« Le mur de la dette. Le Figaro inquiet !! » L’édito de Charles SANNAT

On ne pourra jamais rembourser… Partagez ! Volti

******

Charles Sannat pour Insolentiae

Mes chères impertinentes, chers impertinents,

« La France face au mur d’une dette colossale », c’est le titre inquiet de cet article du Figaro dont les journalistes pas vraiment Trotskistes défilaient samedi contre la nouvelle loi sur la sécurité globalement rejetée par tous dans ce pays, mais ce n’est pas le sujet du jour.

Pour le Figaro, « Paris court le risque de voir sa trajectoire de dette publique diverger des pays nordiques et de l’Allemagne, et d’être pénalisé par les investisseurs.

La France va très longtemps encore porter le fardeau de sa dette abyssale. François BOUCHON/Le Figaro
Un dernier réajustement. Afin de prendre en compte les effets du second confinement qui a débuté début novembre, Bercy s’apprête à actualiser dans les tout prochains jours, dans son projet de loi de finances 2021 (actuellement en débat au Parlement), le niveau de dette et déficit attendus pour l’année prochaine mais également pour la fin 2020. Après des taux de 98,1 % du PIB en mars puis 114,1 % fin juin, l’endettement public devrait dépasser les 120 % pour la seule année 2020. Le plafond symbolique des 100 % de dette publique, que Bruno Le Maire s’inquiétait tant de franchir il y a encore quelques mois, a été largement pulvérisé. Et cela ne semble plus faire trembler personne, au contraire…

S’endetter ne coûte en effet plus rien. Pis, cela peut même rapporter ! Malgré le poids croissant du déficit (qui dépassera les 11 % cette année et ne reviendra pas en dessous des 3 % avant longtemps), la charge de la dette diminue chaque année depuis dix ans ».

Le Journal s’inquiète d’une divergence sur notre trajectoire de dette notamment avec l’Allemagne, on « risquerait » de diverger.

Mais j’ai envie de dire à nos amis pudiques du Figaro, qui comprennent très vite à condition qu’on leur explique très longtemps, que cela fait belle lurette que nous avons « divergé » !!!

Voilà pour l’image qui vaut plus que toutes mes doctes explications et descriptions !!

Ce graphique s’arrête en 2018.

C’est volontaire.

Le but étant de vous montrer ici que nous avons commencé à diverger sérieusement avec les Allemands depuis 2010. Il faut donc dire au Figaro que nous ne « risquons pas », nous avons déjà…

Avec le Covid c’est de pire en pire et le graphique en fin d’année lorsque nous ferons les comptes sera terrible.

Vous savez pourquoi ?

Parce qu’en France nous sommes des lions dirigés par des ânes comme le dit si justement Charles Gave. Nous fermons tous nos commerces non essentiels, alors qu’en Allemagne, tout ce qui peut rester ouvert reste ouvert.

Nos « aimables » mamamouchis ont décidé de la politique du pire.

Le plus possible de fermetures avec beaucoup d’indemnisations.

Il est évident que lorsque la crise sanitaire sera terminée, les plus vertueux risquent de ne pas être totalement d’accord avec notre gestion stupide de l’épidémie. Le risque politique n’émergera néanmoins que plus tard et que lorsque l’épidémie sera terminée, ce qui est très loin d’être le cas.

Cela fait 10 ans que l’Allemagne était en train de se reconstituer de la marge d’action et d’endettement en cas de problème. Il faut dire que l’euro l’arrange beaucoup là où cette monnaie nous tue à petit feu. Mais il faut continuer à répéter le mantra officiel « Je veux encore plus d’Europe, l’Europe c’est bien, l’Europe c’est la paix » !

Une France irrécupérable…

Vous trouverez plusieurs articles dans cette édition consacrée à la dette pour mettre ce sujet un peu en perspective.

La réalité française est très simple.

1/ Nous avons la fiscalité la plus élevée de l’OCDE et cela fait longtemps que nous avons dépassé les pays du nord.

2/ Nous avons un endettement désormais hors de contrôle à plus de 120 % de notre PIB et la crise n’est pas terminée.

3/ Nos services publics malgré des dépenses ahurissantes et une fiscalité délirante sont en train de s’effondrer. La SNCF est un naufrage, l’hôpital ferme tous ses lits, l’éducation nationale ne sert plus à rien à part à expliquer aux garçons qu’ils sont peut-être des filles, et aux filles qu’elles peuvent être des mecs comme les autres, et pour la sécurité, ce pays part en coquillette entre décapitation de prof, attentats et ensauvagement du quotidien.

Ce pays est notre maison commune, nous les petits, les sans grades, nous ne prenons pas notre jet pour rejoindre l’une de nos multiples propriétés dans les villégiatures mondialistes de la planète. Nous n’avons que ce fragile pays pour protéger nos quotidiens et tenir nos promesses d’avenir.

Cette maison commune brûle.

Le bilan de 3 années de Macron est exécrable. Il a tout raté.

Ils ont échoué sur tout.

Economiquement nous ne convergerons plus jamais avec l’Allemagne.

Triste bilan de nos tristes sires.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous !

Charles SANNAT

Les assertions ou analyses sont sous la responsabilités de leurs auteurs et ne sauraient engager LME.

2 commentaires

  • Avatar criminalita

    Merci Charles de lancer encore un cri en voyant la fumée de l’incendie s’approcher.
    Certes il y en aura d’autres mais ce n’est pas suffisant, il est déjà trop tard. Leur plan a prévu de nous terrer au fond de nos caves et pour Noël et vous verrez que l’alarme sonnera trop tard. A présent les avertissements sont là pour nous préparer à la spoliation de nos comptes d’épargne et surtout à l’acceptation que tout cet argent mis de côté n’est pas à nous.
    Dans l’affaire c’est toujours les mêmes qui vont se servir alors que si nous inversions les rôles cette dette virtuelle n’existerait pas.
    Vous ne trouvez pas que ce système d’accusation de s’être endetté sans trouver de remède ressemble à la crise sanitaire ou ils n’y a pas de choix avec piquouse pour tous alors qu’il existe des remèdes.
    Arrêtons d’avoir peur et montons aux barricades avec nos fourches et mettons en cessation ( non de paiement) d’actions de la garde du roi des policiers puis avec leur aide le blocage d’une armée qui sera impuissante et devra arrêter les nuisibles du système.
    Allez un peu de courage car les carottes sont cuites et l’heure du repas est dépassée.

  • Avatar behappy

    La dette, c’est pour financer la finance au détriment des services publiques
    Et si elle monte trop elle sort la planche a billet comme en ce moment covid = argent infini
    Vouloir payer la dette est stupide, seule ceux qui croient devoir la payer s’endette mentalement
    D’ailleurs, il est possible de l’effacer
    Comme de la craie sur une ardoise https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_whistle3.gif
    Croire a la dette est une croyance artificielle
    « Peut-on effacer la dette d’un coup de baguette magique ? »
    https://www.oblis.be/fr/news/2020/06/17/peut-effacer-dette-dun-coup-baguette-magique-550968
    « TRIBUNE. « Pourquoi il faut annuler la dette détenue par la Banque centrale européenne »
    https://www.lejdd.fr/Economie/tribune-pourquoi-il-faut-annuler-la-dette-detenue-par-la-banque-centrale-europeenne-3991402
    Etc