manière, je préfère également manger le moins possible d’animaux. Il faudra cependant rester vigilant, car ils sont tout à fait capable d’ajouter sans trop le dire et pour commencer, 5% de protéines d’insectes dans les aliments traditionnels. Ce sera moins cher évidemment. Puis on augmentera la dose une fois les gens habitués à l’idée qu’on ne goûte pas la différence…

    • Ca a deja commencé, certaines croquettes pour chiens et chats dites « haut de gamme » ont deja affiché officiellement une contenance de proteines d’insectes!!!! Ca commence toujours en catimini, puis au grand jour une fois qu’on ne peut plus faire machine arriere!!!!!

      Boycot des marques Tomojo, reglo, invers, Fung feed…

    • Les sauterelles grégaires sont bien manger par les agriculteurs en Afrique. En Asie, ils les mangent depuis des millénaires. Je ne vois pas le risque à moins d être paranoïaque.
      Il faut un moment arrêter le délire. Je voudrais bien te voir affamé depuis des semaines, on verra bien si tu en mange pas.
      Comme dit les Russes, nous sommes à côté de nos pompes.
      Faudra revenir à la réalité.

  14. Nicole adore chier des sauterelles!https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_cool.gif

  15. Un avant goût de la famine qui vient.
    Thé winter is coming

    • « Thé winter »

      Du quel tu parles, of this one or an other? ^^

    • A propos de famine, on trouve desormais une huilre de colza fabriquee au portugal, de marque « fontasol » de mémoire, a presque 3.80€ le litre… Certains se gavent grave sous un faux pretexte de guerre en ukraine… Et pendant ce temps, lesieur vend son huile uniquement au reste de l’europe, mais pas en France… Cherchez l’horreur…. Euh l’erreur!!!!!

      Elle est ou la productrion de tour,nesol et de colza francaise???? En ukraine????
      Je voudrai bien savoir pourquoi je suis en modération au vu du texte….. Aski de merde tu me casse les couilles, comme ca tu auras une raison de me mettre en modération… Quand les resistants de pacotille utilisent un outil comme askimet, c’est comme si pendant la guerre de 40 on faisait verifier l’orthographe des messages de la resistance par la gestapo… Vous le voyez le soucis en y mettant la force des mots?????

      • En temps de guerres, il convient d’ecrire crypté…
        hélas méme cela n’est que difficilement toléré.
        – il faut, vous devez, il est interdit de, il est autorisé de ….
        bref.
        https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

      • Je confirme. Au Luxembourg c est facile d en trouver. Ce n est pas le même prix. Rentabilité oblige.Le patriotisme n existe plus.C est Celui qui peut acheter le plus cher qui passe devant.
        Les français peuvent aller se…

  16. On nous prépare à la famine.

  17. Retour PingNicole Kidman demande aux Américains de manger des insectes pour faire face à la pénurie alimentaire – Les moutons enragés – Monde25

  18. Si j’ai bien compris, l’amour des animaux n’est qu’un prétexte. En réalité vous ne mangez plus de viande parce que c’est devenu trop cher. Mais admettre cela vous humilierait.

    Moi je continue de manger de la viande. Ici comme tous nos voisins nous avons un ou deux cochons qu’on nourrit de nos surplus (Maïs, fanes de légumes, etc) et cela nous assure de la viande pour toute l’année. Et c’est très bon la viande quand elle n’est pas industrielle.

    Mais pour vous, j’ai compris que vous ne pouvez plus vous payer de la viande de supermarché… Ce qui fait que vous commencez à manger les raclures. Bon appétit !

    A la campagne, on produit nous-mêmes nos aliments, mais on a aussi des fusils pour les défendre contre les pillards…

    • Jean Xana, je ne comprends pas comment vous pouvez tuer vos deux cochons , des animaux que vous avez élevés , qui ont confiance en vous , qui vous considèrent comme leurs parents nourriciers et qui ont , comme tous les mammifères , une sensibilité égale à la nôtre .

      • Ben je suis désolé, je ne fais pas dans le « woke » étant resté imperméable à la mode.
        Les cochons sont chez nous comme des princes, personne ne les maltraite et ils sont nourris à l’oeil. Mais vers Noël, on les tue pour en faire des cochonnailles qui nous permettent à nous aussi de vivre. C’est ça la vie, contrairement aux contes des wokes et autres vegans, modes américaines comme le LGBT.

        Pendant que vous « vivez » vos rêves bisounours, d’autres travaillent. Les paysans que vous méprisiez tellement le font pour vivre, mais il y en a d’autres qui travaillent pour vous asservir. Et ils ont déjà à peu près réussi, car vous êtes incapables de survivre le jour où les supermarchés fermeront, Et ne comptez pas sur nous pour vous nourrir à l’oeil : Ce que nous faisons à nos cochons pourrait vous arriver aussi.

    • bonjour jean xana , la viande de la campagne je l ai gouté étant plus jeune , et c est vrai que ca n a pas du tout le même gout .

      Je comprends mianne , mais nous sommes carnivores et nous avons besoin de protéines .

      Jean xana vous dites ceci :

      Mais pour vous, j’ai compris que vous ne pouvez plus vous payer de la viande de supermarché… Ce qui fait que vous commencez à manger les raclures. Bon appétit !

      Je trouve votre phrase méprisante , car moi aussi j ai réduit considérablement ma consommation de viande.
      Tout le monde n a pas de gros moyens et encore moins la chance d avoir des terres pour élever poulets et cochons.
      Vous pouvez vous estimer heureux d avoir tout cela , mais de quel droit insultez vous les Français , qui n ont pas votre chance ?

      Que vous aillez une 308 ou un calibre 12 , ne vous assurera pas une survie absolue , ne vous en déplaise.

      • Bonjour Black Metal
        D’abord ce n’est pas vrai que nous soyons carnivores. Nous sommes omnivores et nous pouvons nous adapter à toutes sortes de régimes. En fait nos ancêtres étaient des singes et pendant des dizaines de millions d’années ils se sont nourris essentiellement de fruits… Cela dit notre espèce a mangé ce qu’elle a trouvé, y compris des charognes. C’est ainsi que nous avons survécu.

        C’est vrai, ma phrase est assez méprisante. Mais comment ne pas payer de retour le mépris des citadins envers les « culs terreux » et autres « péquenots » que nous sommes ? Des gens qui croient être les maîtres du monde mais ne savent pas faire pousser leur nourriture ? Et qui viennent quémander ou exiger d’être nourris par la campagne ?
        Nous ne sommes pas riches. La plupart de mes voisins (dans mon pays d’adoption) n’ont ni voiture, ni salle de bains, ni même l’eau courante. Mais nous sommes habitués à nous débrouiller avec une terre ingrate et beaucoup de travail harassant. Et nous en vivons. Alors, les paresseux des villes, qui savent si bien parler mais ne savent rien faire d’utile, et qui aimeraient manger ce que nous produisons, et bien nous les laissons manger la bouffe industrielle à base de vers et de cafards. Et nous les laissons affirmer sans rire qu’ils trouvent ça bon. Pauvres idiots.

    • Régulièrement je déguste mes entrecôtes persillées à 3 cm d’épaisseur pure charolaise que mon boucher artisan sélectionne dans les bêtes de concours des éleveurs du coin.
      Mais il est vrai que je n’ai pas le plaisir d’égorger le cochon et encore moins celui de nettoyer les auges.
      Heureux homme que vous êtes.

      • Pour le cas où tu ne le saurais pas, l’entrecôte ne provient pas du cochon mais du boeuf.
        Mais c’est normal pour les gens des villes de parler sans savoir.

        Profites-en tant que ça reste dans ton budget… Parce que les boucheries bientôt il n’y en aura plus. Tu mangeras des cafards comme les autres habitants des villes.

        Nous à la campagne on est habitués à se débrouiller. La législation ne concernent que ceux qui ne savent pas cacher leur production. Nous nous sommes cachés dans des grottes et avons résisté aux collectivisations et aux réquisitions des communistes, alors ne compte pas sur nous pour te nourrir gratis.

        • Du cochonne charolaise ? T’es sérieux ?

          • Pourquoi ?
            C’est interdit d’élever du cochon dans le Charolais ?

          • Ciao Adédé 🙂
            N’étant pas connaisseuse en viande et pour cause, j’ai néanmoins fait une recherche et effectivement le terme entrecôte n’est qu’utiliser pour le bœuf ! Il faut aussi savoir que le bout e viande ne se trouve pas entre les côtes ^^
            J’ai aussi tant que j’y était fait une recherche entrecôte charolaise, et tu sais quoi ? Et bien sa matche LOL

            Bon, je vais en rester là, je commence à me sentir nauséeuse…. Ça devient grave ici, c’est une végane qui doit faire ce genre de recherches (10 secondes) pour vous départager !

            Akasha.

            • akasha j ai préparé ce midi des tripes a la mode de con !
              avec une bonne terrine de lièvre en entrée , un bon coup de rouge , des corps nichons !
              en dessert une bonne buche avec le nain dessus …….
              bon bref après un gros rot , je vais faire la sieste , a pluch !

              je te plaisante évidemment!
              https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_wacko.gif

              • Ciao amici 🙂
                Tracasse j’ai le sens de l’humour et je ne suis pas vegan par idéologie mais par un choix alimentaire personnel ! Je ne devrais même pas utilisé l’étiquette vegan, je le fais juste pour savoir directement de quoi je parle. Je ne ferais jamais de prosélytisme ici ou aller embêter les membres qui parlent de viande ou aller incendier les étables de Jean Xana LOL

                Ben bonne sieste, moi je vais écouter du Mayhem ou du Deathspell Omega LOL

                Akasha.

                • Aller incendier des étables pour sauver des bêtes, paradoxal pour le moins !!!

                  • Ben mia Engelo ?
                    J’ai écris pour rire, je dis d’ailleurs « que je n’irais pas incendier les étables de Jean Xana », je faisais bien sûr référence aux terroristes spécistes ! Dont je ne ferais jamais partie malgré mon alimentation végane ! Je dois vraiment chaque fois tout expliquer ou ?

                    Akasha

        • Quel festival de conneries !

          – Si, si…une entrecôte peut être de cochon .
          https://www.relaisdor.fr/nos-recettes-et-videos/nos-recettes/autres-viandes/entrecote-de-cochon-poelee-sauce-forestiere/

          – De plus, « charolaise » est une race de vache à viande, évidemment !
          …Mais faut-il encore le savoir.
          https://fr.wikipedia.org/wiki/Charolaise

          Ceci dit, effectivement mes coms s’adressent aux personnes dotés d’un minimum de culture générale.
          Et à l’évidence, vous êtes carencé en la matière.
          Par contre pour le reste, chapeau bas !

      • Informations intéressantes. Et quoi d autres.

        • Que c’est un régal avec des pommes de terre rissolées.

          Sinon, il vous a peut-être échappé que je répondais au com outrancier de Jean X, avec le même type d’outrance dérisoire. …Simple question de syntonisation pédagogique.

          Ceci dit, dois-je faire pareil avec vous ?

  19. Manger de la viande c’est aussi sain et raisonnable que manger des radis. A condition de ne pas exagérer.
    Mais pour beaucoup de gens en Occident, depuis un siècle on croirait déchoir si on ne met pas un steak dans son assiette chaque jour. Evidemment, pour satisfaire cette prétention stupide, on a créé l’élevage industriel et toutes les idioties qui ont suivi. Evidemment aussi des imbéciles ont cru faire du « buzz » et se faire connaître en refusant bruyamment toute alimentation carnée, quitte à se replier sur des vitamines de synthèse encore plus industrielles. A connard, connard et demi.
    Nos ancêtres primates mangeaient des fruits en Afrique. Plus tard ils ont dû se faire charognard pour survivre tant bien que mal hors des forêts. Aujourd’hui nous consommons non pas ce qu’il nous plaît, mais ce que la publicité veut nous faire consommer pour le plus grand profit de certaines sociétés. Il serai bien de devenir un peu adultes et de décider nous-mêmes ce que nous mangerons, en fonction de notre milieu de plus en plus surexploité, et sans doute aussi de décider si nous continuons à nous multiplier ainsi sans limite.
    Mais je comprends qu’une réflexion de ce genre est totalement inaccessible à la plupart des zombis avec lesquels nous vivons. Eh bien, si nous n’imposons pas ces réflexions, ils gagneront et notre espèce disparaîtra. Ca ne sera ni la première ni la dernière.

  20. A Volti
    Dis donc, tu n’aurais pas une meilleure photo de cette (actrice ?)… Celle-ci avec son oeil à demi fermé me donne envie de vomir, et j’ai lu un commentaire qui disait que c’était une pub pour l’homosexualité masculine, ce que je crois sans peine.
    A moins que ce soit volontaire, évidemment.

  21. Ne prenant partie pour aucun des intervenants qui se « fritent » sur le sujet développé ici, il me semble opportun de remettre certains points à leurs places et dans leurs contextes:

    – L’homme est un omnivore, sur terre il demeure en haut de la prédation, en mer, il sert éventuellement de casse-croûte.

    – Il fut un temps où notre belle Nation essentiellement agricole produisait du bon, du naturel, grâce aux paysans dont la vie pour les plus petits n’était que travail, pénibilité mais aussi source de partage et de joie à l’occasion du  » tue cochon « , par exemple.
    La plupart d’entre eux n’étant pas propriétaires des terres étaient sous bail emphytéotique de fermage
    Bien souvent, dans ces familles très modestes, la culture générale y faisait pâle figure.
    Les enfants, lorsqu’ils n’étaient pas à l’école, étaient aux champs et participaient à tous les travaux d’élevage.
    Ces mêmes enfants devinrent forts physiquemen; étant habitués à une vie assez rude ils firent d’excellents et de nobles combattants en 1914, envoyés à la boucherie que nous connaissons. A ne pas oublier !

    – Les riches paysans avaient envoyé leurs enfants dans les meilleures écoles (ce qui est compréhensible). Puis vint le temps modernes des grandes exploitations, dans tous les sens du terme, et la disparition progressive des petits et des humbles. Ces derniers soumis à l’esclavage des rendements, changèrent de maîtres sous Bruxelles puis disparurent presque totalement..
    Les riches exploitants agricoles créèrent les coopératives, celles qui sont parvenues à brûler les terres agricoles en poussant les paysans à engraisser leurs champs plus que de raison et à gonfler les pactoles des anciens devenus des « maquereaux », des forçats des OGM ! C’est ainsi que je les nomme !

    – Le pain, la viande, le lait, le beurre, le fromage, les légumes, les fruits jadis succulents devinrent nourriture de consommation frelatée, sans saveur et poisons farcis aux traitements chimiques; antibiotiques pour tous les domaines issus de l’élevage, sans exception !
    Les protéines végétales disparues au profit de l’énergie pure; le maïs étant sur ce point remarquable ! Quant au soja…
    Ma bonne Dame, quand on passe de 14 Q/Ha en 1914 à 73 Q aujourd’hui pour le blé au XXI-ème siècle, il faut bien assassiner la terre nourricière et ses dits « parasites » par traitements chimiques et agrandir les familles OGM !

    – Terminés (pour beaucoup d’entre eux) les élevages extensifs. Passage aux vitesses supérieures de l’intensif ! Malheureuses bêtes mises en « céllules « , quasiment à la Vercingétorix

    – Le droit au  » Tue cochon  » retiré aux paysans au XX-ème siècle. Obligation de passer par les abattoirs…Bonjour l’adénochrome…
    Mais le bon sens paysan, bien que très mal en point, demeure chez des anciens qui disent merde à la loi, à juste titre!

    – Est-il bon, aussi, de rappeler que le monde financier actuel des anciens paysans aujourd’hui retraités a le plus bas niveau de survie dans notre société bien pensante ?
    Et pourtant, sans eux nous crèverions tous de faim; ce qui ne saurait du reste tarder!

    La France passe d’un agriculteur nourrissant 1,7 personne vers 1700 à environ 100 personnes au XXIème siècle…

    Je rends donc hommage à ceux qui ont largement versé leur sang dans les tranchées à Verdun et ailleurs, qui ont nourri nos aïeux, bien qu’ils pratiquent encore le  » Tue cochon ». Tuer un animal me déplaît fortement; un homme ? Cela ne me pose aucun problème !
    Omnivore, je mange encore un peu de viande de temps à autres mais je n’y prends aucun plaisir; c’est juste une réponse à un besoin imposé par ma biologie.
    Ainsi va la nature humaine; à chacun la sienne.

    PS/ Quant à becter des insectes, n’y pensez-même pas si vous désirez les capturer vous-même! Ils ont quasiment disparu!
    On vous les vendra en boîtes…Bon appétit!
    Peut-être sont-ce eux qui nous boufferont vivants ?
    Les tiques géantes, par exemple!

  22. Petit Jean, tu racontes n’importe quoi.
    Des insectes on en trouve tant qu’on veut. mais… faut se baisser.
    Quant à ta compilation pseudo historique, tant d’âneries prétentieusement assénées…

    C’est bien que le net permette à tout le monde de s’exprimer. il est pourtant dommage que les cons puissent en profiter pour dégoiser leurs sottises avec plus d’assurance que des Prix Nobel pour leurs thèses.

    • Je t’enjoins vieux bouseux à t’instruire sur l’histoire de la paysannerie française !
      Quant à moi, je fournis des arguments démontrés et démontrables et toi tu déblatères en grand connaisseur:
      Sans doute l’âge et les neurones calcifiés!

      Que ne démontes-tu pas ce que j’ai écrit, point par point ?

      Ah, ce cher Audiard n’avait-il pas défini les gens comme toi de cette facon:
      Les cons ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît! »
      Tu es donc découvert bouseux inculte !

  23. jean xana , je ne connais pas petit jean , mais comme je ne suis pas complètement idiot j ai fait mes verifs sur internet et jusqu’à a preuve du contraire , tu dis bien plus de conneries que lui .

    • Puisque tu as l’intelligence de faire des vérifs sur le Net, pour t’en remercier, je te joins ce lien retrouvé dans ma « bibliothèque internet »https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_good.gif dont tu pourras télécharger le PDF, si cela t’intéresse:
      https://www.cairn.info/revue-pour-2007-2-page-35.htm

      PETITES EXPLOITATIONS RURALES DANS LA FRANCE DU XIXE
      SIÈCLE par Jean-Luc Mayaud

      Tu auras ainsi une lecture parfois opposée à d’autres, mais tu comprendras à quel point la guerre de 14 fut catastrophique pour la France puisque les conséquences sont bien là, présentes au XXIème siècle;
      Lire, s’éduquer, dans de nombreuses directions, parfois opposées permet d’avoir de l’objectivité; celle qui manque cruellement trop souvent.

Les commentaires sont clos.