Covid-19 : De la difficulté à admettre l’existence d’un délire collectif

Il y a tellement d’informations contradictoires, de batailles d’ego, d' »experts » financés par des labos, d’argent en jeu avec la course aux vaccins, en plus de cette propagande de peur, que les citoyens n’ont plus la capacité à se faire une opinion libre et éclairée. Partagez ! Volti

******

Dr Thierry Gourvénec pour FranceSoir

Img/123.RF

Cela fait huit ou neuf mois maintenant que la population est plongée dans un délire collectif. Tant d’incohérences, d’absurdités et de malveillance étatique nous le rappellent tous les jours

La plupart des politiques bien sûr n’y échappe pas, et tout autant l’ensemble des journalistes, hormis une infime minorité d’entre eux :

FranceSoir, André Bercoff et Didier Maïsto à Sud Radio, par moment Pascal Praud sur CNews et David Pujadas sur LCI, et peut-être quelques très discrets journalistes des médias publics. Et quelques anonymes de la presse écrite. Mais selon quel déterminisme ceux-ci sont-ils parvenus à résister à l’emprise délirogène ? Cette question s’avère détenir une importance cruciale, puisqu’en fonction de la pertinence de la réponse, c’est peut-être de la clé même de la résolution de la problématique psychosocio-pathologique en cours dont nous disposerons.

C’est une question essentielle parce qu’il est évident que les choses ne peuvent demeurer en l’état. C’est désormais une grande partie de la population mondiale – mais notez bien que tous les pays ne sont pas touchés – que leurs dirigeants sadisent avec bonne conscience, pleinement convaincus d’œuvrer pour le bien-être de leurs concitoyens en mettant tout en œuvre pour les protéger du mal absolu incarné par un petit virus soi-disant terriblement meurtrier. Quitte à dilapider les deniers publics et faire s’effondrer l’économie du pays. En toute certitude de bien faire, et d’être injustement persécutés fatalement par des « négationnistes » irresponsables.

On peut appréhender la question sous l’autre angle : pour quelles raisons tant de journalistes se retrouvent-ils happés par le délire collectif ?

Par souci de ne pas vous encombrer avec une liste d’hypothèses sociologiques toutes aussi incertaines les unes que les autres, je me limiterai à l’une d’entre elles tant elle me parait prééminente. Pour les journalistes contemporains il est une exigence absolue, celle de ne jamais être pris en défaut du moindre degré de « complotisme ». Le « complotisme » est devenu pour eux le repoussoir absolu. Or qu’est-ce que le complotisme sinon un nouveau mot inventé par des comploteurs afin de détourner les regards de leurs complots, grâce à cet habile stratagème consistant à assimiler les esprits critiques aux paranoïaques. Or qui voudrait se voir qualifier de paranoïaque ? Personne. Et surtout pas les journalistes si préoccupés de discernement, de lucidité et d’objectivité, et de ne jamais oublier qu’ils ont des comptes à rendre à des employeurs sourcilleux.

Et comment un journaliste pourrait-il s’approprier ce diagnostic de délire collectif dont soit il a l’ignorance totale du concept et même de son existence, soit il ne peut le valider par crainte de passer pour un huluberlu ou un complotiste en herbe sinon même avéré ?

Mais les journalistes ne sont pas les seuls touchés par le syndrome du consensualisme bien-pensant soucieux de néo-conformisme anti-complotiste.

Pareillement l’idée du délire collectif se fraye difficilement un chemin dans l’univers rationnel de l’élite intellectuelle, et en particulier universitaire (sociologues, psychologues et médecins). Ils n’en ont en effet qu’une maigre connaissance quand ils l’ont, et l’usage comme outil d’analyse de ce genre de phénomènes sociaux inaccoutumés encore moins. Or il est rare de savoir maitriser un marteau dès la première pointe enfoncée.

Il est pourtant urgent d’appréhender la dimension de ce délire collectif.

Car il faut vraiment s’inquiéter de la chronicisation de ce délire qui au départ n’était – s’il est bien raisonnable d’ainsi le minorer – qu’une bouffée délirante dont Didier Raoult dans son échange récent avec Darius Rochebin la jugeait limitée à l’Etat :

Lire la suite

Dr Thierry Gourvénec pour FranceSoir

12 commentaires

  • Bah, on a lu Propaganda d’Edward Bernays aussi ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/04/propaganda-dedward-bernays-1928-version-pdf-du-5-avril-2020.pdf

    “La propagande ne cessera jamais d’exister. Les esprits intelligents doivent comprendre qu’elle leur offre l’outil moderne dont ils doivent se saisir à des fins productives, pour créer de l’ordre à partir du chaos.” (Dernier paragraphe du livre d’Edward Bernays « Propaganda », 1928)

    Pis surtout on l’a compris, et intégré dans notre réflexion ► https://jbl1960blog.wordpress.com/2020/04/06/cov19-experience-de-milgram-planetaire-en-cours/

    Et donc on a compris que l’objectif de cette expérience de Milgram planétaire était notre puçage, l’eugénisme et délires technotroniques ► https://jbl1960blog.files.wordpress.com/2020/09/stoppons-les-delires-technotroniques-sept20.pdf

    Que l’on se lève, ensemble, et leur petit jeu s’arrête ► https://i0.wp.com/www.urantia-gaia.info/wp-content/uploads/2020/10/Les-r%C3%A9gisseurs.jpg

  • Rainette

     » leurs dirigeants sadisent avec bonne conscience, pleinement convaincus d’œuvrer pour le bien-être de leurs concitoyens  »

    Y’a belle lurette que je ne crois plus à leurs bonnes intentions. Pas plus qu’à leur ignorance. Tout cela est voulu. Complotiste, moi ? Certainement et j’assume.

    L’expérience de Milgram ? C’est une explication mais je pense surtout à celle de Asch. Vu la réaction des « testés » j’avoue que je crains le pire. https://lesmoutonsenrages.fr/wp-content/plugins/wp-monalisa/icons/wpml_unsure.gif

  • criminalita

    On dit complot mais je dirais surtout des manipulateurs.
    Hein! Manu

    • papy

      Non ! C’est bien un complot ! (« Projet concerté secrètement afin de nuire »)
      La probabilité qu’un virus issu du croisement d’une chauve-souris et d’un pangolin en Chine se répande sur la planète en 6 semaines, possède une contagiosité exceptionnelle, ne touche que des personnes en fin de vie (je n’ai pas trouvé de virus sur la planète qui ne touche que des vieux …), tombe économiquement au bon moment (le moment attendu depuis des années pour la purge et tous les effets d’aubaine qui en découlent), permette le resserrage politique partout au moment où les manifs enflaient de tous cotés, accélère les changements sociétaux qui auraient mis des années à s’imposer (fin du liquide, fin des chèques, 5g, obligation du smartphone, télétravail …etc) …
      On pourrait demander à notre médaille Fields, mais il a sombré dans la politique et de ce fait est devenu menteur de profession. J’estime cette probabilité NULLE ! Donc, c’est bel et bien un complot !

  • jules vallés

    « Il y a tellement d’informations contradictoires »

    Mais c’est voulu ! :Une double-contrainte peut se produire dans toute relation humaine comportant un rapport de domination, et particulièrement dans la communication émanant du ou des « dominants »

    extrait de :https://fr.wikipedia.org/wiki/Double_contrainte
    0 consulter sans modération…

  • Un article bien gentil qui parle des bonnes intentions des dirigeants ? Bon, je veux bien penser qu’il s’agit d’une boutade…
    Les journalistes ont le plus souvent une bonne place (du moins je crois) et ils n’ont pas envie de perdre leur boulot (comme tout le monde). Tout simplement. Ils sont coincés quand bien même ils voudraient dire la vérité. Au mieux, ils pourraient rester neutres ?

    J’interrogeais un voisin danois (prof de Français) qui m’expliquait que « vivement le vaccin » ! A chacun de mes arguments, il répondait: oui, mais…
    Alors je lui ai fait mes condoléances ! 5 ans de vaccination contre la grippe, sans accroc. Du coup il a confiance !
    Ignorance des foules ? Ignorance volontaire ? Submersion par les infox qui fait qu’on baisse les bras, on ne cherche plus à comprendre ? Allez.. d’accord, mais au cas où…on ne sait jamais…et s’ils avaient raison ? …

  • houm

    covid19 (COVID signifie Certificate of Vaccination ID)
    n est pas le nom du virus mais le nom du plan d asservissement et de mise en esclavage des peuples
    voulu par le NOM et que tout les pires psychopathes essayent de nous imposer
    L’objectif est un dépeuplement massif de 80% de la population mondiale.

    « Une fois que le troupeau a accepté la vaccination obligatoire, la partie est gagnée ! Ils vont alors accepter n’importe quoi, ‘pour le plus grand bien’.
    On pourra modifier génétiquement les enfants ou les stériliser – ‘pour le plus grand bien’. Contrôler le mental du mouton et vous contrôlez le troupeau.
    Les fabricants de vaccins peuvent s’attendre à faire des milliards, et plusieurs d’entre vous, êtes dans cette salle des inventeurs.
    C’est un énorme jeu gagnant-gagnant ! On diminue le troupeau et le troupeau nous paie pour leur fournir des services d’extermination. »
    conférence sur l’eugénisme à l’OMS, le 25 février 2009 henri kissinger

    « L’individu est handicapé en se retrouvant face à face avec une conspiration si monstrueuse, qu’il ne peut croire qu’elle existe. »
    – J. Edgar Hoover