La vaccination des enfants contre toute logique

Décidément, la logique et le bon sens ont fait leurs bagages depuis longtemps et ont quitté ce pays et quelques autres. Ouvrir le débat sur la vaccination des enfants, en particulier la tranche des 5 à 11 ans, est fondamental. Si l’on en croit nombre de scientifiques de tous bords, les enfants ne font pas de formes graves, sauf à avoir des facteurs à risque bien particuliers. Ces mêmes enfants, asymptomatiques pour la plupart, n’ont donc pas besoin d’un vaccin pour se protéger alors même que les risques de la vaccination ne sont pas encore connus réellement, le recul des essais cliniques étant bien trop faible (les essais sont très récents et la campagne de vaccination aux USA a un mois alors qu’il faut au moins six mois pour en tirer un premier bilan). Faut-il donc prendre ce risque pour « protéger » les adultes âgés ?Pour autant, les enfants sont aujourd’hui accusés d’être les vecteurs principaux du virus et cela permet aussi de tenter de culpabiliser les non vaccinés en les rendant responsables de cette vaccination annoncée des plus jeunes. Cette rhétorique abjecte n’a évidemment, une fois de plus, aucun sens. Le virus, Delta ou maintenant Omicron, circule à sa guise, vaccin ou non. Et comme le vaccin est censé offrir une « protection solide », dixit notre premier ministre, personne ne craint rien ou presque de la circulation de ce virus. Les seuls qui pourraient s’inquiéter de la situation sont justement les non-vaccinés.

Donc, en dehors de toute logique, politiques et médecins de plateaux télévisés nous assurent qu’il faut vacciner les enfants à tout prix pour enfin arrêter la pandémie. Ce qui nous avait déjà été promis avec les premières doses de vaccins mais cela a été, non pas un échec, c’est juste que ça n’a pas marché. C’est un article du Courrier Picard, via l’AFP, qui cette fois m’a interpelé. Il y est écrit que pour Jean-Michel Blanquer, ministre de l’éducation, « il n’y a pas d’explosion des cas à l’école, mais une hausse des tests ». Retour timide de la logique puisqu’en effet, lorsque l’on teste massivement les enfants à l’école, et bien l’on trouve des cas ! Alors se servir de cela pour justifier toute la politique sanitaire à venir est une nouvelle absurdité, une de plus.

L’analyse du bénéfice/risque étant passée une nouvelle fois à la trappe, l’on ressort la vaccination destinée à « protéger les autres » alors même que chaque jour qui passe apporte la démonstration de l’ineptie de cette stratégie. Une fois de plus, les modélisations de Pasteur et les annonces des laboratoires pilotent ce Gouvernement et son Conseil alors qu’elles n’ont jamais résisté aux faits et se sont toutes avérées totalement fausses. Cette fois l’heure est suffisamment grave pour que les citoyens et surtout les parents se révoltent. Parce que si vous croyez que cela restera sous la forme du volontariat, c’est que vous n’avez toujours rien appris de ce Gouvernement qui avance masqué, à petits pas, mais qui vous aliène en douceur. Si j’osais, je dirais même « en douceur…et profondeur ».

Sylvain Devaux

Tous les articles, la tribune libre et commentaires sont sous la responsabilité de leurs auteurs. Les Moutons Enragés ne sauraient être tenus responsables de leur orientation.

7 commentaires

  • D’autant que les dégâts causés par les 11 vaxxins grâce à Buzyn sont totalement ignorés, ainsi que les tous autres vaxxins dit conventionnels, en tous cas, pas comme ces injections géniques (OGM) expérimentales à ARNm.

    J’ai des remontés de terrain, terribles, avec des leucémies foudroyantes, des Guillain-Barrés en veux-tu en voilà…
    Concernant le cheval de bataille de Raoult, GARDASIL, qu’il a fait étendre aux jeunes mâles prépubères, lire le blog du Dr. Delépine (qui pourtant défend Raoult sur l’HCQ) qui dénonce une recrudescence des cancers après vaxx !

    Le fait est que pour 3000 cancers du col de l’utérus on ne vaxxine pas toute la population non plus ! NON on fait de la pédagogie, on explique et on enseigne une hygiène spécifique sachant que c’est comme pour les coronavirus, suffit de bien se laver les mains et plusieurs fois dans certains cas et ça suffit !

    Mais bon, le bon sens s’est perdu en cours de route, je pense ► https://jbl1960blog.wordpress.com/dossier-special-coronavirus/

  • sL3 6nk

    Concernant plusieurs au moins, les parents (inconscients etc) de ces pauvres gosses les laissant bien déjà utiliser smartphone et tablette numérique, ça ira très bien avec ! Notamment comme pour l’uniforme (muselière/masque). Beaucoup sont scandalisés du port de cette merde par les enfants, ce qui est plutôt (relativement) drôle, étant donné qu’ils ne le sont pas (souvent en tout cas) par l’utilisation du smartphone et de la tablette (plus cancerPods etc) par ces mêmes enfants. Quand on sait qu’en particulier avant 15 ans c’est un véritable massacre, à plusieurs niveaux… La traditionnelle indignation sélective quoi.

    • Demeter

      Alord que contrairement au faux vaccin du NOM, le masque permet a ces putains de morveux de ne pas nous eternuer dessus et nous contaminer avec leur morve perpetuelle!!!

      • SL3, je partage ton sentiment: on laisse les gamins se massacrer avec les portables, tablettes et autres poisons, dès le plus jeune âge, on les empoisonne avec le wifi dans la maison.
        Alors pourquoi ne pas les piquer carrément ?
        Malheureusement, il va falloir un nombre important de victimes pour que les parents pigent. Là, sur ce plan là, je suis très en colère ! Mais il faut que ça se fasse sinon les yeux ne s’ouvriront pas.
        Et les parents vont pleurnicher, s’offusquer, porter plainte, alors qu’ils en seront les premiers responsables.
        Sauvez vos gosses, nom de … !!! Retirez-les de l’école, organisez-vous pour la faire à la maison… Oui ce n’est pas facile. Et alors ? Quelle vie voulez-vous pour eux ?

      • sL3 6nk

        @Demeter Ouais, tu parles ! Perso RAB qu’ils m’éternuent dessus ou pas. No fear…
        @biquette Ah bien. Rien à ajouter/CQFD.

  • Demeter

    Franchement, vu la connerie des parents, et aggravee par la triple connerie des gosses de 2021, franchement autant lers vaxxiner, cela pourra peut etre stopper la croissance de la connerie en France!!!! de deux maux, choisissons le moins pire!!!!!

Laisser un commentaire