Eurovision 2021 : la chanson diabolique de Chypre suscite la polémique / La censure et l’intolérance dans toute leur splendeur

J’ai déjà écrit plusieurs articles sur la pression exercée sur la population par l’Église, dans différents États à majorité orthodoxe. Des messes et des communions clandestines ont eu et continuent à avoir lieu en Russie, en Serbie, en Grèce, à Chypre, bravant les mesures sanitaires et les interdictions de rassemblement.

Cependant, là, nous nous trouvons à un autre niveau.

En effet, la chanson de la chanteuse grecque Elena Tsagrinou, El Diablo, suscite des polémiques dans la population majoritairement orthodoxe de la République de Chypre. Cette chanson a été choisie par le comité chypriote de l’Eurovision, sous la direction de la radio-télévision publique (CyBC). Et depuis sa première diffusion, vendredi 26 février, le clip qui accompagne la chanson a créé la polémique sur l’île méditerranéenne, après un appel anonyme menaçant de «brûler le bâtiment» de la radio-télévision publique (CyBC) et des critiques virulentes émanant de professeurs d’éducation religieuse[1].

Une dépêche de l’agence AFP[2] nous apprend que : « La chanson, intitulée El Diablo (Le Diable, en espagnol) et interprétée par la chanteuse grecque Elena Tsagrinou, a été diffusée mercredi pour la première fois par CyBC dans le pays méditerranéen, dont la majorité des habitants sont chrétiens orthodoxes. CyBC a informé la police d’un appel anonyme menaçant de brûler le bâtiment de ce diffuseur en signe de protestation, a rapporté vendredi l’agence de presse chypriote. La police enquête sur l’incident. »

Par ailleurs : « Un syndicat de professeurs d’éducation religieuse au lycée a publié un communiqué vendredi exprimant son «horreur» au sujet des paroles de la chanson sélectionnée pour la compétition européenne prévue en mai, arguant que la chanteuse «louait Satan, lui dédiait sa vie et l’aimait». Le syndicat a intimé à CyBC d’abandonner la chanson, tout en s’interrogeant sur les critères retenus par la chaîne pour «sélectionner des chansons d’une si faible qualité. Pourquoi est-ce si difficile de sélectionner des artistes de notre île (…) qui peuvent promouvoir notre culture et notre tradition musicale dans les compétitions de musique internationales ?», s’est également interrogé le syndicat.

Toujours selon la dépêche de l’AFP reprise par Le Figaro, « CyBC a répondu aux attaques en expliquant que la chanson avait été mal comprise et qu’elle s’inspirait de la «lutte éternelle entre le bien et le mal».

 Mais, la virulence des attaques contre la liberté d’expression est toujours présente ; j’espère que la volonté des censeurs ne passera pas cette fois…

Je n’appartiens pas du tout aux fans de l’Eurovision. Je considère que l’institution dans son ensemble est presque vide culturellement, avec une majorité de pays se sentant obligés de choisir des paroles en anglais pour satisfaire je ne sais quelle vanité ou répondre à des impératifs d’universalité mal comprise (pour ma part, je considère que la diversité des langues et des cultures est une richesse pour l’humanité, mais, ça, c’est une autre histoire).  Cependant, ce qui arrive aux théologiens et aux religieux protestataires nous retourne dans les années les plus sombres du Moyen-Age quand on brulait des « sorcières »… C’est comme si la Renaissance, le siècle des Lumières, les Révolutions et les progrès sociaux n’avaient jamais existé !  Mais la censure religieuse a toujours existé : Lorsque, par exemple, Baudelaire  publiait Les Fleurs du Mal (1857), qui contenait des poèmes beaucoup plus audacieux qu’El Diablo, dont Les Litanies de Satan, la petite bourgeoisie et l’Église ont été offensées. Et les Fleurs du Mal ont été jugées et les poèmes en question ont été censurés. Plus tard, bien sûr, l’œuvre a été restaurée et à ce jour est considérée comme une œuvre majeure de la poésie mondiale et Baudelaire comme l’un des plus grands poètes de l’humanité[3].

Pratiquement au même moment, enfin, le lendemain, 27 février, une foule compacte s’est réunie dans l’église de Panagia Trachonas à Strovolos, une des banlieues de Nicosie, la capitale de Chypre.

Plus précisément, comme le montrent la photo jointe à l’article, les croyants se sont rendus sur place et ont formé une file d’attente pour embrasser les reliques de Saint-Éphraïm qui se trouvent dans cette église[4]. Rappelons qu’en pleine pandémie de covid, les rassemblements sont interdits sur l’île. Contactée la police a déclaré avoir envoyé des membres de sa force sur les lieux.

Il est à noter que selon un journaliste de politis.com.cy qui se trouvait sur place, deux voitures de patrouille sont passées devant l’église, mais ne se sont pas arrêtées. Des vendeurs ambulants ont également été trouvés sur place sans y être autorisés : le temple et ses marchands, en quelque sorte[5].

Et je suis certain que ceux qui condamnent la chanson El Diablo, sont les mêmes qui se prosternent devant les reliques du saint (?), avec un cilice bien serré dans leurs chairs pour montrer qu’ils font pénitence…

 

[1] La chanson est sur Youtube, avec différentes réactions : https://www.youtube.com/watch?v=gVVP2dCvQJc

[2] https://www.lefigaro.fr/musique/eurovision-2021-la-chanson-diabolique-de-chypre-suscite-la-polemique-20210227

[3] Voir la publication (26 février 2021) de Yannis Ioannou, professeur à l’Université de Chypre, sur son compte Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100018836826176

[4] Quotidien O Politis : Politis.com.cy

[5] Idem.

**La Tribune Libre est l’espace de libre expression des abonnés des ME. Son contenu n’engage pas le site des ME.**

Les commentaires sont signés du nom des auteurs et engagent leur seule responsabilité sans que « lesmoutonsenrages » ne prennent en rien à leur compte leur orientation.

13 commentaires

  • La Sorcière et son « Satan », un autre « Euro-vision ».
    « Elle se relève la nuit, écrit d’étranges pages, qui semblent ne jaillir ni de ses souvenirs, ni de ses lectures, ni de ses conversations. D’où alors ? Autour d’elle, on s’inquiète : comment croire à des fraudes ? On se récrie, on résiste, puis d’épouvante on accepte tout. C’est que l’invisible devient visible de plus en plus, il commande, il conseille, il investit la maison de sa présence outrecuidante, utile cependant. Il gère les affaires, prophétise, allonge dans la famille moderne l’ombre des vieux Dieux. » (Jules Bois, Le satanisme et la magie):
    La Fée Mélusine, la femme savante et bonne, n’était-elle pas représentée dans un corps qui finit en serpent par le Catholique qui la maudit ?
    Après ce massacre de la Femme, qu’allait-il rester de la société humaine ?
    « La Femme universelle, toujours refoulée par l’Eglise, la Mère étouffée par la Vierge, la Femme vraie, sans fausse honte de sa nature et de ses dons » (Jules Bois). En effet, il restait la Nature avec ses éternelles lois. Il restait la Femme !.. Déesse sans autels, Reine sans royaume, qui n’ose avouer sa royauté,… mais la prend quand même !
    Mais toutes n’étaient pas des femmes fortes, des sorcières. Il y avait aussi les femmes faibles et amoureuses de l’homme perverti. Celles-là vont au prêtre, et ce sont les riches, les joyeuses, les heureuses, celles qui plaisent aux séducteurs par leurs complaisances ; elles lui apportent leurs amours et leur or. Qui oserait critiquer la sainteté de leurs intentions ? Aussi les maris se taisaient.
    Ces bons Pères ! on les comblait vraiment, on les traitait comme des dieux ; il n’y avait pas assez de belles dentelles pour leurs surplis, pas assez d’or pour leurs ornements, pas d’étoffe assez belle pour les vêtir,… les saints hommes !
    Des mains princières travaillaient pour eux, filaient le fin lin de leur robe… Et tout cela couvrait si bien leur boue, qu’on ne la voyait plus.
    Mais les femmes fortes allaient à l’homme maudit, à celui que, par un paradoxe fréquent, le prêtre appelait « Satan », c’est-à-dire à l’homme vrai, grand et droit. Elles allaient donc au diable, elles se donnaient au diable, modeste, pauvre, déshérité comme elles.
    Ce sont eux qu’on appelle les bons hommes, on les prend en pitié parce qu’ils n’ont pas l’astuce et l’hypocrisie des grands seigneurs de l’Église. Ces naïfs sont restés fidèles à l’antique loi morale ; aussi, comme ils sont ridiculisés, avilis, meurtris, les pauvres grands bons hommes, et hués par le peuple abruti ! Mais qu’importe à ces hommes ce qu’on dit d’eux ? il leur reste la vraie femme, la grande, c’est-à-dire tout, et c’est cela qui, finalement, les fera triompher.
    https://livresdefemmeslivresdeverites.blogspot.com/2017/07/findu4emesiecledumoyenagealarevolution.html

  • Avatar mianne

    Encore un autre moyen de faire de la publicité pour une chanson qui, pour parler familièrement, « ne casserait pas trois pattes à un canard  » sans tout ce bruit pour rien . « Much ado about nothing  » dirait notre cher Shakespeare .

  • Comment trouver les paroles et traduction adéquates ? Pour juger par soi-même, c’est important. Si la chanson est insultante pour l’Eglise ou qu’elle peut conduire à des comportements déviants, je comprends la réaction. La liberté d’expression a ses limites, elle ne doit pas perturber à outrance.
    Ceux qui signent des pactes avec le Diable vont bientôt s’en prendre plein la poire, c’est leur problème après tout. Mais c’est quand même une saine réaction que de les empêcher d’entraîner les gens vers l’Ombre. Beaucoup sont trop influençables, surtout en cette période où la Lumière semble si absente.

    • Un texte, on aime ou on n’aime pas; on ne va pas supprimer ou détruire, faire un autodafé de toutes les chansons, films, ou romans comportant des opinions personnelles qui ne correspondent pas à la doxa imposée.

      Quand un terroriste porte un tee-shirt nike ou autre marque, on ne condamne pas nike pour participation à un crime.

      L’éducation, ce n’est pas de savoir que h.it.ler a fait tuer 6 millions de j.ui.fs, l’éducation c’est de comprendre comment des millions d’allemands ordinaires furent convaincus que c’était nécessaire.

      Et si ça peut te rassurer, La lumière est toujours présente, c’est pour cela qu’il y a des étoiles, pour que, de n’importe quel endroit, on puisse voir une lumière de vérité ….

  • Avatar Marcv

    Quelle honte, quand je lis cet article j’ai envie de me lamenter et de pleurer toutes les larmes de mon corps

  • Avatar Marcv

    Eternel! ne me punis pas dans ta colère, Et ne me châtie pas dans ta fureur.

    2Car tes flèches m’ont atteint, Et ta main s’est appesantie sur moi.

    3Il n’y a rien de sain dans ma chair à cause de ta colère, Il n’y a plus de vigueur dans mes os à cause de mon péché.

    4Car mes iniquités s’élèvent au-dessus de ma tête; Comme un lourd fardeau, elles sont trop pesantes pour moi.

    5Mes plaies sont infectes et purulentes, Par l’effet de ma folie.

    6Je suis courbé, abattu au dernier point; Tout le jour je marche dans la tristesse.

    7Car un mal brûlant dévore mes entrailles, Et il n’y a rien de sain dans ma chair.

    8Je suis sans force, entièrement brisé; Le trouble de mon coeur m’arrache des gémissements.

    9Seigneur! tous mes désirs sont devant toi, Et mes soupirs ne te sont point cachés.

    10Mon coeur est agité, ma force m’abandonne, Et la lumière de mes yeux n’est plus même avec moi.

    11Mes amis et mes connaissances s’éloignent de ma plaie, Et mes proches se tiennent à l’écart.

    12Ceux qui en veulent à ma vie tendent leurs pièges; Ceux qui cherchent mon malheur disent des méchancetés, Et méditent tout le jour des tromperies.

    13Et moi, je suis comme un sourd, je n’entends pas; Je suis comme un muet, qui n’ouvre pas la bouche.

    14Je suis comme un homme qui n’entend pas, Et dans la bouche duquel il n’y a point de réplique.

    15Eternel! c’est en toi que j’espère; Tu répondras, Seigneur, mon Dieu!

    16Car je dis: Ne permets pas qu’ils se réjouissent à mon sujet, Qu’ils s’élèvent contre moi, si mon pied chancelle!

    17Car je suis près de tomber, Et ma douleur est toujours devant moi.

    18Car je reconnais mon iniquité, Je suis dans la crainte à cause de mon péché.

    19Et mes ennemis sont pleins de vie, pleins de force; Ceux qui me haïssent sans cause sont nombreux.

    20Ils me rendent le mal pour le bien; Ils sont mes adversaires, parce que je recherche le bien.

    21Ne m’abandonne pas, Eternel! Mon Dieu, ne t’éloigne pas de moi!

    22Viens en hâte à mon secours, Seigneur, mon salut!

    • Avatar Marcv

      Où l’on voit par ailleurs que tu apprendrais beaucoup de choses à ce sujet mais pas seulement en achetant et en lisant des livres d’Histoire de France et de l’Europe (Empire romain depuis Saint Constantin inclu).

      Tu y trouveras les réponses à tes accusations satanistes. Les mecs comme toi…

    • Avatar Marcv

      Par ailleurs il n’était pas en train de prier pour la paix mais de fermer les portes de la paroisse. Il a été touché en dehors de l’Eglise et son agresseur était un autre paroissien qui le tenait pour responsable d’entretenir une relation sexuelle avec sa petite amie russe deux fois moins âgée que le prêtre.
      Les mecs comme toi… (x2)

      • Avatar behappy

        Marcv
        La prière n’a jamais eu pour but sur le plan spirituel qu’un être règle les problèmes des autres.
        S’il suffisait de prier tout le monde l’aurait remarqué non ?
        Ce n’est pas le nombre de gens qui prient qui manque https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_scratch.gif
        Si son entourage, ou celui qui l’a tué ca ne lui a pas donné la paix alors a quoi servent ses prières ?
        Parait il que sa prière pour la paix était quotidienne
        Si une prière pour la paix ne marche pas sur ton entourage, et ni sur soi même cela va marcher pour le reste du monde ?
        La (foi aveugle rend aveugle ^^
        Gandhi a apporté la paix https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif
        Le logos pourrait par son pouvoir apporter la paix instantanée
        10 mn après les gens reprendraient les armes
        Pourquoi ?
        Les causes pour lesquelles les gens ne sont pas en paix, ne sont pas modifié ni réglé
        Le logos ne règlent pas les problèmes des autres a leur place sauf exception exceptionnelle et rarissime
        C’est comme vouloir que quelqu’un dépollue et continuer de polluer ^^
        ça ne marchera pas https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_mail.gif

  • Avatar engel

    Nos temps ne sont que déviances et noirceurs.
    …Et dire qu’ils y a encore des benêts pour s’en étonner….et des suppôts pour le nier.https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif

Laisser un commentaire