Résumé SOTT des changements terrestres – Septembre 2021

Capture d’écran pour illustration

Source : Sott Media

La Chine continue d’être confrontée à de pluies torrentielles et à des inondations sans précédent. Des millions de personnes en ont été affectées et les infrastructures agricoles se retrouvent en très mauvais état.

Jusqu’à présent, la province chinoise du Henan a été la plus sévèrement touchée avec des quantités records de précipitations et d’inondations depuis juillet, qui ont entraîné la mort d’au moins 71 personnes et affecté 12 millions d’habitants.

Les États des côtes est et ouest de l’Inde ont été soumis à des records de précipitations et de crues soudaines. Au Gujarat, 1,6 million d’habitants ont été concernés et 7 000 ont été évacués. À Odisha, les pluies diluviennes ont affecté 2,3 millions de personnes dans 4 964 villages, 7 500 maisons ont été endommagées et environ 130 000 hectares de terres agricoles ont été détruits.

La tempête Ida a entraîné des pluies torrentielles, des crues soudaines, de la grêle et des tornades dans tout le nord-est des États-Unis, ce qui a provoqué la mort de dizaines de personnes et engendré des dégâts considérables. Les villes de New York et du New Jersey ont été impactées par des précipitations records, et des habitants se sont retrouvés piégés dans des sous-sols et des voitures inondés.

Le Mexique a également eu sa part de conditions météorologiques extrêmes, avec des quantités de pluie et des inondations sans précédent dans le sud et le centre du pays. Le tout pendant qu’un tremblement de terre de magnitude 7.0 secouait les grandes villes de Guerrero à Mexico.

Le sud-est de l’Australie a été frappé par un rare tremblement de terre de magnitude 5,9 qui a provoqué des dommages structurels à plusieurs bâtiments de Melbourne. Il s’agit du plus important séisme survenu en Australie ces dernières années. Dans le même temps, une série de fronts froids rigoureux a déclenché des chutes de neige tardives et nocturnes sur la côte est et les hauts plateaux de l’État de Victoria, tandis qu’Adélaïde a été soumise un peu plus tard à de violentes tempêtes de grêle… La nature semble réagir promptement aux mesures totalitaires et forcenées appliquées en Australie.

Le volcan Cumbre Vieja de La Palma, l’une des îles espagnoles des Canaries, est entré en éruption le 19 septembre. Dans les deux semaines qui ont suivi, des nappes de lave ont brûlé des terres agricoles, des routes et des maisons dans la partie sud-ouest de l’île. Après plusieurs fortes explosions, quatre nouvelles fissures de lave se sont ouvertes. Environ 6 000 personnes ont été évacuées, et quelque 400 propriétés ont été détruites.

Au fur et à mesure que l’atmosphère terrestre se charge en électricité, nous constatons également une augmentation du nombre de personnes, de bétail et de bâtiments frappés par la foudre, ainsi qu’un accroissement d’autres phénomènes électriques dans le ciel tels que des phénomènes lumineux transitoires comme les farfadets, les jets bleus et les nuages noctulescents.

Quelque chose d’énorme est en train de se manifester, il existe des signes clairs d’une augmentation des phénomènes électriques et d’un refroidissement global. Sommes-nous déjà dans une ère glaciaire ?

Encore une fois, observez attentivement cette réalité et préparez-vous en conséquence !

Tout cela et bien d’autres choses encore dans notre résumé SOTT des changements climatiques pour septembre 2021.

Sott Media

2 commentaires

Laisser un commentaire